Pikachu
Pokébip Pokédex Espace Membre Forum
Inscription

Requiem pour l'avenir de Myschin



Retour à la liste des chapitres

Informations

» Auteur : Myschin - Voir le profil
» Créé le 21/12/2009 à 23:18
» Dernière mise à jour le 20/04/2011 à 17:02

» Mots-clés :   Aventure   Cross over   Science fiction

Si vous trouvez un contenu choquant cliquez ici :


Largeur      
Episode 51 : Apprendre, combattre... (1/3)
- Tu es à la fois énervé et anxieux... Et tu te demandes comment j'arrive à déduire ça simplement en te dévisageant d'un regard.
- Heu... Vous avez raison sur toute la ligne.

Zen était vraiment surprit par ce que venait de dire l'homme drapé de blanc.

- Mais comment vous faites ?
- Je suis un druide mon jeune ami, un druide très expérimenté !
- Vous avez des pouvoirs magiques ? demanda Shaymin.
- Non, je ne pratique pas de magie quelconque, mais en revanche, j'ai développé toutes mes facultés à un niveau supérieur.

Logan fit signe de ne plus faire un bruit et tendit l'oreille.

- Ce n'est pas bon du tout, vos amis vont être les acteurs principaux du prochain Grand Spectacle.
- Qu'es-ce que c'est ?
- Une exécution en public particulière barbare et sauvage.
- Il faut aller les sauver ! s'écria Zen.

Le druide attrapa l'adolescent par un bras, l'immobilisant complètement.

- Et tu crois que je vais te laisser te jeter dans la gueule du loup sachant en plus que tous les habitants vont te tomber dessus quand tu ferras un pas en ville ?
- Parce vous vous croyez capable de m'aider d'une quelconque manière ?

Le regard de l'homme drapé de blanc devint très sérieux. Zen ne pouvait pas détacher son propre regard de son sauveur.

- Il me faudra moins d'une demi-journée pour te faire maîtriser la fusion avec un pokémon, vu ta détermination et le lien qui t'uni à tes pokémons, ce sera extrêmement rapide pour toi.

L'adolescent resta perplexe pendant plusieurs secondes. Fusionner ? Avec des pokémons ? Comment allait-il s'y prendre ? C'était la première fois qu'il entendait parler d'une telle chose. Shaymin se contenta de sourire.

- Yay ! La fusion ! Dommage que ta soeur ne puisse pas l'apprendre aussi. Nous aurions pu ainsi être encore plus unies que d'habitude.

Zen observa la gijinka pokémon avec des yeux grands ouverts.

- Ne perdons pas de temps, annonça Logan, Zen, fait sortir tous tes pokémons s'il te plaît.

Le garçon s'exécuta promptement, faisant apparaître respectivement Mysdibule, Feuforêve, Tarsal, Zigzaton et Lixy. La pokémon psychique se réfugia dans les bras de son dresseur, intimée par ce lieu qu'elle ne connaissait pas. Le pokémon lionceau et le pokémon raton observaient tout autour d'eux tout en reniflant diverses odeurs. La pokémon acier se contenta de croiser les bras tandis que la pokémon spectre observait le druide avec curiosité.

- Bien, pour commencer, il faut savoir que la fusion avec un pokémon est d'autant plus facile que le lien qui unit le pokémon avec son dresseur est puissant. En l'occurrence, et avec la déduction que je fais en observant tes pokémons, il te sera plus facile de fusionner avec ta Feuforêve ou ta Mysdibule qu'avec les autres...
Ensuite, pour que la fusion soit complète, il faut que les esprits du pokémon et de son dresseur soient parfaitement d'accord sur l'objectif à accomplir. En général, c'est la première difficulté rencontrée.

Zen croisa le regard de Mysdibule qui comprit que la situation n'était vraiment pas des plus joyeuses.

- C'est déjà un très bon point, continua Logan, et maintenant l'étape la plus difficile : la concentration spirituelle. Tu vas me dire que ce serait à la portée de n'importe quelle personne ayant une grande force d'esprit, mais il n'en est rien, parce qu'il va te falloir puiser dans les méandres de ton subconscient les ressources nécessaires pour réaliser la fusion, et autant dire que si je ne te donne pas un coup de main, tu n'y arriveras jamais. Shaymin ? Je te demanderais de répandre les arômes de l'Aromathérapie, ça facilitera encore davantage les choses.

La pokémon plante s'étonna que l'homme drapé de blanc lui demande ça, mais elle se concentra rapidement sur ce qu'il lui avait demandé et commença à remuer légèrement la tête. Une légère poudre se dégagea des fleurs qu'elle avait de part et d'autre de son visage. L'adolescent commença à sentir une odeur apaisante qui se répandit dans la pièce.

- Concentres-toi, ne pense à rien d'autre que ton objectif.

Plus facile à dire qu'à faire effectivement... Zen ferma les yeux et commença à vider son esprit pour ne se concentrer que sur une pensée précise : sauver ses amis. Il ressenti alors l'impression d'être seul et isolé dans un lieu sombre et vide.

- Je veux leur venir en aide... Mes pokémons... Où êtes-vous ?

Il observa les environs autour de lui mais ne distingua rien.

- Si vous m'entendez alors... faites-moi un signe.

Il s'écoula plusieurs secondes durant lesquelles il semblait régner dans l'esprit de Zen un silence mortuaire.

* Tac *

Zen s'immobilisa. Il venait d'entendre un bruit de pas et ne bougea plus d'un iota. Les bruits de pas se rapprochèrent. L'adolescent arrivait à déduire que quelqu'un s'approchait de lui par derrière, mais qui donc ? Cette démarche lui était inconnue.

- Moi, je suis prête à t'aider.

Cette voix, il l'avait déjà entendue une fois dans un rêve... C'était Feuforêve.

- Maître...
- Je ne te vois pas, mais dans mon esprit, tu apparais sous une forme humaine...
- A quoi serais-ce dû ?
- Je pense que c'est à cause du fait que je vous considère tous et toutes comme des amis proches, c'est la seule explication plausible.

L'adolescent se retourna et se trouva face à la même jeune fille aux cheveux violets et à la robe de la même couleur qu'il avait rencontrée lors de son rêve réel sur l'île des 3 esprits. Les yeux rouges de la gijinka pokémon étaient fixés sur ceux de son maître.

- Tu es prête à tout pour m'aider, sachant qu'il est possible que j'y laisse la vie ?
- Maître... Vous m'avez recueillie, soignée et vous vous êtes occupé de moi comme si j'étais un membre de la famille... Je vous suivrais jusqu'au bout.

Zen prit Feuforêve dans ses bras avant de la serrer contre lui.

- Alors prêtes-moi ta force, et allons sauver nos amis.

Une lumière envahie l'espace sombre qui devint alors éblouissant.

- Ohoh, fascinant... Il vient de réussir, remarqua Logan avec un sourire aux lèvres.

Le vieux druide et les autres pokémons avaient vu Feuforêve se diriger lentement vers Zen avant qu'un flash de lumière ne se dégage du dresseur et de sa pokémon.

- Mes yeux ! Je n'y vois plus rien ! s'écria Shaymin.

Le flash de lumière se condensa avant de disparaître totalement.

- Impressionnant, vraiment... Réussir la fusion du premier coup, c'est vraiment exceptionnel pour un humain ordinaire.

Zen ouvrit lentement ses yeux. Tous purent remarquer qu'ils avaient maintenant la couleur de ceux de Feuforêve. De même, le corps de l'adolescent était devenu violet et semblait flotter au grès des courants d'air malgré le fait qu'il avait encore ses deux jambes.

- C'est... C'est...

Il vit alors son reflet dans un miroir posé dans la salle.

- C'EST QUOI CE BAZAAAR ?! s'écria Zen en se rendant que non seulement sa voix semblait avoir une tonalité féminine mais qu'en plus, son corps laissait apparaître une poitrine assez généreuse.
- Herm herm... Si tu ressembles davantage à une fille, c'est parce que le pokémon avec lequel tu viens de fusionner est une femelle. Tu as ainsi hérité de toutes les caractéristiques de ton pokémon, de la couleur de la peau en passant par la chevelure et jusqu'à la poitrine également.

L'adolescent s'observa encore dans le miroir avec une expression éberluée sur le visage... Si Kat le voyait comme ça... Si les autres le voyaient comme ça...

- Hihihi...

Aïe ! Et il y avait également "elle" !

- Quand je vois ton nouveau corps Zen... J'ai envie... J'ai envie de m'unir à toi ! s'écria Shaymin avec une lueur perverse dans les yeux.
- Ce n'est pas le moment de penser à ce genre de choses, l'interrompit Logan avant que quelqu'un ne puisse dire quoi que ce soit. Zen, avant d'aller sauver tes amis, il y a une autre tâche que tu dois réaliser...

-----

Sur le flanc de la montagne, non loin de la maison de Logan, Juichi et Roku, qui tirait Kyu de force, progressaient avec une aisance rare.

- Super endroit, j'aimerais bien m'y installer, dit l'Hybride des roches.
- Laisse tomber ton fantasme et continue d'avancer. Il faut trouver la fameuse grotte avant les deux dresseurs qui se sont échappés.
- Vous n'pouvez pas me détacher s'il vous plaît ?
- La ferme Kyu ! s'écria l'Hybride combat en tirant sur la corde qui retenait l'Hybride sol prisonnière.

Le groupe avança rapidement même en traînant un poids mort.

- Alors Juichi, qu'es-ce que ça donne ? demanda Roku.

L'Hybride roche tâtait la falaise avec ses mains.

- D'après mes analyses du terrain, l'entrée de la grotte devrait se situer quelque part au-dessus de nous...

Devant les Hybrides se dressait une immense falaise abrupte.

- Okay, on va grimper tout ça très rapidement !

-----

- Je viens à peine de fusionner, c'est déjà suffisant non ?
- Si tu n'es pas capable de te battre avec tes nouveaux pouvoirs et de voler tout seul, tu ne pourras pas aller sauver les autres et je profiterais quand même de ton corps sublime !
- N'y pense même pas !
- Oh que si ! Je n'arrive plus à me retenir ! s'écria Shaymin alors qu'un filet de bave s'échappait de sa bouche.
- Ne m'approche pas espèce de nymphomane ! hurla l'adolescent.

Ce faisant, Zen effectua un bond prodigieux dans les airs... Et s'immobilisa sans retomber.

- Wow...
- Hééé ! C'est pas juuuste ! Je ne peux pas voler moi !

La pokémon plante siffla un coup et un Roucarnage arriva quelques secondes plus tard en se posant devant la gijinka.

- Toi, tu vas me servir de monture ! Rejoint donc ce cher Zen suspendu dans les airs ! s'écria Shaymin en grimpant sur le dos du pokémon oiseau.

Le Roucarnage s'envola alors en direction de Zen.

- J'arriiive !
- J'AI DIT NOOON ! hurla Zen en s'enfuyant le plus vite possible en direction de la montagne.

Logan les observa en soupirant.

- Et bien... Ce n'est pas gagné...

Pendant ce temps, le groupe des Hybrides arriva à l'entrée d'une grotte dans la montagne.

- C'est ici ? demanda Roku.
- C'est bien l'entrée de la fameuse grotte...
- Nyaaa, y a pas de sable ici, c'est nul !
- Et on fait quoi de ce poids mort ? demanda l'Hybride combat en désignant Kyu.
- Je te propose que je la surveille ici pendant que tu explores cette grotte, qu'en penses-tu ? répondit la fille aux cheveux marrons.
- Pourquoi pas...

Et tandis que la fille aux cheveux bruns pénétrait dans la cavité, Juichi s'assit carrément sur l'Hybride sol.

- Syouuu... Ta position me rappelle un truc.
- Contentes-toi de te taire merci.
- AAAAH !
- Kyu, LA FERME ! s'exclama fermement l'Hybride roche.
- Mais j'ai rien dit !

Au même moment, une masse tomba du ciel et s'écrasa à quelques mètres des Hybrides.

- Qu'es-ce que ?! s'étonna Juichi
- JE TE TIENS ET JE NE LACHERAIS PAS AVANT D'AVOIR PROFITÉ DE TOI ! s'écria Shaymin.
- Au secours... gémit Zen. Ah !

L'adolescent avait relevé la tête et remarqua les deux Hybrides, positionnées à peu près de la même manière que Shaymin et lui. Alors qu'il sentit la gêne monter, Shaymin les observa d'un air amusé.

- Oh ? Une autre fille impulsive comme moi ? dit-elle en souriant.

Juichi était terrassée par la honte.

- NAN, je ne suis pas nymphomane comme toi ! s'écria-t-elle en tombant en arrière.

Zen en profita pour se relever à son tour en renversant Shaymin.

- Ouille ! Prendrais-tu enfin des initiatives ?
- Non, mais je te signale que là, on se retrouve en présence de gens !
- Des gens ? Mais non, nous sommes des Hybrides, répondit Kyu d'une voix patraque.

Ce qui eut pour effet de faire tiquer l'adolescent au corps violet.

- Des Hybrides ?!
- Ouiii ! Moi c'est Kyu, l'Hybride du sol et elle, c'est Juichi, l'Hybride roche.
- J't'ai dis de la boucler, il me semble ! s'écria la fille aux cheveux marrons en assommant sa collègue.

Zen s'était mis en garde.

- Vous allez essayer de nous barrer la route, c'est ça ?

Juichi observa l'adolescent attentivement.

- Heu... Qui t'es toi ?

Il tomba à la renverse.

- Je suis l'un des dresseurs qui veulent réveiller Mew ! Je suis un garçon !
- Non, tout ce que je vois, c'est une fille bizarre qui ressemble à ma soeur Jushi.

Ah oui mince, Zen était fusionné avec Feuforêve et en avait oublié que son corps avait subit de légères transformations physiques. Soudain, Shaymin se mit à peloter sa poitrine.

- AAAH ! QU'ES-CE QUE TU FOUS ?!
- Hummm, ils sont vrais et si gros que j'en suis jalouse !
- Lâche-moiii !

Juichi était complètement déstabilisée par la scène qui s'offrait à elle.

- Un peu de tenue s'il vous plaît !

Son exclamation étonna Shaymin et Zen en profita pour l'assommer d'une frappe de la main dans le cou.

- Désolé mais tu commençais à devenir trop collante...
- Bon ! Maintenant que les gêneurs ne sont pas en état de nous nuire... Je suppose que nous allons nous battre !
- Je suppose oui.

A peine eut-il finit sa phrase que Juichi se saisit de sa pioche en pierre et lui décrocha un coup direct en plein ventre, mais la pioche sembla traverser son corps fantomatique. L'adolescent était surpris par ses propres aptitudes.

- Hé, c'est pas juste, je ne peux pas te frapper avec ma pioche !
- Et si tu essayais un autre genre d'attaque ?

L'Hybride réfléchit quelques secondes, puis elle accumula de l'énergie dans sa main droite et décrocha un direct en pleine poitrine de son adversaire. Cette fois-ci, Zen ressentit l'impact et fut projeté en arrière par la puissance du coup.

- Urks, je suppose que je ne suis pas non plus totalement intangible !

Il se concentra pour accumuler à son tour de l'énergie dans sa main droite, et une Ball'Ombre se forma finalement. L'adolescent la lança de toutes ses forces sur son adversaire qui donna un coup avec sa pioche pour repousser l'attaque.

- Pas mal pas mal...
- Je ne maîtrise pas encore mes pouvoirs, ça craint !

En se re-concentrant, il envoya une décharge électrique sur Juichi qui ne ressentit que de simples picotements. L'Hybride se mit à sculpter deux lames dans des rochers avec sa pioche.

- Pas de quartier pour mes ennemis ! Je vais te trancher avec mes Lameroc !

Avec un mouvement vif, elle s'approcha de Zen et lui planta ses lames dans les mains, ce qui immobilisa l'adolescent au sol.

- Aaaah ! Ca fait un mal de chien.
- Evidement, je t'ai crucifié les mains... Et maintenant, ce sera le corps entier !

Juichi sculpta une lame bien plus grosse que les deux précédentes. Si l'adolescent se faisait empaler de la sorte, il allait y rester !

- Réfléchir, VITE !

L'Hybride bondit en l'air.

- AH ! Je sais !

Alors que la fille aux cheveux marron retombait sur son adversaire, celui-ci se mit à chanter une mélodie macabre, le Requiem. Aussitôt, Juichi s'écroula comme une masse par terre, la lame se plantant à quelques centimètres du visage de Zen.

- Pfiou... Je l'ai échappée belle.