Pikachu
Pokébip Pokédex Espace Membre Forum
Inscription

Être lonely, l'affaire d'un Phyllali
de Skyzoguy - Poképhilosophe

                   



Si vous trouvez un contenu choquant, vous pouvez contacter la modération via le formulaire de contact en PRECISANT le pseudo de l'auteur du blog et le lien vers le blog !

» Retour au blog

Speed'Fic du 26/12/16
"Théo regardait son costar avec insistance. Ce dernier semblait ne pas avoir été porté depuis longtemps, ce qui était le cas. Le jeune garçon de quatorze ans n’était pas habitué à mettre ce genre de vêtements. Il aurait préféré s’habiller avec une des tenues décontractées qu’il portait au quotidien. Mais cette soirée était spécial : il était convié à l’école des dresseurs pour le réveillon des Dialgides. De plus, des rumeurs couraient comme quoi les meilleurs élèves auraient le droit à un Pokemon comme cadeau. Certains parlaient de Pokemons étrangers à Sinnoh. Il est vrai que son professeur, monsieur Kolaï, lui avait avoué qu’il avait changé le programme du second trimestre et avait décidé d’étudier les Pokemons de Kanto. Il admettait cette possibilité et se demandait si son Luxio pourrait bien s'entendre avec son nouveau compagnon.

« Théo, dépêche toi. Tu vas être en retard ! »

L’intéressé se hâta d’enfiler sa tenue et traversa son étroite chambre. Il trébucha et s’étala de tout son corps sur le parquet. Plus de peur que de mal, heureusement. Après s’être relevé, Théo prit le soin de vérifier quel était l’objet sur lequel il venait de butter. C’était son fier Luxio qu’il venait de réveiller. Il le fit rentrer dans sa Poke Ball et fila à travers l’appartement. Sa mère l’attendait sur le seuil de la porte. Elle était âgée d’une quarantaine d’année et avait les mêmes yeux bleus et les mêmes cheveux bruns que son fils. Après quelques minutes de marche à travers Féli-Cité, ils arrivèrent au lieu où se dérouler la fête. Le jeune homme reconnut ses camarades de classes dans le même accoutrement que lui. Le carrelage du hall était balayé par des lumières colorées. L’ambiance était joyeuse et bon enfant. Sa mère rejoignit aussitôt le corps enseignant et les membres de l’association des parents d’élèves au fond de la salle, à côté du buffet sur lequel trônait fièrement une bûche glacée. Des Pokemons jouaient dans un coin pendant que leurs dresseurs discutaient en petits groupes éparpillés dans la salle. Après avoir permis à son Luxio d’aller jouer avec les autres, il rejoignit un garçon situé près du buffet.

« - Salut Sebastien.

- Salut Théo ! T’as entendu la nouvelle ? Il parait que le professeur Pokemon va nous donner des Pokemons !

- Monsieur Kolaï ?

- Non. Le professeur Sorbier en personne. Il parle avec le proviseur. »

Théo discerna aussitôt deux hommes aux cheveux grisonnants discuter vers l’entrée. Il n’avait jamais vu le professeur Sorbier en dehors de ses émissions télé. L’envie de lui serrer la main était forte, mais il ne voulait pas déranger le professeur. Cependant, il vit ce dernier tourner la tête vers lui, l’observer, puis continuer de converser avec le proviseur.

« - Je pense qu’il t’a remarqué.

- Tu crois ? »

Le proviseur tapa soudainement dans ses mains et demanda l’attention de tous. Il se plaça au milieu de la salle et commença son discours.

« Mesdames et messieurs, je vous remercie d'être venu à cette célébration du réveillons des Dialgides. J'espère que vous passez une bonne soirée. Cependant, je souhaite récompenser certaines personnes de leur travail digne des étoiles de l'écoles des dresseurs.»

Il énonça une série d'élèves brillants, dont Théo et Sebastien.

« Le professeur ici présent revient d'un voyage à Kanto. Certaines rumeurs en faisaient référence. Oui, votre récompense est un Pokemon !»

Théo était aux anges. Les yeux brillants, il attendait avec impatience de découvrir son nouveau compagnon. Le professeur Sorbier sortit alors de nombreuses Poke Ball des Pokemons de Kanto : des Pikachu, des Bulbizarre et même un Grotadmorv. Chacun des élèves énoncés s'avançait un à un pour recevoir son nouveau Pokemon. Sebastien eut un Goupix. Théo fut le dernier. Il prit beaucoup sur lui pour vaincre sa timidité et de ne pas s'enfuir face à une telle figure.

« Théo, nous avons beaucoup hésité à ton sujet. Mais nous pensons que tu mérites cette récompense. C'est avec honneur que je t'offre ce Pikachu ! »

Le jeune homme n'y croyait pas. Il prit dans ses mains la souris électrique tant connue dans le Pokémonde entier. Cependant, quelque chose clochait : la peau du Pikachu semblait être faite de tissu. En l'observant bien, Théo eu l'impression que son Pikachu ne ressemblait pas aux autres. Avant de pouvoir le faire remarquer au professeur Sorbier, le Pikachu se dégagea des bras de Théo. Deux noirs et faméliques bras sortirent soudainement du dessous du Pikachu. Son cri résonna dans le hall :

« Mimi... Mimiqui ! »

Deux moi étaient passés après ce fameux réveillon. Après de laborieuses recherches, il se trouvait que le Pikachu était en fait un Mimiqui, un Pokemon Spectre Fée originaire d'Alola se cachant sous un déguisement de Pikachu pour ne pas effrayer les gens. Le programme les portait maintenant sur le combats duo : c'était le jour de l'évaluation. c'était au tour de Théo et Sebastien : Luxio et Mimiqui contre Goupix et Cadoizo."

Le thème était : "Un cadeau inattendu" Les mots qu'il fallait placer étaient : "Grotadmorv", "bûche" et "étoile" (pluriel autorisé). La fic devait se terminer par "Cadoizo". La version que vous venez de lire est une version dont j'ai corrigé les fautes. La version avec les fautes (qui sera publié par les animateurs sur le canal Événements) m'a fait arriver à la seconde place avec une moyenne de 16.5/20.
Article ajouté le Mardi 27 Décembre 2016 à 21h47 | |

Commentaires

Chargement...