Pikachu
Pokébip Pokédex Espace Membre Forum
Inscription

Smirnoff, 3ème recueil de Domino



Retour à la liste des chapitres

Informations

» Auteur : Domino - Voir le profil
» Créé le 22/03/2009 à 22:25
» Dernière mise à jour le 11/06/2009 à 07:43

» Mots-clés :   Drame   Humour   Présence de personnages du jeu vidéo   Romance   Sinnoh

Si vous trouvez un contenu choquant cliquez ici :


Largeur      
147 - Le grand jour de ceux qui voulaient vivre encore 2/5
« Je savais le silence depuis longtemps
J'en sais la violence, son goût de sang
Rouges colères, sombres douleurs
Je sais ces guerres, j'en ai pas peur
Je sais me défendre, j'ai bien appris
On n'est pas des tendres... par ici... »
(Céline Dion, Je sais pas)



DEUXIEME PARTIE


« La région de Sinnoh a été envahie par des hordes de Pokémon sauvages apparemment dangereuses. La forêt Vestigion a été ravagée, la plupart des villes sont prises d'assaut, le chaos fait rage. Pourtant, on assiste à des scènes de rébellion, et des dresseurs semblent être en train de combattre les factions d'envahisseurs. La police suspecte fortement la Team Galaxy d'être à l'origine de cette invasion dirigée par la famille Gallhager, plus connue dans les milieux souterrains pour être une dangereuse entreprise de meurtre sur gage. »
La serveuse soupira en voyant ça. Il s'agissait d'un restaurant routier, un de ceux ou les toilettes font disparaître les gens. Non je rigole, on ne voit ça que dans les histoires de tordus.
A une table, un homme buvait un café noir. Il n'avait pas beaucoup dormi. Il faisait la route depuis ce matin, quand il avait appris la nouvelle, et surtout quand il avait appris que Smirnoff était concerné. Il touilla légèrement son café et regarda sa voiture dehors.
Antoine de Beaufort se leva ensuite, finit son café d'une traite et partit en réglant l'addition.
-C'est l'heure du show, non ?

-Jethro, je suis si content que tu aies accepté de reprendre la société !
L'adolescent soupira.
« Et quelle société, une organisation criminelle ! »
Le père semblait pourtant heureux.
-La Team Galaxy t'appartiendra bientôt dans sa totalité. Comme tu dois être fier !
« En fait je pense surtout à mon fils et à ma femme mais ça, tu ne le sais pas et je préfère que tu ne le saches pas. »
-En plus tu vas mener un train de vie très confortable !
« Tant mieux comme ça ma famille aura de quoi subvenir à ses besoins... »

-Je déteste cet enfoiré...
Hermann Heine faisait les comptes de Jethro, 21 ans à l'époque.
-Votre père n'est en effet pas quelqu'un qui... inspire les bonnes valeurs et la bienséance.
-Vous avez l'air d'être un bon père, vous...
Hermann sourit jaune.
-Mon fils n'est pas mon fils, c'est celui de ma femme. J'ai fait ce que j'ai pu pour en faire tout sauf un enfant pourri gâté mais c'est un sociopathe désintéressé de l'argent. C'est pas mieux.
-Je ne sais absolument pas comment j'élèverais mes propres enfants...
-Votre femme en attend un deuxième en plus.
-Hm...
-Hildegarde n'a jamais voulu avoir de troisième enfant. Elle en a un ici, un en Allemagne, ça lui suffit qu'elle a dit. Moi mes parents étaient polonais... Je m'en sors pas si mal. Vous avez la chance vous et Cynthia d'être des gens relativement stables. C'est une grande chance.
Jethro hocha la tête.
-Si seulement on pouvait juste rester indépendants sans que j'aie à passer par l'entreprise de mon père...
Hermann hocha la tête.
-C'est peut-être faisable.
Jethro tourna la tête vers Hermann.
-Vous pouvez y rester sans vous y impliquer. Rien ne vous y oblige dans votre contrat.
Jethro s'étonna.
-Y être sans y être. Voir sans être vu.
Jethro acquiesça.
-Pas bête...
-Regardez : Je dis à ma femme que je fais la lessive une semaine sur deux. Mais c'est pas vrai : Je vais à la laverie. Mensonge qui n'a aucune conséquence, au contraire : Je fais mieux la lessive qu'elle !
Jethro sourit.
-Vous pouvez vivre la vie qu'on veut que vous viviez sans que vous ne la viviez vraiment. Et vivre la vie que vous voulez pleinement.
Jethro acquiesça devant ces paroles pleines de sagesse.

-Vous quoi ?
Jethro acquiesça face à Mercure.
-Je vous charge des affaires supérieures de l'entreprise.
-Euh, mais Hélio, je... Vous êtes l'héritier tout désigné, c'est à vous de régler ces affaires... Vous êtes à la tête d'un empire...
-Hm... J'ai juste besoin de déléguer un peu, je crois. C'est trop de travail, je suis là depuis trop peu de temps.
Mercure acquiesça.
-Je vois... Hélio, ne seriez vous pas... démotivé par ce travail ?
-Non, non. Tout va bien.

Jethro rentra chez lui.
-Je suis là.
Cynthia arriva avec le petit dans les bras.
-Ca va ?
-Oui et toi ?
-Je suis fatiguée mais ça va.
-Je vais être plus souvent à la maison, j'ai décidé de déléguer du travail.
-Désolée que tu ne fasses pas ce qui te plaise...
Jethro soupira.
-Idem pour toi...
-Oh je voulais des enfants... On va en avoir deux, c'est pas si mal. Je planche pour une fille !
Jethro soupira en souriant.
-Je sais pas si je saurais bien m'occuper d'une fille.
-Tu te débrouilles bien avec Tommy !
-Oui mais au cas ou ça t'échapperait encore... Tommy est un garçon !
-Ooooh ! Toi tout de suite !


Sur l'ordre immédiat d'Etienne, Erwan partit comme une trombe.
En face, Cynthia et Hélio, stoïques et décontractés. Cynthia ordonna à Seleroc d'utiliser Zenith. Le Pokémon lune leva les yeux et invoqua le soleil. Hélio usa du mouvement qui s'en suivait tout naturellement. Etienne ordonna l'envoi de Météores.
Il savait pertinemment qu'Erwan, le Capidextre, ne ferait pas grand mal à Seleroc et Solaroc. En fait Etienne avait calculé exactement l'utilité des trois Pokémon qu'il avait choisi de sortir. Erwan jouerait la diversion et l'attaque furtive. Connor le Lucario serait l'offensive et la défensive. Quant à Judith, le Roucarnage, elle jouerait un rôle bien plus compliqué dans cette première joute.
Cela commença par l'envoi du Lance-Soleil de Solaroc, que les météores ne purent retenir. Judith s'envola et usa de Cyclone. Lucario se prit le Lance Soleil avec aplomb. Il ne restait plus qu'à attaquer. Ce qu'il fit avec une rapide Aurasphère. L'attaque partit droit sur les Pokémon Météorite qui se protégèrent avec un Mur Lumière. Solaroc balança un Lance-Flammes sur Lucario qui s'efforça de l'esquiver. C'est alors que Roucarnage fondit sur les deux adversaire et les frappa d'un coup d'Aile d'Acier. Déstabilisés, Seleroc et Solaroc cessèrent leurs attaques. Moment que choisit Erwan pour s'immiscer entre les deux et les frapper d'un Mitra-Poing tout en tournoyant sur sa patte. Les deux adversaires furent sévèrement touchés. Cynthia, énervée, appela son propre Lucario.
-Aurasphère !!
-Toi aussi !
Les deux Lucario se contrecarrèrent.
-Vibrobscur !
Le Lucario de Cynthia repoussa Connor.
-Dracochoc !!
Cynthia enchaînait les attaques. Etienne fronça les sourcils.
-J'vais pas me laisser battre par une meurtrière !
-Si tu pouvais au moins essayer de comprendre...
-Bah voyons ! Onde Vide, Connor !!
Le Pokémon tournoya sur lui-même, envoyant de violentes lames rouges sur le Lucario de Cynthia.
-Lucario, Pistopoing !
Le Pokémon de la blonde en noir chargea celui d'Etienne, esquivant l'Onde Vide.
-STRATOPERCUT !!
Connor frappa lourdement son adversaire. Cynthia fit revenir Lucario et Seleroc.
-Je vois que tu es toujours aussi têtu et borné... Jethro, laisse-moi faire.
-Volontiers.
-Etienne, je vais appeler un Pokémon. Tu as intérêt à rappeler les Pokémon auxquels tu tiens... Parce que je ne vais pas me retenir. Bien qu'il ne soit absolument pas dans mon intérêt de te vaincre complètement, je n'hésiterais pas à le faire. De même, causer des blessures plus ou moins graves à tes Pokémon ou à ceux de tes amis ne me pose pas de problème de conscience.
Etienne s'étonna.
-Je ne suis absolument pas une femme innocente. J'ai tout perdu, et je sais le risque que représente toute chose en ce monde. On l'espère, on l'attend, on la fuit, elle nous rattrape, on la chérit et puis on la perd parce que de tout son cœur on n'a pu la retenir...
Cynthia releva la tête, en larmes, le sourire aux lèvres.
-Toi aussi tu sais ce que c'est de perdre des êtres chers. Tu en sais la souffrance. Tu pourrais me comprendre.
Etienne regarda Cynthia et eut un mauvais rictus.
-Bien sur. Tuer des gens c'est bien. Tuer des gens apporte le bonheur.
-Je ne voulais pas tuer ton ami, seulement l'enfoiré qui a été de ceux qui ont brisé ma vie.
-Mais tu l'as fait quand même !
-Tu ne m'écoutes pas. Ce que je voulais supprimer c'est une incarnation de mon malheur. C'est fait, c'est fait.
-ET SA FEMME ENCEINTE ? ET SA PETITE FILLE ??? ILS AVAIENT GACHE TA VIE AUSSI ???
-Dommage collatéral. Ni plus ni moins.
-Salope !!
-Ca fait au moins une veuve éplorée et deux enfants sans père de moins.
Linda grimaça tandis que Kenneth sentait qu'Etienne allait péter un plomb.
-T... TU ES VRAIMENT....
-Immonde ? Je te rassure je n'ai pas une meilleure opinion de moi-même. C'est pourquoi je fais ça. Que je suis ici.
-A qui tu veux faire croire que ce que tu fais est juste ? Grommela Etienne.
-A moi-même. Ca m'aide à avoir bonne conscience. CARCHACROK, GO !!!
L'immense Pokémon apparut. Il fixa Etienne, Linda, Kenneth, Capidextre, Lucario et Roucarnage.
-Il a dévoré plus d'un cadavre... marmonna Cynthia.
Linda recula, effrayée.
-Soit... J'ai quelqu'un à lui présenter à ton... Charchachrok ou je sais pas quoi.
Cynthia plissa les yeux.
-Un vieux copain que tu vas surement apprécier de revoir...
Linda regarda Etienne, étonnée. Kenneth haussa un sourcil.
-Prête à revoir une de tes anciennes victimes ?
Cynthia sembla surprise à son tour.
-DAMIEN WILSON, C'EST POUR TOI ! JIM !
Etienne envoya son Blizzi face à Cynthia et Carchacrok. La blonde ne put se retenir et, à son grand malheur peut-être, éclata de rire au sommet du Mont Couronné, au beau milieu du site des Colonnes Lances.

Timothy Smirnoff regardait vers le Mont Couronné, l'air inquiet.
-Oh lala...
-Les Galeking arrivent par ce côté ! Christopher, Laetitia, Timothy, vous vous en chargez ! Cria Jennifer
Les trois dresseurs virent arriver les Galeking, mais ils furent dépassés par des Nosferalto qui foncèrent vers les humains.
-Oh, pas bon ça...
-Je crois qu'on n'a pas le choix...
Timothy sortit une Pokéball et la lança vers les adversaires, libérant un Oniglali.
-Laser Glace !
L'attaque partit sur les Nosferalto et en gela une bonne partie.
-Bon...
Christopher et Laetitia sortirent leurs respectifs Pokémon académiques.
-Pharamp, go ! Cria Christopher
-Staross, à toi ! Lança Laetitia.
Les deux premiers élèves de Smirnoff envoyèrent leurs Pokémon.
-Tonnerre !
-Pistolet à O !
Les Nosferalto et Galeking furent électrocutés et trempés. Mauvais mélange.
-Ils reviennent en surnombre !! geignit Christopher.
-Je m'en occupe par le haut ! Soupira Timothy. Chargez-vous de les arrêter ! Békipan !
Le pélican Pokémon apparut.
-Saumure !!
Le Pokémon vola au dessus des factions ennemies et les arrosa comme un canadair.
-Triopikeur, à toi ! Séisme !
-Phione, Azumarill ! Bulles d'O !
Défaite totale pour les Galeking en face. De nouveaux Nosferalto arrivent par les airs.
-Triopikeur, Lame de Roc !
Autour de la créature terrestre, des rochers sortent du sol, partant en trombe vers les chauves-souris. Les Nosferalto s'écroulèrent littéralement au sol.
-Bon... Couvrons... les arrières des autres !
-On n'a pas le choix, ils sont trop loin pour qu'on les rejoigne ! Marmonna Christopher.

-Ecrase-le !!
Mercure, les yeux presque exorbités, voulait à tout prix que son Tortank géant fasse la peau à Travis. Lequel courait avec ses Pokémon Castorno et Spinda, apeuré par le monstre géant.
-On va se faire piétiner !
-J'AI TOUJOURS SU QUE CA SE FINIRAIT COMME CA ! TOI FUYANT COMME UN MEDHYENA ET MOI VICTORIEUX !!!
« N'importe quoi pauvre abruti, tu ne te doutais pas un seul instant que j'étais parmi vos ennemis ! »
-Tortank ! Ecume !!
Le Pokémon diffusa des bulles à travers la ville. Travis avait réussi à sa cacher.
« Pourquoi une attaque aussi nulle ?! »
Une bulle éclata près de Travis qui s'en étonna.
« Oui, et ?! »
Tortank dénicha Travis derrière la benne à ordures.
-Woups...
-Bien joué... marmonna Mercure. Mais je suis bon aussi pour la débusque !
Tortank explosa la cachette d'un coup de patte. Le massif Pokémon marchait à travers les rues de Voilaroc, détruisant tout sur son passage, agitant ses pattes pour retourner les voitures.
« Bordel, bordel pourquoi j'me suis fourré dans une telle galère !! »
Travis courrait à travers Voilaroc.
« Tout ça pour faire plaisir à Etienne, ou pour impressionner Alice... J'ai que des raisons futiles de faire tout ça ! J'arrive même plus à me souvenir de pourquoi j'me suis impliqué dans cette merde ! Suis-je bête, je voulais « savoir » ! Bah il est beau mon savoir ! »
Comme chacun sait, courir la tête remplie de pensées idiotes rend la course plus difficile. Travis s'arrêta et regarda Tortank qui larguait les obstacles à coups de pattes avant.
« S'il est si énorme ce truc, pourquoi il n'écrase pas tout ?! »
Travis se souvint alors d'une leçon d'Etienne : Les Pokémon ne peuvent pas se servir d'attaques qu'ils ne connaissent pas tout simplement parce qu'ils n'en ont pas la capacité physique. Ainsi, un Smogogo comme Fix ne peut se servir de Gyroballe mais peut utiliser Coup Double.
Ouais... C'était ça.
C'était le bon temps quand même. Travis avait trouvé une famille avec eux. Et Roland et Lily étaient comme de sa famille. Il se demandait s'il pourrait avoir une plus grande implication avec eux dans le futur. L'avenir seul le lui dirait.
Travis secoua la tête, cessant d'être dans l'état d'esprit de quelqu'un qui va mourir. Il rappela Castorno et Spinda.
-Merci à vous deux !
Mercure jubila.
-Enfin tu t'arrêtes ! Quel délice ! Petit traitre, dire que je croyais en toi !
-Je n'ai jamais été ta chose !
-En fait tu étais un peu comme un fils spirituel pour moi...
-Pauvre type...
-Je suis persuadé que tu as souhaité mille fois être resté dans ce restaurant plutôt que venir travailler chez nous !
« Pas faux... »
-Alors maintenant... Prépare-toi à mourir ! Tortank ! Ecrase-le comme un insecte !
Travis s'agenouilla alors que le Pokémon leva le pied sur lui.
-MEURS !!!
Tortank écrasa Travis, hurla et retomba en arrière, terrassé. Mercure, sur son Airmure, s'étonna.
-Qu... Quoi ?! Mais que...
Il vit Travis, à quatre pattes, aux côtés de son Scarabrute, les cornes en l'air.
-Désolé, j'ai pas pu m'en empêcher quand je t'ai entendu dire « Ecrase-le comme un insecte ! »
Mercure blêmit.
-Tu sais pourquoi tu n'as pas pu m'écraser ? Pour la même raison que Franklin la tortue ne pouvait pas écrabouiller les R5 sur son chemin !
Mercure plissa les yeux.
-Tu ne devines pas ? Moi qui déteste sortir ma science !
Mercure serra les dents, furieux.
-C'est simple, marmonna Travis. Les Tortank n'apprennent pas « Ecrasement » ! Quand ils piétinent quelque chose, elle doit être inférieure à la hauteur de leur genou (C'est une espèce de loi de la physique que j'ai oubliée), bref, ils ne peuvent pas écraser, là ou un Noadkoko a les pieds faits pour l'attaque Ecrasement, là ou un Galopa ou un Excelangue s'y prendraient parfaitement, ton Tortank si gros soit-il est incapable de piétiner un Pokémon si pointu et résistant que mon Scarabrute !
Mercure grommela.
-Tu as juste eu de la chance sur ce coup là !!
-Peut-être. Si je n'avais pas capturé ce Scarabrute, si Cochignon n'avait jamais évolué en Mammochon, si je n'avais pas eu Smirnoff comme professeur, si je n'avais pas la tête ailleurs... J'aurais surement perdu... Le destin c'est tellement étrange !
Mercure lâcha ses quatre Tarinorme et rappela Tortank.
-Prêt à mourir ?
-Bien sur. Tué par un gang de cailloux moustachus, mon rêve...

Judith, Alice, Lucy et les enfants étaient dans une situation des plus précaires. Alice avait sorti Little, le Bulbizarre offert par Travis, dont elle se servait pour endormir les Galeking autour d'eux. Inutile de dire que cela était loin de marcher sur tous, et surtout cela ne les calmait pas forcément tous. Lucy portait soutien avec Héliatronc et son Doux parfum. Malcolm observait, pas rassuré, aux côtés de Roland. Rachel restait avec sa mère, apeurée.
-Ca va aller, maman !
-Je ne sais pas ma chérie... J'ai... Je ne pensais pas que ce serait si effrayant !
Mammochon savait évidemment qu'en restant immobile, il n'arriverait rien, mais pour combien de temps ?

-Comment il va ?!
Cynthia soupira en regardant Jethro.
-Fièvre, vomissements... Encore, en discontinu... Par chance pour lui son frère est calme.
-Tu t'es occupée de lui toute la journée ?!
-Eh bien oui... Je suis le stéréotype de la mère dévouée et aimante !
-Oh... Et moi je suis le papa injuste et malhonnête qui ramène les médocs ?
-Voilà oui !
Jethro sourit.
-Désolé pour lui. J'ai dévalisé la pharmacie !
Cynthia ricana.
-J'espère qu'on se débrouille comme parents...
-Mais oui, pourquoi tu t'inquiètes comme ça ?!
-Il est tellement malade !
-Ca arrive à tous les enfants !
-Je sais mais... Ca m'a un peu troublée.
-Et c'est normal !
Cynthia sourit.
-Tommy ira très bien.
-Tout à fait. Va soigner Tommy, je m'occupe de Darwin.

-Karashina Cynthia...
Elle entra dans la pièce.
-Nous avons observé vos résultats et votre candidature a été soigneusement examinée...
Cynthia hocha la tête.
-Vous êtes acceptée à la tête du Conseil des quatre de Sinnoh.
La blonde hocha la tête, heureuse.
-Merci.

-Tu as été prise ?
-Oui !
Jethro serra Cynthia dans ses bras.
-Bravo chérie, je savais que tu pouvais le faire !
-L'ennui c'est que... Je serais beaucoup moins présente pour les enfants...
Jethro soupira.
-En effet c'est... un problème... Oh, on pourra toujours engager une nounou !
Cynthia plissa les yeux.
-Euh... Oui, peut-être...
-Cette idée te déplait ?
-Un peu oui... Ce sont nos enfants, c'est à nous de les élever...
-Mais tu as le droit de réaliser ton rêve. Et ton rêve c'est de présider un conseil des quatre. Même si celui-ci est à Sinnoh.
Cynthia acquiesça.
-Bon... Si c'est nécessaire.


-Nous sommes la crème de la Team Galaxy !
-Vous ne pourrez pas nous battre et vous ne pouvez pas non plus passer !
Charlie regarda Léopold, tétanisé.
« Ca va mal aller... On n'a pas la trempe de les affronter... Léopold a trop peur et moi j'avoue que... »
-Faisons les présentations tout de suite ! Libégon !! envoya Titan.
-Nidoqueen !! lança Titania.
Les deux Pokémon apparaissent. Léopold les regarda, effrayé.
-Charlie, faut partir !
-Euh... Je sais pas trop...
Ils se tournèrent vers un Krabboss et un Amonistar.
-Ouuuuups ! Ricana Titania. Vous êtes piégés !
-Euh... Héhé... On n'est que des enfants vous savez, marmonna Charlie. Pourquoi vous nous...
-Vous êtes dans notre zone !! argua Titan.
-Et nous avons pour ordre de chasser tout ce qui se trouve dans notre zone ! Ricana Titania.
Charlie soupira.
-Nidoqueen ! Mitrapoing !!
Le monstre bleuâtre fonça droit vers les deux enfants.
Charlie fronça les sourcils.
-Mauvaise nouvelle ! Vous êtes tombé sur deux enfants qui savent se défendre !! Nénupiot ! Pistolet à O !
L'attaque frappa Nidoqueen, arrêtée dans sa charge.
-Libégon ! Lance Flammes !!
Le Pokémon balança un jet de flammes condensées.
-Nirondelle, Aeropique !
Le Pokémon oiseau fonça droit sur Libegon, esquivant son Lance-flammes et le frappant en plein ventre.
-Argh !! Amonistar, Picanon !!
Le Pokémon balança des pointes d'ivoire.
-Machoc, Poing Karaté !
Le Pokémon combat contra les piques.
-Frappe-moi ce mollusque avec Casse Briques !
Machoc sauta vers le fossile.
-Krabboss ! Pince masse !! hurla Titan.
L'attaque allait s'abattre sur Machoc mais la pince s'immobilisa. Charlie vit Léopold avec Mime Junior qui utilisait son Choc Mental pour retenir l'attaque.
-J... Je suis avec toi ! Murmura le gamin apeuré.
-Je sais ça. Et je te remercie de ton courage.
Machoc frappa Amonistar d'un coup bien placé. Nénupiot et Floravol bombardèrent Krabboss qui recula. Les sbires grommelèrent devant la nouvelle difficulté de leur mission.

-Floper !!
Le Pokémon sol était toujours malmené par Hippodocus. Togekiss vint à son secours avec une Aurasphère. Hippodocus lâcha Hippopotas. Le Pokémon sol regarda son coéquipier volant, furieux. Le Togekiss sembla s'excuser.
-Voyons, Floper, Kelvin essayait juste de t'aider...
Floper grommela et trépigna. Vanille semblait complètement sous le charme.
-Hippodocus, Damoclès !!
Le Pokémon fonça droit sur son adversaire miniature.
-Floper, attaque Plaquage !!
Le Pokémon de Norbert esquiva l'attaque de son homologue évolué et sautilla sur Hippodocus par trois fois, faisant trébucher le Pokémon.
-Hmph... Vous êtes plutôt fort... Tempête Sable !!
Hippopotas fut emporté par les vents sortant des trous du dos de la créature.
-Floper ! Contre-Tempête sable !! *enfin il n'y a pas d'attaque d'un tel nom mais tu vois ce que je veux dire !*
Toujours en l'air, l'Hippopotas se rétablit en créant ses propres vents. Il se dégagea ainsi du vacuum créé par Hippodocus et se rétablit sur un rocher. Soudain, Kabutops lui sauta dessus.
-Désolé, ricana Saturn, vous commencez à m'énerver !
-Hippopotas, Surpuissance !!
Le Pokémon sauta en arrière et chargea violemment le Pokémon fossile. Ce faisant, Hippodocus chargea la créature au service de Norbert.
-Coatox, Dard Venin !!
Le troisième Pokémon de Saturn se jeta vers Norbert, Chamallot et Togekiss.
Togekiss s'interposa avec Protection.
-Ne vous mesurez pas à Kelvin, vous pourriez le regretter !
-Ah oui ?! Direct Toxik !
Le crapaud poison bondit vers l'ange Pokémon.
-Lame d'Air !!
L'arc d'air frappa Coatox en plein vol. Hippodocus fonça sur Hippopotas qui rembarrait Kabutops.
-Ultralaser !!
L'attaque partit vers Hippopotas qui profita de sa Surpuissance pour traverser l'Ultralaser d'Hippodocus, frapper le nez d'Hippodocus et retomber vers Norbert. Drascore était derrière eux.
-Je me demande ce que vous mijotez, vous et votre équipe de zigotos...
-C'est plutôt simple à deviner pourtant... Je parie que si quelqu'un nous observait, il devinerait ce que je veux faire.
Saturn fronça les sourcils.
-Ce que vous êtes irritant !!! J'ai envie de vous égorger !!
-Je suis très calme pourtant. Je fais ça pour le bien de mes amis.
Saturn grommela.
-Vos amis... Vous passez votre temps à vous mentir entre vous et vous vous appelez des amis !
Norbert soupira.
-On ne se ment pas, on se cache des choses. C'est ce que font les vrais amis. Ils se protègent mutuellement contre les vérités qui blessent.
Saturn s'étonna.
-Je ne vois pas trop de quoi vous parlez, je me suis tellement investi dans cette mission que je n'ai pas beaucoup d'amis...
Norbert acquiesça.
-Quand j'étais jeune je n'en avais pas beaucoup non plus. Je me suis concentré sur mes Pokémon plutôt que sur la dominance du monde, alors mes Pokémon sont devenus mes amis.
-Mes Pokémon sont juste des armes pour me faire respecter.
-Par votre patron ?
Saturn hocha la tête.
-Vous devez savoir ce que c'est. Travailler pour quelqu'un, chercher une étincelle de reconnaissance dans ses yeux...
Norbert ne put qu'acquiescer.
-Hm. Ca me fait mal de devoir coller une raclée à quelqu'un qui pense comme moi.
Saturn soupira.
-Nous ne sommes pas pareils. Vos parents ne vous ont pas abandonné étant petit !
-Les miens non, mais tout comme. Ma mère n'a plus voulu me revoir après mes 16 ans et mon père m'a toujours détesté. Oh bien sur c'est différent mais...
-Ca n'a rien à voir, vos parents vous ont aimés pendant un moment, moi je n'ai jamais reçu l'amour de vrais parents !
-C'est toujours mieux que seize ans passés dans un amour illusoire, et au moment ou vous essayez de vous affirmer, on vous claque la porte au nez !
-Cette dispute est ridicule !
-Vous avez raison. On va commencer le plan pour vous neutraliser !
Saturn soupira. Ce type était trop prétentieux pour lui.

Richard Lewis rehaussa ses lunettes.
-Les autres sont partis attaquer les factions adverses...
Jennifer, Adam, Clarissa, Nathalie, Gus et Daniel hochèrent la tête.
-Alors à nous de jouer...
Face à eux, des Galeking prenaient un peu de repos autour d'un lac, avec des Nosferalto.
-Bon. Je tente l'approche le premier...
Richard sort son propre Galeking. Il sortit également des rubans de ses poches et les attacha aux cornes de l'animal.
-C'est une femelle ?! S'étonna Adam.
-Tu sais, il n'y a que les humains pour croire que certains Pokémon sont plus faits pour être mâles que femelle. Lockpin plus femelle que mâle, Rosabyss plus femelle que mâle, Brouhabam plus mâle que femelle... Alors que ces Pokémon ont autant de chance d'être l'un que d'être l'autre. C'est typiquement humain de les différencier, mais Pokémoniquement, c'est illogique.
-Pokémoniquequoi ?!
-Tu comprendras quand tu iras à l'école, marmonna Richard.
Adam grommela.
-J'aurais dû te taper quand on était à l'académie...
-Je te rappelle que mes parents sont dans la mafia. Un seul coup de fil...
-Ca va, ça va !! geignit Adam.
-Bien... Galeking, tu approches et au moment opportun, tu les attaques avec...
Les Galeking se tournèrent vers les humains.
-... Attraction !
Le Galeking de Richard se lança. Les autres Galeking furent séduits. Pas les Nosferalto.
-Argh... C'est toujours la première moitié du plan qui marche sur la première moitié des ennemis !
Les autres se préparaient à envoyer leurs Pokémon. Richard se tourna vers eux en soupirant.
-Quand je vous dis que je m'en charge, vous entendez quoi, des grésillements ?!
La foudre s'abattit sur les chauves-souris. Tout le monde s'étonna, la Galeking n'ayant pas semblé effectuer de mouvement précis. Le nuage se déforma et redevint un simple Morphéo qui revint dans la main de Richard.
-Il est pas croyable... marmonna Gus.
-Et encore, je parie qu'il en a encore sous le pied. Quand on était avec Linda, il n'arrêtait pas de la gruger comme ça dans les entrainements...
-Bon, somma Richard. La voie vers le lac est libre, vous tentez une attaque aquatique pour les affaiblir !
-On n'est pas sous tes ord...
Tous partirent sauf Adam. Richard soupira.
-T'es sur que t'as un gros Q.I, toi ?!
-... Je te hais !
Clarissa envoya son Tarpaud, Daniel son Colhomard, Adam son Luminéon, Jennifer sortit Hyporoi, Gus envoya Relicanth et Nathalie envoya Lanturn.
Les Pistolet à O ou Bulles d'O collectifs sortirent les Galeking de leur torpeur.
-Bon ! On va pouvoir attaquer plus sérieusement ces gros balourds !
Richard sortit Coatox et Maraiste.
-Mitrapoing et Hydroqueue !
Coatox et Maraiste foncèrent vers le troupeau de Galeking et les assaillirent de leurs puissantes attaques.
-Oui... Bien... ricana Richard devant le reste des attaquants, éberlués.

Personne ne bougeait. Ni Estelle, ni Jonathan, ni Colin, ni Kate.
Parmi les Rivamarois, on s'interrogeait sur plusieurs choses.
D'abord pourquoi étaient-ils scrutés par des Magneti et Magneton ?
Ensuite pourquoi maintenait-on un champ magnétique au dessus des habitants ?
Et surtout, quand le champion d'arène se décidera à se rendre ?
-JE RAPPELLE A MONSIEUR LUDGES QUE JE SAIS QU'IL EST DANS LA FOULE ET QUE S'IL NE ME RAMENE PAS SES ENFANTS, JE TORTURERAIS QUELQU'UN !
-Y'a une amélioration, on passe d'une femme enceinte à quelqu'un ! Sourit à peine Estelle.
-Mouais...
-ILS SONT LA !
Ce n'était pas Pluton mais un type devant eux.
-ILS SONT DERRIERE MOI !
Jonathan s'avança.
-Tu sais, j'ai été en taule. Te tuer avec un lacet de chaussure y'a rien de plus simple !
Le type se tourna vers Jonathan qui défaisait son lacet. Estelle hocha la tête.
-Moi il me fouette avec ! Souvent ! Mais vaut mieux ça que de pendre les enfants par les pieds !
Le type se recroquevilla, effrayé. Kate regarda son père qui la serra contre lui.
-Personne ne vous prendra. Ok ?
Estelle serra Colin contre elle.
Pluton se déplaça dans les rangs et arriva à la hauteur de la famille Ludges.
-Eh bien... Voilà une jolie petite famille !
Jonathan regarda Pluton d'un œil noir.
-Touche-les et je t'arrache un doigt !
-Oh, oh, mais vous n'êtes pas en position de discuter. Vos enfants !
-Allez vous faire mettre, gros tas de fiente !! brailla Estelle.
Pluton ricana.
-Hahaha... Qui êtes-vous ?
-Moi ? Je suis la femme de Jonathan !
-Bah mince alors, vous vous êtes trouvé une belle petite femme, Ludges ! Mes félicitations !
-Contrairement à vous j'ai eu une belle vie bien remplie, je savoure votre jalousie ! Grommela Jonathan.
Pluton soupira.
-Donnez-moi les enfants !
-Mange ta merde ! Cria Jonathan.
-Vous tenez à ce que...
Deux Motisma s'allumèrent à côté de Pluton.
-... Je fasse du mal à quelqu'un ? A votre femme ?
-Allez-y pour voir !!
Les Motisma approchèrent Estelle qui tenta de sortir une Pokéball.
-Inutile de faire ce que vous essayez de faire, le dispositif est bloqué par mes chers Magneton... Les enfants !
-Va te faire foutre ! Grogna Jonathan.
Motisma se plaça au dessus d'Estelle.
-A moins que je n'électrocute votre femme et votre fils.
-Fais ça et je te bute !!
-Attendez, stop, arrêtez ! Grommela Estelle.
Elle regarda Pluton.
-On fait un marché !
-Avec vous ?! Soupira Pluton.
-Je vais avec les enfants !
Pluton éclata de rire.
-Pardon ? Vraiment ?
-C'est hors de question !! grommela Jonathan. Je refuse catégoriquement !!
-Ca a l'air de le foutre en rogne... J'accepte ! Statua Pluton.
-NON !! cria Jonathan en tentant de se lever. Putain de...
-Désolé, Ludges. Votre femme a fait son choix.
Elle se tourna vers Jonathan.
-Ca va aller !
-Estelle non, putain !!
-C'est le seul moyen pour qu'il te foute la paix !
-C'est comme cette fois là...
Estelle s'étonna.
-C'est comme... avec Irène et Lise... Je vais encore me retrouver... impuissant... Je veux pas...
-Jonathan, calme-toi ! Ca n'a rien à voir, on ne va pas mourir !
Pluton ricana.
-Pas tout de suite !
-Vous, la ferme, vieux con ! Grogna Estelle.
Pluton s'étonna.
-Non mais...
Motisma envoya une chataîgne à Estelle.
-AH !! Enflure !!
-Continuez de m'insulter et votre fille y aura droit !
Jonathan rongea son frein.
-Bordel de merde, bordel de merde !!
Estelle partait aux côté de Pluton, tenant ses deux enfants par la main.
-Putaiiiin... grommelait Jonathan.
-Alors, Estelle, ça fait quoi d'être mariée à un homme qui a bien 11 ans de plus que vous ?
-Le même effet que de marcher à côté d'un vieux con. Ca me donne des frissons et des envies de hurler. Pas pour les mêmes raisons évidemment.
Pluton fronça les sourcils.
-Petite peste...
-Vous connaissez mes antécédents familiaux.
-Vous êtes la sœur d'Etienne Smirnoff mais surtout la fille d'Erwan Smirnoff.
-Vous le connaissez ?! S'étonna Estelle.
-Oui, bien sur. Il était démineur pour la police de Hoenn. J'ai été son collègue un temps, je m'occupait de la paperasse en tant qu'assistant gestionnaire. Nous avions quelques années de différence mais nous avions discuté sur le fait d'utiliser ou non des outils.
Estelle tressaillit.
-J'ai appris qu'il était mort...
-En utilisant des outils alors qu'il travaillait manuellement, oui... soupira Estelle.
-Quelle ironie ! Hahaha ! C'est pitoyable... Pauvre Erwan. Il ne méritait pas ça. Pas forcément ça du moins...
-Qu'est-ce que vous voulez dire ?!
-Eh bien, j'estime que chaque homme nait au monde avec le droit de vivre et de mourir. Il est mort comme tout un chacun se doit de l'être un jour. Il a juste mal choisi son moment.
-...
-Vous n'êtes pas d'accord ?
-... D'accord avec quoi ?! Vous avez raison, seulement c'est de mon père qu'on parle... Je suis forcément un peu choquée...
-Hm. Vous êtes fragile. Faible. Minable, même. D'après Mars et Mercure vous êtes le genre de combattante qui compte sur le nombre plutôt que sur la force.
-Oh oui, moi la force... Elle n'est vraiment pas avec moi !
Pluton ricana.
-Bon... Je vais donc vous séparer de vos petits compagnons...
Des sbires prirent les Pokéball d'Estelle.
-N... Hmph...
-Quant aux enfants...
Deux sbires les prirent.
-Non !! Rendez-les moi !!! geignit Estelle.
Jonathan ne put se retenir de pleurer tout en grognant.

Mars, entourée par Maganon, regarda Lionel et son Natu.
-Quand je le regarde j'ai l'impression de regarder un personnage d'Animal Crossing...
-Euh... Je ne suis pas... très intelligente mais...
-...mais vous êtes très lucide ! Sourit Lionel.
Mars regarda Lionel bizarrement.
-Vous faites beaucoup d'humour...
Lionel acquiesça.
-Exact... Je suis de ceux qui aiment... faire passer la pilule.
Mars regarda Lionel, étonnée.
-C'est dur la vie sans rire un peu... admit celle-ci.
-Quand... votre jeunesse entière n'a été que... souffrance, quand vous avez eu une malchance terrible en amour, et quand c'est seulement à 37 ans que vous vous réalisez que vous avez réussi votre vie et que personne ne va la reprendre.
Lionel eut un léger regard triste en souriant.
-Je sais que... vous comprenez un peu ce que je ressens !
-En fait là je me demande pourquoi un Natu contre un Maganon !
-Oh, ça ! Haha ! Mais c'est un tour très intéressant que j'ai hâte de mettre en pratique !
Mars s'étonna.
-M... Maganon...
Mars hésitait.
Pour l'une des rares fois de sa vie elle était dans une situation ou elle n'avait absolument aucun contrôle sur quoi que ce soit. Petite, elle avait appris à manier l'art du caprice. Là, ça ne fonctionnerait pas. Et ce Natu, quel inquiétant Pokémon, pourquoi une telle « arme secrète » ?!
-Euh...
-Vous n'attaquez pas ?!
-Euh, je... C'est assez intriguant...
-Je comprends. Mais on ne peut pas s'asseoir et prendre un thé, c'est un combat.
Mars semblait ne pas comprendre.
-Vous êtes tellement détendu...
-En effet. Je sais que maintenant tout ira bien, j'ai Natu avec moi.
Mars grimaça.
-Je ne comprends pas...
-Je pense que peu de personnes peuvent comprendre !
Et pendant que Mars restait irrémédiablement fixée sur l'illusion créée par Natu et son regard profondément envoutant, Simularbre rouait Maganon de coups, Gallame mettait à mal Kangourex tandis qu'Arbok étreignait toujours Chaffreux. Lionel eut un léger sourire de satisfaction.

Elekable neutralisa Tritosor. Linus sembla plutôt embarrassé.
-Ah ça c'est gênant... Je n'aurais pas cru que Coup Croix affaiblirait autant Schroeder !
-Vos surnoms sont pathétiques et enfantins ! Grommela Jupiter.
-Si vous aviez eu mon enfance vous chercheriez un peu d'enfant en vous aussi...
Jupiter soupira.
-Le blabla sur votre vie je m'en tamponne, moi ! Etouraptor, Cyclone !!
L'attaque emporta Mistigri III et Snoopy, les Chaglam et Medhyena de Linus.
-N... Non !!
-Moufflair ! Lance-Flammes !
L'attaque manqua de peu Mimigal.
-Attention, Sally...
Le Pokémon se réfugia sur la tête de Linus.
-Ah non ça c'est très désagréable... marmonna le britannique.
-HAAHAH ! Vous ne la contrôlez même pas !
-Je l'ai depuis très peu de temps, voyez-vous...
-En prévision de notre affrontement ? Comme c'est pitoyable ! Pourquoi un Mimigal ?!
-Au... Aucune idée !
« Si elle croit que je vais lui dire... »
-Et vous, pourquoi aviez-vous l'air si peu encline à vous battre tout à l'heure ?!
Jupiter soupira.
-Mon chef me traite comme de la merde...
-Oh... Je comprends ça...
-Ne me faites pas le coup de la compréhension, ça ne marche pas !
Linus acquiesça.
-Bien ! Elekable !! Tonnerre !!
Le Pokémon exécuta l'attaque qui atteignit... Etouraptor.
Le Pokémon oiseau s'écroula, fumant. Jupiter s'étonna.
-Co... Comment...
Linus sourit.
« C'est évident que vous ne voyiez pas ce qui se passe... J'ai Sally depuis peu de temps mais comme me l'a conseillé Etienne, j'ai pris celle qui avait le fil le plus fin... »
Jupiter était complètement affolée.
« Et bonne chance pour découvrir les fils... »

Cynthia arriva à la faculté de Clémentiville.
« Je me demande pourquoi Hieronymus voulait me voir... »
-Mademoiselle Karashina...
-Oh ! Mr Hadley ! Bonjour ! Vous vouliez me voir ?
-Cynthia... J'ai appris que vous aviez été acceptée au conseil des quatre de Sinnoh !
-Oui... En effet...
-Je suis venu vous donner ceci.
Il lui donna deux Pokéballs.
-Euh... Monsieur Hadley, que...
-Ce sont deux Pokémon très particuliers... Je tenais à vous les offrir pour votre promotion.
Cynthia prit les Pokéballs.
-Euh... Merci... Mais je...
-Si vous n'en voulez qu'un sur les deux... Donnez l'autre à votre ami.
Cynthia regarda Hieronymus, inquiète.
-Euh, je ne suis... avec personne !
-Je vous en prie. Pas à moi. J'étais dans le groupe de prière de votre grand-mère, vous savez comme moi que vous ne pouvez pas me mentir.
Cynthia hocha la tête et sortit son portefeuille.
-Voilà... nos enfants. Tommy et Darwin !
-Ils sont adorables !
-Tommy a quatre ans et Darwin en a deux.
-Ca alors... Pourquoi vous cachez ça à tout le monde ?
-A cause du père de Jethro et de ma grand-mère qui ne supporteraient pas qu'on... s'adonnent à des choses pareilles. D'ailleurs ne répétez rien à ma grand-mère.
-Loin de moi l'idée... Et ça va ?
-Pour le moment oui. Mais nos travaux respectifs vont nous obliger à prendre une nourrice...
-N'ayez crainte, généralement les puéricultrices sont très expérimentées. Je vous encourage à choisir une nounou.
Cynthia acquiesça. On entendit un cri.
-Ca suffit ! Erwan ! Va me claquer cet abruti qui ne sait même pas que le type Glace est faible contre le type acier !! Sombre CRETIN !
Hieronymus soupira.
-Excusez-moi...
-Je comprends...

-Et voilà... Vous êtes civilement mariés.
Cynthia et Jethro se regardèrent en souriant.
-Désolé de ne pas avoir fait tout le cérémonial... marmonna Jethro.
-Merci de ne pas avoir fait tout le cérémonial ridicule.
Ils se regardèrent, heureux.

-Vos qualifications...
-Eh bien je suis diplômée de la grande école de puériculture de Hoenn.
Cynthia acquiesça devant la vieille femme à lunettes.
-Vous vous appelez vraiment Ludmila Cumberdale ? Votre nom de famille est... étrange.
-Oui, mon frère habite avec sa femme à Mérouville, ils ont un fils, Sherman.
-C'est un nom peu commun...
-Tout comme Karashina...
-Mon père était franco-japonais...
-Je vois. Je devrais garder les deux enfants ?
-En effet oui. L'après-midi en semaine.
-Bien. Considérez que si vous me donnez ma chance ce sera fait.
Cynthia acquiesça.


Cynthia regarda Blizzi.
-Cette... minable créature ?! Tu as donné le nom du type que j'avais tué à un... Blizzi ?!
Etienne fronça les sourcils.
-Ouais.
-Je sais que Carchacrok est faible face à la Glace, mais quand même, tu m'insultes.
-Une garce comme toi mérite bien d'être ridiculisée
Hélio soupira.
-Ca suffit. Si tu l'insultes encore une fois...
-Ca ira Jethro. Je m'en charge.
-Moi je m'en tape : Tu es la reine des pétasses !! Tu n'as aucun coeur, aucune âme, tu es... Tu es ce qu'il y a de pire en ce monde !!! Je suis bien content que ta vie soit aussi merdique au point que tu...
Hélio sortit trois Pokéballs et appela Jungko, Noctunoir et Rhinastoc.
-Tu as été trop loin...
Kenneth s'avança.
-Dommage parce que si Etienne tient à se charger d'elle, je dois veiller à ce que vous ne l'embêtiez pas.
-T'es quoi, son larbin ?
-Son meilleur ami. Légère nuance.
-Roc-Boulet, Balle Graine et Feu Follet !
Rhinastoc lâcha des rochers parfaitement ronds vers Kenneth. Jungko balança une ruée de graines et Noctunoir, plus haut que les trois autres, lâcha des flammes bleues qui partirent en pluie de météores.
-IGGY, DEFLAGRATION !
Le Héricendre de Kenneth sauta et balança un mur de flammes qui réduisit à néant l'offensive du chef de la Team Galaxy.
-Rhinastoc, Lame de Roc !!
Le Pokémon disloque quelques colonnes. La roche pilée partit en trombe sur Héricendre.
-Iggy, Roue de Feu !
L'echidné contra ainsi l'attaque ennemie.
-Noctunoir, Poing Ombre !
Héricendre fut frappé par Noctunoir.
-MARTOPOING !
Rhinastoc frappa Héricendre à son tour. Le Pokémon retomba dans les bras de son maître.
-Ca va, Iggy ?
Le Pokémon acquiesça.
-Bon... Duffy ! Airey !!
Demanta et Maskadra apparurent côte à côte.
Cynthia et Etienne se faisaient face.
-Carchacrok !! Attaque Lance Flammes !
-Jim, esquive !!
Le Blizzi courut se cacher derrière une colonne.
-Minable créature... Carchacrok ! Vise Etienne ! Après tout... Ca n'est pas la première personne humaine que tu viseras par tes attaques.
Carchacrok acquiesça et se tourna vers Etienne avant de se prendre un Eclat Glace en pleine gueule. Cynthia se tourna vers la Colonne mais Blizzi était toujours caché. Elle vit alors Linda aux côtés de Clytemnestre, son Momartik.
-Surprise, hein ? Je peux attaquer aussi !
Cynthia sembla faussement étonnée.
-Ah oui ? J'aurais cru après notre précédente confrontation que... Même un nain amputé des bras et des jambes te surpassait en attaque...
-La provocation ne m'atteint pas ! Soupira Linda.
Cynthia sortit Spiritomb.
-Ombre Portée !!
La forme spectrale fonça vers Linda qui sortit Méganium.
-Tu n'aurais pas dû faire Zénith !! Laodicée, Lance-Soleil !!
Meganium zappa Spiritomb qui retourna s'enfermer dans sa Clé de Voûte. Cynthia soupira.
-La brave petite femme soumise qui soutient son mari dans quoi qu'il fasse sans réfléchir.
-Crois ce que tu veux, j'aime Etienne et je le soutiens.
-Pareil pour moi et Jethro. DRACOGRIFFE !!!
Carchacrok fonça sur Linda et ses Pokémon.
-Coup Double !
Erwan frappa la créature au visage.
-Aurasphère !
Connor balança la boule d'énergie dans le ventre de la bête.
-Lame d'Air !!
Judith envoya l'attaque aérienne. Carchacrok se releva et effectua un Séisme qui frappa Capidextre, Meganium, Lucario et Momartik.
-LINDA !
La femme d'Etienne était portée par Roucarnage qui l'avait prise, voyant le Séisme arriver.
-C'est moi ou tu l'as dressée pour ça ?!
Etienne fit l'innocent.
-C'est trop mignon de ta part ! Sourit Linda.
Cynthia soupira.
-Et attends qu'elle défèque !
Etienne se tourna vers Cynthia.
-JIM ! Martobois !!
Blizzi sauta de sa colonne et frappa Carchacrok au visage.
-CARCHACROK ! DEBARRASSE-MOI DE CE MINABLE !
-Déploie ton Alerte Neige ! Cria Etienne.
Linda rappela Meganium et Etienne rappela Erwan et Connor.
Cynthia, Linda et Etienne se retrouvèrent entourés par une tempête de neige.
-Manquait plus que ça...
-Jim !!
-Draco-Rage !!
L'attaque frappa Blizzi qui se retrouva projeté contre un mur.
-Jim, attaque...
Carchacrok fonça vers Linda et Momartik.
-AVALANCHE !!!
Blizzi tourna sur lui même, ses bras formant un cercle de glace dans leur tour. Blizzi sauta vers Carchacrok et le frappa de son attaque tournoyante.
Le Pokémon Dragon se retrouva à terre, touché par l'attaque frigorifique. Cynthia sembla surprise.
« A ce point ?! »
Etienne sourit.
-Et voilà. Il aura au moins pris le soin de vaincre ton meilleur Pokémon !
Cynthia soupira.
-Tu es content ? Ta petite virilité est sauve ?
-Ne me prends pas de haut ! Tu n'es absolument pas en position.
-Moi ? Hmph. C'est un fait... Je ne suis pas en position. Mais... Toi tu n'es pas en position de me faire la morale.
Linda et Etienne regardèrent Cynthia.
-Tu n'as jamais perdu tes enfants, toi. Tu as une belle et heureuse vie, toi...
Etienne écarquilla les yeux, étonné.
-Perdu... Tes enfants ?
Cynthia soupira.
-C'est inutile d'en discuter, tu es bien trop... en colère.
A quelques mètres, hors de la tempête de neige, Kenneth s'efforçait de retenir Hélio, qui voulait avant tout rejoindre Cynthia dans la tempête de neige.
-Vas-tu CESSER ???
-Désolé, affirma Kenneth, je mettrais toutes mes forces pour qu'ils puissent poursuivre leur combat !!
Demanta et Maskadra envoyaient des Bulles d'O en volant gracieusement, esquivant les offensives, mais surtout bloquant la route d'Hélio.
-CA SUFFIT !
Kenneth restait impassible, conscient de son rôle.
« S'il entre dans cette tempête, Etienne et Linda seront en danger... Et ça je ne peux le permettre. »
Hélio réalisa alors quelque chose de proprement inattendu : Il rappela ses trois Pokémon.
« Que... »
Il courut vers la tempête de neige. Kenneth sortit Corboss.
-Warner, Vibrobscur !!
L'attaque bloqua Jethro qui regarda Kenny.
-Si votre père était là, il trouverait la situation ironique.
-Mon père... est mort à cause de vous !
-Je vous rassure, celui qui a fait ça a été bien puni.
-C'est la faute de l'entreprise de votre oncle !
-Mon oncle ne s'occupe que des affaires importantes, ce n'est qu'un actionnaire dans cette entreprise. Je suis désolé pour votre père.
-Vous le connaissiez ?!
-Evidemment ! Je suis le chef de la Team Galaxy... De cette maudite Team Galaxy.
Kenneth haussa un sourcil.
-Comment ça ?
-Vous pensez vraiment que je tiens à cette stupide organisation ? Que ces minables ont un semblant d'importance ?
Kenneth s'étonna.
-Vos proches ne sont pas en danger si, comme Cynthia l'a voulu, vous vous êtes attentivement préparés à cette attaque.
Kenneth focalisa toutes ses pensées vers Judith et les enfants. C'est cet instant que Jethro utilisa pour l'immobiliser avec Noctunoir qui le prit entre ses mains.
-N... Warner !!!
Jethro sortit son Dimoret qui immobilisa Corboss d'un coup de Poinglace. Kenneth resta muet de stupeur.
-Rien de personnel ! Souffla Jethro avant de s'enfoncer dans le vent enneigé, et d'être immédiatement repoussé.
Janis, la femelle Chapignon de Kenneth, bloquait Jethro derrière un nuage de Para Spores. Le chef de la Team Galaxy recula.
-Je suis un Heine, ne l'oubliez pas ! Et ça commence par vous neutraliser et vous empêcher de les approcher.
Jethro fronça les sourcils.
-Vous l'aurez voulu.

Les Tarinorme frappaient Voilaroc de leurs Luminocanon. Les gens paniquèrent et sortirent de leurs maisons.
-HAHAHA ! STUPIDES CITOYENS !!! CONTRAINTS DE FUIR !!! LAISSEZ TONTON MERCURE VOUS DONNER LE COUP DE GRACE !
Travis geignit. « Estelle m'avait dit vrai, ce type est un malade ! »
Une seule solution pour sauver la ville : En faire sortir Mercure.
Mais dans ce cas là Travis s'exposait aux possibilités que lui offraient les deux sorties de la ville : La première, sortie nord, l'isolerait complètement de toute aide possible et le mènerait à une perte certaine, mais au moins Mercure en aurait fini et personne ne serait blessé.
Ou alors sortie Sud, mais il exposerait les enfants et les femmes.
« Tant pis... Quand faut y aller... »
Il chercha une station essence, y courut à toute vitesse et sortit la Pokéball de Fix.
« Ca va faire très, très mal... Peut-être même que des gens vont mourir... Moi compris... Mais je dois essayer ça... C'est le seul moyen d'épargner tout le monde ! »
Travis n'agissait pas comme un idiot. Même en choisissant la sortie Nord, rien ne le garantissait que Mercure le suivrait ou ne le neutraliserait pas pour ensuite aller s'occuper des femmes et des enfants.
Travis alla seul dans la station service. Mercure le suivit avec ses Tarinorme.
-Ou te caches-tu comme ça ?!
La dernière chose que Mercure aperçut à ce moment là fut un Smogogo gonflé, avalant le contenu d'une pompe à essence.
-Quoi ?!
L'explosion qui s'en suivit fut aperçue de presque partout dans Sinnoh.

Alice tourna la tête vers l'explosion.
-T... Travis ???
Judith et Lucy se tournèrent vers la colonne de fumée noire qui avait suivi le gros boum. Les enfants s'étaient bouchés les oreilles.
-Oh non !!! Oh...
Alice fondit en larmes sur Malcolm qui n'en avait pas demandé autant.
-... Euh... C'est... mouillé...
Roland grimaçait de tristesse.
-T... Tonton Travis...
Judith lui prit la main, pas très joviale non plus.
-Ca va aller, poussin, je suis sûre qu'il va bien !
Alice semblait inconsolable, elle lâcha Malcolm et serra Bulbizarre contre elle. Son Cadoizo Calvin sortit de sa Pokéball pour la calmer.
-Ouiiiiiiiin !!! Travis !!! J'aurais dû rester avec lui !!!
-Du calme !! Tu excites les Galeking ! Geignit Lucy qui tenait Lily.
Roland regarda de tous les côtés. Il regarda sa petite sœur, fouilla la sacoche qu'il se trimballait et donna une Pokéball à Lily qui agitait son hochet.
-Roland ?! Qu'est-ce que tu... s'étonna Judith.
-Au r'voir, tatie Judith !
Roland sauta dans le tas de Galeking.
-NON ROLAND !!!!!!
Le gamin rebondit sur la tête d'un monstre et glissa comme sur un toboggan sur le dos d'un autre. Se retrouvant sur l'herbe, il sortit de la sacoche les deux autres Pokéballs. Il les ouvrit. Timothy, le Scarhino d'Etienne, et Debra, son Flagadoss, en sortirent.
Roland fit comme son père lui avait montré. Il sortit le Dictaphone qu'il lui avait prété et appuya sur la touche Play qu'Etienne avait peinte en rouge exprès.
« Close Combat... »
-Close Combat ! Cria Roland, répétant bien, comme papa avait dit.
« ...Pistolet à O... »
-Pistolet à O ! lança Roland, à qui Debra s'empressa d'obéir.
Scarhino fonça dans le tas et frappa à tout va.
Les Galeking s'étonnèrent d'une telle attaque soudaine dans leurs rangs. Certains tentèrent d'écraser Roland.
Judith soupira et sauta du chariot.
-Judith non vous êtes FOLLE ! Hurla Lucy.
Judith se retrouva sur le dos d'un Galeking et glissa jusqu'en bas ou elle se rétablit de justesse. Le monstre se tourna vers elle et leva un bras.
-Kenji ! Boue-Bombe !!
Le Flobio offert par Kenny balança des monceaux de boue sur les adversaires alentours; Judith sortit également Sakura, son Ceriflor.
-Zénith !!
Le Pokémon Plante donna place au soleil déjà fort.
-Lance Soleil !!
Le petit Pokémon, l'air de rien, envoya bouler une foule de Galeking. Judith rejoignit Roland.
-Ca va ?!
-Oui oui Tatie Judith !
-Tu m'as fait une peur bleue, Roland !
-Désolé Tatie Judith...
Lucy soupira en regardant Malcolm, Rachel et Lily. Alice était toujours inconsolable.
-Han c'est pas vrai mais qu'est-ce que je fais là moiiiii.... Héliatronc, Lance Soleil !!
Lucy, restant dans le Chariot, frappa les factions Galeking de son côté, évacuant une bonne partie des monstres.
-Alice, ressaisis-toi bon sang !! Si tu crois que je vais y arriver toute seule !
Lucy tenta de la rassurer mais au moment ou elle approcha sa main, Alice la repoussa. Lucy chancela et fit tomber Lily.
-OH MERDE !!!
La gamine ricana, tenant toujours la Pokéball de son frère qui s'ouvrit pendant sa chute. Metamorph se transforma en bulle protectrice... bondissante ! Résultat, Lily, hilare, bondissait à travers la prairie. Devant Lucy, Malcolm et Rachel, subjugués.
-J'voudrais trop faire pareil ! Sourit Malcolm.
-Hors de question !! grommela Lucy.
Rachel, très attentive au respect de la bienséance et de l'obéissance aux adultes, sauta du Chariot, uniquement pour rebondir sur le Leuphorie de son père.
-Youhouuuu !
Lucy manqua de s'évanouir. D'autant plus quand Malcolm la suivit.
-Oh lalalala... Je fais quoi, moi ?!
Héliatronc haussa les épaules.
Metamorph s'arrêta, épuisé. La petite Lily se mit à quatre pattes au milieu des monstres, tenant son hochet. Un Galeking s'empara d'elle.
-Oh non ! Alice !! Ca craint vraiment là !! geignit Lucy. J'ai pas envie de descendre !
Elle sortit Mentali.
-Rattrape-là avec Psyko !!
Mentali tenta de saisir Lily mais elle était trop loin.
-Oh non...
La barboteuse de Lily s'ouvrit sous la griffe de Galeking. Une Pokéball en sortit. Kenny, le Pachirisu d'Etienne. La créature regarda Galeking et lui envoya un Tonnerre dans les yeux. Le monstre lâcha Lily qui lâcha son hochet. La Pokéball qui y était cachée libéra Estelle, le Seviper qui se mit en spirale et réceptionna la fillette.
-C'est la guerre... marmonna Malcolm.
-Ouais ! C'est génial !!
Rachel sortit Mustebouée.
-On y va ! Tournez manège !
Mustebouée exécuta un Siphon. L'attaque frappa un Galeking qui passait. Un autre Galeking fonça vers Rachel. Malcolm s'interposa avec Dinoclier dans les mains. Le Pokémon usa de Mur de Fer pour retenir le coup, non sans faire voler Malcolm en arrière, poussant sa sœur dans le processus. Beth, le Leuphorie de Kenneth, les rattrapa à temps.
-Mal-cooolm ! T'es nul ou quoi !
La Pokéball de Malcolm laissa s'échapper Biggie, le Goinfrex de son père.
-Euh... Co... Co... Qu'est-ce que papa... Euh... Rachel c'est quoi l'attaque que papa disait pour Goinfrex ?
-Je sais pas moi c'est à toi qu'il a dit !
-Euuuuuh....
Deux Galeking avancèrent vers Malcolm et Goinfrex qui réfléchissaient tous les deux d'un air bêta.
-Tu te rappelles, toi ?! S'étonna Malcolm.
Goinfrex secoua la tête.
-T'es bête, Malcolm, Goinfrex il peut pas parler c'est un Pokémon !
Malcolm fronça les sourcils. Il eut soudain la révélation.
-Ah oui ! C'est ça ! Colère !!
Goinfrex se retrouva entouré d'une aura de flammes bleues. Il frappa les deux Galeking et les cogna l'un contre l'autre avec une puissance extrême. Voyant un Galeking fuir, il lui courut après, lui attrapa la queue, le fit tournoyer et le lança avec force vers d'autres Galeking qui en furent assommés. Goinfrex fonça dans le tas et distribua des mandales.
-Les Pokémon de papa sont forts ! Sourit Malcolm.
-Mouais. Pas tant que ça... minauda Rachel.
Lily, pendant ce temps, se trouvait sur la tête d'Estelle et lui sommait de se diriger vers le chariot pour rejoindre Lucy et Alice. La britannique hallucinait de voir de simples gamins s'en sortir indemnes.

Libegon emporta les deux enfants dans une tempête de sable. Ils chutèrent quelques mètres plus loin.
-Aouch... L... Léo, ça va ?!
Le gamin ne répondit pas, assommé.
-Léo ? Léopold ?!
Charlie se releva. Ayant des connaissances en médecine très rudimentaires, il crut que Léopold était dans un état grave.
-Han non !! Léo, nan ! S'il te plait ! Réveille-toi ! Réveille-toi !
Charlie se mit à pleurer – Ce qui était idiot considérant que Léopold était juste inconscient. D'ailleurs il avait une bosse à l'arrière de la tête qui en rendait compte. Mais Charlie était vraiment pris dans cette émotion, nouvelle pour lui, d'avoir perdu quelqu'un, pour la première fois.
-C'est mignon ! Le v'la qui pleure ! Ricana Titan.
-Tout ça parce qu'on a un peu secoué son copain ! Gloussa Titania.
Les Pokémon de Léopold l'entouraient. (Sauf qu'eux savaient que leur maître était encore en vie, pouvant sentir, comme de nombreux Pokémon, la chaleur humaine émanant de lui – un fait peu sinon pas connu des humains.)
Charlie se releva, laissant Léopold au soin de ses Pokémon. Il regarda Nénupiot, Machoc et Nirondelle.
-Venez, vous trois.
Titan et Titania se regardèrent.
-On les défonce !!
Les deux sbires s'étonnèrent.
-Bah voyons, tu vas nous... « défoncer ?! »
-Ouais !!
-Tu t'y crois, toi... Vraiment... Libégon !!
-Machoc, Poing Karaté ! Nirondelle, Aéropique !
Les deux Pokémon foncèrent vers le dragon des sables qui semblait n'attendre que ça.
-Idiot !! Libégon, Ultralaser !!
-Reflet et Clairvoyance !
Nirondelle se refléta et Machoc esquiva l'attaque avant qu'elle ne lui arrive. Titania soupira.
-Nidoqueen, Plaquage !
-Machoc, contre-là avec Frappe Atlas !!
Nidoqueen fonça sur les deux adversaires mais Machoc attrapa le Pokémon femelle et la balança dans un tas de rochers.
-Libégon, Sonicboom !!
-Nirondelle ! Lame d'Air !!
L'attaque du Libégon fut contrée malgré le manque de puissance de Lame d'Air.
Sous les poids néfastes de la colère et de la tristesse, Charlie était concentré à fond sur les leçons de son père.
« -Papa, on peut... Ffff... On peut arrêter ?!
-Bah voyons. Parce que tu crois que tu pourrais arrêter ?
Charlie soupira, en sueur face à son père. Ses Pokémon étaient épuisés face au Papilord de ce dernier.
-Charlie, en combat réel, c'est du non-stop, l'adversaire ne te laissera jamais la moindre seconde de répit ! Tu dois apprendre à ne jamais baisser ta garde en quelque situation que ce soit.
-Mais papa, j'en peux plus...
-Et alors ? Tu crois aussi être dans la meilleure condition possible pour chaque combat de ta vie que tu feras ? Tu penses que ton sens moral, ta capacité physique et ton jugement seront toujours en position maximale ?
-Bah... Je suppose, oui...
-FAUX !
Papilord venait d'envoyer une Lame d'Air qui explosa devant Charlie et ses Pokémon.
-Aouch !!
-C'est faux pour tous types de matches ! Même le plus simple match entre amis te demandera un minimum de concentration. Tu ajoutes un sur l'échelle si tu le connais, si tu l'apprécies ou si tu le détestes, et tu peux le mettre au maximum s'il a fait du mal à un de tes amis ou si tu éprouves une certaine affection pour lui ! Tu dois dissocier par exemple le fait de te battre contre Léopold ou pour Léopold ! Tu me suis ?
-Oui oui...
-Si tu te bats contre Léopold, ta conscience va te dicter de ne pas l'affronter sérieusement. Par contre dans le cas ou tu te battrais contre quelqu'un qui aurait offensé Léopold de quelque sorte... Tu devras apprendre à mettre de côté ta rage et à canaliser ton attention sur ta stratégie. Généralement, tu vas le faire inconsciemment par ailleurs. Tu te battras toujours mieux pour quelqu'un que pour toi-même. Il en est ainsi dans tous les actes de la vie.
Charlie acquiesça, comprenant.
-Bien, Charlie, maintenant Woodstock va t'attaquer avec toute sa force. Si jamais tu veux abandonner, tu n'as qu'à prendre la serviette sur la table. Mais crois-moi, dans un combat réel tu n'auras pas droit à une serviette. Tu ne pourras pas passer l'éponge. Prêt ?!
Ce jour là, Charlie ne prit pas la serviette... »

...Et il n'était pas prêt à la prendre maintenant non plus.
Machoc et Nirondelle fonçaient vers Libégon.
-Laser Glace !
Nénupiot bondit derrière Libégon et lui envoya un rayon électrifié glacé dans le dos. La créature se retrouva projetée vers le sol.
-Achève-le avec Ecosphère !!
Nénupiot lâcha l'attaque que son maître cherchait à lui apprendre depuis si longtemps. Seulement Libégon l'esquiva.
-Poing Karaté !!
Machoc frappa la sphère. Les sbires s'étonnèrent. La sphère verte fonçait vers Libégon.
-N... Libégon, Tempête...
-Lame d'Air !!
Nirondelle frappa à son tour la balle avec son attaque spéciale peu puissante. L'Eco-sphère, portée par ces attaques, frappa Libégon en pleine tronche. La pauvre bête s'effondra.
Titan et Titania étaient abasourdis. Titania ne savait absolument pas si elle devait envoyer Nidoqueen à l'attaque. « Ca va peut-être l'épuiser... Ou pas. »
Elle observait les Pokémon du gamin qui semblaient dans une condition physique PARFAITE.
Et c'était ça, le plus bluffant chez ce gamin.
Aucun mouvement n'avait été superflu. Il avait comme calculé la dépense énergétique que chacun de ses Pokémon effectuait, et aucun des trois ne semblait affaibli outre-mesure.
Et c'était normal en fait – A côté d'un entrainement avec Linus Winchester , ce combat là, c'était une promenade de santé.
Charlie regarda vers Léopold puis vers les sbires.
-C'que vous lui avez fait c'est dégueulasse !!!
Titan soupira.
-C'est la guerre ! Que veux-tu !
-Ne l'énerve pas plus, abruti ! Geignit Titania.
-Quoi ?
-Enfin, tu ne vois pas que... Qu'il est largement plus...
-Plus quoi, grosse barrique ?
Titania soupira.
-Ce gamin est fort !
-Envoie plutôt ta stupide Nidoqueen à l'attaque !
Titania regarda Charlie, puis Nidoqueen et elle se contenta de le rappeler.
-Quoi ?
-Mais enfin gros abruti, tu crois vraiment qu'en me demandant d'effectuer une attaque aussi grossière tu vas le distraire ou le fatiguer ?!
-Mais qu'est-ce qui t'arrive ?!
-Ce gamin est trop fort pour nous !
-Voyez-vous ça... T'as peur de lui ?
-Non mais je vois bien qu'il est fort.
Titan soupira et appela Tenefix.
-Attaque Griffe Ombre !
Le Pokémon fonça vers ceux de Charlie.
-Pistolet à O !
Nénupiot frappa le spectre d'un vif jet d'eau. Machoc usa de Clairvoyance, Nirondelle le chopa avec Cru'Aile et Machoc le latta d'un ultime Casse-Brique. Le Tenefix fut rembarré illico. Titan s'étonna alors que Titania croisa les bras, donneuse de leçons.
-Tu disais ?

-Qu'est-ce que tu disais ?!
-Je disais que...
Hannah esquiva le Steelix qui passait à côté d'elle.
-... C'était plutôt exaltant ce genre de situation. Enfin moi j'aime bien ! Baudrive, Hypnose !
Le petit ballon endormit les Steelix.
Ludovic soupira.
-Exaltant pour toi peut-être mais moi personnellement je pense aux victimes. Mackogneur, Dynamopoing !!
Le Pokémon colosse frappa les Steelix dans leur sommeil et les assomma.
-Ouais pis... Monaflémit, Mitrapoing !
La créature crasha un Magneton passant par là dans sa main. Sammy souffla de soulagement.
-...Tout ça c'est pas cool pour la région. Côté touristique surtout.
-Ou en est Karen ?! Se demanda Hannah.
La jeune fille avait fait un tas de Galeking en utilisant la Poudre Dodo de son Aeromite. Elle sortit ensuite son Milobellus.
-Surf !!
La créature créa une colonne d'eau qui emporta les Galeking.
-HYA HYA HYA !!! BIEN FAIT !!
Les trois autres dresseurs soupirèrent.
-...Elle s'amuse... marmonnèrent-ils en choeur.

-Et pourquoi pas une basse ? Suggéra Shahrukh
-J't'en prie, un solo de basse ?! T'es sur d'être un musicos ? Geignit Motel.
Les membres du groupe Lonely Lust étaient encerclés par des Motisma sous diverses formes.
-Quels étranges Pokémon... marmonna Juliette.
-Ouais, ça m'étonnerait pas qu'ils soient issus d'expériences louches... soupira Dylan.
Il sortit Simiabraz.
-En tout cas on va les battre.
Juliette sortit Jungko.
-Bien sur...
Shahrukh sortit Charmina et Motel envoya Vibraninf.
-C'est parti ! Ricana l'indien.

-Et donc c'est comme ça que j'ai réussi en tant qu'éditeur ! J'ai eu de la chance de tomber sur un patron qui m'a laissé ma chance, parce que maintenant j'abats plus de travail que n'importe quel employé de cette boîte !
Andrew regarda Jules en soupirant.
-Pourquoi on se le coltine ?!
-Pour une raison que j'ignore, les autres groupes nous l'ont refilé... Je suppose qu'ils se doutaient qu'il serait bavard...
Jasper continuait à raconter sa vie aux membres du Club Diogène. Joséphine semblait passionnée.
-Continuez, ça m'intéresse !
Sadia et Penny geignirent. A côté de Jasper, la compagnie du type puant, Bob Stunkley était presque agréable.
-Au moins, vous, vous ne parlez pas ! Soupira Penny.
-Ouais, pas trop... Au fait vous quatre, vous êtes devenus quoi après l'effondrement de la faculté de Doublonville ?
-Smirnoff nous a signé des recommandations pour une faculté cotée, on a été admis avec nos dossiers et on a travaillé dans la recherche jusqu'à la fin de l'année. Ensuite on a poursuivi nos routes plus ou moins séparément, admit Jules.
-Tu évoques peut-être nos jeunes et inattendus mariés... marmonna Sadia.
Penny regarda Andrew en souriant.
-Je... crois qu'ils avaient deviné, inutile de me regarder ainsi... marmonna Andrew.
-Dire qu'au départ elle le détestait ! S'étonna Jules.
-Oui bon...
-Ne rappelons pas les mauvais souvenirs... marmonna Andrew.
La troupe tomba sur une nuée de Nosferalto.
-Ouah... s'étonna Jasper.
-Ca c'est de la foule ! Marmonna Jules.
Andrew sortit Groret. Penny envoya Noctali.
-Psyko !
-Vibrobscur !
Le Groret immobilisa les monstres volants et Noctali les dégomma. Cependant Groret n'avait pas immobilisé tout le monde.
-Mince...
Sadia sortit Rafflésia.
-Lance Soleil !
Profitant du soleil – étrangement fort – le Pokémon balança la sauce sur les Nosferalto.
-A mon tour de briller ! Super, super, super ! Booster ! Maxwell !!
Jasper sortit ses deux Pokémon, Musteflott et Nostenfer.
-Blizzard et Tranch'Air !!
Les deux attaques se combinèrent et un vent tranchant glacial se précipita vers les Nosferalto qui esquivèrent plus ou moins l'attaque.
-Aaaah !!
-Trop disparate... soupira Jules, désapprobateur.
Les membres du club Diogène se mirent en action. Matt, le narcoleptique avec son Ronflex géant qui dort autant que lui, s'était munis de quatre Parecool aux ronflements dévastateurs. Bob Stunkley avait acquis un Fantominus dont il arrivait à contrôler la masse gazeuse jusqu'à ce qu'il devienne plus gros que ses Balle Ombre. Le vieux Ollie continuait ses manigances avec trois Pokémon, cette fois trois Ponyta qui avançaient en même temps. Ulrica portait un Abo à sa ceinture et s'en servit pour cracher un efficace Détricanon de diversion.
La plus surprenante fut, une fois n'est pas coutume, Joséphine Orson, la collectionneuse de Pokémon aux dysmorphies sexuelles.
-Geronimo, go !
Le Tauros apparut.
-Roulade !
Le Pokémon roula en direction des Nosferalto. Jules, Andrew et Penny s'étonnèrent.
-Comment...
-C'est pas possible !
Tauros se déroula et fut attaqué par les Nosferalto.
-Boul'Armure !
L'attaque gonfla un peu Tauros qui repoussa les attaques ennemies.
-Reviens par ici mon beau... Lait à boire !
Tauros se régénéra. Jules, Sadia, Penny, Jasper et Andrew regardèrent Joséphine.
-C'est un Tauros mâle mais son corpus d'attaques est celui d'Ecremeuh. Légère divergence chromosomique.
-Comme c'est... Bizarre ! Marmonna Jasper.
-Bon, faut en finir ! Jasper, usez d'une attaque moins farfelue ! Ordonna Jules.
-D'accord... Stampy !
Le Grodrive sortit de sa Pokéball.
-Tornade !
Les Nosferalto furent pris dans le tourbillon.
-Pistolet à O, Lame d'Air !!
Les attaques affaiblirent les Pokémon volants.
Jules sortit ses quatre Pokémon : Rhinastoc, Kaimorse, Tengalice et Ectoplasma.
-Jet Pierres ! Laser Glace ! Coupe-Vent ! Ball'Ombre !
Les attaques ravagent les Nosferalto qui se retrouvèrent à terre, KO.
-Eh bah voilà !
-Ouf... soupira Penny.

Jethro prit un verre et le but cul-sec. Il lui faudrait bien ça.
-Hélio...
Il se tourna vers son oncle, Esteban.
-Ne m'appelle pas comme ça ! J'ai un prénom.
-Euh... Oui. Joseph veut te voir.
Jethro tenta de ne pas soupirer trop fort et se rendit dans la chambre. Son père était sur son lit de mort.
-Hélio... mon fils, approche.
Jethro avança à contrecœur.
-Mon fils, je compte sur toi pour bien diriger la Team Galaxy...
-Oui, papa.
-Fais comme moi, trouve-toi une femme facile... Et fais-lui des héritiers...
Jethro soupira.
-O...ui, papa...
-Tu es le soleil de tous ces gens, Hélio... Le soleil...
-Oh et puis merde, ça suffit, toutes ces conneries.
Le père de Jethro le regarda et écarquilla les yeux.
-Papa je suis marié, j'ai deux enfants. Je suis marié avec Cynthia, la fille que tu traitais de pauvresse.
Le père sembla extrêmement surpris.
-Quand à ton organisation de merde, j'ai presque tout délégué, je ne m'occupe que de la direction. Je refuse d'y faire quoi que ce soit qui mette en danger qui que ce soit. Parce que je ne suis ni comme toi ni comme ton frère. Je te déteste, toi et ta stupide organisation, et crois-moi si un jour j'ai l'occasion je la fais brûler, ta secte à la con.
-Hé... Hél...
Jethro frappa la main que son père tendait vers lui.
-Je m'appelle Jethro ! Cesse de m'appeler par ce surnom stupide, bon sang ! Toi et toute cette merde êtes tout ce que j'aurais sur les doigts jusqu'à la fin de mes jours. Et pour ça je te déteste. Heureusement depuis que je vis avec Cynthia et qu'on a eu nos deux magnifiques enfants, je sais enfin ce que c'est que de vivre une vie normale. Je te souhaite de crever la gueule ouverte, ça m'est complètement égal.
Le père Gallhager regarda son fils partir, haineux. Juste après cette entrevue, Joseph Gallhager eut une rapide crise cardiaque qui entraina sa mort.
Jethro sortit de la maison familiale, excédé. Esteban le rejoignit.
-Jet', ou tu vas ?
-J'me casse !!
-Quoi ?! Mais Jethro, tu ne peux pas...
-Je ne peux pas QUOI ? Qu'est-ce que toi et l'autre enfoiré vous allez encore m'interdire ?!
Esteban s'étonna.
-Tu crois vraiment que tu peux vivre sans restrictions, sans contraintes ?
-Bien sur, regarde !
Jethro franchit le portail.
-Jethro, quand même, c'est ton père !
-Plus maintenant, maintenant c'est un cadavre.
-Il t'a élevé, merde ! Tu lui dois un minimum de...
Jethro entra dans sa voiture et partit en trombe. Esteban semblait mortifié.

Jethro rentra, épuisé.
-Bonjour Mr Gallhager.
-Ludmila, bonjour. Si vous voulez bien rester un peu...
-Bien sur, mais vous n'étiez pas aux funérailles de...
-Si, justement, je crois que je vais beaucoup boire...
-Je vois... Mes condoléances.
-Merci...

-Je vais devoir partir.
Cynthia et Jethro s'étonnèrent.
-Quoi mais...
-Les enfants vous adorent, Ludmila ! Geignit Cynthia.
-Si c'est à cause de la dernière fois, je...
-Non, monsieur. Je ne saurais vous en tenir rigueur, votre père venait de mourir. Non, le fait est que ma belle-sœur Muriel est malade et qu'elle n'a personne, je vais devoir m'absenter un moment, qui pourrait durer plusieurs mois.
Jethro hocha la tête.
-Désolée... marmonna Cynthia.
-Ca ira très bien, de toute façon, monsieur a plus de temps libre et vous, madame, avez réussi à réduire votre permanence à un jour par semaine, ma présence serait devenue superflue à terme. Prenez quelqu'un de plus jeune, ça lui fera plaisir.
Le couple hocha la tête.
-Ludmila, merci en tout cas...
-Ces trois années à votre service étaient fort agréables.
Elle allait partir mais Cynthia se leva.
-Un moment...
Elle plongea sa main dans un vase et en sortit une liasse de billets.
-Votre indemnité de départ ! J'y tiens.
-M... Madame, non, je...
-S'il vous plait, Ludmila !
-J'y tiens aussi, c'est un double ordre ! Appuya Jethro en souriant.
Ludmila accepta.
-Merci infiniment.
-C'est nous.
Elle partit. Cynthia regarda Jethro.
-C'était méchant...
-De lui refiler la part d'argent léguée par mon père ? Je crois que cet argent servira plus à Ludmila qu'à nous ou qu'à ce qu'en aurait fait mon père.
Cynthia acquiesça.
-Reste à trouver une nounou pour les jours ou je ne serais pas là et ou tu ne seras pas là non plus...
-Ca va être facile. On ne retrouvera pas une seconde Ludmila mais on aura surement une autre perle. Suffit d'espérer.
Cynthia hocha la tête.


Estelle se trouvait attachée, sur le toit du laboratoire. Ses enfants étaient à ses côtés.
-Ca va aller les enfants. Il ne va rien se passer de grave. Maman a connu pire comme situation. Elle était attachée sur une bombe à peinture !
Colin et Kate regardaient leur mère, surpris. Pluton s'empara des enfants.
-Eh !!
-Mamaaan !
-Mamaaan !!
Le vieux scientifique les apporta sur le bord du toit. Estelle sembla affolée.
-N... Non arrêtez !!! Mais enfin qu'est-ce que vous faites ?
-Je me venge de votre infâme mari.
-En tuant des enfants ?! Lâchez-les, immonde lâche !
-Pas en les tuant, en faisant un peu peur à tout le monde ! C'est de bonne guerre !
Pluton allait prendre Colin mais celui-ci tenait Voltorbe.
-Mais que... qu'est-ce que ce gamin fait avec cette chose ? Vous n'avez pas vérifié les gamins ?
Les sbires haussèrent les épaules.
-Hmph... Qu'importe...
Pluton approcha mais Voltorbe gonfla.
-Euh...
Les sbires reculèrent. Estelle s'étonna.
« Ils ignorent ce qu'Etienne nous a dit à propos des explosions de Voltorbe ?! Intéressant... »
-Colin, fais attention bébé ! Geignit-elle faussement.
-Comment peut-on être inconsciente au point de confier un Pokémon pareil à un enfant en si bas-âge ?
-Oh vous savez on est un couple très libre. Je refuse de divulguer à quoi sert le trapèze dans notre chambre à coucher !
Pluton fronça les sourcils.
-Seriez-vous en train de vous foutre de ma gueule ?
Voltorbe explosa à la surprise du scientifique et de ses sbires. Estelle en profita pour rouler jusqu'à la rambarde. Elle se détacha sur les bords fins de celle-ci.
-Bon sang !! Ce mioche s'est fait exploser !!
Kate arriva vers sa mère avec son Lovdisc. Estelle lui souffla quelque chose à répéter.
-Doux baiser ! Cria la fillette.
Pluton et ses Sbires se retrouvèrent dans un état de folie assez conséquent. Estelle reprit ses Pokéballs et remarqua une télécommande dans les mains de Pluton. Lorsqu'elle tenta de la lui prendre, il retrouva ses esprits et la gifla.
-Sombre larve ! Je vais vous apprendre !!
Jonathan, qui observait tout, voyait rouge.
-Vous venez de me gifler ?! Geignit Estelle.
-Et je vais vous rosser, misérable pétasse !
Estelle fronça les sourcils.
-Vous, vous méritez ce qui va vous arriver ! JANETTE, NELLY, STANLEY !! A VOUS !!!
Ses enfants derrière elle, Estelle dévoila ses nouveaux Magirêve, Arcanin et Serpang. Pluton s'étonna, tout comme Colin et Kate. Jonathan resta bouche bée.
-M... Mais d'après nos informations, vous...
-Je n'ai pas de Pokémon évolués,en effet, j'y avais toujours mis un point d'honneur. Seulement après mon aventure au lac Vérité, il m'est apparu que je n'étais pas de taille. Par chance trois de mes Pokémon évoluent par des moyens simples. J'ai décidé de sacrifier mon affection des petits Pokémon pour les faire évoluer maintenant, c'est à dire assez tardivement pour que leur force soit optimale.
-... Vous... Qu'importe ! Vous n'êtes pas si forte !! A moi, les Motisma !
Une horde de fantômes bourdonnants sortit de la veste de Pluton.
-Nelly, Lance Flammes !!
L'Arcanin cracha une gerbe de flammes sur les créatures. Repoussées, elles prirent de nouvelles formes.
-Hein ?!
-Mes Motisma personnels sont spéciaux ! Leur ADN a été modifié pour les faire se transformer en leurs formes supérieures !
-C'est ignoble ! On n'a pas à se servir de Pokémon de la sorte !!
Deux Machines à Laver s'apprêtaient à tirer sur l'Arcanin.
-Hydrocanon !
-Vitesse Extrême !
Nelly esquiva bravement les attaques.
-Maintenant ! Roue de Feu !!
Le Pokémon s'enroula dans une boule de feu qui pulvérisa les Motisma. Jonathan était franchement impressionné.
« Si son frère voyait ça... »
-Argh !! Frigidaires ! Rendez-lui la monnaie de sa pièce !
-Stanley !
Le Serpang sautilla joyeusement.
-Attaque Siphon !!
Aux blizzards ennemis s'opposa une tornade d'eau. Les vents glacés furent contrés avec force.
-Ventilateurs !!
Les jaunâtres créatures volantes balancèrent des Lames d'Air.
-Stanley, Queue de Fer !
Le Pokémon contra habilement les attaques aériennes.
-Laser Glace !
Le Serpang gela les Motisma autour de lui.
-Gnnnn.... Tondeuses, réglez-lui son compte !
Estelle prit ses enfants consciencieusement derrière elle. Ils étaient surveillés par Coralie, l'Eoko, et Trevor, le Mangriff.
-Janette ! Vent Mauvais !!
Le Pokémon déchaîna un véritable ouragan noir. Les Motisma furent laminés.
-I... Impossible !!
-Qui aurait cru, en effet, que l'éleveuse du tas en avait autant dans le ventre ! Et ça, c'est pour avoir parlé de mon père avec tant de désinvolture ! Rafale Psy !!
Magirêve lança les rayons arc-en-ciel par les yeux, frappant Pluton qui tomba en arrière.
-Espèce de...
Mangriff se retrouva sur Pluton, surpris.
-Qu'est-ce que...
-Néanmoins parfois une femme doit savoir laisser place à son mari... Larcin !!
Le Pokémon d'Estelle vola à Pluton sa télécommande et la lança à Estelle.
-Merci mon vieux !
Estelle éteignit la barrière magnétique.
-Et voilà ! Un problème de moins !
Pluton se releva, furieux.
-PORYGON-Z !!
Le Pokémon informatique s'éleva dans les airs.
-ULTRALASER !!! EXPLOSE MON LABO ! EXPLOSE CETTE FEMME !!! PUISSANCE MAXIMALE !
Porygon-Z attaqua. Au moment ou Estelle, les enfants et ses Pokémon allaient sauter du toit, Metang s'interposa, retenant l'Ultralaser avec son corps métallique. Jonathan arriva, accroché à Magnezone. Il regarda Pluton, énervé.
-Toi... Ca va barder !!!

-Abîme et Telluriforce !!
Hippopotas se leva sur ses pattes arrière en même temps que Chamallot. Floper ouvrit le sol sous les pieds de Saturn. La Terruriforce l'empêchait de fuir.
-MAIS QUE...
Saturn tomba dans le trou. Norbert sortit le harnais de Togekiss et lui enfila. Il s'accrocha au Pokémon et plongea dans le trou avec Drascore.
Saturn se trouvait dans le lac du Mont Couronné.
-V...VOUS ETES MALADE !
-C'est vous qui avez commis une erreur en vous plaçant ici ! Vous n'avez pas vu que vous étiez au dessus du lac sous le Mont Couronné ! Le seul ennui avec ce lac c'est...
De nombreux touristes regardaient Norbert, harnaché à un Togekiss, parlant à un type aux cheveux bleus dans leur lac à Barpau.
-... C'est qu'il est très visité ! Hihihi...

Lionel claqua les doigts et Natu cligna des yeux. Mars constata que ses Pokémon étaient affaiblis par ceux de Lionel.
-HYAAA !!! MES POKEMON !!! MECHANT !
-Pour vous servir !
Les Pokémon de Lionel se mirent devant lui. Ceux de Mars la rejoignirent.
-C'était ça votre plan ? M'embrouiller pour mieux m'avoir au début ?!
-Il y a erreur, mes Pokémon aussi sont épuisés !
Mars s'étonna.
-Alors j'ai encore une chance !! Hahahaha ! Maganon ! Lance-Flammes !
Le Pokémon attaqua, les Pokémon de Lionel reculèrent derrière lui, et au moment ou l'attaque allait atteindre sa cible, Natu repoussa le Lance Flammes avec Psyko
-Aaaah !!!
-Je suis désolé... mais vous n'êtes pas de taille face à Natu, dans votre état actuel.
-Vous m'avez piégée !!
-C'est le risque, non ? Simularbre, Poliroche !
Le Pokémon lissa son corps.
-Arbok, Stockage !
Le cobra sembla forcir.
-Gallame, Danse-Lames !
Les lames de Gallame prirent du galon.
Mars frémit.
-Euuuh...
-C'est parti ! Martopoing, Relâche et Close Combat !
Simularbre frappa Chaffreux d'un coup de poing. Arbok cracha l'énergie à la face de Kangourex et Gallame frappa Maganon.
-Kyaaaah !!!
-Héhé ! Vous êtes un peu foutue, là...
Mais Mars afficha un grand sourire.
-Eh non ! Parce que...
Elle sortit un sachet d'herbe.
-J'ai CA !
-... De la drogue ?!
-N... Nan ! C'est un encens spécial aromathérapie ! Grâce à ça et un bâton enflammé...
Elle enflamma le sachet qui diffusa une fumée rose. Chaffreux, Maganon et Kangourex se réveillèrent, pimpants.
-Et voilà ! HAHAHA ! C'est fini pour toi, petit flic de merde !
-J'ai peur...
Mars s'étonna.
-QUOI ?? TU ME PRENDS ENCORE DE HAUT ?
-Oui... Ma devise c'est de ne m'inquiéter que pour ceux que j'aime. Et paradoxalement je n'aime pas trop la tournure que prennent les évènements alors je... ne m'inquiète pas.

-C'est l'insecte ! C'est... La Toile de Mimigal !
-Presque ! Sourit Linus.
-Je... ne comprends pas ! S'étonna Jupiter. Elekable ! Tonnerre !
Il recommença à électrocuter Etouraptor. Linus sourit alors que Jupiter était incrédule.
-J... Je comprends pas !
Linus observa Schroeder, son Tritosor, à terre.
-Tu peux te relever, Schroedy !
Le Pokémon limace se releva, revigoré depuis tout à l'heure avec son Soin. Jupiter regarda alors les fils qui passaient par son biais, reliant Elekable à Etouraptor.
-Réflechissez, Dame Jupiter ! Si les fils placés entre Elekable et Etouraptor étaient rattachés à Mimigal, la pauvre choupette se prendrait des châtaignes ! Alors qu'un Pokémon terre comme Tritosor n'en a cure !
-Grrr !!! Moufflair ! Tranche-Nuit !
Moufflair tenta de trancher les fils.
-Tunnel !
Medhyena sortit de terre et frappa Moufflair au ventre.
-Bah voilà !
-N... Grrr !!!
-Vous voulez réessayer un Tonnerre ?
-... VIVE ATTAQUE !!!
Elekable fonça, ce faisant il entraina Etouraptor qui se cogna à Moufflair.
-Vibraqua !!
Le Tritosor de Linus cracha la sphère aqueuse. Linus sortit Mistigri III.
-Queue de Fer !
Le Chaglam cogna dans la sphère qui percuta les trois adversaires qui se retrouvèrent à terre, trempés. Jupiter soupira.
-Vous êtes...
-Intelligent ? Séduisant ? Attention, je suis marié !
Jupiter fronça les sourcils, excédée.

Etienne et Linda affrontaient toujours Cynthia...
Kenneth empêchait Jethro de se joindre à eux.
Jennifer et les autres étaient encore à travers les plaines de Sinnoh.
Norbert, Lionel et Linus poursuivaient leurs confrontations.
Charlie affrontait encore Titan et Titania pendant que Léopold était toujours inconscient.
Jonathan s'apprêtait à botter le derrière de Pluton sous les yeux de sa femme et de ses enfants.
Mercure savourait sa victoire devant la station essence en flammes.
Judith, Lucy et les bébés attaquaient les Galeking alors qu'Alice était toujours en larmes.

Une voiture arriva sur un parking ou un bus attendait, avec son conducteur pouponnant un bébé garçon. L'homme sortit de sa voiture.
-Sinnoh... Quelle belle région... Enfin ça change toujours de la prison...
Antoine de Beaufort soupira et ferma la porte de sa voiture. Il regarda son portable.
« T'attendons – Sommes aux environs de Bonaugure – P. »
-Merci ma chérie. C'est toujours agréable d'être guidé. Avec un peu de chance... Je vais m'amuser un peu avec les monstrueux monstres de la Team Galaxy !