Pikachu
Pokébip Pokédex Espace Membre Forum
Inscription

Lieu de culte d'une Porce
de Vivinana

                   


Sur ce blog sont présentés quelques petites fics qui n'entrent pas dans l'univers pokémon. Il y a aussi quelques "Big Bloc" qui sont des représentation d'image pixelisées en cube.

Enfin, ce blog contient quelques commentaires ;p !

KukuBye et bonne visite !

Si vous trouvez un contenu choquant cliquez ici :


La plus grande source de bêtise !
Il est temps que je parle d'une espèce très rare ! Une espèce capable de se métamorphoser en différentes choses plus bizarres les unes que les autres ! Cette espèce, c'est la PHENICIA (Petite Hippie Enfantine Naïve Incroyablement Chiante (et) Inimmitablement Agaçante)

I. Le nouveau Métamorph

La PHENICIA est une espèce très rare de par le fait qu'elle est capable de se transformer en beaucoup de choses ! Tout d'abord, la PHENICIA peut se transformer en petite gamine de 5 ans toute inoffensif pour : BOUDER ; FAIRE SON CAPRICE ; SOUDOYER ! La PHENICIA est multifonction !

Ensuite, la PHENICIA peut se transformer en un être horriblement perfide ! En effet, la PHENICIA peut se métamorphoser en SUCCUBE DE L'ENFER ! Le pire de tout, c'est qu'elle a un pouvoir très étrange car elle est croisée entre une succube et.... UN CAMION ! La PHENICIA peut se transformer en camion pour se camoufler ! Donc c'est une SUCCION ! Euh non %D !

Finalement, la PHENICIA peut se transformer en magicienne égocentrique qui veut que que ce soit que elle la lanceuse de sorts %D !

II. Les plaisir de la PHENICIA

La PHENICIA adore faire certaines choses ! Comme embobiner les gens ! Bon celui-là est plus dans mon cas x) ! L'un des passe-temps que nous avons souvent exercés est : LE CHINESE CHECKER ! C'est bien sympathique, je veux pas être méchant mais elle a des techniques tordues ! Elle envoie ses pions au feeling %D !

Ensuite, la PHENICIA aime.... TOUHOU ! Et oui, la PHENICIA joue à TOUHOU tous les jours ! Elle adore ça, on peut pas lui reprocher (ou presque) ! En fait, la PHENICIA a eu la « chance » d'avoir ce jeu par le biais d'une personne que la PHENICIA idolâtre ! Il s'agit du AURELIEN ! A deux, ils ne font quasiment que ça si ce n'est pour ne pas dire tout le temps.

La PHENICIA aimait, eh oui, aimait car elle n'a plus trop l'air d'apprécier cela ! La PHENICIA aimait FlyFF (Fly For Fun) qui est un super jeu ! (Pour ma part)

La PHENICIA aime jouer aux LG ! Surtout, il paraîtrait qu'elle aime se faire croquer, m'enfin ce en sont que des rumeurs ( fondées) !

Mais bien sûr, l'un des passe-temps préférés de la PHENICIA, c'est l'ECRITURE ! Pendant qu'elle est en cours, elle écrit x) ! Elle écrit très souvent ! Ca n'égale pas TOUHOU mais elle aime énormément faire cela.

La PHENICIA aime bien PIXO (pixel over), ce qui lui fait un passe-temps calme et serein pour une fois.

III. Les choses que la PHENICIA détestent

La PHENICIA déteste principalement ce qui est joli et elle idolâtre tout ce qui est « mimi » qui signifie horriblement laid ou dépourvu d'intérêt.

La PHENICIA déteste les fêtes :/ ! Et oui, la PHENICIA est une désillusionnée ! Ne jamais lui parler de fête ou elle va en faire une jaunisse !

La PHENICIA qualifie les personnes en deux groupes ! Les « gentils » et les « méchants » qui vous l'aurez compris : GENTIL = personne qu'elle aime bien ! MECHANT = Personne qui l'énerve. Je dois avouer que moi je suis entre les deux ! J'ai souvent le droit à des MESSANT MESSANT VIVI ! Parfois, j'ai le droit à des : Vivi il est gentil !

La PHENICIA ne sait pas ce qu'elle veut -_-' :


IV. Pour conclure

La PHENICIA est une manipulatrice qui cache bien son jeu sous son camouflage de camion. Elle ne sait pas vraiment ce qu'elle veut et franchement l'orthographe AIE AIE AIE ! C'est une fille bornée qui m'écoute rarement -_-' ! Si vous saviez les discussions qu'on a rien que pour une faute avec un trait d'union -_-' !

La PHENICIA aime les « gentils » mais pas les « méchants » dont je fais plus souvent parti. La PHENICIA est une mordue de TOUHOU et a renié FlyFF.... C'est une désillusionnée un peu conne sur les bords mais fortement sympathique. Par contre, les stratégies qu'elle emploie dans n'importe quel jeu sont.... Etranges %D

En gros, la PHENICIA elle est GG mais pas trop non plus %D !
Article ajouté le Jeudi 17 Février 2011 à 22h51 |
5 commentaires
Un futur peut-être projet intéressant et collectif !
Il semblerait que quelque chose soit prévu côté fific %) !

Il semblerait qu'une fanfiction collective voit le jour d'ici peu ;) ! Ma gentille, parfois vilaine, partenaire sera *roulement de tambour* PHENICIA ! La sale succube de l'enfer qui se déguise en camion !

Un petit aperçu de ce que ce sera de mon côté ;) !

"Il marchait sans pour autant avoir un but. Il marchait tout simplement, pleurant. Un jeune homme aux cheveux châtains errait dans une rue, vide et pourtant bien plus emplie de vie que lui... Ses yeux bleus regardaient ses pieds, laissant couler un liquide sur ses joues pâles. Derrière lui, une maison, tout était allumé. La porte était encore ouverte. Il ouvrit sa voiture, la démarra et partit dans une direction inconnu des autres comme de lui... Dans sa voiture, il réfléchit, il repensa à tout ce qui s'était passé... Il se remémora cette triste journée qu'était le 26 avril..."

Vous l'aurez compris, cette fiction sera comme la plus grande partie des miennes, c'est-à-dire toutes paf:, une fanfic triste et assez sombre. Mais pas trop non plus %)

Bonne soirée à tous :D !


Article ajouté le Mardi 25 Janvier 2011 à 20h36 |
0 commentaire
Reprise : "Ah vous dirais-je maman !"
Ah vous dirais-je Maman,
Ce qui cause mon Tourment...
Depuis que Nana est là
Vivi est devenu bien las...
Je crois qu'il a un problème !
La schizophrénie le gêne...
Il a peur et par malheur
Nana fait d'horribles horreurs...
La vilaine profiteuse
Est alors bien joueuse...
Hélas ! Maman à cause de ça !
Vivi est possédé par Nana...

_________________________________

Petit délire sur "Ah vous dirais-je Maman" :)

Article ajouté le Jeudi 13 Janvier 2011 à 15h33 |
4 commentaires
Petit OS ça faisait longtemps :)
Il existe des choses incompréhensibles... Personne ne peut les comprendre. Cependant, certaines personnes tentent en vain de percer ces mystères sans pour autant y arriver... Prenez l'exemple du destin. Cela existe ? Oui ? Non ? Vous en avez strictement rien à cirer ? Je vous comprend. Cela ne vous intéresse surement pas. Pourtant je vais vous montrer que le destin pourrait exister. Que rien n'est dû au hasard. Les choix, oui les choix... N'influencent rien ! Et ce, vous le verrez bien assez tôt...

Magnifique journée en ce qui sera un jour bien triste. Le soleil rayonnait pleinement de son étincelante et éternelle lumière. Un homme, dont la chevelure brune, courte, était en pagaille se leva à ce moment-là. Ses mains vinrent frotter ses yeux avant qu'il ne s'étire en baillant. Son regard azuré se posa sur le réveil près de lui. A ce moment-là, il était 11H02...

Etant levé, habillé et bien réveillé, le brun descendit les escaliers. Il se prépara un bon bol de céréales au chocolat. L'homme sourit, il se disait que ce jour serait bon... Si seulement... Terminant son déjeuner tardif, il se dirigea vers la porte de sa maison. L'horloge indiquait 12H12...

Le brun partit vers le magasin du quartier pour faire ses courses rapidement. il ne prit que le stricte nécessaire. Sa direction suivante fut un simple parc où il aimait se balader. Pour lui, ce n'était qu'une simple journée comme les autres. A la fin de sa balade, il regarda sa montre pour y voir : 15H28.
Il rentra chez lui quand il reçut un SMS :

Coucou Erwan, ça te dirait de venir avec nous chez des amis ? Bisous, Joséphine.

Hum... Que devait-il faire ?

S'il avait accepté...
Il envoya un SMS à Joséphine pour lui dire que c'était bon pour lui. La réponse qu'il obtint fut :
OK ! Viens pour 17H ^^ ! Ah et c'est un anniversaire %) ! C'est pour ma cousine, il y aura tous nos amis ^^ ! C'est au nord de la forêt près de chez moi. Je t'attendrai de toutes manières ^^ !

Il devait aller à la banque mais il devait acheter un cadeau... Erwan décida finalement de se diriger vers le grand magasin en vitesse pour acheter le présent. En plus, il devait se dépêcher, la route pour aller chez Joséphine et ensuite pour aller chez ses amis était longue... Un rapide regard sur la montre : 15H37. Il se mit finalement à courir.

Arrivé au magasin de bijoux, il acheta une broche en forme de papillon. En sortant, il mit l'objet dans sa poche de manteau et il courut très vite. Pensant être à bonne distance, il ralentit le pas pour marcher normalement. Sa montre indiquait cette fois : 16H24.

Il arriva enfin dans une rue près de la maison de Joséphine qui devait surement l'attendre. Soudain, sans qu'il ne puisse comprendre ce qu'il se passait, Erwan se sentit voler dans les airs... En effet, il volait vraiment... Mais le choc dû à la force exercée le fit atterrir violemment. Ses yeux grands ouverts regardaient le triste destin qui lui était réservé... Une moto volant dans les airs allait s'abattre sur lui... Ne sentant plus ses jambes, il ne put se déplacer... La mort lui baisa alors la joue... La malheureuse montre brisée indiqua 16H31...


Erwan regarda son portable et il refusa poliment l'invitation de Joséphine évitant ainsi une mort horrible écrasé par une moto... Il se rappela de la banque et se dirigea vers celle-ci... Le brun entra et commença à faire la queue. Il était alors 15H38. le brun ayant fait quelques modifications sur son compte sortit du lieu. Peu après, deux hommes louches y entraient... Erwan vit un clochard voulant une pièce.

-Pitié monsieur... Une petite pièce...

Il avait une pièce dans sa poche...

S'il avait refusé...
On entendit un bruit venant du bâtiment. Erwan tourna juste la tête avant de se prendre une balle destinée à faire peur aux personnes encore dans la banque... Il n'était pas mort, dix minutes après, les ambulances et la police venaient sur le lieu du cambriolage et emportaient le pauvre Erwan dans une ambulance.

Une fois arrivé, ce fut fini pour lui...

-Heure du décès ?
-16H31...


Seulement, Erwan se baissa pour tendre la pièce au pauvre homme et la balle passa juste au-dessus de lui. Pris de peur, les deux hommes coururent pour échapper à d'autres projectiles. Erwan rentra alors chez lui...

En entrant, Erwan regarda son horloge : 16H20... Il sentit une drôle d'odeur... Que pouvait-ce être ?

S'il ne l'avait pas reconnu...
Le brun s'assit sur son fauteuil et alluma la télévision, commençant à regarder un documentaire sur les incendies.

-Hum, j'ai un peu faim moi... J'ai envie d'oeufs... Je vais m'en faire...

Erwan se dirigea vers sa cuisine, il alluma le gaz et... Une explosion se fit entendre. La maison du brun venait d'exploser. En effet, l'odeur qu'il avait senti et ignoré était celle d'une fuite de gaz... Les médias annoncèrent que cette explosion avait eu lieu à 16H31 ce jour-ci...


Erwan reconnut l'odeur et il s'échappa vite de la maison. Il courut au cas où la maison exploserait sans regarder devant lui... Une fois sur la route, une voiture passa et il fut éjecté la tête la première contre un lampadaire... Il était une fois de plus 16H31...

Voyez-vous, qu'importe ses choix, il est mort à la même heure. Le destin l'avait voulu et la force de celui-ci a écrasé ce pauvre garçon...
Article ajouté le Mercredi 12 Janvier 2011 à 14h25 |
3 commentaires
Noël
Bon, comme vous le savez, Noël approche à grand pas, donc j'ai décidé de faire un petit poème ^^ ! Sans plus attendre mon petit poème ^^ :

Noël

Aujourd'hui est un jour merveilleux
Pour les enfants, même les plus vieux,
Car ensemble , familles et amis sont réunis
Pour fêter ce jour rempli de magie.

Cette belle magie étincelle sa lumière,
Du haut du sapin, l'ange fait sa prière.
Les enfants, joyeux, montent à l'étage
Afin de se coucher en étant bien sages.

Une fois tous profondément endormis,
Cet homme en rouge lance dans leur logis
Des objets précieux que longtemps ils chériront
Avant de ressortir discrètement de la maison.

Les enfants, emplis d'une grande gaieté
Descendent rapidement les marches de l'escalier
Pour voir avec un agréable étonnement
Le beau cadeau qui près du sapin les attend.

Joies et Amour en ce jour éternel
Que sera à jamais le jour de Noël !

J'espère que ça vous a plu ! Noël c'est dans deux jours et le réveillon, c'est demain soir ! Bonne fête à tous ! Joyeux Noël !

Article ajouté le Jeudi 23 Décembre 2010 à 22h31 |
8 commentaires
Que faire maintenant...
Ahlala... Je suis content que la fanfic ait pu se terminer sans aucun gros arrêt mais maintenant, j'ai du mal à trouver une bonne idée :( ! Que faire ? J'ai pensé à faire la légende des trois amis devenus pokémon voulant se tuer les-un, les-autres, mais... Je préfère commencer une nouvelle fic à chapitre =/ !

Maintenant, j'ai eu une idée folle, comme j'aime bien les poèmes et autres trucs dans le style, j'ai pensé à un recueil de poème en 5 parties. Chaque poème ayant un rapport avec un pokémon donc en gros 493 poèmes ! Sauf que %), la flemme xD ! Donc je dois creuser cette idée, mais je doute qu'elle soit acceptée donc je la mets en suspens !

Ce faisant, j'ai pensé à une citation que j'ai pensé dans ma tête tout seul comme un grand sisi ! Peut-être qu'elle existe déjà =/

La plus belle des roses est celle qui fane la première.



Article ajouté le Lundi 13 Décembre 2010 à 17h51 |
0 commentaire
Et une fic UNE !
Vivi est content ! Parce que Vivi a effacé sa première fic pourrie et l'a remplacée par une nouvelle qui Vivi l'espère plaira !

(Oui je sais je parle de moi à la troisième personne NA !)

Bref, la nouvelle fanfic se nomme : Journal d'un pseudo-fou et elle est accessible à :

http://www.pokebip.com/pokemon/index.php?phppage=membres/fanfics/affichage-fanfic&f=16500

J'espère que ça plaira ^^

Bye bye !

Article ajouté le Samedi 27 Novembre 2010 à 19h51 |
0 commentaire
La fin d'un règne... [3/3]
Suite et fin %) des précédents articles %)Bonne lecture !

Partie 3 : La Renaissance de l'Écriture....

Un magnifique verger rempli de fleurs et d'arbres tous plus magnifiques les uns que les autres. Un soleil rayonnant sa belle lumière réveilla trois personnes assoupis sur le sol. La première à se réveiller fut Miwapika, ses yeux étaient rouge, les larmes, même endormie, avaient coulé... Le paysage était merveilleux mais son cœur à elle était rempli de colère, de tristesse, mais surtout de haine envers l'homme qui avait tué l'être qu'elle aimait du plus profond de son être...

La deuxième personne réveillée fut Raÿtom, il n'avait pas pleuré... Même si au plus profond de lui, son esprit pleurait la mort de ses amis et surtout de Dragibus qui était pour lui comme sa mère qu'il n'avait pas connue... Et pourtant, il s'était refusé de pleurer... Comme s'il voulait montrer à ses amis qu'il endurait le choc sans pour autant l'endurer vraiment...

Puis, enfin, ce fut le tour de BlueDragon de se réveiller... Lui, il avait pleurer pour deux raisons. L'une apparente, son épaule ensanglantée qui même avec la plaie qui ne saignait plus lui faisait horriblement mal... La deuxième, pour la mort de ses deux amis... Il avait l'air d'un sale macho aux premiers abords, mais en réalité, en lui se cachait un être au bon cœur...

Autre part, se trouvait un autre groupe qui n'avait pas dormi de la nuit... Le soleil tapait sur leurs yeux fatigués par cette nuit blanche et la tristesse ne les avait pas quittés...

Décibelle n'avait fait que pleurer pendant leur route... Elle revoyait la scène dans laquelle son amour se faisait tuer... Cette balle tirée par... Son alter égo... Ses sanglots donnaient à ses compagnons encore plus de mal à digérer la mort de leurs amis...

Snap était celui qui accusait le mieux le coup... Ce n'était pas la première fois qu'il voyait des gens qu'il aimait périr... Cependant, le fait de les voir mourir était toujours aussi horrible pour lui... Surtout qu'il ressentait a peine de Décibelle car il l'avait lui-même ressenti il y a quelques années...

Vivi avait pleuré mais moins que Décibelle... Il avait un petit problème ce garçon... A chaque fois que quelqu'un ressentait de la peine, il ne pouvait s'empêcher d'en ressentir à son tour... Ça n'avait pas été le cas autrefois...

Pour en revenir au premier groupe.

-Il faut qu'on se venge... Dit BD déterminé.
-Dans ton état, je ne préfère pas que tu bouges... Rétorqua Raÿtom.
-Pffff....
-Je suis d'accord avec lui ! Répliqua Miwa'.
-Il ne faut pas se précipiter alors...
-Nan, moi je veux les défoncer maintenant ! Hurla BD.
-Mais...

BlueDragon se leva et bouscula Raÿtom en partant de son côté.

-Mais qu'est-ce qui lui prend ?! Demanda Raÿ'.
-Pffff... Il a raison, il faut les éliminer au plus vite !
-Mais Miwa' ?!
-Je me vengerai sans toi ou avec toi de toutes manières ! Dit-elle en partant de son côté comme son ami.
-Mais qu'est-ce qui leur prend ?! Hurla l'homme complètement sidéré par ce qui venait de se passer.

Raÿtom commença à se souvenir d'une aventure similaire à celle qu'il vivait en ce moment... Elle s'était déroulée il y a quelques jours avant qu'il ne devienne gardien de l'Écriture.

Raÿtom se levait à l'aurore ce jour-là, sa magnifique chambre ornée de divers posters était une fois d e plus en désordre. Il s'en fichait complètement, pour lui, le rangement ne servait à rien. Le garçon descendit de sa chambre pour arriver dans son salon où il vit ses deux amis assis sur le canapé. Raÿtom vivait dans le luxe, ses parents lui avaient offert des tonnes de choses ainsi qu'une grande maison quand leur fils quitta celle dite familiale.

Ce jour-là, Raÿtom les avait invités pour aller faire de la chasse. Ils avaient comme toujours accepté l'invitation. Une fois arrivée sur le lieu de chasse, ils s'équipèrent et partirent chercher leur gibier. Après deux ou trois heures, ils avaient eu quelques oiseaux et un lapin. Les trois amis rangèrent leurs équipements et commencèrent à prendre la route du retour. Raÿtom prenait de l'avance alors que ses amis trainaient un peu discutant dans son dos.

-J'en ai marre de faire semblant d'être son ami...
-Moi aussi, mais on a pas le choix... Si on veut avoir des choses luxueuses de sa part, il faut lui faire croire qu'on est ses amis...
-De quoi vous parlez, derrière ? Demanda Raÿ'.
-De rien... Répondit l'un des deux.
-Hum... Je ne vous crois pas, de quoi parliez-vous !?
-...
-Ca ne te regarde pas !

Raÿtom fut étonné de cette réponse brutale. Il insista donc pour savoir ce qu'ils faisaient derrière son dos. Sur tout le long du chemin, Raÿtom demandait avec de plus en plus d'insistance.

-Mais, pourquoi vous voulez pas me le dire ?
-Bon, là tu me gonfles ! Tu veux tout savoir, on va tout te dire !
-On en a marre de toi et de tes conneries ! D'aller à la chasse, à la piscine ou autre part !
-Surtout avec toi ! Et si tu veux la vérité, on en a rien à cirer de toi !
-Tout ce qu'on voulait de toi, c'est des choses luxueuses ! D'ailleurs, tu sais quoi ? Tes couverts en argent qui ont disparu ainsi que d'autre truc ? C'est nous qui les avons pris !
-...

Raÿtom se mit alors à pleurer à chaudes larmes. Ses deux seuls amis n'en étaient pas et il allait se retrouver seul comme quand il vivait chez ses parents...

-Oh monsieur pleure comme une tapette !
-Oh monsieur n'a plus d'ami, comme c'est triste ! Rirent-ils.

Les deux soi-disant amis partirent, laissant la pauvre garçon avec ses pensées et ses pleurs...

Il avait pleuré toute la nuit et n'était pas rentré chez lui. Après ce jour horrible, il n'avait jamais plus pleuré de sa vie... Raÿtom rejoint deux ou trois jours plus tard les rangs de l'Ecriture...

Pendant qu'elle marchait, Miwapika réfléchissait à ce qu'il s'était passé. Elle n'avait pas l'habitude d'être seule. D'ailleurs, c'était la première fois que la jeune fille se retrouvait ainsi...

Étant jeune, Miwapika avait beaucoup d'amis. Elle n'était jamais seule, quand ce n'était pas ses amis, c'était sa famille qui était avec elle. Miwa' était en quelque sorte dépendante des autres. Elle était comblée, néanmoins... Mais il lui manquait quelque chose... De l'amour. Elle n'en avait jamais eu autre que par amitié ou familiale. Tyriak serait son premier et futur amour...

Miwapika fit demi-tour, elle avait besoin de ses amis même si elle voulait venger son amour, la solitude l'empêcherait de réussir... Miwa' était pire que dépendante à l'amitié...

BlueDragon avançait sans savoir où aller... Il désirait rebrousser chemin mais... Sa réputation de méchant garçon qu'il s'était lui-même donné l'empêchait de le faire... Il n'avait pas toujours était ainsi... Mais il avait été trop gentil...

Il y a plusieurs années, un jeune garçon du nom de BlueDragon avait un cœur énorme. Il aidait les gens dans le besoin, faisait du bénévolat, il faisait passer les autres avant lui... Mais cela eut des répercutions...

Un jour, l'un de ces amis lui avait demandé s'il pouvait lui faire un devoir en retard. Un autre ami lui avait demandé de réaliser un travail manuel et un troisième camarade lui avait quémandé de faire l'une de ses punitions à sa place. BD avait accepté... Mais il eut trop de travail à faire pour lui-même qu'au moment de réaliser les travaux des autres, il s'était évanouit sur son bureau...

Le lendemain, ne pouvant rien donner à ses amis... Ils se vengèrent, le poussant, le frappant, l'insultant et le laissant seul... Les trois amis lui avaient mis tous le lycée à dos...

Un jour, il finit même par atterrir dans une poubelle qui roula jusqu'à tomber dans l'eau... Ce jour-là, il s'était fait une promesse... Jamais plus... Jamais plus il serait gentil... Il serait désormais méchant...

Du côté du deuxième groupe, ils continuaient de marcher, cherchant la Décibella et pensant à leur vie...

Snap qui, comme dit auparavant, n'avait pas pleuré repensa à ce moment pénible de sa vie...

Il y a quelques années, dans un petit village, se trouvait une petit maison. Faite en bois et avec un toit en paille, elle n'était pas très solide, mais assez pour protéger une famille entièrement. Cette famille était celle de Snap, elle était composée de deux fils et trois fille ainsi que de deux parents. Snap était le plus jeune de la famille. Ils vivaient heureux sans se préoccuper des misères du monde.

Un soir, Snap se réveilla dans la nuit. Un bruit était la cause de son réveil. Il regardait, cherchant d'où il provenait. Un homme assez grand et gros venait d'entrer chez eux. Un révolver se tenait entre ses mains. Le petit Snap se cacha derrière une grande armoire, voyant tout ce que faisait la personne qui venait d'entrer. Le père de Snap se réveilla à son tour, il prit un morceau de bois qui trainait et se jeta sur l'homme qui n'attendit pas qu'il arrive pour l'abattre d'une balle entre les deux yeux... Snap commença à sangloter... Sa mère, alertée par le bruit, se leva et eut droit au même sort que son mari à l'exception que la balle lui traversa le ventre. La soeur aînée voulut faire sortir son premier frère et ses deux soeurs, mais l'homme les rattrapa et ils écopèrent chacun d'un balle les faisant agoniser avant de rejoindre leurs parents. L'homme ne voyant plus personne, prit plusieurs objets de valeur et s'en alla l'air de rien... Snap sortit de sa cachette et pleura longuement avant de sortir de la maison et de chercher refuge chez quelqu'un... Il fut recueilli par un couple sans enfant...

Décibelle avait le regard vide, elle avançait sans rien dire, repensant une fois de plus à son amour perdu... Ce n'était pas la première fois que Décibelle perdait l'être qu'elle aimait...

Deux ou trois ans avant qu'elle ne rejoigne les gardiens, Décibelle sortait avec un garçon du nom de Al Binos... C'était pour elle, le grand amour ! Cependant, un soir d'été...

-Décibelle, je te quitte...
-Pourquoi ?
-J'ai trouvé quelqu'un de mieux que toi... Adieu...

Puis un moins plus tard, elle rencontrait Al Coolique. Leur liaison dura un mois...

-Je te quitte...
-Pourquoi ?
-Ma mère ne t'aime pas et je préfère ma mère... Adieu...

Elle eut encore une autre liaison avec un certain Jean Peuplus.

-Décibelle... Je te quitte...
-...J'ose demander pourquoi ?
-Parce que j'en peux plus de toi....
-Bon allez dégage....

Il n'y a qu'à sa rencontre avec KevUmbreon que Décibelle devint heureuse... Mais tout cela s'arrêta à sa mort... Décibelle était comme Miwapika... Elle était dépendante, mais pas à l'amitié... Elle était dépendante à l'amour...

Vivi repensait quant à lui à ce qui lui était arrivé quand il avait 10 ans...

Vivi vivait avec sa famille dans une grande ville. Il avait un problème depuis la naissance... Quelque chose en lui ou quelqu'un lui donnait des troubles de la vie quotidienne. Après mûres réflexions, les médecins choisirent de mettre Vivi en hôpital psychiatrique, croyant qu'il était fou... Cependant, Vivi n'était pas fou... Il était simplement le réceptacle d'une autre âme similaire à la sienne. Vivi abritait en lui deux âmes, la-sienne et celle d'une fille lui ressemblant en tout point sauf pour le caractère. Elle s'appelait Nana.

Un soir, Vivi ferma les yeux très fort pensant à Nana et POUF ! Miracle, elle apparut devant lui. Ils parlèrent un moment avant qu'un médecin vienne faire sa visite des patients. Ce médecin était comme qui dirait un sale con... Il ouvrit la porte et BAM ! Nana lui décrocha un bon coup de poing qui l'assomma. Elle fit de même avec le reste des médecins. Ils sortirent de l'hôpital et rentrèrent chez les parents de Vivi. Ceux-ci en voyant Nana chassèrent les deux de la maison, criant à la sorcellerie. Nana repartit dans le corps de Vivi et celui-ci resta pacifique mais avec un grand secret... La première personne à ne pas avoir peur de lui fut Décibelle qui au contraire trouva cela plutôt « fun »...

Miwapika venait de retrouver l'endroit où elle s'était séparée des deux autres. Elle y trouva Raÿtom, assis, penseur. Il sortit de ses songes en la voyant. La jeune fille s'excusa au près de lui. Il lui sourit et ils partirent dans la direction qu'avait pris BD. Cependant, arrivant de nul part, un avion apparut et laissa tomber deux personnes... L'une ressemblant à Raÿtom et l'autre ressemblant à Miwapika...

-Oh non ! Des malades mentaux ! Courons ! Hurla Raÿtom.
-Vous n'échapperez pas au grand savant de la FUCK que je suis ! Répliqua la vie antérieures de Raÿ'.
-Je vais vous faire gober mes bougies ! Hurla la doublure de Miwapika.
-Oh mon Dieu ! Hurla Miwapika.

Les deux courraient rattrapant BD qui se demandait ce qu'il se passait.

-Qu'est-ce que ?
-Cours et ferme-la ! Hurla Miwa'.
-Gloups...

Les trois compagnons coururent comme ils pouvaient quand soudain, Raÿtom eut une idée en voyant une grosse branche par terre. Il s'arrêta, prit la branche et fonça vers l'ancienne Miwapika qui lui balança une bougie enflammée. Il la ramassa et alluma sa branche avec avant de frapper la doublure avec. Elle brûlait en courant comme une cinglée. Malheureusement, même en ayant vaincu l'un des deux, l'avion avançait toujours et avec un système perfectionné les attrapa avec des bras mécaniques...

Vivi, Déci' et Snap eurent le droit à la même attaque... Ce fut un Vivi&Nana maléfique qui se pointa.

-Salut... Je reviens tout droit du soleil... Pour vous tuer... Dit-il en faisant apparaître au biais de son ombre, Nana.
-Oh non... Encore une vie antérieure...

Il leur arriva la même chose, des bras mécaniques les attrapa en vitesse sans laisser de trace.

Miwapika se réveilla dans une salle, un homme se tenait devant elle... Elle eut un excès de joie en voyant de qui il s'agissait.

-Tyriak ! Tu es en vie ! J'ai cru que tu était mort !
-Ne me parle pas ainsi ! Je suis Tyriak le tyran !

Elle comprit alors qu'il s'agissait d'une autre vie antérieure... Mais combien y en avait-il ? La jeune fille l'ignorait totalement... Et de plus, elle se rendit compte qu'elle était acheté. Il la détacha et la frappa au visage. Mwapika se retrouva par terre.

-Alors, on est sans défense ? On a plus ses amis pour s'aider ? C'est vraiment dommage... Bats-toi ! Contre moi ! Allez bats-toi !
-Tu vas voir !

Elle courut vers lui pour le frapper mais il fut plus rapide et elle se reprit un coup plus fort qu'avant. Il ramassa Miwa' et lui en donnant une autre. Elle se prenait des coups en permanence et dans sa tête elle se dit qu'il avait raison... Sans ses amis, elle n'était rien... Dragibus avait des pouvoirs... BD était fort, Raÿtom était intelligent... Tyriak était... Tyriak était l'amour de sa vie... En repensant à lui, une poussée de courage vint en elle... Elle n'avait peut-être pas de force, pas de pouvoir et n'était pas spécialement intelligente... Mais elle était Miwapika et elle ne se laisserai pas faire !

Miwapika se releva et décrocha un poing dans la tronche de Tyriak, elle enchaina avec un coup de pied entre ses jambes ce qui eut pour effet de le faire tomber. Elle finit par mettre son pied sur sa gorge et lui dit :

-Va pourrir en enfer !

Miwapika appuya sur la gorge, lui brisant le cou par la même occasion. Elle venait de tuer un ennemi et cela sans l'aide de personne... Elle était fière.

Snap et Raÿtom se réveillèrent l'un à côté de l'autre. Ils se levèrent et cherchèrent une sortie avant de s'apercevoir que quelqu'un était dans la pièce, même deux personnes...

-Enfin réveiller...
-Qui êtes vous ?
-Je suis Raÿtom le génie ou savant enfin peu importe... EHEHEHEH ! Ria le fou.
-Je suis Kev, le charmant garçon plein de vitalité ! AH AH AH ! Ria-t-il avec son compagnon.
-D'accord...
-Voici mon invention... L'envoyeur de morceau humain de charmant garçon plein de vitalité...
-AHAHAH...Hein ?

Le savant fou attrapa la doublure de KevUmbreon et la mit dans la machine la tuant au passage... Le système envoya des morceau de Kev sur Raÿtom et Snap qui esquivèrent non sans mal... Malheureusement pour l'un d'eux... Sa vie s'arrêta d'une main de Kev perforant son ventre...Celui-ci dit ses derniers mots à l'autre en pleurant...

-MUAHAHAHAH ! Ria le fou de bon coeur.

La machine eut un problème et fit un bruit horrible avant d'exploser soufflant le survivant et le fou... La doublure de Raÿtom mourut et celui qui avait survécu se releva et sortit de la salle...

Vivi ouvrit les yeux et aperçu avec stupeur Décibelle à côté de lui. Il la réveilla, elle se plaint et frappa Vivi d'un poing dans le pif.

-Oh pardon Vivi ! S'excusa-t-elle.
-C'est...Rien...
-Oh nos alter égo sont réveillés Vivi...
-Très bien... Ca va chauffer pour eux...

Décibella et Vivi suivit de l'ombre ou plutôt Nana étaient face à Vivi et Décibelle. Vivi ferma les yeux et fit apparaître Nana. Décibella sortit le révolver qu'elle aimait tant et le pointa sur Décibelle qui n'osait plus bouger... Nana courut rapidement pour l'attraper mais elle fut bloquée par son alter égo. Les deux Vivi ne disaient rien... Il approchèrent l'un de l'autre et se mirent à discuter l'air de rien. Il parlait du temps quand Vivi le soi-disant pacifiste sortit un pieu et l'enfonça dans son alter égo en plein coeur...

-Je suis pacifiste... Mais j'ai mes limites tout de même !

La Nana maléfique s'effondra par terre, morte. La gentille Nana put donc en vitesse frapper la main de Décibella qui perdit son arme. Celle-ci partit en courant mais un tir lui parvint dans le côté droit.
Décibelle venait de lui tirer dessus. Elle s'approcha de son alter égo qui titubait vers la sortie et lui tira une deuxième balle dans le dos telle la façon dont elle avait tué KevUmbreon... Décibelle s'approcha un peu plus et tira sa dernière balle dans le coeur de Décibella qui bien entendu mourut...
Les trois amis sortirent de la pièce...

Vivi&Nana et Décibelle retrouvèrent Miwapika et... Snap. Celui-ci leur avoua la mort de Raÿtom et ses derniers mots...

Raÿtom venait de se prendre la main du Kev dans le ventre à une allure surprenante, le transperçant... Il tomba par terre et dit à Snap :

-Outch...
-Ca va ? Attend je vais t'aider !
-Laisse... Erf... Snifff
-Tu pleures ? C'est la première fois que je te vois ainsi...
-Je ne pleure pour... Erf... Deux choses... Ma blessure... Et... De devoir.... Erf... Vous quitter...
-Tu ne vas pas mourir !
-... C'est trop tard... Aide les autres à botter le cul du Diable !
-Le diable ? Miwa ou BD t'expliqueront... Erf...
-Raÿ' ? Raÿtom ! Non !

Snap eut une légère émotion quand il dit ses mots.

-Le Diable... Ce serait lui qui serait à l'origine de tous cela ? Demanda Décibelle.
-Le Diable est un être horrible... Il a tué Dragibus et Tyriak hier... Pleura Miwapika.
-Et aujourd'hui... L'un de ses disciples a tué Raÿtom...
-Si je fais les comptes des vies antérieures, on a eu... Commença Décibelle.
-Vivi&Nana maléfique et Décibella... Continua Vivi.
-Snapsès II et Omega... Ajouta Snap.
-Moi en lançeuse de cire et Raÿtom en savant fou... Rajouta Miwa'.
-Et Kev... Termina Snap.
-Il y a aussi eu Tyriak le tyran... Que j'ai tué... Admit Miwapika.
-Il resterait donc les vies antérieures de Dragibus et BlueDragon... Finit Décibelle.
-Euh... J'ai une question qui me trotte dans la tête... Dit Miwapika. Où sont Kev' et Dimoniak.

Décibelle détourna les yeux. Vivi eut une larme et Snap expliqua ce qui s'était passé le jour précédent... Miwapika avoua la destruction de l'île et Vivi ajouta la destruction du village MVLC...

-Le Diable a en sa possession notre cristal... Et toi Miwa ? Demanda Snap.
-Je ne sais pas... Dragibus était seule face à face avec le Diable et le cristal dans la pièce d'à côté...
-Je vois... Dit Décibelle.
-... ? Firent les autres.
-Dragibus n'aurait pas permis qu'il le prenne surtout qu'elle a des pouvoirs... Peut-être qu'elle a envoyé le cristal dans un endroit que le diable ne peut atteindre ?
-Comme où ? Demanda Nana qui se manifesta enfin.
-Aucune idée...

De violents coups se firent entendre dans la salle d'à côté. Le groupe entreprit de l'ouvrir et pénétra à l'intérieur. C'était BD qui se battait contre... BD... Le BD blessé à l'épaule attrapa le cou de l'autre et l'étrangla sauvagement. Il mourut. BlueDragon vint vers ses amis.

-Fiuuuu... Dur de se battre contre sa vie antérieure...
-Bien joué BD ! Dit Décibelle.
-Il ne reste donc plus que la Dragibus du passé... Expliqua Snap.
-Euh... Où sont les autres ? Demanda BD.
-... On est les seuls survivants...
-Donc Raÿtom, Kev' et Dimo' sont ?
-Morts... Termina Vivi.

Tous le monde eut l'air gêné.

Soudain, sans prévenir... Plusieurs boules d'énergie frappèrent le groupe qui se ramassa lamentablement. La Dragibus du passé fit son entrée... Elle portait une tenu égyptienne... Elle devait donc appartenir au même passé que Snapsès II... Miwapika sentit quelque chose dans sa poche, elle regarda et vit avec stupeur qu'il s'agissait du cristal de l'Ecriture. La jeune fille le remit dans sa poche avant de se relever en même temps que tout le groupe.

-Où est le cristal ! Hurla Dragibus.
-Aucune idée... Répondit Décibelle.
-Ne jouez pas au plus malin avec moi ! Dit-elle en lançant une boule d'énergie sur Déci qui fut baladée contre le mur.

Nana arriva derrière Dragibus qui se retourna et l'envoya balader de la même façon que Décibelle. Chacun eut droit à la sauce Dragibus et fut envoyé paitre. La vieille femme attrapa Vivi par le cou essayant de l'étrangler...

-Où est le cristal !? Redemanda Dragibus.
-Je... N'au...rais... Jamais... Cru faire cela... Ajouta Vivi.
-Hein ?

Vivi sortit de sa poche un couteau et planta Dragibus en plein coeur, celle-ci ne put se défendre car elle tenait le garçon. La dernière vie antérieure mourut donc...

-Ouf...
-Bien joué Vivi ! Dit Décibelle.

Un vent puissant s'échappa d'une porte, balayant tout le monde par terre. Un homme grand et fort sortit du lieu. Il s'agissait du Diable...

-Hum... Vous avez tué chacune de vos vies antérieures... Bravo ! Je vous félicite... Moi qui ai mis du temps à les faire revenir à la vie ! C'est malin ! Mais j'ai encore quatre coeurs pour vous tuer...

Le Diable s'approcha rapidement de BD et le frappa avec force.

-Pourquoi c'est toujours moi ! Hurla-t-il.

Le Diable s'approcha maintenant de Snap, un éclair apparut sur la main de l'homme. Il pointa son doigt vers Snap. BlueDragon en profita pour sortir le pieu du corps de Dragibus et courut vers le Diable. Celui-ci se retourna se prenant le pieu dans le coeur, perdant donc son second coeur. Il envoya en même temps l'éclair vers BD qui le reçu en plein ventre et qui s'effondra... Mort...

Snap poussa le Diable par terre, étreignant sa gorge. Celui-ci se débattit mais reçu un coup de poing de Décibelle dans la tronche, il pissa le sang tel une fontaine. Il s'échappa de l'emprise de Snap et prit le pieu de son coeur et planta Snap dans le côté gauche. Celui-ci s'effondra de douleur. Décibelle continua de le frapper.

A..Cause..De..Toi..Mon..Amour..Est..Mort !

Elle l'avait frappé un peu plus fort à chaque mot prononcé. Le Diable se releva et saisit Décibelle par le bras. Nana arriva à toute allure pour lui faire un croche-pied dont il eut le droit de se retrouver sur les fesses. Le Diable attrapa la jambe de Nana et envoya balader la jeune fille. Il frappa ensuite Décibelle dans le ventre, elle eut le souffle coupé. Snap récupéra le pieu de son corps e forçant et en poussant un horrible cri. Vivi arriva vers lui et récupéra l'arme, il s'approcha du Diable et le planta encore une fois, il ne lui restait plus que deux coeurs...

Le diable se retourna et attrapa Vivi à la gorge, puis le souleva en l'air. Décibelle, quant à elle, reprit le pieu et planta pour la quatrième fois le Diable. Celui-ci n'en fit rien et, dans un élan de colère, brisa le cou de Vivi qui mourut emportant Nana dans sa chute...

Miwapika qui, à cause du vent, s'était évanouit, se réveilla et vit avec horreur BD et Vivi&Nana morts ainsi que Snap agonisant. Elle partit à la rencontre de celui-ci qui lui montra le pieu à terre avant de rejoindre l'inconscient et finalement de mourir... La jeune fille s'approcha du pieu, le récupéra et se retourna. Le Diable se battait avec Décibelle. Il attrapa le cou de Décibelle, la soulevant, il voulait lui administrer le même coup que Vivi avait reçu...

Décibelle se débattait avec violence mais elle n'échappa pas à son destin et le Diable lui brisa le cou comme il l'avait fait pou sa précédente victime... Quand il se retourna, il reçut un dernier coup de pieu fatal donné par Miwapika... Le Diable venait de mourir pour de bon... Cependant, de sa chute, il avait pris avec lui neuf vies...

Miwapika sortit de sa poche le cristal de l'Ecriture qui brilla. Un peu plus loin dans la pièce, une lueur similaire brillait... Il s'agissait de l'autre cristal... Elle le prit avec elle... Les deux cristaux au contact l'un de l'autre créèrent un éclat lumineux spectaculaire ! Malheureusement, Miwapika était la seule à pouvoir le voir... Tous ses amis avaient péri... La laissant seule...

Les cristaux réagirent plus violemment d'un coup et fusionnèrent créant un voile lumineux impressionnant. Ce voile de lumière se déplaça sur le monde entier attrapant les neufs corps des amis de Miwapika... La lumière s'arrêta, les neufs corps étaient positionnés devant la jeune fille. Soudain dans un souffle important, une explosion eut lieu emportant les dix personnes avec elle...

Miwapika ouvrit les yeux avec stupeur... En effet, devant elle se trouvait un grand village comportant dix maisons, un bar, deux scènes de théâtres et un salon de la chanson et de la poésie...
Un grand portail faisait voir les mots suivants : « Lyrique or lyric »...

Soudain, des bruits se firent entendre... Il s'agissait de ses neufs amis qui venaient de la rejoindre dans ce village grandiose... Ils se retrouvaient désormais tous les quatre dans, ce qui était pour eux, le plus beau village du monde... Le village de l'Ecriture...

Les dix maisons représentaient l'habitat de chacune des personnes qui vivraient ici soit : Vivi&Nana, Dimoniak, KevUmbreon, Décibelle, Miwapika, Snap, Dragibus, Raÿtom, BlueDragon et Tyriak...

Le bar que Miwa' avait vu était un magnifique lieu qu'ils baptisèrent : « Le Bar Mini-Fic ». Les deux théâtres emmenaient les personnes qui y entraient, par le biais d'une porte dimensionnelles, sur une île déserte et dans un autre village qui s'appelait MVLC...

Le salon de la chanson et de la poésie était une nouveauté où ils pourraient exercer leurs talents de poète et chanteur...

Ils vécurent donc tous les dix heureux... Mais leurs aventures n'étaient pas finies... Ils avaient encore beaucoup à écrire....

BONUS :

Les vies antérieures :

Vivi&Nana : MVLC de Tipwasson
Snapsès II : Poème de MVLC par Vivinana
Dragibus : Poème de MVLC par Vivinana
Omega : Episode 4 de la trilogie des Gmaw par Snap dans MVLC
Miwapika : MVLC de Miwapika
Kev : MVLC « La loi du plus phosphore » par Snap
Décibella : Personnage inventé par Décibelle et repris dans les ID de Vivinana et Snap.
Raÿtom : Episode 3 de la trilogie des Gmaw par Snap dans MVLC
BD : Non communiqué
Tyriak le tyran : MVLC de quelqu'un (je ne sais plus qui...)(me le communiquer please )

On remarquera que Snap m'a pas mal inspiré paf:

----------------------

Voilà ! J'espère que ça vous aura plu même si vous ne connaissez pas forcément les personnes impliquées dans l'histoire ^^' Bye bye !
Article ajouté le Mardi 02 Novembre 2010 à 13h57 |
0 commentaire
La fin d'un règne... [2/3]
Suite de l'article précédent %) Bonne lecture !

Partie 2 : Brûlure d'un village paisible...

La nuit tombait sur le village de MVLC, la pleine lune envoyait ses rayon sélénites éclairer la totalité des habitations. L'une de ces habitations est très particulière, elle renferme un énorme secret qui ne l'est certainement plus pour vous. Ce bâtiment renferme le deuxième cristal d'écriture. Celui-ci est aussi bien gardé que le premier. Dimoniak, Vivi&Nana, Décibelle, KevUmbreon et Snap s'occupent de sa protection...

Décibelle, la presque seule fille du groupe était assise sur le toit, savourant la pleine lune. Un petit livre qui ressemblait plus à un journal intime se trouvait dans ses mains. Elle écrivait fredonnant un air joyeux. La jeune fille fut très vite rejointe par KevUmbreon qui, ce n'était pas un secret, sortait avec elle depuis maintenant 2 ans. Il l'embrassa en arrivant et lui donna une algue.

-...
-Qu'y a-t-il ?
-Comment sais-tu que j'aime les algues ? Questionna la jeune fille.
-Euh...
-T'as pas osé !
-De quoi ? Demanda-t-il.
-T'as lu mon journal intime ! Je vais te défoncer ! Hurla-t-elle en étranglant celui qu'elle aimait.

Juste en dessous des deux tourtereaux, se trouvait la chambre de Snap, un ingénieux docteur capable de résoudre n'importe quel casse-tête. Il était d'ailleurs en train d'expliquer à Vivi chacune des énigmes qu'il avait résolues. Le pauvre garçon ne comprenait rien et ne cherchait même plus à comprendre.

Encore en dessous se trouvait la chambre de Dimoniak qui ces temps-ci était mystérieusement préoccupé par quelque chose. En effet, Dimoniak a un certain don qu'il n'exerce que très rarement.
Ce don est celui de la voyance, personne ne le savait mais il avait parfois des visions et sa vision d'il y a quelques jours le tracassait énormément... Sa vision était celle de la mort d'un de ses amis tué par une de ses amies... Cela le tracassait au plus haut point.

Dimoniak choisit alors d'aller tout avouer à son ami pour le protéger... Enfin, il l'aurait bien fait... Si une personne ne s'était pas interposée... Dimoniak se leva de son bureau, il devait le prévenir et vite.
Au moment où il voulut ouvrir la porte, il entendit un bruit d'éclat de verres derrière lui. Il se retourna et vit un homme, pas très grand, long cheveux et assez musclé.

-Qui es-tu ? Lui demanda-t-il.
-On me surnomme Omega...
-Tiens... Ca me dit quelque chose...
-Tout à fait normal, je suis l'une de tes vies antérieures... J'ai aidé à la destruction des Gmaw.... Même si j'ai été tué juste après... Bref... Je vais prendre ta vie rien que pour me venger...
-Mais je t'ai rien fait moi ! Hurla Dimoniak.
-Si !
-Et je t'ai fait quoi ?
-Euh....
-Oh mais attend ! Tu t'appelles Omega... J'ai lu un des livres de Snap sur toi, t'es pas celui-ci qui n'a jamais servi à rien à l'armé ? Si si ! Et maintenant, tu veux prouver ta soi-disant supériorité en te vengeant sur plus faible que toi...
-J'ai... Rien compris... Mais c'était pas un compliment.... Et on m'a ordonné de te tuer alors...
-On ? Donc tu as un supérieur ! Coupa le voyant.
-ZUT !

Soudain un objet rouge s'alluma sur la tête d'Omega. Cet objet clignota de plus en plus vite.

-Non, pitié maître, ne me tuez pas, j'ai pas fait exprès ! Je veux pas exploser ! PITIE ! Hurla la vie antérieure.

Dimoniak n'attendit pas l'explosion et sortit de la chambre en vitesse. Malheureusement l'explosion le souffla et il atterrit aux pieds d'une personne.

-Argh... Snap ? C'est toi ?
-De quel droit m'appelles-tu ainsi ! Je suis le grand et l'unique Snapsès II ! Pas un Snap...
-Argh...
-Pour cet affront, je vais te punir ! Hurla le « Snapsès »

La punition infligée fut horrible. L'homme qui ressemblait à Snap attrapa Dimoniak par le cou et le mit en l'air. Il sortit de son accoutrement égyptien, un couteau orné d'un serpent. Il l'approcha de sa jambe droite et l'enfonça profondément. Ressortant le couteau, celui-ci pénétra la seconde jambe puis l'arme arriva vers le front de Dimoniak. Snapsès II dit quelque chose d'incompréhensible et enfonça le poignard dans la tête du pauvre voyant qui mourut sur le coup... Les cris qu'avait poussé Dimoniak après chaque coup eurent pour effet d'alerter Vivi et Snap qui descendirent voir ce qu'il se passait. Quand ils virent leur ami dans cet état, ils crièrent. Vivi, qui avait pour habitude d'être pacifique eut un regard haineux, il ferma ses yeux et d'une façon mystérieuse, une fille arriva. Cette fille ressemblait assez à Vivi. Elle était brune, yeux verts, moyennement grande. C'était Vivi en femme.

-Mais qu'est-ce que ? Se demanda Snap.
-Je m'appelle Nana ! Je suis, on va dire, l'alter égo de Vivi en fille. Cependant, je suis bien plus forte que lui.

Nana s'approcha de Snapsès doucement, puis à une vitesse hallucinante lui décrocha un crochet du droit suivi d'un de gauche. Les coups firent basculer l'égyptien qui se ramassa lamentablement. Nana récupéra l'arme que l'homme avait fait tomber et sans tarder la lui enfonça une fois dans chaque jambe et dans le crane lui administrant la même mort que leur ami. Décibelle descendit à son tour.

-Qu'est-ce qui s'est passé ? Demanda-t-elle incrédule.
-On a tué Snapsès II et....

Vivi se mit à pleurer la mort de l'un de ces amis. Décibelle regarda le corps et comprit ce qui s'était déroulé avant son arrivée.

-C'est affreux... Lui qui n'a jamais fait mal à personne, il ne méritait pas ça... Oh tiens ! Salut Nana !
-Salut Déci', ça faisait un bail !
-Vous vous connaissez ! Cria Snap.
-Bah oui ! Je te rappelle que j'ai connu Vivi avant toi ! Il m'a déjà montré Nana.
-Bon, je vais peut-être repartir...

Un bruit se fit entendre à l'étage supérieur.

En effet, à l'étage du dessus, KevUmbreon venait d'être assommé par.... Décibelle ?! Enfin, une personne qui lui ressemblait vachement.

-Tu me touches pas, toi le mec moche ! Hurla la doublure.
-Mais Décibelle, qu'est-ce qui te prend ?! Hurla Kev'.
-Tss tss tss... Je ne suis pas Miss Décibelle... Je suis la magnifique, la fantastique, la bombe, la beauté...
-La ferme ! Dis moi qui tu es !
-Je suis Décibella, l'une des vies antérieures de Miss Décibelle ! Répondit-elle.
-J'ai mal au crane tout d'un coup...
-Bref, je viens chercher ce joyau ! Dit-elle, le montrant dans ses mains.
-Le cristal d'Ecriture ! Rend-le moi ! Dit-il en courant vers elle.

Elle l'arrêta d'un révolver qu'elle pointa vers lui.

-Je n'ai pas l'habitude de prendre mon temps pour commettre un meurtre, alors j'utilise des armes à feu... Pas comme cet idiot de Snapsès... Enfin, bref je m'en vais ! Bye bye le moche !
-Certainement pas ! Dit-il en reprenant le pas vers elle.
-Tu l'auras voulu !

Le coup se fit entendre, Kev' cracha du sang, s'appuya contre le mur. Il venait de recevoir un coup de feu dans le côté droit. La fille le regarda avec un sourire sadique, puis tira un second coup dans son dos. Il s'effondra, cherchant de l'aide en rampant. Les autres arrivèrent à ce moment-là pour voir l'horrible chose se produire. Décibella tira un troisième coup fatal dans le coeur de KevUmbreon qui malheureusement mourut... L'horrible prédiction qu'avait fait Dimoniak se révéla être ce moment. La personne qu'il croyait être Décibelle dans sa vision n'était autre que Sa vie précédente...

-NON ! Hurla Décibelle en approchant KevUmbreon.
-Tss tss tss... J'ai assez rigolé... Maintenant, je vais m'enflammer !

Après ces quelques mots, elle prit une allumette et l'alluma. La fille la laissa tomber par terre mettant la maison à feu... Elle s'éclipsa ensuite par la fenêtre... Voyant la maison commençant à brûler de l'extérieur... La tueuse rigola un bon coup et partit en courant lâchant plusieurs allumettes enflammée sur chaque maison qu'elle voyait... Mettant le village à feu et à sang.

Les trois autres, sortis depuis longtemps, pleuraient la mort de tous ces gens et surtout de KevUmbreon et Dimoniak... Ils n'avaient pas pu les protéger comme ils n'avaient pas pu protéger le cristal... Et surtout, la fille qui avait fait cela était en cavale... Ils quittèrent alors le village comme les trois derniers survivants qu'ils étaient promettant de se venger de cette saleté de Décibella...

---------------------------
Et comme d'hab, lisez, commentez (ou pas) et je l'espère appréciez ^^
Article ajouté le Mardi 02 Novembre 2010 à 13h51 |
0 commentaire
La fin d'un règne... [1/3]
Bon, coucou, c'est moi %)
Bref, il y a peu, j'ai écrit une trilogie sur des membres du forum qui vont sur le bar mini-fic (ouais sur des alcooliques %) ) et je vais donc vous les montrer (et vous forcer à les lire)...

Cette histoire que je vais vous conter est bien triste... Vous allez connaître, ce que nous-autres, membre du bar mini-fic, la Renaissance de l'Ecriture...

Partie 1 : Adieu mon île de beauté...


Au centre d'un vaste océan glacé se trouve une petite île, on vous dira que c'est une île déserte,mais elle est bien plus que cela. C'est vrai que ses cocotiers, sa plage magnifique, sa beauté font penser à une île paradisiaque où il fait bon vivre... Cependant, il ne faut pas se fier aux apparences, elle sert de refuge à un petit groupe d'alcoolique... Qui aiment inventer des histoires...

Mais bien sûr, vous vous demandez comment ils font pour ne pas s'en lasser ?! Eh bien, je vais vous répondre en dévoilant le secret de leur île de beauté... Le coeur de l'île renferme ce que l'on appelle le cristal de l'écriture... Son pouvoir est tel que chaque oeuvre écrite devient vraie...

Ce cristal attire la convoitise car la légende raconte qu'il n'en existerait que deux au monde. C'est pour cela que des gardiens qui sont par ailleurs ces alcooliques protègent les cristaux du mieux qu'ils peuvent. Ce groupe est composé de Vivi&Nana,Dimoniak, KevUmbreon, Décibelle, Snap, Dragibus, Raÿtom, BlueDragon, Tyriak et Miwapika. Ils étaient divisés en deux groupes, nous nous attarderons d'abord sur le groupe s'occupant de l'île déserte... Il s'agissait de Dragibus, Raÿtom, BlueDragon, Tyriak et Miwapika...

Le soleil se leva sur l'île, ses magnifiques rayons passaient à travers la fenêtre d'une petite habitation, réveillant par la même occasion une vieille femme. Ses cheveux gris montraient malheureusement son âge âgé. Dragibus car elle s'appelait ainsi ouvrit ses yeux. Elle était encore bien conservée après 500 ans de vie... Elle prit une horloge doucement, la posa et... Donna un énorme coup dessus, ce qui eut pour effet de réveiller quelqu'un qui hurla...

-DRAGIBUS ! Pourquoi faut toujours que tu me réveilles de cette façon ?!
-Calme toi, mon cher BlueDragon... L'avenir appartient a ceux qui se lèvent tôt...
-Mais oui... C'est cela...

Dragibus était bien trop remplie de sagesse pour que l'on puisse la contredire... BD ne dit donc rien de plus et partit frapper à une porte, mais pas avec des coups simples comme un « toc toc toc », mais avec des coups comme s'il voulait défoncer la porte... Raÿtom ouvrit par ailleurs, cette porte et donna un bon gros coup de poing dans la face de BD qui s'écroula KO.

Une demi-heure plus tard, ce fut un petit couple qui se réveilla, il s'agissait de Tyriak et Miwapika qui avaient un grand sourire aux lèvres. Ils s'embrassèrent et s'assirent à la petite table ronde qui ornait la pièce. Ils déjeunèrent se donnant des mots doux.

-Ca me donne envie de gerber ! Précisa BD.
-Toi, la ferme ! Répliqua Raÿtom d'un bon coup de poing.
-Outch....

Soudain, on entendit un bruit, Dragibus se leva et partit voir ce qui s'était passé. Elle revint un petit moment plus tard, complètement terrorisée. Jamais personne ne l'avait vu ainsi... La vieille femme partit dans sa chambre et s'enferma, regardant la lettre qu'elle venait de prendre à un perroquet...

Les jours qui suivirent celui-ci furent horribles, Dragibus paraissait être ailleurs, pleurant parfois. Personne ne comprenait ce qui lui arrivait. Miwapika et Tyriak essayèrent de lui demander mais jamais ils n'eurent de réponse. Ce fut finalement la personne dont on s'en attendait le moins qui débloqua le blocage.

-Maintenant, j'en ai marre ! Dragi' t'as intérêt à nous dire ce qu'il se passe ! On en a marre de ne rien pouvoir faire pour te consoler ! Et puis déjà, pourquoi tu pleures comme ça ?! Hurla BlueDragon.
-...J'ai....
-Oui ?
-J'ai reçu une lettre il y a peu. Elle contenait un message s'adressant à nous... Quelqu'un va venir et... On ne pourra rien faire pour l'empêcher...
-Empêcher quoi ? Questionna Miwapika, inquiète.
-On ne pourra pas l'empêcher de prendre le cristal...
-Pourquoi ?! S'énerva BD.
-Cet être qui va venir est bien plus fort que nous cinq réunis. Il est puissant et son pouvoir est incommensurable... Il nous tuera si l'on s'oppose à lui...
-Mais ! Qui est-ce !? Cria Raÿtom.
-Il n'a pas de nom... On l'appelle le Diable tellement il est détestable...
-On ne peut vraiment rien faire ? Demanda Tyriak.
-Je ne pense pas...

Sur ces mots, elle se retira. Les autres s'installèrent et discutèrent. Ils finirent par se mettre d'accord.

-On a pas le choix, on doit protéger notre île ! Quoiqu'il arrive, on a été choisi pour protéger ce cristal et je ne tiens pas à avoir la fin de l'Ecriture sur la conscience...
-Entièrement d'accord avec toi mon amour ! S'écria Miwapika.
-Faisons-le pour Dragibus ! Affirmèrent les deux autres.

Sur ces mots, ils commencèrent à s'organiser. Ils ne s'étaient pas aperçu que Dragibus les avait écoutés. Celle-ci regarda le collier qu'elle portait. Ce beau collier qu'elle avait eu il y a déjà 450 ans... Donné par la même personne qui viendrait d'ici peu pour saccager cette île...
Ce collier fait en saphir... Dragibus finit par s'enfermer dans sa chambre...

Deux ou trois jours plus tard, tout ce qu'ils avaient commencé à préparer fut terminé. Ils n'avaient plus qu'à attendre l'ennemi. Celui-ci mettait du temps avant d'apparaître... Ils commençaient même s'il allait se pointer un jour...

-Les amis...
-Dragibus ! Firent-ils tous à la vue de la-dite personne.
-Je vous aiderai, tout d'abord, sachez que si je vous ai dit qu'il était invincible, c'est tout simplement parce qu'il possède 5 vie... Il a donné son âme au diable pour avoir du pouvoir et une vie éternelle...
-Pourquoi ne pas nous l'avoir dit Dragi' ? Demanda Raÿtom.
-Parce que je... Je ne voulais pas que vous sachiez ce que j'ai fait...
-Dragi ? Dit Miwapika, étonnée.
-Il faut que vous sachiez que je n'ai pas toujours été comme maintenant... Le fait que je puisse vivre après 500 ans... C'est grâce à ce collier... il m'a été donné par le Diable... Ce collier me donne la vie éternelle... En contrepartie, mon âme appartient à cet être...

Dragibus se mit à pleurer sous le poids de son aveux. Les autres furent estomaqués par ce qu'avait fait celle qu'ils considéraient comme un être plus que pur...

-Pourquoi as-tu fait ça ? Demanda Miwapika en larme.
-J'étais atteinte d'un maladie incurable... Et j'avais peur de mourir... Mais aujourd'hui... J'ai décidé de me battre contre lui... Même si je dois... En mourir...
-Nous n'irons pas jusque là... nous le battrons ! Affirma BD avec convictions.

Après ces quelques mots, BlueDragon reçut une flèche venue de nul part. Il s'effondra, touché à l'épaule. Ils sortirent les armes qu'ils avaient confectionné. Tous avec des lances-branches taillées en pieux. Ils cherchèrent d'où provenait le tir. Un homme apparut alors. Il avait les cheveux blancs, une cicatrice sur l'oeil droit et le corps musclé. Il mesurait surement deux mètres. Tyriak tira un pieu qui transperça l'homme au niveau de la jambe droite. Cela n'eut aucun effet, l'homme avança dans la direction de Dragibus.

-Replions nous ! Hurla Dragibus.

Ils obéirent et partirent tous emmenant dans leurs bras le pauvre BD. S'enfermant dans la salle souterraine près du cristal.

-On devrait viser le coeur ! Affirma Tyriak.

Sur ces mots, il tira sur l'homme vers le coeur. Le Diable eut le réflexe de rattraper le projectile.

-On veut me tuer... Je vois...

Il regarda le pieu, puis Tyriak. Il eut un rictus, son visage haineux pourfendait celui de Tyriak qui eut un peu peur. Soudain à toute vitesse, Le Diable renvoya l'arme directemetn dans le coeur de Tyriak qui cracha du sang avant de s'effondrer, mort... On entendit alors Miwapika hurlait et se jetait sur l'homme qu'elle aimait en pleurant. Le Diable fit un geste de bras qui, grâce à ses pouvoirs, envoya balader les groupe sur le côté. Tous le groupe excepté Dragibus. L'homme l'attrapa par le bras et l'emmena avec lui dans la salle du cristal. Les trois autres étaient à terre, assoupis.

-Ma chère Dragibus... Cela faisait bien longtemps...
-...
-Tu n'as rien à me dire, après m'avoir abandonné ! Hurla-t-il.
-Pourriture ! Répondit-elle.
-Joli... Je vais te faire payer le prix fort pour m'avoir abandonner il y a deux cents ans. Je ne te plaisais plus ? Oh mais attend ! Je me souviens ! C'est à cause de cette île que tu as découverte et de l'écriture ! Ta merveilleuse et splendide passion ! S'énerva le Diable.
-Je... Tu es devenu un être détestable !
-Merci du compliment ! Maintenant tu vas payer ! Toi ainsi que cette île que tu chéris !
-Comment ça ?!
-J'ai posé un certain nombre de bombe sur ce morceau de terre pourri. D'ici 5 minutes, il n'y aura plus rien de cet endroit...
-GRRR ! Très bien, alors dans ce cas ! Sauve mes amis et je ne résisterai pas ! Ordonna-t-elle.
-Tss tss tss... Tu mourras de toutes manières.... Oh mais attend ! Non tu ne va spas mourir ! Tu as la vie éternelle !

C'est à ce moment précis que Dragibus se résigna. Elle savait qu'elle allait mourir mais ce gros porc devrait la suivre dans la mort... Coûte que coûte...

-Il est vrai... Que je ne peux mourir... Mais j'ai aussi reçu quelques un de tes pouvoirs avec ce collier...

Elle choisit ce moment pour retirer son collier, elle le leva et ferma les yeux... Ce faisant, le collier brilla de mille feux ! Laissant un rayon sortir de la pièce pour atteindre les trois personnes assoupis qui disparurent dans un éclat lumineux et magnifique. Un autre rayon partit vers le cristal qui reçu le même traitement, suivant les trois autres. Enfin, un dernier rayon partit vers le Diable qui fut immobilisé.

-GRRRR ! Je suis immobilisé mais maintenant, je peux te tuer ! Ton collier est retiré !
-Oui, mais pas mon pouvoir ! Hurla-t-elle.

Un énorme faisceau lumineux partit de la main de Dragibus et transperça le Diable en plein coeur...
Celui-ci se releva, n'étant plus paralysé, il mit sa main vers le ciel et un éclair électrifia celle-ci. Il la pointa vers Dragibus et lui dit :

-Si j'avais su... Je ne t'aurais pas sauvé !
-Si j'avais su... Je t'aurais transpercé le coeur depuis longtemps !
-C'est trop tard maintenant... Tu vas mourir !

Sur ces derniers mots, il envoya le rayon chargé d'électricité sur la vieille femme qui fut transpercé en plein coeur, elle s'effondra alors, morte...

-Voilà qui ait fait... Je dois retrouver ce satané cristal maintenant...

Le Diable quitta l'île, laissant les corps de Tyriak et Dragibus derrière lui. Sur son bateau, il regarda l'île...

Une explosion se fit sentir... Les cocotiers brûlèrent, la plage fut envahit de fumée noire, la maison et son souterrain explosèrent avec fracas. L'île toute entière venait d'exploser... Emportant les deux corps... Le reste de terre commença à couler... Jusqu'à-ce que de l'île ne reste plus rien...

----------------
Comme d'hab', lisez pour votre envie %) et commentez si vous en avez envie %)et pour les fautes, comme vous voudrez ^^.

Article ajouté le Mardi 02 Novembre 2010 à 13h46 |
0 commentaire