Pikachu
Pokébip Pokédex Espace Membre Forum
Inscription

Les Arcanes de l'Aube de Domino



Retour à la liste des chapitres

Informations

» Auteur : Domino - Voir le profil
» Créé le 11/09/2009 à 15:32
» Dernière mise à jour le 11/09/2009 à 15:32

» Mots-clés :   Action   Aventure   Présence de poké-humains   Région inventée

Si vous trouvez un contenu choquant cliquez ici :


Largeur      
1-7 : Vanillaminou
Minou ! Minou !

Un ennemi, Minou !!

« Minou ! »
« On a compris, Vani… » Flimini geins.

Dire il faut que discret je ne suis pas… Danger je ressens toujours le avec préméditation. Facile ce n'est pas quand prévoyant vous êtes trop.

Pardon. Je vais essayer de penser dans l'ordre pour que ce soit plus facile pour vous.

Vanillaminou je suis. Je suis un Insolourdo d'une espèce disparate mais puissante. Nous vivons sous terre généralement, à ramper pour survivre. Notre hypersensibilité, nous la devons à cette vie souterraine qui nous oblige à développer une ultra vigilance de tous les instants. De fait nous sommes prisés par certaines nations pour des missions spéciales. Mais secrètes. Notre nom n'est jamais ou rarement cité dans les rapports et nous ne sommes jamais récompensés. Ce n'est pas plus notre type normal que notre apparence, mais surtout notre faiblesse au combat. On n'est pas vraiment des lumières, on fait ce qu'on peut quoi.

Enfin moi pas, ou moins… Disons qu'il m'arrive parfois des choses étranges. Je crois avoir des forces cachées en moi. En l'occurrence je préfèrerais qu'elles se déploient quand je le souhaite. C'est-à-dire quand j'en ai besoin.

En l'occurrence là j'en aurais besoin.

J'ai senti un danger tellement dangereux que j'en ai été incapable de parler. J'ai crié Minou ! Minou ! Pour les avertir (Minou est mon « mot-tic ». Nous avons tous, chez moi, un mot-tic qui nous sert de lien de ralliement avec notre groupe, mon vrai nom est Vanilla, mais comme je dis tout le temps « Minou » ça s'est accolé.) et apparemment ils m'ont écouté, ce qui est bien, parce que s'ils ne l'avaient pas fait je les aurais poussés à le faire. Enfin non. Enfin ça aurait été à leurs risques et à leurs périls de jeunes gens responsables. Donc nous voici face à cet étrange homme en rollers qui nous observe, les yeux vides comme la mort…

« On fait quoi ?! » marmonne Chowg.
« C'est Joltson, un soldat de l'armée électrique, manipulé par la reine Zehonia… Il est hors de contrôle ! »

Evelia regarda Lacroix qui venait de prononcer ces mots.

« Je me méfie trop de toi pour te faire confiance ! Frappe cet ennemi ! Un coup sérieux ! Et là je te ferais confiance ! »
« C'est inutile, il va m'attaquer aussi sans distinction ! »
« Ce sont juste des guerriers manipulés ? Mais alors il ne faut surtout pas les affronter !! » geins Flimini.
« On n'a pas le choix ! » crie Evelia.

Joltson tourne sur lui-même et balança des éclairs sur nous. J'esquivais avec les autres. Il me fonce dessus en premier, j'ignore pourquoi.

Mais c'est bien sûr ! Il nous a observés, il a vu que j'avais vu que Lacroix nous avais vu qu'elle avait vu…

Non pardon !

Il fonce et j'esquive en tordant mon corps filiforme fait pour creuser. J'esquive bien, mais ils sont tous inquiets pour moi.

« Vanillaminou !! » crie Geroro, le plus inquiet de tous sûrement. Il est le chevalier de l'inquiétude, lui, toujours inquiet.

En essayant de les rassurer d'un signe de la main, je me prends un coup de poing surpuissant qui me propulse en arrière. Bien ma veine ! Joltson essaie de continuer son offensive mais Evelia s'interpose. Je l'en remercie, Minou.

« Pas un pas de plus !! »

Joltson lui assène un violent coup de pied. Je me couvre mais Evelia attaque en retour d'une Lame Feuille sous une forme que je n'avais jamais vue, Minou !

Elle a comme une épée de lumière verte dans la main. J'ai l'impression qu'elle a conscience tout comme moi que cet ennemi est dangereux tant la forme de l'attaque est directe et puissante. Chowg semble le réaliser aussi puisque ses mains s'enflamment.

Geroro lui-même se prépare et je sens une concentration toxique dans ses doigts. Seul Flimini recule. Je le comprends, il est de type Volant, c'est difficile pour lui d'affronter un élémentaire électrique.

Evelia repousse le coup de Joltson à l'aide de son Sabre Feuille. Lacroix recule pour esquiver l'ennemi.

« Traitresse !! Tu aurais pu l'attaquer !! »
« … »

Je sens en elle le doute et le dilemme. Quelque chose qu'elle ne peut pas dire l'empêche d'attaquer. Je ne crois pas qu'elle soit une traitresse, mais elle semble ne rien pouvoir y faire, la pauvre… Minou… Eh, je reste caché ?! Ils semblent s'en moquer. Oui je comprends, je ne suis pas un combattant… Ils préfèrent ne pas m'avoir dans les pattes.

Geroro frappe Joltson d'un Direct Toxik en pleine nuque. Joltson se relève pourtant et fixe Geroro. La différence de taille entre le guerrier en Rollers et l'accroupi avatar des batraciens est impressionnante.

D'un coup de roller fulgurant, Joltson repousse Geroro. L'Elecsprint ricane.

« Vous n'avez pas idée… Vous n'avez pas idée de ce qui se passe ! De l'ampleur de ce qui se déroule ! RAAAAH »

Evelia plisse les yeux. Lacroix reste muette. Flimini est perché dans un arbre, à l'affut (Inutile, Minou ! Je surveille les environs moi-même, tu ne fais que plisser les yeux dans l'obscurité comparé à mes super-sens !) Chowg fonce à son tour et balance une grosse dose de flammes sur Joltson qui est repoussé. On entend un bruit d'eau. Tous se tournent vers le petit lac où précédemment ils se baignaient. D'ailleurs c'était surprenant pour un Insolourdo pudique comme moi de les voir s'ébattre ainsi tous nus dans l'eau. Enfin bref retour au combat.

L'eau s'électrise. Evelia écarquille les yeux.

« Oh mon Dieu !! »

Joltson sort au milieu d'un tourbillon d'eau électrifiée.

« C… C'est pas possible !! » marmonne Chowg. « Mes flammes sont inutiles ici… »
« Comment le toucher ?! » soupire Geroro

Même moi je ne sais pas mais de toute façon je sais pas grand chose. En plus je sens des déplacements de puissance inquiétants autour… Oh non !! Quelqu'un d'autre arrive !

« MINOU ! »

Tous se retournent vers moi lorsque soudain, quelqu'un roule sur mon dos comme une rampe ! J'ai super mal !!

« MINOUCH ! » hurle-je.

C'est un Luxray en moto !! Ils sont encerclés !!

« Speedrell ! Un autre soldat !! » geint Lacroix.
« Quelle merde !! » Grogna Evelia.
« On est quatre ! Chowg, on prend Speedrell ! Evelia, Lacroix, vous vous chargez de Joltson ! » crie Geroro.
« Je refuse de travailler avec cette traitresse !! » grommèle Evelia.
« Et Flimini alors ?! » s'étonne Chowg.

Lequel est terrorisé, sur son arbre, accroupi, incapable de bouger. Geroro lui porta un regard affecté.

« On devra faire sans lui, il ne peut pas se battre, là. »
« Bon… »

Il se passa ensuite un de ces étranges moments silencieux où Geroro et Flimini se regardent fixement pendant quelques secondes. On a l'impression que pendant ce moment là, le temps s'arrête. Mais c'est pas possible, ce genre de choses. Minou.

Bref, Chowg repousse Speedrell d'une grosse volée de flammes. C'est intéressant comment il attaque, Minou : Il fait de gros effets avec une faible puissance. Je ne sais pas si c'est fait exprès ou même si l'ennemi s'en aperçoit. Le motard recula de gré ou de force, trop de flammes.

Evelia repoussait le Roller boy avec son épée verte lumineuse. Lacroix semblait paralysée. La guerrière Massko chercha alors à frapper Lacroix, ce qui étonna la jeune fille.

« … »
« Je ne te fais aucune confiance ! Tu n'attaques pas !! »

Geroro et Chowg tentaient de frapper Speedrell qui esquivait leurs attaques en tournant en 8 autour d'eux.

« Pourquoi tu n'attaques pas ?! »
« … Ce ne sont pas des êtres mauvais ! »

Evelia regarda Lacroix, surprise. Flimini, Chowg et Geroro de même, tout comme moi-même si j'étais moins concerné car pas dans l'action, Minou.

« Ils sont entièrement manipulés par la Reine, qui les fait nous attaquer ! Ce sont des poupées pour elle ! On ne devrait pas leur faire de mal ! »
« Il y a un moyen de faire cesser cette manipulation ?! » demande Chowg.
« … Aucun connu… »

Eh bah… Voilà qui refroidit tout le monde… Geroro soupire.

« On se contente de les assommer et de partir !! »
« Bien ! » crie Chowg.

Les deux se jettent sur Speedrell qui fait gronder sa moto. Des éclairs jaillissent de la friction entre les roues et le sol. Les deux guerriers sont repoussés. Evelia continue de batailler avec Joltson sous les yeux de Lacroix. La Massko ne cache pas sa colère de voir Lacroix ne pas se battre. Elle s'écroule en arrière et laisse Joltson aller frapper Lacroix.

« Aaaaah !!! »
« Vas-y ! Montre-moi ce que tu vaux si tu n'es pas une traîtresse !! »

Joltson frappe Lacroix d'un furieux coup de poing. Elle va être projetée dans les arbres, c'est horrible, une guerrière empalée à la mer… Euh non…

Une ombre la rattrape ! Notre camarade Flimini !

« De quoi te mêles-tu !! » grommèle Evelia.

Lacroix regarde Flimini qui la regarde aussi.

« Eloigne-toi si tu ne te sens pas à la hauteur… C'est ce que j'ai fait. »
« … C… C'est juste que je sais qu'ils ne sont pas mauvais ! »

Flimini sembla réfléchir. Evelia continuait de rivaliser de vitesse avec Elecsprint. Geroro et Chowg esquivaient toujours les attaques de Speedrell mais ils eurent un regard entendu qui laissait à penser qu'ils pouvaient en finir.

Chowg prépara des flammes. Speedrell lui fonça dessus. Geroro arriva par le côté et balança une Boue-Bombe sur le motard qui la prit en pleine tête. Oh, il y a des baies dans ce buisson ! Hmmm !

C'est donc en mangeant de délicieuses baies que je vous commente donc ce combat. Evelia et Joltson s'affrontent entre éclairs et balles graines alors que Lacroix retourne dans la bataille, déterminée à première vue.

Entretemps, Chowg effectue des signes et des positions alors que Geroro et Speedrell sont en train de se battre sur la moto de ce dernier. Speedrell repousse Geroro d'un coup de coude. Le motard est couvert de boue.

« Argh… Qu'est-ce que vous m'avez fait ?!! »
« Simple couverture ! » sourit Geroro.

Chowg se recroqueville et tend ses paumes jointes.

-CANICULE !! HA !!!

C'est incroyable !! Il dégage de lui un vent terriblement chaud ! Geroro s'éloigne d'un bond. Evelia et Lacroix reculent tout comme Joltson, étonné. Quand le vent cesse, tout autour de Chowg est brûlé. Mes baies sont gonflées ou éclatées.

« Minou flûte !!! » que je grommèle.

En face, Speedrell est fumant, mais vivant. Il se lève de sa moto et s'effondre alors que celle-ci n'explose dans un léger fracas. Chowg soupira.

« Bien saoulant, celui-là… Ca va, Geroro ?! »
« Tu… aurais pu prévenir ! »
« Ca aurait fait échouer l'attaque. Heureusement personne n'a été pris dans le souffle ! »

Si ! Mes baies !! Tu vas me le payer, la prochaine fois que tu me demandes quoi que ce soit, ce sera non ! Je serais intraitable, je l'ai toujours été !

Evelia regarde Joltson qui semble apeuré. Elle sourit.

« C'est la fin pour toi, hein ! »

Evelia fonce, sabre en avant. Joltson sourit et prépare un poing chargé d'électricité.

« Mon Tonnerre, tu vas te le prendre en pleine… »

Soudain, l'ombre de Lacroix, le Cadavre Exquis, s'empare de Joltson et l'immobilise, bras en croix.

« Minou ! » m'écrie-je, impressionné.

Evelia sourit.

« Enfin tu prouves que tu es une des nôtres ! »
« Ne le tue pas !! »
« Ne t'inquiète pas… »

Evelia transforme son épée de sorte à la rendre moins tranchante et frappe Joltson d'un grand coup qui l'assomme. Lacroix le lâche, soupirant.

« Les pauvres… »

Je revins parmi mes amis victorieux. Chowg et Geroro regardent Lacroix qui hocha la tête.

« Il y en a un troisième… »

Flimini descend.

« Je vais les ligoter à un arbre comme ça ils ne nous embêteront plus, et on n'aura pas eu à les tuer… »

Flimini s'attela à sa tâche, aidé par Geroro, Chowg et moi.

« Pardon d'avoir été aussi inutile… » soupire le papillon.
« Mais non… » marmonne Chowg.
« Tu n'étais pas avantagé, c'était inutile que tu tentes quoi que ce soit. Tu as sauvé Lacroix, c'est déjà très bien ! » sourit Geroro.
« …Minou ! » (Je ne trouve rien à rajouter, personnellement.)
« Oui… Tu as peut-être raison ! » admit Flimini en souriant.

Je me tournais vers Evelia et Lacroix. La guerrière Massko regardait l'espionne.

« Tu restes avec nous alors ?! »
« … Jusqu'à ce qu'on ait fait la lumière sur cette histoire d'attaque, au moins. »
« Si jamais tu nous trahis… »
« Je sais, tu me trucides… Ca va, pas la peine d'être si sèche, je suis espionne, je sais à quoi m'attendre. »
« Parce que rien ne nous dit que tu n'es pas en mission d'infiltration… »
« Oui, rien, en effet… » soupire la pauvre Lacroix

Flimini regarde les prisonniers.

« Je leur apporte de l'eau. »

Il se déplace jusqu'au lac. Chowg me regarde.

« Vanillaminou, je peux te demander quelque chose ?! »
« Non, minou ! »
« … Pardon ? »
« Mes baies tu as grillé Canicule avec ta, Minou ! Impossible de les manger il est ! Minou !! »

Lacroix, Geroro, Evelia et Chowg me regardaient comme si je disais d'incroyables salamalecs.

« Euh… Vani, j'allais juste te demander d'accroître ta surveillance ! Nous sommes en grave danger, là ! »
« Autre que toi alors je n'obéirais à ce genre d'ordre de la part que de quelqu'un de, Minou ! »
« … J'ai rien compris ! »
« Vanillaminou, c'est moi qui te le demande ! » crie Evelia. « Surveille les environs !! »
« Maîtresse oui ! Minou !! »
« … Il m'en veut parce que j'ai grillé ses baies !! » fit mine de s'étonner Chowg - mais moi je savais bien qu'en réalité il l'avait fait exprès, minou.
« Le repas c'est une chose importante, je suppose… » suppose à juste titre Lacroix.
« C'est un peu idiot, Vani… » soupire Geroro.

C'est bizarre cette manie qu'ils ont de m'appeler Vani. J'ai un nom complet quand même…

« Urgh !! »

Nous nous retournons vers Flimini, devant le lac, saisi semble t-il d'un grand étonnement.

« Flimini ! Un problème ?! » demande Lacroix.
« Flimini ?! » s'étonne Geroro.

Soudain, la lame lumineuse transperce effectivement l'épaule de Flimini. Nous ne l'avions même pas remarquée ! Et alors que Flimini s'écroule doucement devant l'eau, un ennemi que je n'avais pas senti surgit de l'autre côté du lac. Lacroix semble tétanisée.

« L… Le guerrier Wattaru !! Le plus puissant de la garde électrique ! »
« Ne l'ai même pas senti je n'ai, Minou !! » geins-je.

Wattaru nous regarde et active une sombre force électrique qui me donne des frissons. Un coassement lugubre se fait alors entendre. Nous n'avons pas le temps de réagir que Geroro se précipite vers l'ennemi, fou de rage…