Pikachu
Pokébip Pokédex Espace Membre Forum
Inscription

Le blog des cerveaux en pudding
de Red-Moon

                   


Salut, je suis Red-Moon, mais vous pouvez m'appeler Red'!
Si vous avez un cerveau en pudding, ça veut dire que vous êtes humains*, alors bienvenu sur ce blog! Même les aliens sont les bienvenus, pas de discrimination! Entrez, racontez votre vie, parlez, réagissez... On est là pour s'amuser! Regardez le sommaire pour trouver un article qui vous intéresse en particulier, et n'hésitez pas à cliquer sur la dernière mise à jour, car je n'upp pas tout le temps. Sur ce, je vous laisse, bonne visite!



>> Sommaire


>> Ici, l'Overview de ma galerie


>> Posez toutes vos questions ici




Cerveau en pudding : CF. Doctor Who - Terme utilisé par le 12° Docteur pour désigner
la race humaine, qu'il juge un peu bêta, voire inférieure sur les bords. Je vous conseille de le prendre au second degré!


Si vous trouvez un contenu choquant cliquez ici :


.....::::::::::.....
Salut chers Bipiens et chères Bipiennes!

Malgré mon absence prolongée, je suis toujours de passage pour lire vos messages!
Si vous voulez me suivre et voir tous mes nouveaux dessins, vous pouvez m'ajouter sur Facebook -
Les dessins de la Lune Rouge

N'hésitez pas non plus à échanger votre base secrète RO/SA, c'est toujours sympa de se faire des amis. Voici mon QR Code! Et vous, c'est quoi?

Article ajouté le Dimanche 07 Février 2016 à 18h11 |
1 commentaire
Tous au Bac!
Comme vous le savez, le Bac, c'est demain. Moi, j'ai passé mon Bac il y a maintenant quelques temps, mais je vous avoue que pour tous les exams c'est pareil : je n'ai jamais stressé de ma vie! Impossible me direz-vous? Non! Il faut tout simplement appliquer les bonnes techniques. Je vais vous donner un peu de mes secrets.

Les révisions :

» Réviser toute l'année : Réviser ses cours petit à petit toute l'année, ça permet de mieux répartir le travail. Comme ça, on ne se retrouve pas avec une montagne immense de cours à réviser d'un seul coup à la fin.

» Réviser avant de dormir : Ça peut paraître bizarre, mais il faut réviser avant d'aller dormir! Parce que le cerveau emmagasine tout ce qu'il a appris dans la journée, et que ce qui est appris en dernier est tout de suite stocké dans la mémoire. Sinon, il y a des heures de la journée à privilégier pour vos révisions, parce que c'est à ces heures là que le cerveau est le mieux réveillé : 6h-8h, 10h-12h, 15h-17h et 20h-22h sont les meilleures heures. 8h-10h, 12h-15h, 18h-20h et 22h-6h sont les pires heures! Après évidemment, c'est en fonction de l'horloge biologique de chacun...

» Se faire des fiches : Tout le monde (ou presque) fait des fiches. Ça permet de résumer les lignes les plus importantes du cours pour mieux les retenir. Mais faites vous vos fiches comme il faut? Ce qu'on doit savoir, c'est que personne ne devrait avoir la même fiche que son voisin, parce que nous avons tous un cerveau différent. Aussi, il faut construire sa fiche en fonction de son type de mémoire. Pour les mémoires plutôt auditives, la révision en groupe est le meilleur des remèdes. Si on a une mémoire plutôt visuelle, on pourra par exemple ajouter beaucoup de couleurs. Une autre méthode qui marche bien, c'est celle du "mind-map", c'est à dire une sorte d'arbre qui gravite autour d'un élément central. Chaque branche de l'arbre contient un ou plusieurs mots en rapport avec un sujet précis. Voici un exemple de "mind map"

Avant l'épreuve :

» Une semaine avant : Suivre un programme de révisions pour se remettre en tête chaque fiche qu'on a fait tout au long de l'année. Ça ne sert à rien de se brusquer avec 10 heures de révisions par jours... Si on a bien fait son travail toute l'année, 2 à 4 heures de révisions par jours suffisent amplement (ce n'est que de la relecture de fiches!). Réservez vous 1 à 2 heures d'une matière le matin, et 1 à 2 heures d'une autre matière l'après-midi (de préférence aux meilleures heures de révision, citées plus haut). Installez vous à l'aise dans un endroit calme, et résistez à la tentation de l'ordi ou des jeux vidéos : il y a un temps pour tout et quand on révise, on ne fait pas autre chose.

» Un jour avant : Après une année de travail et une semaine de révisions, on a bien le droit de se détendre! Comme je l'ai dit plus haut, chaque chose en son temps : quand on révise, on révise et quand on se détend, on ne pense à rien d'autre qu'à se détendre. Alors la veille du Bac (aujourd'hui normalement), laissez vos livres dans un coin et sortez vous aérer le cerveau. Ne pensez pas aux épreuves du lendemain, mais faites du vélo, jouez au foot, allez à la piscine, au spa, au ciné, en ville... Ne restez pas enfermé chez vous à ruminer!

» 5 minutes avant : S'il y a bien une chose à ne pas faire, c'est de réviser au dernier moment. Trop de gens relisent leurs fiches juste avant l'épreuve, alors qu'ils auraient dû le faire avant... Résultat, le cerveau s'embrouille, et on ne retient plus correctement ce qu'on aurait dû retenir... C'est tout à fait normal de stresser un peu avant l'épreuve. C'est du bon stress, qui va nous pousser à mieux faire. Faites confiance à votre cerveau, il a retenu des tas de choses, et si vous ne vous en souvenez plus sur le moment, ça réapparaîtra devant la copie, inutile de vous brusquer. 5 minutes avant l'épreuve, laissez tomber vos fiches, il faut vous concentrer. Comme un maître Yoda, faites le vide en vous et ne pensez à rien. Respirez profondément pour ralentir les battements de votre coeur.

» Sucer un bonbon : Aussi incroyable que ça puisse paraître, laisser fondre un bonbon dans sa bouche aide à déstresser! D'abord, le fait de sucer le bonbon aide le cerveau à se focaliser sur autre chose. Ensuite, le bonbon apporte des sucres rapides au cerveau, ce qui va lui permettre de mieux se concentrer dés le début de l'épreuve. Je suis réellement désolé pour ceux qui font le Ramadan, mais... Le Ramadan pendant le Bac est à éviter à tout prix! Il faut nourrir votre cerveau pour qu'il soit au mieux de sa forme! Se concentrer pendant l'épreuve demande une grande quantité d'énergie, alors il ne faudrait pas que vous tourniez de l'oeil.
Article ajouté le Mardi 16 Juin 2015 à 12h51 |
7 commentaires
DISTRBUTION, c'est officiel!

Pokémon distribués :




Modalités :


» Cette distribution est ouverte à tous, sur X/Y ou RO/SA
» Sont distribués 10 exemplaires de Evoli et 5 exemplaires de Dialga. Pas plus.
» Inscrivez vous par commentaire sur cet article ou sur le WifiTrade (annonce de Evoli) (annonce de Dialga)
» Le tirage au sort aura lieu Jeudi 30 avril
» La distribution aura lieu Vendredi 1er mai

Inscriptions:



Tirage au sort:



Distribution:


Venez récupérer votre pokémon aujourd'hui!


Article ajouté le Samedi 25 Avril 2015 à 23h28 |
21 commentaires
Des icônes pour les avatars
Ici, des icônes pour les avatars, aux dimensions de Pokebip (40x40). J'en ajoute régulièrement, et chacun correspond à un fandom. Trouvez le vôtre et n'hésitez pas à les piquer pour vos avatars ;-)

Doctor Who:


Musique / Trend :


MLP:


Sherlock:


Mangas:


Pokemon:


Divers:


Face Your Manga :


Cadeau / Privé:

Article ajouté le Mercredi 12 Mars 2014 à 12h31 |
54 commentaires
Je ne tiens plus en place!

Edit:


L'information suivante est susceptible de révéler quelque chose d'important et de gâcher une surprise

Liste des épisodes

Un grand merci à ATP pour les liens de téléchargement!

Deep Breath
Le nouveau Docteur et Clara sont expulsés de la gueule d'un t-rex en plein XIX°siècle. Là, ils enquêtent sur de mystérieuses combustions spontanées, dont le malheureux dinosaure va en être lui aussi victime. Bientôt, notre Seigneur du temps retrouve de vieux ennemis, des robots horlogers qui volent les organes d'êtres vivants pour assurer leur survie...

Into The Dalek
Le Docteur est confronté à un problème de taille : un Dalek gentil (phénomène unique), mais surtout malade. Que faire? Lui, Clara et une équipe de soldats sont miniaturisés pour entrer à l'intérieur du Dalek et pouvoir le guérir. Mais la guérison d'un Dalek est-elle une si bonne idée?

Robots of Sherwood
Le Docteur emmène Clara pour un voyage de son choix. Elle opte pour le XII°siècle, où elle espère voir son héros d'enfance Robin des bois. Mais le domaine de Nottingham semble cacher quelques secrets : des robots venus du futur asservissent la population.

Listen
Avez-vous déjà fait ce rêve? Avez-vous déjà rêvé que, la nuit, vous vous réveillez, et tout à coup, vous sentez quelque chose, là, sous votre lit... Et vous avez peur. Vous est-il déjà arrivé de parler à haute voix, alors que vous étiez seuls? Et si personne n'était jamais réellement seul...? Et si des ombres se déplaçaient dans le noir, et ne voulaient pas qu'on les regarde? D'ailleurs, ces ombres sont-elles bien réelles?

Time Heist
Cambrioler une banque, ça arrive. Mais cambrioler LA banque la plus sécurisée de tout l'univers... Ça n'arrive pas tous les jours. Surtout quand le gardien de cette banque est une créature capable de lire dans vos pensées les plus profondes, et de réduire votre cerveau en bouillie. C'est pourtant ce que le Docteur et Clara vont faire. Ils ne se souviennent de rien. Ils ne savent pas pourquoi ils doivent braquer cette banque, ni qui le leur a demandé. Ils savent juste qu'ils doivent le faire, et qu'ils ne peuvent plus reculer.

The Caretaker
Dans l'école de Clara, il y a un nouveau concierge. Un concierge comme les autres, qui passe le balais, qui répare les installations électriques, qui vérifie que tout va bien dans les couloirs... Et qui pose des mines temporelles pour piéger un alien meurtrier! Le plan du Docteur aurait marché, si Clara Oswald et Danny Pink ne s'en étaient pas mêlés...

Kill The Moon
En 2049, la Lune est devenue une menace pour l'humanité. Sa masse augmente, perturbe les marées, et a déjà provoqué plusieurs catastrophes. C'est pourquoi la Terre a pris une importante décision. Mais si cette décision devait être repensée? Si la Lune n'était pas ce qu'on croyait?

Mummy on the Orient Express
De nombreux trains ont porté le nom de "Orient Express" à travers les siècles... Mais cet Orient Express là, il vole dans l'espace! Et à l'intérieur de ce train atypique, il y a une créature, que seul ceux qui sont sur le point de mourir peuvent voir...

Flatline
Qui a dit que les grafitis ne sont que de simples dessins surles murs? La prochaine fois, faites bien attention. Des nervures, des cercles, des visages, des corps peints sur les murs, ne sont peut-être pas ce que l'on pense... Ils sont peut-être vivants!

In the forest of the night
Imaginez : vous vous réveillez un matin, prêts à partir au travail, quand tout à coup, vous réalisez que la végétation a tout recouvert. Les arbres de votre jardin, et de la rue d'en face ont grandi, soudainement, jusqu'à créer un épais tapis de feuillages au dessus de votre tête. Et c'est comme ça partout sur Terre...

Dark Water
(final 2) : Clara ne saurait dire à quel point elle aime Danny Pink, alors quand celui-ci décède subitement, elle est déterminée à le ramener de la mort. S'entreprend alors un long voyage avec le Tardis, pour tenter de découvrir ce que pourrait cacher le monde de l'au-delà.

Death in Heaven
(final 2) : Le paradis, ce n'est pas toujours ce qu'on pense... Sous les commandes de Missy, une armée se réveille, prête à dominer la Terre grâce aux âmes des personnes disparues.

Last Christmas
Est-ce la réalité, où un rêve? Est-ce un cauchemar, ou la réalité? Quand on ne sait pas choisir, on prend souvent la facilité... Mais la facilité nous tue petit à petit, et il faut se réveiller pour sortir de ce cauchemar. À moin que la réalité soit elle-même un rêve...

ATP, Doctor Who, Dr#Pachi, Marichu, Majaspic3001, May Song, Scientist... Retenez moi, je tiens plus O_O


Edit : spoilers alert!


La saison 8 est en cours de diffusion sur BBC One. Retrouvez la liste des épisodes et des liens pour les voir en VOSTFR en spoiler, sur cet article! [center]









Article ajouté le Vendredi 22 Août 2014 à 22h21 |
48 commentaires
Pokemon Rubis et Saphir... Oméga et Alpha
Tout le monde (ou presque) a vu ce merveilleux trailer, très simple mais plein de promesses, et tout le monde est surexcité à l'idée d'avoir sur sa 3DS ou sa 2DS les nouvelles remasterisations de Pokemon : Saphir Alpha et Rubis Oméga (oui, chers concepteurs de Game Freak, dans l'alphabet grec, Alpha vient avant Omga normalement)

Vous savez quoi? JE SUIS COMME TOUT LE MONDE, JE VEEEEEEEEEUX CES JEUX!!




Ruby et Saphir, c'était quoi déjà?


» Remontons le temps, sur Pokébip

Ruby et Saphir étaient les 2 jeux d'une trilogie (RSE = Rubis, Saphir, Emeraude), sortis en France en juillet 2003. On découvrait alors une toute nouvelle région, Hoenn, indépendante de Kanto et de Jotho, avec ses propres lieux et son propre lot de pokémon. 135 nouvelles bestioles étaient à attraper, ce qui faisait un pokédex national de 386 monstres. Quant on pense aux plus de 700 d'aujourd'hui, l'année 2003 nous paraît loin, très loin...

Niveau technologie, les jeux se jouaient sur GBA (si si, il y avait encore des piles!), sur GBA.SP (wala, 1° GB avec batterie et écran rétroéclairé) ou sur GB.Micro (si vous en avez une, c'est une GameBoy de collection).

Par rapport aux versions précédentes (Rouge Jaune Bleu et Or Argent Christal), les versions RSE ont apporté un graphisme plus coloré et plus travaillé, avec animations de combats et vrais terrains. Même si les heures de jour et de nuit existaient déjà, RSE ajoutent des temps différents (soleil, pluie ou orage), et des possibilités nouvelles comme la plongée sous-marine, que reprennent un peu les jeux Noir et Blanc.

Les graphismes ressemblaient à l'image de gauche (RSE = apparition du combat duo), mais si vous dites que c'est de la m****, dites vous qu'avant, on avait l'image de droite!


Ce qu'on attend des nouveaux jeux:


On attend d'abord, et évidemment, une remasterisation géniale, à la hauteur de la 3DS / 2DS! Il me tarde de voir quel monde sous-marin on va avoir (sachant qu'il fallait plonger pour atteindre Atalanopolis et qu'on pouvait capturer des pokémon dans les algues).

Une question que je me pose : est-ce qu'on aura les mêmes éléments que dans RSE? Par exemple pour capturer les Golems, il fallait se rendre dans différentes grottes et décrypter des codes en braille. Il y avait aussi les fameux concours pokémon et les Pokéblocs, qu'on devait cuisiner nous-mêmes dans un mixeur à partir de baies. On peut ajouter la maison des pièges, au nord de Poivresel, et tant d'autres choses...

On attend aussi des nouveautés, forcément! Des combats trio peut-être, voire des hordes de 5 comme dans X et Y?

OH, et est-ce qu'il y aura les bases secrètes? Ça c'était énorme! Le nombre d'échange de données que j'ai fait pour collectionner les bases secrètes de tout mes amis, aller les chercher dans tout Hoenn pour les affronter une fois par jours... C'était un entraînement excellent. D'ailleurs, un très bon point pour les versions RSE d'origine : avec toutes les revanches de dresseurs et de champions, c'était les meilleures versions pour entraîner ses pokémon, les autres jeux Pokemon n'ont jamais fait mieux! Espérons qu'ils gardent ce système pour Omega et Alpha.

Sondage : Pour vous, ce sera Rubis ou Saphir?

Résultats provisoires, continuez à voter!

Rubis Oméga : 52%

Saphir Alpha : 48%



Et après cette nouvelle vidéo, que dites vous?



Article ajouté le Jeudi 08 Mai 2014 à 12h05 |
77 commentaires
ÉDIT: Review: Broadchurch
À partir du 17 février, une nouvelle série venue du Royaume-Uni débarque sur France2, Broadchurch. La série se compose pour l'instant d'une saison de 8 épisodes, et que les anglophiles (ou les VOphiles) se rassurent, les épisodes seront aussi diffusés en version multilingue, donc que du bonheur! Le but de cette review n'est pas de noter la série, mais de donner mes impressions, les plus et les moins qui pourront, ou pas, vous donner envie de vous y mettre.


La Review:



Le scénario


Broadchurch est une petite communauté dans laquelle le taux de criminalité est l'un des plus bas du pays. Pourtant un jour, on retrouve le corps d'un enfant sur une plage. Le capitaine Alec Hardy et le lieutenant Ellie Miller enquêtent au milieu d'habitants secoués et choqués. Le scénario en lui-même est très simple. Il ne semble pas y avoir de rebondissements et on dénote un manque d'action chronique, mais l'ensemble est malgré tout prenant, car un mystère se développe en arrière plan...

Les personnages


Le casting de Broadchurch est, je dois dire, assez sympathique. L'acteur principal, cheveux longs, raie sur le côté et petite barbe, arbore avec classe le rôle d'Alec Hardy, j'ai nommé David Tennant. On le connaît surtout pour avoir joué le 10° Docteur dans la série "Doctor Who", mais il apparaît aussi dans "Harry Potter et la coupe de feu". À ses côtés, Olivia Colman joue Ellie Miller. Elle était entre autres dans "La dame de fer", "Un mariage à l'anglaise" ou encore dans la série "Skins". Un autre acteur notoire est David Bradley, qui joue Jake Marschall le buraliste, et qu'on peut voir sous les traits de Ruzard dans tous les "Harry Potter", et dans "An adventure in space and time" en tant que William Hartnell. Enfin, les plus whoviens d'entre nous reconnaîtront Arthur Darvill, le révérend Paul Coats, qui a joué Rory Williams dans "Doctor Who".
Certes certains acteurs se retrouvent dans "Harry Potter" et dans "Doctor Who", mais cela ne fait pas de Broadchurch une série fantastique, au contraire. Elle est tellement ancrée dans la réalité que le capitaine Hardy crie sur le pauvre employé du téléphone quand il dit avoir des messages médiumniques!


En ce qui concerne les personnages dans la série elle-même, chacun a une caractéristique particulière, à la limite de l'archétype. Commençons par Alec Hardy, ou le "Monsieur qui n'aime rien". On voudrait s'attacher à lui, car il n'est pas antipathique, au fond, mais il est inaccessible. Il n'aime pas la mer, il n'aime pas les fish'&'chips, il n'aime pas Broadchurch et ses habitants, leur manière de se comporter, de parler, de vivre... Pourquoi est-il allé travailler là-bas alors? C'est sa "pénitence", comme il dit... Parce qu'Alec Hardy semble être poursuivi par une ancienne affaire. C'est ça, le côté mystérieux de la série. Quant à son acolyte, Ellie Miller, c'est une femme remplie de sentiments humains. Elle ménage les autres, elle veut les soutenir, c'est la femme des confidences, de la douceur, qui n'est pas à l'aise en public et qui reprend souvent Alec pour son comportement.
On a ensuite la famille Latimer dont la mère, Beth, particulièrement émotive et soucieuse de ses enfants. Bref, en apparence la parfaite mère de famille, sauf qu'elle ne connaît pas réellement ceux qui l'entourent : entre les petites magouilles de sa fille, le repli sur soi de son fils avant sa mort et les petits écarts de son mari, elle ne voit rien! Enfin, pour ne parler que des personnages principaux, les journalistes ont une grande part dans Broadchurch. Ils ne sont pas les bienvenues mais on les tolère parce qu'il faut bien faire avec. Parmi eux, Olly Stevens est le premier qui a divulgué le meurtre sur les réseaux sociaux. Karen White, quant à elle, a fui son poste à Londres pour venir enquêter : une mystérieuse fille qui, visiblement, surveille de près notre cher Alec.

L'aspect technique


Très honnêtement, on ne regarde pas Broadchurch pour son action. Le rythme est lent et les informations sont obtenues à force de patience, pour une intrigue pas si compliquée que ça. L'OST, à l'image du reste, est mélancolique et ne semble pas toujours adapté. En bref, le déroulement de la série est comme le village de Broadchurch : calme et tranquille. Mais au fait, le problème ne viendrait-il pas de nous, spectateurs? À toujours demander du spectaculaire, habitués à la rapidité et aux rebondissements policiers de nos séries préférées, sur une musique entraînante, n'aurions-nous pas oublié de regarder le reste? C'est en ça aussi que Broadchurch est originale, parce qu'elle nous donne à voir ce que les autres ne voient pas (ou plus).
Un exemple frappant est le rapport à la mort. Dans les séries policières classiques, un mort n'est plus un être humain, c'est un corps sur lequel se base l'enquête. Ici, Dany Latimer est toujours présent dans l'émotion de sa mère Beth (qui d'ailleurs ne parle pas de lui au passé), ou dans les paroles des gens. C'est une fiction beaucoup plus proche de la réalité que n'importe quelle autre série policière que j'ai vue.
Un autre point technique de Broadchurch sont les cadrages caméra excellents. Un rapport à l'espace incroyable, avec de belles prises de vue de paysages en plans larges, une mer omniprésente mais aussi l'opposé, le confinement en espaces clos... À Broadchurch, on prend le temps d'être gênés, énervés, confus, déstabilisés et admiratifs à la fois. Face à ça, ça passe ou ça casse. Soit on passe la première gêne et on s'intègre au village, soit on n'y arrive pas et on laisse tomber l'enquête, au risque de faire à notre tour la même erreur que le capitaine Hardy sur une ancienne affaire... Avouons-le, toutes les séries ne savent pas produire d'effets pareils.



Pour résumer
- Un scénario simple, peu d'action et un rythme lent.
- Des personnages très intéressants, forts en émotions.
- Un mystère prenant, rempli d'inattendus.
- De bons cadrages pour une série très agréable


>> QUIZZ (cliquez ici)


Un quizz sur l'univers de la série


Résumé des épisodes:


L'information suivante est susceptible de révéler quelque chose d'important et de gâcher une surprise
Épisode 1: Broadchurch est un village en bord de mer particulièrement calme, jusqu'au jour où on retrouve le corps de Danny Latimer, 11 ans, au pied d'une falaise. Il ne s'agit pas d'un suicide, mais d'un meurtre. Le commissaire Alec Hardy, fraichement arrivé à Broadchurch, est en charge de l'enquête. Avec le lieutenant Ellie Miller, ils doivent rapidement faire face à l'émotion des habitants et à l'intérêt des journalistes, sans compter que certaines personnes effacent des preuves : Tom Miller, le fils du lieutenant Ellie, et Karen White, une journaliste tout juste arrivée sur les lieux et qui compte bien prendre sa part de scoop... Tout en surveillant de près Alec Hardy.

Épisode 2: L'enquête se poursuit et Mark Latimer devient suspect de la mort de son fils, en raison d'un alibi non vérifiable et de traces de sang le confondant. Beth Latimer, la mère du garçon assassiné, ne peut pas supporter le regard de ses voisins. Elle confie sa grossesse au révérend Paul Coats, qui tente de la réconforter pour tout ce qu'elle vit. Quant à Chloé Latimer, on apprend qu'elle cache de la cocaïne dans sa chambre, et que son frère possédait 500£ en liquide dans la sienne. Chloé parle d'un petit trafic dans lequel serait mêlée Becca, la tenancière de l'hôtel où loge Alec. On pense que Danny avait un téléphone portable, qu'on a pas retrouver sur la scène du crime, et une caméra de la ville l'a filmé à 3h du matin en train de faire du skate... Jack, le vendeur de journaux, dit aussi l'avoir vu en pleine dispute avec le facteur.

Épisode 3: Mark est en garde-à-vue pour son manque d'alibi plausible, jusqu'à ce qu'Ellie découvre la vérité : il a trompé sa femme avec Becca le soir de la mort de Danny. Peu après, un agent du téléphone, Steve, se met à révéler des messages médiumniques, selon lesquels Danny aurait été tué dans un bateau. La police est stupéfaite lorsqu'ils découvrent, en effet, des traces de sang dans l'embarcation en question. Tom Miller est questionné au commissariat, accompagner par son père. Il semble cacher ce qu'il sait. Quant à Karen, la journaliste, elle poursuit sa surveillance d'Alec, révélant que ce dernier aurait été impliqué dans une précédente affaire qu'il aurait abandonné de manière mystérieuse...

Épisode 4: L'enquête se poursuit et les soupçons se portent sur le révérend, qui n'a pas d'alibi plausible, mais surtout sur Jack, le buraliste, dont on découvre qu'il a fait de la prison pour relation avec mineure, d'autant qu'il a retrouvé le portable de Danny, comme par enchantement. Alec est invité à dîner chez les Miller. Au retour de cette soirée, il est pris de vertige et tombe inconscient avant de pouvoir prendre ses médicaments. Il se réveille dans une chambre d'hôpital, où l'a amené Becca, la propriétaire de l'hôtel (en prétendant être sa femme), pendant que le village découvre dans les journaux du matin toute l'histoire de la famille Latimer.

Épisode 5: La police tente tout pour trouver le meurtrier de Danny, mais elle est sans cesse pris de court par les journalistes. Une reconstitution du soir du crime est prévue. Dans le même temps, la pression qui pèse sur Jack s'intensifie. Il clame son innocence, mais le village s'est fait son opinion. Il avoue avoir eu une relation avec une de ses élèves, mineure, et avoir eu un enfant avec elle. Beth Latimer apprend l'infidélité de son mari et le déteste pour ça, elle ne veut pas garder l'enfant et en parle à Paul, le révérend, qui lui conseille au contraire de le garder.

Épisode 6: Jack n'a pas obtenu la protection policière qu'il espérait. Son jardin a été vandalisé, et le buraliste a fini par se suicider en se jettant de la falaise. Après les funérailles, Alec est de nouveau pris de vertige et Karen demande à Beth de se méfier du commissaire. Ce dernier aurait, selon elle, volontairement "perdu" les preuves pour disculper le meurtrier lors de son ancienne affaire. Parallèlement à ça, Susanne, qui habite dans une caravane en bord de mer, remet le skate-board de Danny à Tom Miller, tandis que ce dernier continue à détruire des preuves. La nuit, les policiers sont sur le point d'appréhender le meurtrier, lorsqu'Alec s'effondre, visiblement à cause d'une crise cardiaque.

Épisode 7: Alec sort de l'hôpital contre l'avis des médecins. À présent, même les médias connaissent le problème d'arythmie du commissaire. Mais l'enquête se poursuit, avec cette fois comme principaux suspects le révérend Paul Coats et le plombier Jigel Carter. L'alibi de l'un n'est pas assez solide, l'autre accumule les preuves contre lui, d'autant qu'il a enlevé le chien de Susanne. Cette dernière dit avoir vu le meurtrier le soir des faits, mais n'est pas certaine de le reconnaître. Par ailleurs, Susanne et Nigel apprennent qu'ils sont tous deux mère et fils. Alec et Ellie sont entrés en possession d'un échange de mail entre Danny Latimer et Tom Miller qui pourrait les aider, à condition de retrouver l'ordinateur de Tom.

Épisode 8: Tom avoue avoir détruit l'ordinateur et ainsi effacé des preuves, mais grâce à un serveur, les mails ont pu être retrouvés. Avant sa mort, Danny a dit avoir trouvé un meilleur ami et a demandé à Tom de ne plus le revoir, ce à quoi le garçon a répondu qu'il voudrait le tuer pour ça. Tom Miller a annihilé les preuves de peur qu'on ne le soupçonne, mais l'étau se resserre sur lui. S'en est trop pour son père, qui se livre à la police. Joe Miller explique être amoureux de Danny. Il ne l'a jamais touché, mais lui offrait des cadeaux comme un téléphone ou 500£ dans l'espoir de se faire aimer en retour. C'était le cas, dans une certaine limite, et le soir où Danny a menacé de tout dévoiler, Joe s'est emporté et l'a étranglé involontairement. Il n'avait jamais tué ni fait de mal, alors il n'a pas su comment réagir. Il a nettoyé la maison de campagne où ils s'étaient donné rendez-vous, il a pris le corps et l'a amené plus loin sur la plage en bateau, en dessous des falaises.

Après l'affaire Latimer, la visite médicale a raison d'Alec qui ne pourra pas continuer son travail, et Ellie ne sait pas si elle va rester à Broadchurch. Une retraite au flambeau est organisée, où toute la baie de Broadchurch s'illumine de torches.


Et Broadchurch, dans la vraie vie, ça donne quoi?:


L'information suivante est susceptible de révéler quelque chose d'important et de gâcher une surprise
En vrai, Broadchurch est le village de West Bay, une station balnéaire au sud de l'Angleterre. Les falaises font partie d'un site inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO.





Les lieux de tournage ont été choisis généralement proches de la plage. On y retrouve la maison de Jack, tout en bord de mer près des falaises (dans une église méthodiste comme on peut le voir), ou encore les commerces. Le port est à peine plus loin.



Un complexe d'appartements a servi de décors pour le commissariat, mais les scènes d'intérieur ont été tournées en studio.



Et si en début de tournage les températures estivales autorisaient un petit casse-croute sur la plage, vers la fin... C'était moins le cas!


Article ajouté le Mercredi 12 Février 2014 à 22h12 |
75 commentaires
Doctor Who Comics, Tome 3

Note : Les news pour la saison 8 et le 12° Docteur continuent d'arriver, alors n'hésitons pas à les commenter!


"Il a tissé le futur avec des vêtements du passé. Simple, pur et de retour aux fondamentaux. Pas de jabot, d'écharpe ou de chichis, juste du 100% Seigneur du Temps rebelle." - Peter Capaldi


Être Whovien, c'est être en manque chronique d'histoires, alors comment faire quand on ne peut plus se tourner vers de nouveaux épisodes TV? Lire des fanfictions c'est bien, mais on demanderait plus d'histoires officielles... Pour ça, la BD est un bon compromis, car elle mélange le dessin à des scénarios signés BBC. Chaque chapitre est réalisé par un dessinateur différent, et on retrouve des scénaristes officiels de la série, comme Russwell Davis (non, pas Moffat : il ne peut pas être partout). Aujourd'hui, je vous propose À travers l'espace et le temps. Cliquez sur les spoilers pour lire l'histoire entière.


À travers l'espace et le temps

Chaque BD de Doctor Who est en rapport avec la série TV, mais peut être lue indépendamment des autres. Dans ce troisième tome, on retrouve le 10° Docteur tour à tour seul ou accompagné de Martha et de Donna, en visite sur des planètes et à des époques variées. Cet album propose quelques intrigues sympathiques, tout en reprenant des thèmes classiques de la SF.


La galerie des soupirs

Une galerie étrange où les tableaux murmurent, une planète morne où il est interdit de manifester des sentiments et une créature oubliée qui refait surface... Le Docteur et Martha parviendront-ils à arrêter le chaos qui s'apprête à envahir la planète Grätt?

L'information suivante est susceptible de révéler quelque chose d'important et de gâcher une surprise

La galerie des soupirs


Martha crie après le Docteur parce qu'il n'y a plus de lait dans le TARDIS. Pris par un livre de physique quantique, celui-ci ne l'écoute pas, jusqu'à ce qu'il décide de faire décoller son vaisseau pour une planète où Martha pourra trouver tout le lait frais qu'elle souhaite. Pourtant, le TARDIS ne l'entend pas de cette oreille, et emmène nos deux compagnons dans un étrange endroit.

Le Docteur explique qu'il s'agit de la «galerie des soupirs», sur Grätt. Son nom vient du fait que chaque tableau renferme une partie de la conscience d'un défunt. Chacun transmet ses souvenirs et ses regrets sous forme de murmures, chose qu'ils n'ont pas pu faire de leur vivant car les émotions sont interdites sur Grätt. Le Docteur dit avoir connu quelqu'un qui s'opposait à ce système et qui a voyagé un temps avec lui. Mais quelques mètres plus loin, Ten découvre avec stupéfaction son amie décédée, lui murmurant de son tableau qu'elle avait tort de s'opposer à son peuple et que les émotions sont bel et bien mauvaises.

Persuadé que son amie Grayla n'aurait jamais pu dire une chose pareille, elle qui aimait la liberté des sentiments, le Docteur se rend au cimetière où elle est enterrée pour en avoir le coeur net. Une fois dehors, il se retrouve dans un environnement gris, entouré de Grättiens impersonnels et, sur la tombe de Grayla, le Docteur commet la grave erreur de manifester du regret. À cet instant, une créature surgit des tombes : c'est un empathovore, un dévoreur d'émotions bien décidé à se nourrir de la planète!
Deux policiers Grättiens sauvent notre Ten inextremis, mais en profitent pour l'arrêter, car il est la cause du réveil du monstre. Pendant des siècles, disent-ils, l'empathovore n'était qu'une légende. Or, depuis que le Docteur a emmené Grayla en voyage, celle-ci ne cesse de raconter à ses compatriotes que le mythe est faux et que les émotions ne font pas de mal. Grayla a payé ses alégations, mais à quel prix? Le malheur est de retour, car l'empathovore va se nourrir de toutes les émotions qu'abrite la planète et, de ce fait, détruire son peuple.

Pendant ce temps, Martha Jones, restée dans la galerie, n'en peut plus d'entendre tous ces murmures de regret et de tristesse. Elle se demande comment elle pourrait aider les consciences prisonnières de leur tableaux... Elle a l'idée de leur apporter un peu de joie en déplaçant les cadres et en reformant les couples séparés par la mort. Heureuse, elle contemple son oeuvre, lorsqu'elle réalise que quelque chose se trouve derrière elle... L'empathovore est entré dans la galerie, furieusement résolu à la dévorer! Prise de pannique, elle tente de retourner vers le TARDIS, où elle sera en sérucité, mais plus elle montre sa peur, plus la créature se renforce! Martha réussit finalement à entrer dans la boîte bleue. Son répis est de courte durée, la créature parvient à s'emparer de la machine et la secoue frénétiquement. Martha hurle, puis pleure : si elle meurt ici, sa famille ne le saura même pas.

C'est l'heure du sauvetage et Ten l'a bien compris. Accompagné des deux policiers, qui suivaient le monstre toutes sirennes hurlantes, ils font une entrée fracassante dans le bâtiment. Le Docteur crie à l'attention de Martha, puis tente de distraire le monstre afin qu'il repose le TARDIS, mais rien n'y fait. La seule solution serait de tellement nourrir le monstre d'émotions qu'il en exploserait. Or, qui a vécu autant d'émotions qu'un Seigneur du temps de plus de 900 ans?
Le Docteur se porte ainsi volontaire pour tenter d'arrêter la créature. Sa technique semble marcher, puisque, attirée par ce festin d'émotions, elle prend le Docteur dans ses tentacules et débute son repas. Ten commence à raconter son histoire à partir du moment où il a volé le TARDIS, sur Gallifrey. Il n'en arrive même pas à la moitiée que l'empathovore explose littéralement.

Les Grättiens ne savent pas comment remercier le Docteur et Martha pour les avoir délivrés du monstre. Grâce à eux, les émotions peuvent enfin avoir leur place sur Gratt, c'est pourquoi ils veulent rendre un puissant hommage aux deux voyageurs. Le Docteur répond qu'ils n'y sont pour rien, et que tout l'honneur doit revenir à Grayla, qui a su vivre, et non regretter. Le Docteur et Martha repartent de Grätt heureux, laissant derrière eux un peuple enfin libre de s'exprimer.


Machination temporelle

C'est une situation délicate, quand le vaisseau du Docteur tombe en panne, que ses amis se retournent contre lui et que des agents de Torchwood, une organisation combattant les extraterrestres, s'en mêlent. Comment notre alien préféré va-t-il s'en sortir?

L'information suivante est susceptible de révéler quelque chose d'important et de gâcher une surprise

Machination temporelle

À Londres, en 1889, un professeur du nom d'Herbert Georges Wells souhaite présenter au Docteur son nouvel ami, Johnattan Smith. Le Docteur ne manque pas de relever immédiatement une allusion au nom John Smith, nom que lui-même utilise parfois pour se donner une identité humaine. Le Docteur demande ce que l'autre aurait à cacher. Apparemment rien, mais un physicien peut être utile pour réparer la console du TARDIS, puis les deux hommes s'entendent bien.
En fait, il aurait fallu se trouver à Cardiff, pour que le vaisseau puisse puiser l'énergie de la faille qui lui est nécessaire, or on est à Londres. Smith propose de porter la boîte bleue en charette, ce ne serait l'affaire que de quelques jours de voyage. Ce n'est pas possible, répond le Docteur. Dix ans auparavant, il a eu un différent avec la reine. Depuis, il est traqué, d'où le besoin de rester discret, tandis qu'une boîte bleue comme la sienne est facilement remarquable.

D'ailleurs, à quelques mètres de là, deux individus déhambulent dans les rues avec un appareil étrange. Ils ont repéré des résidus d'énergie du TARDIS et commencent la chasse au Docteur.

Finalement, l'idée vient au Docteur de créer une capsule, capable de diriger l'énergie de la faille directement dans le vaisseau. Pour cela, il aurait besoin de matériaux, que les trois compagnons s'empressent d'aller chercher. En route, Smith constate la présence de deux agents et crie «Attention, Torchwood!». S'en suit une course poursuite, pendant laquelle Herbert est capturé. Le Docteur le laisse aux mains des agents, arguant qu'ils le libèreront bientôt, dés qu'ils auront compris que leur buttin n'est celui qu'ils cherchent.

Pendant que le Docteur et Smith retournent au TARDIS, Herbert est interrogé à «l'institut». Malgré sa résistance, les agents le persuadent de révéler tout ce qu'il sait au sujet du Docteur. À court d'argument, Herbert révèle qu'il avait rencontré le Docteur quelques années plus tôt, mais qu'alors il était différent (c'était le 6° Docteur). Intrigués, les agents réalisent qu'ils ne recherchent pas un simple alien, mais qu'en plus il peut changer d'apparence! S'employant à convaincre Herbert que le Docteur est d'une dangerosité sans bornes, les deux agents parviennent bientôt à faire coopérer leur prisonnier, qui place un peu plus tard des renforts armés autour du TARDIS.

À l'intérieur du vaisseau, le Docteur est toujours en pleine réparation. Il confie à Smith son tournevis sonique, tandis que ce dernier s'inquiète pour son ami. C'est alors qu'Herbert réapparaît, au grand soulagement des deux autres. Pourtant, il n'apporte pas de bonnes nouvelles pour Ten : il annonce qu'il connaît la vérité, que le Docteur est dangereux et que des hommes attendent son signal dehors. Quant à Smith, le voila qui menace le Docteur avec son propre tournevis!
Mais Ten ne se laisse pas abattre, et il pousse Smith à révéler son plan. En effet, comment le physicien pouvait-il connaître le nom de Torchwood, alors que le lui-même ne l'avait jamais prononcé? Soit Smith est un membre éminent du gouvernement Britannique, soit il vient du futur.
De fait, John Smith vient du 51° siècle, où le ministre de la justice (d'ailleurs peut-être aussi un peu coupable), a été tué à cause du Docteur. Smith veut empêcher les évènements de se produire. Grâce à un rapport complet d'Herbert Wells sur la capture du Docteur par Torchwood, Smith a pu retrouver son ennemi à la fin du XIX° siècle et participer au succès de cette capture, comme le stipulent les écrits de Wells, qu'il a trouvé dans la grande Bibliothèque, une planète entière dédiée aux livres.
Le Docteur dit être allé lui aussi dans la Bibliothèque. Il a trouvé le rapport de Wells et l'a remplacé par un faux. Même le tournevis que Smith tient est un faux. Enfin, il semblerait que le Docteur ait tout prévu, allant jusqu'à simuler la panne du TARDIS. En fait, le vaisseau marche très bien, comme il le prouve en décollat et en laissant John Smith aux mains de Torchwood, qui le croient être le Docteur.

Ten et Herbert aterrissent plus loin. Avant de dire au revoir à son ami, le Docteur l'encourage vivement à écrire sur son expérience du paranormal, arguant que ses écrits auront beaucoup de succès dans le futur. Le professeur n'est pas convaincu, mais à peine Ten partit, il entend de nouveau le bruit du TARDIS. Il remarque, intrigué, une autre incarnation du Docteur en sortir, au bras d'une femme qu'il veut emmener au théâtre. Herbert Georges Wells se demande décidément combien de Docteur il y a, et se résoud à écrire des romans de science fiction qui, de fait, connaîtront un grand succès.

Quant à Smith? Il paraît qu'il est resté emprisonné jusqu'à ce qu'un certain capitaine Jack Harkness confirme qu'il ne s'agit pas du Docteur.


Autopia

Le Docteur et Donna atterrissent non sans mal sur Autopia, une planète automatisée où les habitants ont déclaré l'autarcie il y a des millénaires. Seulement, sur cette planète, on n'aime pas les étrangers, et nos deux voyageurs sont destinés à être éliminés par un robot!

L'information suivante est susceptible de révéler quelque chose d'important et de gâcher une surprise

Autoppia


Le Docteur et Donna réussissent non sans mal à atteindre Autopia. Il y a quelques millénaires, les habitants de cette planète ont maîtrisé la robotique et annoncé qu'ils vivraient en autarcie complète. Ils ont entouré leur planète d'un champ protecteur, préservant ainsi ses magnifiques paysages des invasions extérieures. Mis à part le Docteur et Donna, personne d'autre n'a passé ce champ, excepté une mission spaciale il y a un siècle, dont on n'a pas eu de nouvelles.
Les deux compagnons découvrent un endroit magnifique, où les robots mènent des travaux manuels tandis que les humains se consacrent à des réflexions spirituelles. Donna se sent mal à l'aise, observée par tous ces droïdes, mais ils poursuivent leur chemin jusqu'à une grande villa. Le robot qui leur ouvre la porte refuse de les faire entrer parce qu'ils sont étrangers, mais le Docteur répond que techniquement, ilis doivent obéir à tous les ordres venant des humains, enfin... Des humanoïdes. L'argument fonctionne et le robot les laisse passer. Donna lui demande alors son nom et, face à sa complexité, résolut de l'appeler Sam, du nom de son chat, ce à quoi le Docteur note qu'il plaint les chats qu'on affuble de noms si ridicules ; il en sait quelque chose, puisqu'il parle aux chats.

La maîtresse de maison, Ixtalia, est une grande blonde complètement amorphe. Elle ne s'intéresse qu'à la spiritualité et considère les taches les plus naturelles comme dégradantes. À Autopia, dit-elle, son peuple mène une vie parfaite, où tout est maîtrisé, de la naissance jusqu'à la mort elle-même. Le Docteur n'est pas de ce point de vue, et répond que c'est le mystère qui rend toute vie intéressante. En tous les cas le problème reste le même : le Docteur et Donna sont des étrangers, ils doivent être supprimés en tant que tels. Sam se résigne à enfermer les deux voyageurs dans un four géant, où ils périront.
Le Docteur et Donna ont beau supplier leur geôlier, rien n'y fait, car le robot ne les écoute pas. Pourtant, disent-ils, le robot ne semblait pas d'accord avec les ordres de sa maîtresse! Sam leur confirme qu'il a déjà éliminé des intrus une fois et que, depuis, il n'avait plus été le même. Il y a un siècle, les membres de la mission spatiale ont en effet subi le même sort que le Docteur et son amie en ce moment. Ces derniers refusent de perdre espoir et, jusqu'au dernier moment, tentent de convaincre Sam. Le Docteur lui promet de réaliser son rêve le plus fou. Quant à Donna, elle entamme un discours sur la morale. Elle n'a pas le temps de le terminer que la chaleur devient insupportable. C'est alors que Sam arrête le four et sauve ses deux victimes inextremis.

Lorsqu'ils reprennent connaissance, nos héros remercient le robot chaleureusement. Celui-ci ne manque pas de rappeler au Docteur qu'il a promis de réaliser son rêve. De fait, Sam se sent prisonnier de son disque-dur, dont les programmes l'empêchent de penser par lui-même. Quelques heures et un bon tournevis permettent au Docteur d'arranger ça. Sam lui en est très reconnaissant, mais réalise que comme les robots de la planète sont tous connectés en réseau, il pourra faire profiter de ses nouvelles aptitudes à ses camarades. Terminé le temps de l'asservissement, les robots rassemblent tous les humains dans leur usine pour une crémation collective!

Sam ne comprend pas pourquoi le Docteur s'oppose à sa démarche, lui qui l'a aidé à devenir ce qu'il est, un être pensant. Or, si tuer deux personnes est immoral, alors éliminer tout un peuple est un crime bien pire, le Docteur en sait quelque chose! Par conséquent, Ten n'est ni d'un côté ni de l'autre, seulement il s'opposera à celui qui voudra faire le mal. Après mûre réflexion, le robot demande un compromis. Sur ce sujet, Donna a justement une idée. Si les robots s'occupent des taches manuelles et que les humains travaillent à la gestion et à la communication, Autopia pourrait devenir une sorte d'entreprise, où humains et robots seraient associés. Le but serait d'accueillir les touristes dans un cadre magnifique, ce qui permettrait à la planète d'enfin ouvrir ses portes, après des millénaires d'autarcie.

Le Docteur est tellement enjoué par cette proposition qu'il ne tarde pas à enfiler ses tongues, sa chemise hawaïenne et son chapeau de paille, puis à s'installer dans une chaise longue en compagnie de Donna et de Sam.


Guerre de sang-froid

Dans le futur, la galaxie toute entière est secouée par une guerre diplomatique. Pourtant, la cause en est simple : des fraternités extrémistes s'opposent à l'accession au trône d'une femme. Tandis que Donna entame une argumentation en faveur de l'égalité des sexes, le Docteur est kidnappé par les opposants.

L'information suivante est susceptible de révéler quelque chose d'important et de gâcher une surprise

Guerre de sang-froid


La guerre diplômatique de Draconnia est retransmise sur toutes les antennes de la galaxie. Des organisations extrémistes très influentes s'opposent à l'acession au trône d'une femme. Une cellule de crise composée de délégation draconnienne, martienne et terienne, est attendue sur une plate-forme neutre.

C'est dans ce contexte que le Docteur et Donna, croyant se rendre à l'opéra, atterrissent. À peine arrivés sur la plate-forme, ils sont accueillis comme membres de la délégation terrienne. Ils ne comprennent pas réellement la situation, mais le papier psychique a parlé, ils sont donc représentants de la Terre. Évidemment lorsque Donna apprend le sujet de la discorde, elle entre dans une colère noire contre cette fichue société patriarcale qui n'a cessée de marquer l'histoire, tandis qu'un martien lui ordonne de rester calme et impartiale. Tout à coup, au beau milieu de la discussion, un groupe extrêmiste apparaît, attaque les délégués et kidnappent le Docteur.

Le Docteur est emmené, cagoulé, dans une geôle aux barreaux électriques. Là, il fait la connaissance d'une petite fille qui ne veut pas lui parler au premier abord, sous prétexte qu'il est un homme. Elle explique ensuite que les filles de draconia ne doivent pas parler, elles ne sont que des objets de décoration incapables de réfléchir en quelques sortes. Le Docteur comprends mieux maintenant, l'engouement diplômatique autour de la nouvelle impératrice... Il se demande en revanche, en quoi consiste le bâton que la petite tient. Elle répond que c'est un bâton de parole. Grâce à ça, une fille peut demander à parler pendant une réunion, mais rares sont les draconniennes qui en possèdent un. Elle, c'est son père qui lui a donné. Le Docteur apprend avec stupéfaction que le père en question n'est autre que le chef du groupe extrémiste, ayant enfermé sa petite fille soit-disant pour la protéger. Le Docteur réalise également que la prison est dotée de barreaux soniques. En confrontant ceux-ci à son tournevis, le Docteur parvient à neutraliser le système, au prix toutefois d'un bruit strident insupportable.

Une fois libres, le Docteur et la fille se dirigent vers la salle du trône pour pouvoir parler à l'impératrice. Ils constatent que toutes les délégations y sont déjà rassemblées, y compris Donna qui, entre temps, a convaincu les hommes du bienfondé de la féminité, arguant entre autres le classique du «chaque homme est le fruit d'une femme». Les extrémistes rejoignent bientôt le groupe. Leur chef sait que le Docteur et Donna sont des imposteurs, puisqu'il s'est chargé lui-même d'éliminer le vaisseau de la vraie délégation. De plus, il n'hésiterait pas à tirer sur sa propre fille au nom de ses valeurs, ce qu'il fait d'ailleurs.
À cet instant, l'impératrice déclare que tout ça va trop loin et que, pour elle, aucune guerre n'a lieu d'être pour des motifs aussi superficiels que le sexe d'une personne. Elle est évidemment rejointe par Ten, pour qui la mort d'un enfant est le pire de tous les crimes (après peut-être le génocide). L'impératrice fait preuve d'une autorité jamais montrée auparavant. Elle arrête les groupes extrémistes présents et donne des ordres implacables à ses délégués pour se faire respecter. Une nouvelle aire semble s'ouvrir pour les draconniens et, bien que les mentalités ne soient pas prêtes de changer, la nouvelle impératrice est prête à tout pour inverser la tendance.

Le Docteur et Donna repartent partagés. Lui regrette de n'avoir pu sauver l'enfant et d'avoir un mort de plus sur la conscience. Elle le console : ce n'est pas de sa faute, c'est seulement l'oeuvre de patriarcaux dans l'âmes, aussi bêtes que des pieds.


Chambre avec déjà-vu

Après avoir reçu un étrange appel de détresse, le Docteur souhaite aider les réfugiés d'une station à l'extrême limite de l'univers. Un meurtre a été commis et le Docteur est chargé d'interroger un bien étrange suspect, qui répond à ses questions avant même qu'elles n'aient été posées.

L'information suivante est susceptible de révéler quelque chose d'important et de gâcher une surprise

Chambre avec déjà vu


Avant toute chose, il faut préciser que cette histoire doit être lue deux fois : une à l'endroit, pour avoir le point de vue du Docteur du passé (D1) et une deuxième fois à l'envers pour avoir le point de vue du Docteur du futur (D2)

1- Le Docteur du passé

Ten est seul dans le TARDIS, il se parle à lui-même et fait un peu de méditation, quand il reçoit un appel de détresse. Il se retrouve à côté d'une immense station spatiale faite de bric et de broc, qui dérive lentement vers le vide, à l'extrême limite de l'univers. Forcément, il y va, mais se retrouve arrêté par d'étranges créatures grosses et vertes qui veulent l'observer. Ces créatures ne croient pas que le Docteur est un "Seigneur du temps", parce que ce ne sont que des légendes. Ils se demandent en revanche d'où il vient, parce qu'il n'est pas atteint par "l'épidémie", mais après tout comme il est docteur, il pourrait peut-être les aider... Ten apprend aussi qu'un meurtre est commis et que, en tant qu'étranger, il est le suspect principal. Lui et... Et un autre alien, qu'il rencontrera plus tard.

La créature verte emmène le Docteur visiter la station spatiale et explique que c'est un refuge, construit petit à petit par chaque nouveaux réfugiés, grâce aux pièces de leur vaisseaux... Ils sont là pour se protéger de l'épidémie, car la maladie ne se propage ni par l'air ni même par le contact, mais par la communication. C'est pour ça qu'ils ont décidé de créer une station absolument étanche aux ondes et à tout types de moyens de communication extérieur. Autrement dit, la station est un lieu stérile et, en effet, Ten remarque que son portable n'a pas de réseau, alors que d'habitude il peut capter de n'importe où dans l'univers. Une question se pose alors : comment Ten a-t-il fait pour recevoir un appel de détresse provenant d'une station où rien ne passe? La créature verte dit que le gardien des communications s'est fait assassiné et que, si le Docteur n'est pas responsable du meurtre, alors c'est peut-être l'autre alien. Mais la créature met aussi en garde le Docteur : l'autre suspect fait partie de la famille Inversée, dont les membres ont une ligne de temps inversée par rapport aux autres (pour eux, passé = futur, un peu comme River Song). Les créatures vertes ont déjà essayé d'interroger l'inversé, mais ils n'ont pas réussi, ils n'y comprennent absolument rien!

Ten se propose de les aider. Il entre dans le parloir et découvre un Inversé qui le connaît apparemment de longue date, mais qui dit aussi des choses insensées. Lui vient alors une idée, mais qui entraînerait un paradoxe de taille... Ten dit que l'entretient devrait durer 40min et demande aux créatures vertes d'isoler totalement le parloir, et d'éteindre tous les moniteurs et caméras. À partir de là, on voit un Ten qui nous annonce que l'entretient est terminé. Déjà!? En réalité non, ce n'est pas fini, c'est même incompréhensible! Le Docteur du passé D1, semble noter frénétiquement pendant que d'autres exemplaires de Ten se croisent dans la salle. À un moment donné, l'un d'entre eux sort de la salle en réprimande fortement les créatures vertes en leur disant que là-dedans, il y a un gros paradoxe temporel, et qu'il leur avait bien dit d'isoler complètement la salle! Il désactive les moniteurs grâce à son tournevis et retourne dans le TARDIS, après quoi il croise un D1 qui lui demande s'il peut emprunter ce même TARDIS... "Oui oui", répond D2, mais ramène le moi demain! L'entretient se poursuit (alors qu'il aurait déjà dû être fini), avec un Inversé qui répond aux questions avant même que le Docteur ne les pose, et un ballet de Ten qui défile dans la salle, chacun réagissant sur un élément différent de la conversation. Quant aux propos de l'Inversé, ils n'ont aucun sens. Enfin, les Ten partent et un seul reste dans la salle, en annonçant à l'Inversé que l'entretient va commencer. Le lecteur comprend à ce moment là qu'il va devoir relire l'histoire... Dans l'autre sens!



2- Le Docteur du futur

Quand le Docteur comprends que l'Inversé répond à ses questions avant même qu'elles ne soient posées, il se dit qu'il aura besoin de l'aide de son lui futur, qui a déjà vécu cet entretient. Quant à D2, il sait que D1 aura besoin de lui, puisque c'est ce que lui-même avait pensé avant l'entretient.

À la fin de l'entretient, D2 sort de la salle pour pouvoir retourner dans le passé aider D1. Là, il se rend compte que les créatures vertes n'avaient pas isolé la salle comme il l'avait demandé, alors il les réprimande fortement. D2 prend le TARDIS et atterrit dans le parloir, 40min plus tôt, au moment où D1 le croise pour lui demander son TARDIS. En fait, D1 a réalisé que son lui futur, qui avait vécu l'entretient, n'avait rien compris non plus aux propos de l'Inversé, et que tous deux auraient besoin de l'aide d'autres Ten, à différents moments de la conversation! Le but est ainsi que chaque Ten puisse noter la réponse à la question qui l'intéresse pour pouvoir remettre les évènements dans l'ordre, et voila ce qu'on apprend :

L'Inversé dit être né il y a un jour, et que le Docteur était là : c'est son plus vieil ami. Il dit aussi qu'il a vécu ce qu'il appelle "le commencement", mais que les créatures vertes appelle "la fin", puisque la station est littéralement appelée à exploser. L'Inversé ne voulait pas que ça se produise, il voulait sauver les créatures vertes, même si ça aurait signifié que lui n'aurait jamais existé (puisque sa naissance découle de la catastrophe, alors si la catastrophe est évitée, il ne sera jamais né). Sa famille n'est pas fautive des évènements, mais il avoue avoir assassiné le gardien des communications pour pouvoir passer un appel de détresse, celui que Ten a reçu. L'Inversé savait que Ten viendrait, mais il sait aussi que son entreprise n'aura rien changé, parce qu'après avoir avoué le meurtre, il sera condamné par les créatures vertes, et la catastrophe se produira.

À ce moment là, on est à la fin de l'entretient, donc notre D1 du début est logiquement devenu D2, le Ten de 40min plus tard. Après être retourné dans le passé pour s'aider, D2 revient dans son propre présent et résume l'entretient aux créatures vertes. Comme on pouvait s'y attendre, l'Inversé est condamné, mais en dernière volonté, il demande à passer un jour avec sa famille, ce qui lui est accordé.

Un jour plus tard, les créatures vertes viennent dans la famille Inversée pour tuer l'Inversé-meurtrier. Ils interrogent alors Ten, car ce qui aurait dû être triste, la mort de quelqu'un, est pour les Inversés une joie! Ten leur répond que la famille ne pleure pas la mort de leur fils, mais au contraire, ils fêtent sa naissance. Tout est logique : L'inversé a dit être né il y a un jour, donc selon sa ligne temporelle, il ne s'agit pas d'un jour passé, mais d'un jour futur et, effectivement, Ten assiste à la naissance, devenant ainsi le plus vieil ami de l'Inversé. Finalement, on peut dire que l'Inversé est un paradoxe en lui-même, car il meurt en même temps qu'il naît. Et que fait un paradoxe? Eh bien il explose littéralement tout ce qu'il y a autour! L'Inversé qui voulait sauver la station est en fait la cause de sa destruction, et les évènements sont appelés à se répéter, entre passé et futur, comme dans un anneau de Moebius. Ten s'en va, un peu dépité par cette fatalité... Mais résolu à se trouver quelqu'un avec qui voyager.


Peste noire, paradis blanc

Le Docteur et Martha se retrouvent par accident dans un village où sévit la peste noire. Ils sont pris de panique quand Martha est elle-même touchée par la maladie, mais les autochtones ne semblent pas inquiets : un "ange" veille sur eux et les guérit. Un ange extraterrestre, évidemment...

L'information suivante est susceptible de révéler quelque chose d'important et de gâcher une surprise

Peste noire, paradis blanc


Le Docteur et Martha sont tout excités à l'idée d'assister à un concert, en 1969... Pardon? 1669!? Aïe, plus question de concert, tout un village est rongé par la peste noire. Le Docteur s'étonne, car cette maladie aurait dûe être éradiquée après le grand incendie de Londres en 1666, qui d'ailleurs était de sa faute... Mais les habitants ne s'en font pas. Un ange veille sur eux en guérissant chacun du fléau. Très intrigué, le Docteur souhaite voir l'ange et se rend à l'église, pendant que Martha apporte des soins aux villageois.

En réalité, le Docteur découvre que la créature n'est pas un ange mais un imunoglobulien. Il se demande pourquoi il est si loin de sa planète et où sont passés ses congénères, car les guérisseurs comme lui ne se déplacent que par centaines, or celui-là est seul. Pire encore, le Docteur réalise que le fléau de ce village n'a rien à voir avec la peste noire, du moins pas la peste Terrienne. Les habitants sont attaqués par des macrovirus qui, une fois leur avoir inauculé la maladie, les transforment eux-mêmes en virus, et c'est ce qui est sur le point d'arriver à Martha!

Le problème, c'est que les virus et les guérisseur n'auraient pas dû se trouver sur Terre. Qu'est-il arrivé, et pourquoi le guérisseur est-il seul? Ce dernier explique qu'il a été pris au dépourvu. Sa planète a connu un temps de paix tel, que ses congénères ont péri petit à petit et qu'ils ont oublié comment se reproduire. Autrement dit, les imunoglobuliens vivaient de la guerre. En son absence, les virus ont commencé à tout dominer.
Pour que la Terre ne connaisse pas un sort semblable, le Docteur demande au guérisseur de retrouver ses instincts primaires, d'oublier les convenances et de revêtir son aspect animal. Ça marche, le guérisseur se multiplie et se met à combattre les virus. Martha, qui n'était pas tout à fait transformée, retrouve son apparence humaine. Elle, le Docteur et l'Imunoglobulien courent vers le TARDIS et décollent immédiatement, suivis par une horde de globuliens, qui vont bientôt retrouver leur planète.

Le Docteur les quitte en les encourageant à la guerre, ce que Martha ne manque pas de souligner. Seulement, dit Ten, la guerre est utile quand la survie de tout un peuple repose sur elle. Les globuliens et les virus se complètent et forment un équilibre fragile, car même s'ils sont pires ennemis, ils périraient l'un sans l'autre.


Eh bien voila, j'espère que ces petites histoires vous auront plu. Je vais essayer d'en publier quelques autres avant la reprise de la saison 8, si ça vous dit bien sûr.




Edit : et comme la saison 8 n'attend pas, la suite des news ici!!


Le costume officiel du nouveau Docteur révélé!

"Il a tissé le futur avec des vêtements du passé. Simple, pur et de retour aux fondamentaux. Pas de jabot, d'écharpe ou de chichis, juste du 100% Seigneur du Temps rebelle." - Peter Capaldi


Article ajouté le Lundi 27 Janvier 2014 à 15h37 |
8 commentaires
Skarobucks Coffee, épisode 1
La série Doctor Who fait un break, mais le tournage de la saison 8 ne fait que commencer, et les antennes britanniques devraient voir les premiers épisodes inédits au mois d'août 2014. En attendant, il faut bien qu'on s'occupe! C'est pour ça que j'ai décidé d'ouvrir Le Skarobucks Coffee. C'est un endroit où tout le monde peut venir tchater (pour ne pas dire flooder) autour du Whoniverse, et autour d'une tasse de café virtuelle, si vous voulez.

Ce premier épisode du Skarobucks Coffee sera dédié à vos théories sur la saison 8. Quelles intrigues aimeriez-vous, quels personnages le Docteur pourra-t-il rencontrer, dans quels lieux pourra-t-il emmener Clara? Nous sommes tous des Steven Moffat en herbe, alors pour les théories les plus farfelues au monde, éclatons-nous, allons-y (Alonso)!!!!



Résumé des épisodes précédents:


Vous vous souvenez? À la fin de la saison 7, le Docteur avait pénétré dans sa propre ligne temporelle, précédé par Clara. Là avait été exhumé un secret que le Docteur a choisi d'écarter : son incarnation guerrière, celle qui, pendant la Guerre du temps, avait détruit sa planète au moyen d'une arme intelligente appelée "Le Moment". De fait, deux incarnations du Docteur (le 10° et le 11°), se sont retrouvés plus tard autour du Guerrier et l'ont aidé non pas à éliminer Gallifrey, mais à la geler, de telle sorte que les évènements soient fixés dans le temps et qu'on puisse, un jour, retrouver la planète des Seigneurs du temps.

Depuis, un autre épisode est passé, "The time of the Doctor", mais je ne souhaite pas le résumer pour éviter les spoilers, car tout le monde est le bienvenu dans ce café, même les non-whoviens et même ceux qui n'ont pas vu tous les épisodes!

Ce qu'on sait sur la saison 8


Ce qu'on sait déjà

» Le Docteur s'est régénéré 13 fois et possède 11 incarnations. Le guerrier de la Guerre du temps n'est pas inclus dans les "incarnations" puisqu'il ne mérite pas "le nom du Docteur", comme dit dans l'épisode éponyme.

» Le nombre de régénération d'un Seigneur du temps est limité à 13. Pourtant, le Docteur se régénère une 14° fois. Sa 12° incarnation est jouée par Peter Capaldi, qui s'était déjà illustré dans le Whoniverse, avec "La chute de Pompéi" (Doctor Who saison 4 épisode 2) et "Les enfants de la Terre" (Torchwood saison 3).

Les nouveautés (SPOILERS)

» La saison 8 se voudra plus simple à suivre et prendra une orientation un peu différente des anciennes saisons. Steven Moffat, le scénariste principal de la série, l'espèrera toute autant captivante.

» Le 12° Docteur est apparemment amnésique.

» Les premières photos du tournage, au Pays de Galle, montrent la présence des personnages de Madame Vastra, Jenny et Strax, trois amis du Docteur vivant au XIX° siècle.

» River Song serait également présente (depuis le temps qu'on le devine, ils devraient l'officialiser!)

» On verra probablement des Daleks dans le 1er épisode de la saison 8.

» On pourra peut-être aussi voir le Maître, qui sera à priori un personnage important de la saison.

Article ajouté le Mardi 07 Janvier 2014 à 15h35 |
115 commentaires
Tout d'abord une bonne année à tous!
Que vous ayez fait la fête au réveillon ou non, que vous ayez fait une nuit blanche ou que vous vous soyez couchés tôt... C'est la même pour tout le monde, 2013 c'est fini, 2014 commence!!
Une année 2014 j'espère géniale pour tous, et riche en nouveautés Pokemon, Minecraft, Fifa, Inazuma Eleven, My Little Pony et tous les autres, sans oublier notre cher Doctor Who, qui entamera sa 14° régénération!



J'en profite pour glisser ici quelques quiz que j'ai créé. Pour les Whoviens, ils seront l'occasion de tester vos connaissances, mais même les autres peuvent jouer! N'hésitez pas à cliquer, et à me dire ce que vous en pensez. Je prends en compte chaque remarque pour pouvoir créer de nouveaux quiz par la suite.

» Doctor Who et l'histoire.
Doctor Who est une série de science fiction pleine d'extraterrestres, mais aussi bourrée de faits historiques. Amusons-nous avec la boîte bleue du Docteur, prenons le TARDIS et remontons le temps!

» Clara. Clara accompagne le Docteur pendant la saison 7, mais c'est avant tout une fille emplie de mystères... Saurez-vous les résoudre tous?

» Les extraterrestres dans Doctor Who Gentils ou méchants, de toutes les origines, de toutes les formes et de toutes les couleurs, amusons-nous à reconnaître les différents extraterrestres de la série.
Article ajouté le Mercredi 01 Janvier 2014 à 12h40 |
25 commentaires