Mon Voisin Le Cadavre! [ La Mort n'est qu'une seconde Vie]

Avatar du membre
Ashtur Rainbow
Membre
Messages : 2043
Enregistré le : jeu. 22 avr. 2010, 17:31
Localisation : Dire "dans ton cul" est plutôt puéril.

Re: MVLC/ Concours de la Plume d'Or !

Message par Ashtur Rainbow » ven. 08 oct. 2010, 23:38

Hey ! C'est MON bleu ! :o
Distribution des points a écrit : Dr.Snap : 4 Points
Vivinana : 9+ Points
WH/Darkmoret : 12++ Points[/color]
KevUmbreon : 5 points
100% IRONY
Image
Spoiler :
ChatonsHQVDexProjectGlobalPokedeXPlus•Pesterchum: bismuthChainsaw

Avatar du membre
Coorjet
Membre
Messages : 7468
Enregistré le : mar. 28 juil. 2009, 22:24
Localisation : Rollin'

Re: Mon Voisin Le Cadavre! [ Vainqueur Concours: WH \o/ ]

Message par Coorjet » sam. 09 oct. 2010, 20:45

Nous terminons ici cette première édition du concours %)

Remporté par WH, qui a la majorité des voix !

***********

Relançons désormais le topic de la mort en série!

Que le massacre commence, la faucheuse passera avec une clé USB !
Image

Avatar du membre
Tyriak
Membre
Messages : 7071
Enregistré le : jeu. 06 mai 2010, 18:51
Localisation : ça dépend y a du café ?

Re: Mon Voisin Le Cadavre! [ Vainqueur Concours: WH \o/ ]

Message par Tyriak » sam. 09 oct. 2010, 22:12

Non non non non :o pas d'accord.

C'est mon tour de crever. Et avec une équation que je dois résoudre durant l'histoire. :P

Avatar du membre
Tipwasson
Membre
Messages : 6309
Enregistré le : mer. 04 nov. 2009, 19:31
Localisation : Au peurt du Havre dè !

Re: Mon Voisin Le Cadavre! [ Vainqueur Concours: WH \o/ ]

Message par Tipwasson » sam. 09 oct. 2010, 22:23

Euh ... Celui qui a le plus de points c'est celui qui est censé se faire éliminer, donc non, pas WH xD

Avatar du membre
Dr.Snap
Membre
Messages : 6041
Enregistré le : lun. 30 avr. 2007, 01:24
Localisation : Etage 442 Tour Sacrée Hospital Section TLP
Contact :

Re: Mon Voisin Le Cadavre! [ Vainqueur Concours: Snap /o/ ]

Message par Dr.Snap » sam. 09 oct. 2010, 22:45

"Lachez-moi ! Qu'est-ce que vous me voulez ?...Non, pas en bas ! PAS EN BAS !"

~~ Le terrible secret ~~


Notre histoire se passe à une époque plus qu'actuelle, dans la Voie Lactée, dans le Système solaire, dans les environs de Mars et Vénus, sur une planète appelée Terre. Cette planète qui a malheureusement connu récemment la mort horrible d'un génie de la recherche, des sciences et des mathématiques. Non, rassurez-vous, je ne suis pas mort ! Ha ha ! Je parle de Tyriak.

Ca se passe dans la Fédération Ultraconfidentielle de Compréhension Kaléidoscopique (le FUCK), là où Tyriak essayait jour après jour de déceler les nombreux secrets de la vie extraterrestre dans le plus grand secret. Chaque jour, il étudiait le comportement des formes de vie douteuse et d'origine alien que les plus grands scientifiques de la Zone 51 et du Pentagone n'avaient pas réussi à analyser convenablement. Lui, il y parvenait. Il a compris leur fonctionnement. Il a compris leur mode de vie.

Il s'était fait à sa vie anormale de déchiffrage des données les plus cryptées dont seuls les aliens avaient le secret. Le Pentagone, le FBI et d'autres organisations très puissantes comptaient beaucoup sur lui. Et c'est vrai qu'il les aidait beaucoup. Mais la dernière demande du FBI laissait Tyriak perplexe.

"Nous savons que c'est un Gmaw. Nous voulons tout savoir, Mr.Tyriak. Quand pourrons-nous avoir les résultats ?"
"Hum." dit-il en regardant le dossier, "Je pense qu'il me faudra trois jours."
"Bien. Nous vous recontacterons."

C'est ainsi que Tyriak commença à analyser et résoudre toutes les questions que le corps extraterrestre de ce Gmaw pouvait contenir. Un véritable trésor de recherche ! Tyriak examine ainsi sous tous les angles la peau de l'alien, mélange entre chair bleue et métal inconnu, les globes oculaires, les ondes cérébrales, et enfin son ADN très étrange...

Tellement étrange, que Tyriak ne comprend pas. Tyriak ne trouve pas. Du coup, il se met vraiment en quatre pour essayer de trouver la réponse, ou tout du moins un fragment de réponse. Mais non. Rien. Le néant total. Quels sont les secrets des Gmaw ? Qu'ont-ils de si secret dans l'ADN ? Tant de questions que Tyriak n'arrive pas à élucider...Tant d'équations sur ce tableau blanc noirci par le feutre très utilisé de notre jeune chercheur.

Et les heures passent, et les tasses de café passent. Tyriak planche comme un dingue sur le problème, dans son laboratoire d'études. Il ne parvient qu'à des réponses fausses et des fragments d'ADN instables sur ses nombreux ordinateurs. Et forcément, il commence à désespérer.

Et soudain, c'est le drame. (Ca faisait TROOP longtemps %))

Tyriak lève la tête et fixe le mur. Il calcule dans sa tête. Ses neurones auraient-ils trouvé la réponse qu'il cherchait ? Il commence à griffonner des symboles, et des chiffres remplis de science sur son tableau. C'est la réponse ! C'est ca ! Enfin une molécule stable ! Ca fonctionne !...

Mais Tyriak ne crie pas "Eureka" de joie. Il reste stoïque et prend un regard apeuré. Il recalcule. Non, c'est bien le bon résultat. Mais alors, qu'est-ce qui ne va pas ? Tyriak décide d'appeler de toute urgence Mr. Lasvegas, le responsable du Pentagone qui lui a demandé plus de détails.

"Monsieur, j'ai trouvé ! J'ai compris le système des Gmaw ! Par contre..."
"Quoi ? Qu'est-ce qu'il y a ? Mettez sur table d'écoute ! Appelez le président !"
"En fait, dans leur ADN, il y a quelque chose d'inhabituel, on dirait un genre de code secret pour communiquer entre eux. Je n'ai pas encore tout à fait réussi à le décoder, mais j'y travaille. Mais franchement, j'ai un mauvais pressentiment..."
"Comment ca ? Tyriak, expliquez-moi ! Equipe 15, allez-y !"
"Je crois que..."

C'est là que Tyriak, machinalement, regarde vers la table où le Gmaw était étendu, et constate que le Gmaw a disparu. Une trainée de sang verdâtre indique que le Gmaw est encore vivant et qu'il s'est sauvé !

"Je vous rappelle."

Tyriak commence à gueuler dans tous les interphones à tous les gardes du FUCK d'arrêter le Gmaw de toute urgence. L'alerte maximale a été donnée. C'est le quitte ou double.
Tyriak revient à son tableau juste après, et réfléchit devant au moins pendant dix minutes. "J'en étais sur", se dit-il après avoir déchiffré le code Gmaw qui disait que la Terre était sans intérêt, et qu'il valait mieux la détruire. Tyriak comprend alors qu'il s'agissait d'un des surement nombreux espions Gmaw qui analysent la planète afin d'y trouver de la rentabilité, et il semblerait qu'ils n'en aient pas trouvé...et qu'il projettent de passer à l'acte dans une heure !!

Tyriak se rend au Pentagone à toute vitesse, il doit avertir les chercheurs de la terrible attaque que la Terre va subir ! C'est dans un stress et une panique totale que Tyriak se rend aux bureaux fédéraux afin de trouver Mr. Lasvegas et d'évaluer s'il y a quelque chose à faire.

Mais il n'aurait pas dû sortir de son laboratoire...

Sur la route du Pentagone, Tyriak dans sa voiture apercoit un gros objet volant arriver vers lui. Le périmètre de sa voiture passe dans l'ombre de l'ovni qui le survolait. Et soudain, Tyriak sent comme une force qui l'attire vers le haut. Les extraterrestres cherchent à le happer hors de la voiture ! Mais Tyriak n'est pas aussi facile à capturer que ca...

Tyriak continue sa course folle à fond les manettes, et prend un gros virage à gauche, au milieu de la forêt et des arbres, ainsi hors de portée du terrible aspirateur des Gmaw. Ceux-ci libèrent alors des unités mouvantes au sol qui entourent vite le véhicule de Tyriak. C'est ainsi que la voiture s'arrete net - une fois le moteur coupé en trois, n'importe quelle voiture aurait fait pareil.
Et l'impuissant Tyriak se rend devant les Gmaw qui l'entourent et qui l'accompagnent dans le cuirassé flottant à une vingtaine de mètres au-dessus du sol.

"Lachez-moi ! Qu'est-ce que vous me voulez ?...Non, pas en bas ! PAS EN BAS !"
"Toi SaVez BeaUcoUp Tr0p ChoSEs. DeVoIr MouRIR DAns VaiSsEAu MèRe !"

Et c'est dans un hurlement de douleur que Tyriak meurt des suites de sa chute dans les flammes du réacteur du cuirassé extraterrestre...Le chercheur n'aura pas eu le temps de révéler au monde le danger qui l'attend et qui le guette depuis des années...L'équipe 15 du FBI arrive juste après sur les lieux et se fait complètement carboniser par les lasers à plasma du vaisseau des Gmaw...

L'annihilation de la Terre ne fait que commencer !

A suivre.

-------------

Pfou, ca fait du bien de retrouver MVLC ^^
Il faudra me tuer avec une tronçonneuse, une hallebarde et une mitraillette.
ImageImage - Image - ImageImage

Avatar du membre
Ashtur Rainbow
Membre
Messages : 2043
Enregistré le : jeu. 22 avr. 2010, 17:31
Localisation : Dire "dans ton cul" est plutôt puéril.

Re: Mon Voisin Le Cadavre! [ Vainqueur Concours: Snap /o/ ]

Message par Ashtur Rainbow » dim. 10 oct. 2010, 07:31

Je prend ! Je prend ! JE PREND !!

Edit:
Spoiler :

Téléchargement de la mini-fic en cours...
Affichage du WTF...
Transmission du visuel.


On n'a rien sans rien avec Decibelle ! même s'il elle vous laisse croire le contraire


-Belle journée pour un meurtre ~♫
Une jeune adolescente, au long cheveux châtains, portant une jupe et une veste noire, ainsi que des lunettes de soleil, sortait d'un magasin d'arme avec une mitraillette.
-Mais aujourd'hui, je suis en vacances ! Dommage, j'aurai bien tué un de ces mortels avec joie, mais bon... En tout cas, ça m'a permis de m'acheter une nouvelle mitraillette !

POUF !

Elle disparut dans un nuage de fumée.
Recherche de démon en cours...
Bip...Bip.... Bip...
Binp !
Démone retrouvée dans un petit village de Pokebip.
Transmission du visuel.


Elle réapparut dans un salon, entourée de trois personnes.
-Ça a marché !
-Mais que....
Pour répondre à la question de notre amie, nous allons faire un petit retour dans le Passé.


Mode FlashBack activé.
Transmission du visuel.


-T'es sur de ton coup, Tyriak ?
-Il n'y a que ça que l'on peut faire maintenant, Vivi ! On a tout essayé: Godzilla, Dracula, un sérum diviseur de puissance, la grippe H1N1, la Bestiole des marais, même Dieu ! Et rien n'a réussi à arrêter Snap ! Il a réduit en cendre au village et a tué ma petite Miwa ! Il ne reste que nous deux et Mémé Dragi ! Et après, il pourrait s'attaquer au reste du monde !
-Oui, tu a raison. Mais on peut demander à Mémé Dragi son avis d'abord ?
-Si tu veux...
Les deux garçons coururent jusqu'à la maison de la vielle dame et sonnèrent. La porte s'ouvrit et ils rentrèrent dans la maison.
-Alors, qu'y a-t-il les enfants ?
-Il faut se débarrasser de Snap.
-Oui, mais on a tout essayer et rien n'a marché. Vous le savez très bien.
-Tyriak a eu une idée. Même si, personnellement, je ne la trouve pas très bonne...
-Alors voilà, on va demander à un démon de s'en occuper !
-Hein ? Vous croyez que l'on peut leur faire confiance ?
-Bah, on a rien à perdre, non ? Alors en avant !
Ils préparèrent le matériel et suivirent le protocole.
-Normalement, une démone, nommée Decibelle, devrait apparaitre !
-Une démone ?
-Ben, ouais, j'ai lu qu'elle été plus coriace que les autres.
Et là, on connait la suite.

Mode FlashBack désactivé.


-Bon, alors, vous voulez que je tue ce Snap, c'est ça ?
-Oui ! On te passera toute nos richesses si tu veux.
-*Mais c'est qu'ils croient que je vais accepter de les aider avec de l'argent comme récompense ! M'enfin, j'vais ruser* Non, non, c'est pas la peine, j'ai besoin de rien !
-C'est vrai ?
-Oui, et même que je pourrais faire en sorte que vous retrouviez vos amis.
-Oh merci, mam'zelle Deci !
-De rien, de rien, c'est un vrai plaisir. Mais attendez deux minute, faut que je prenne quelque chose.

POUF !

REPOUF !

Elle réapparut avec une tronçonneuse et une hallebarde. Elle avait aussi gardé sa mitraillette.
-Voilà, j'ai mes outils de travail ! J'y vais !
Elle passa par la fenêtre et s'éloigna vitesse Grand V, en direction de la maison de Snap.
-Aller mon mignon ! Sort de ta cachette ~♫ !
-Yaaaaaaaaaaaahaaaaa !
Snap, qui été caché derrière son canapé, sortit de sa planque avec un couteau à sushis géant. Il avait les cheveux en pétard et un regard hystérique.
-Oh ! Une nouvelle proie ! Je vais avoir un plaisir à te découper, poupée !
-*Mais c'est qu'il est complètement malade celui-là ! Faut toujours que j'tombe sur des détraqués, moi !* C'est ça, c'est ça. Rêve toujours, mon grand.
Elle prit sa tronçonneuse et découpa l'arme de Snap avec.
-Mon épée... C'est pas gentil, ça... Tu ne pourrais pas te laisser faire ?
-Surement pas, mon grand !
-Tant pis... Pantoufle, attaque !
-Pantoufle ? *Mais quel nom idiot !*
-C'est un chien extraterrestre ! Tu n'a aucune chance !
Un grand chien, énorme même, avec des poils roses, sauta au travers de la fenêtre et atterris sur le tueur fou. Il lécha le visage ahuri de son maitre.
-Euh... Wtf ?
-Mais c'est pas l'heure de jouer ! Attaque-la !
Le gros chien sauta, prêt a écraser Decibelle, mais cette dernière brandit sa mitraillette et tira sur son assaillant, qui tomba juste à coté d'elle, mort.
-Mon petit Pantoufle ! Tu n'a pas honte ?!
-Pas vraiment en fait.
-S'pèce de démone !
-C'est exactement ce que je suis.
-Q-quoi ? Tu es u-une de ces horribles créatures des enfers ?
-Et oui.
La démone profita qu'il soit sous le choc pour planter son hallebarde en plein dans le cœur du pauvre Snap, qui s'écroula par terre.
-Bon, et bien, je croit que j'ai terminé mon boulot, moi.
Elle sortit de la maison et rejoignit Vivi, Tyriak et Mémé Dragi, qui s'étaient approché de la maison de Snap pour voir si Deci avait vaincu Snap.
-Voilà, j'ai terminé.
-On peut retrouver nos amis, s'il vous plait ?
-Mais bien sur !

POUF !

-Allo , Kev ? Une nouvelle affaire terminé. Il y a du monde qui va rejoindre le monde des morts aujourd'hui....
-Je croyais que tu étais en vacances !
-J'ai eu un imprévu de dernière minute.
-Et alors ? Qui sont-ils ?
-Un fou et trois neuneus qui croyaient qu'on pouvait avoir rien sans rien avec nous.




THE END !
Il faut me tuer avec une fourchette et une assiette ! (et pas me manger, hein !)
100% IRONY
Image
Spoiler :
ChatonsHQVDexProjectGlobalPokedeXPlus•Pesterchum: bismuthChainsaw

Avatar du membre
Vivinana
Membre
Messages : 2688
Enregistré le : ven. 28 mai 2010, 21:46
Localisation : Dans le cul de Darius avec ma Lulu fisteuse !
Contact :

Re: Mon Voisin Le Cadavre! [ Vainqueur Concours: Snap /o/ ]

Message par Vivinana » dim. 10 oct. 2010, 22:12

Je prends et je te mange si je veux :o

-----------------------------------------
Spoiler :
Meurtres...

Une journée magnifique venait de commencer, le ciel était bien bleu, seuls deux ou trois nuages perlaient dans ce vaste espace bleuté. De magnifiques montagnes ornaient ce paysage somptueux, au cœur de ces montagnes se trouvaient une petite maison. Celle-ci était faite de bois, quelques arbres l'entouraient avec une harmonie parfaite.

Dans cette maison, une jeune femme était assise sur son fauteuil, lisant un livre. Elle avait organisé une fête pour ce jour-ci. Décibelle, car elle s'appelait ainsi, avait invité 5 personnes. Un bruit de sonnette retentit alors, la sortant de sa lecture. Elle partit ouvrir et laissa entrer son premier invité, ou plutôt sa première invitée, Miwapika. Elles se firent la bise et commencèrent leur commérage. Pendant que les commères parlaient, Décibelle prenait la fâcheuse habitude de touchait une fourchette argentée qu'elle avait achetée quelques jours avant.

Le deuxième invité pointa le bout de son nez, il s'agissait d'une tante éloignée de Décibelle. Une certaine Dragibus, elles se firent aussi la bise et les commérages reprirent. Les trois montèrent en haut, pour voir un peu la chambre de Décibelle.

Quelques minutes plus tard, une troisième personne fit son apparition, cette personne toqua. Seule Décibelle descendit pour ouvrir. Le troisième invité était un dénommé Snap ou Dr.Snap. Etant docteur ou plutôt chirurgien, on pouvait en conclure qu'il était plein de frics. Ils se firent eux aussi la bise mais après, Snap remarqua une chose.

-Décibelle ? C'est quoi cette tâche sur ta chemise blanche ?
-Oh ! Euh... Je ne sais pas, je n'ai pourtant rien mangé de rouge... Etrange...
-Bref, où sont les autres ? Demanda-t-il.
-Elles sont en haut, Vivi' et Kev' ne sont pas encore là.
-Elles ne descendent pas ?
-Bah, je ne sais pas ce qu'elles font... Elles doivent commérer ou se refaire une beauté en haut...

Ils se parlèrent longuement avant que KevUmbreon fasse son apparition et que Déci' l'accueille avec un grand sourire et un petit baiser sur la bouche %). Déci' laissa Snap en bas, lui disant qu'elle devait absolument montré quelque chose à KevUmbreon. Ils montèrent donc en haut et entrèrent dans la chambre de la principale concernée. Ils s'embrassèrent longuement et avec fougue puis retombèrent sur le lit où Kev' ressentit quelque chose... Déci' ne fit pas attention.

Une demi-heure plus tard, Décibelle descendit une fois de plus seule. Vivinana était arrivé et parlait avec Snap de tous et de rien. Le nouveau venu partit au toilette, tandis que Snap montait pour voir les autres. Il cria très fort. Décibelle monta les marches quatre à quatre pour arriver nez à nez avec Snap. Il lui dit d'entrer dans sa chambre et elle vit avec horreur les cadavres de Kev', Dragi' et Miwa'. Elle se mit à pleurer, quand soudain, prit d'une étrange sensation, elle sortit du cadavre de KevUmbreon, la fourchette argentée qui y était plantée dans son coeur. C'est avec cette même fourchette qu'elle poignarda fortement Snap qui s'écroula, raide mort. Son adavre tombant dans les escaliers et atterrissant aux pieds de Vivinana. Celui-ci partit en courant dans la cuisine cherchant une arme pour se défendre. Une simple assiette lui sauva la vie. En effet, quand Décibelle pénétra dans la cuisine, il lui cassa l'assiette sur la tête, l'assommant par la même occasion. Vivi' lui prit son arme et la lui planta dans le coeur vengeant ses compagnons disparus.

Vivinana repartit alors de la maison, ayant peur de tous même de son ombre %).
Vous me tuerez avec mon ombre %)
Tyriak a écrit :Ouais, mais c'est mon charme naturel qui me permet de rester potable même avec une tronche de mousse au chocolat oubliée au soleil. :sisi:

Avatar du membre
Tipwasson
Membre
Messages : 6309
Enregistré le : mer. 04 nov. 2009, 19:31
Localisation : Au peurt du Havre dè !

Re: Mon Voisin Le Cadavre! [ Vainqueur Concours: Snap /o/ ]

Message par Tipwasson » mar. 12 oct. 2010, 16:58

Je prends ! :)
________________________

Vivi et Nana


Comme nous le savons tous, les Bipiens ficeurs présentent des troubles plus ou moins grave. Nous citerons par exemple Decibelle et sa schizophrénie ou Snap et son "Destin"

Aujourd’hui, il est temps de mettre à plat celui de Vivi, qui a récemment causé sa perte …

Tout a commencé à la naissance de Vivi, appelé ainsi par ses parents qui donnaient pour la deuxième fois la vie à un enfant (le premier s’appellant Vi). Vivi était un garçon heureux, il vivait une grande maison familiale avec tout ses autres frères (il étaient 8, je vous laisse imaginer le prénom du dernier). Il avait tout le luxe, le confort nécessaire à leur vie, les choses les plus essentielles comme une piscine, moult iPhone, iPad, iPod, des télévisions holographiques, ou encore une table vibro-masseuse permettant d’économiser sur la main d’œuvre, car ils étaient radins. Profiter de son argent, oui, mais en faire profiter les autres, non ! A cause de cela, la famille avait perdu bon nombre de leurs amis, perdu contact avec de la famille … Évidemment, inviter était même un supplice pour eux : voir leurs succulents plats, préparer avec tout leur amour, et surtout pour lequel ils avaient déboursé leur argent les dégoutaient. Pourtant, dans leurs jeunes jours, les parents du jeune Vivi faisaient profiter leur famille, des associations, des pauvres gens de leur fortune. Seulement, l’arrivée de Vivi avait tout changé …

Très tôt, on découvrit que le petit avait un problème. Non pas un quelconque problème de santé, psychologique ou autre, mais avec son ombre. En effet, celle-ci avait une allure féminine, et surtout, elle était machiavélique. On fit beaucoup de recherches pour tenté de trouver à quoi cela était du ; les parents déboursèrent des millions dans tout les moyens possibles pour contrer ce "mauvais sort", de la science à la magie noire, mais rien. Emplis de dégout d’avoir utilisé autant d’argent dans le vent, leur argent, ils commencèrent ainsi à nourrir ce "radinisme", voyant de plus en plus les avantages. Ainsi, le petit Vivi devait vivre tout sa vie avec son ombre maléfique

Très vite, on fit aussi l’hypothèse que ceci était du à l’avortement de la mère de la jumelle Vivi. Oui, Vivi aurait du avoir une sœur jumelle, mais ses parents, ne voulant que des descendants mâles dirent à cette annonce : « Ah, non, pas d’nana ! ». Ainsi la future maman se fit octroyer son embryon « femelle » tout en gardant notre futur Vivi. Suite à la découverte de l’ombre, bon nombre pensaient qu’il s'agissait de la réincarnation de "Nana" en l’ombre de Vivi
Nana ne lui rendait sa vie facile. Comment ?

C’est bien simple … En toute logique, Nana n’avait aucun contact avec le monde "réel", sauf Vivi, qu’elle pouvait toucher, frapper, chatouiller … Alors quand on explose de rire lors d’examens oraux, qu’on arrive chez le médecin couvert de bleus qui accuse les parents de maltraitance, ou qu’on a sa première expérience avec son ombre, c’est plutôt déprimant. Oui, Vivi était le raté de la famille, la faute à Nana ...

Il avait tout essayé pour s’en débarrasser :

- La noyer, sauf que c’est lui qui a faillit craquer le premier … Mais comment voulez-vous noyer une ombre ?
- La frapper … Mais quand le poing arrive à pleine puissance dans le mur, aïe aïe …
- La mettre au soleil … Le problème c’est qu’elle se met, euh … A l’ombre xD

Chaque atroce journée passée, il n’attendait qu’une chose : la tombée de la nuit. Et un soir, tranquillement dans son bain de boue parfumé au monoï, il trouve un moyen radical de se débarrasser de son ombre. Oui, il eu une illumination divine !

ETEINDRE LE SOLEIL !


Mais oui, sans soleil, plus d’ombre ! C’était radical au moins
Alors après des mois de préparation, à bord de son vaisseau chargé de bombes hydroliques, il s’envola en direction du soleil. Pendant un temps, il hésita : mais qu’allait être la vie des autres sans soleil ?

Puis il se ressaisit. Ils ont déjà eu bien assez de temps pour en profiter pardi !

Seulement, tout ne se passa pas comme prévu. Arrivé à hauteur du soleil, Nana, présente grâce à l’éclairage que procurait le soleil dans le vaisseau, s’amusait à titiller Vivi. Arrivant près du but, prêt à asperger le soleil d’eau, Nana se mit à grandir de plus en plus en s’approchant de la boule de feu, elle noircit plus que jamais les contrastes étant de plus en plus intenses. Elle était plus puissante que jamais, donna un coup sec à Vivi qui cette fois-ci ; au lieu d’avoir un simple bleu, s'évanoui littéralement, perdant un œil au passage qui s’en alla valser sur le tableau de bord. Il va s’en dire que tout alla très vite : Le vaisseau plana quelques minutes au dessus du soleil avant de se faire asperger par ce-dernier. Vivi eu pile le temps de se réveiller au moment ou il s’apprêtait à foncé droit dans le soleil, prenant conscience que sa peau était en train de bruler, il pouvait apercevoir ses muscles, même certains de ses os, notamment ceux du coude. Ainsi, Nana, Vivi et le vaisseau périrent au fin fond du soleil, provoquant une petite explosion qui le fit rayonner de mille feux.

Il a fait beau ce jour là !
_______________

Hum, tuez-moi avec un seau et une ou plusieurs fraise(s) x)

Avatar du membre
DimoniaK
Membre
Messages : 6669
Enregistré le : jeu. 13 mai 2010, 09:47
Localisation : Aici zace un om despre care nu se stie prea mult.

Re: Mon Voisin Le Cadavre! [ Vainqueur Concours: WH \o/ ]

Message par DimoniaK » mer. 13 oct. 2010, 15:50

KevUmbreon a écrit :

Remporté par WH, qui a la majorité des voix !

OUAIIIIIIIIS :3

~Pâté ou tombe de sable?~

On pourrait croire que les vacances à la mer sont toujours un plaisir, mais en y examinant de près, on verrait que c'est loin d'être le cas. Les enfants idiots qui vous fourrent des crustacés sous le nez en demandant à leur grand sage, vous en train de dormir le nom de ces charmantes bêbêtes "Dites, c'est quoi monsieur Tip'?", le premier crabe venu qui enseigne la politesse à vos doigts de pied en leur apprenant à vous dire au revoir quand ils quittent vous et votre corps, sectionnés par les pinces de l'amical (sisi) animal boîteux qui marche comme un ivrogne ayant trop consommé d'alcool de calmar et pire que tout, le tueur de jeunes enfants qui sévissait dans cet endroit paradisiaque.

Car en effet, malgré les apparences de rêve de cette plage, vous pourriez continuer votre rêve au paradis sans être dérangé par ce foutu réveil, chose somme toute assez plaisante pour Tipwasson qui décida d'aller gaiement prendre des coups de soleil et se noyer dans l'immensité de l'océan, car la connerie des gardes-côtes qui ne sauvaient que leurs précieuses bières parfois chipées par leurs propres enfants pourrait noyer un poisson.

Donc Tipwasson, en gamin innocent, alla de bon coeur faire un château de sable avec un vulgaire seau dans lequel il mit du beau sable blanc, quelques immondices déversées par les campeurs et tout le tralala, à tel point que ce local à ordures de sable intéressa grandement DnK qui, étant lui même une ordure de pervers, savait très bien les reconstituer. Il accosta donc joyeusement le gamin et lui lança: -Petit, tu veux que je t'aide?
-Pour sûr, monsieur! répondit joyeusement le gamin.

Après avoir fait des camions de sable, une poubelle de sable et mêmedes clodos de sable, Tipwasson finit par se lasser de faire de sculptures. DnK lui proposa alors de jouer à la momie de sable, jeu que l'enfant accepta avec plaisir. Pour rendre le jeu plus vivant -où même plus mort dans le cas de Tip'- DimoniaK donna à manger au gamin en guise de récompense des fraises empoisonnées. Celles-ci brûlèrent, la gorge de Tip’, mais DimoniaK le rassura en lui assurant qu’un antidote était caché dans le sable. Tipwasson y plongea, mais avec le seau, Momo le recouvrit de sable jusqu’à ce que Tip n’ait plus droit qu’à un vulgaire château mais une sublime tombe de sable.
Modifié en dernier par DimoniaK le sam. 16 oct. 2010, 14:56, modifié 1 fois.
Image

Merci à Versus :D

Avatar du membre
Darkroy
Membre
Messages : 29
Enregistré le : lun. 15 sept. 2008, 19:01
Localisation : Derris-Kharlan.

Re: Mon Voisin Le Cadavre! [ Vainqueur Concours: Snap /o/ ]

Message par Darkroy » mer. 13 oct. 2010, 18:42

Bon bah je prends pour Tip', vu qu'il a posté le premier.


Le tragique destin de Tipwasson, ou comment mourir de façon complètement conne de la main d'un sadique.

Dans l'obscurité malsaine d'un cachot, un jeune garçon ronflait bruyamment, profitant de ses dernières minutes de tranquillité. Le bruit excessivement désagréable d'une lame crissant sur des barreaux métalliques le tira brutalement de son état presque léthargique. Tipwasson ne mit que quelques secondes à se rappeler ce qui s'était passé. Il s'était égaré en rentrant chez lui, s'était retrouvé dans une ruelle sombre et avait été agressé pas un individu suspect qui l'avait assommé ; puis il n'avait pu qu'ouvrir les yeux quelques secondes avant de retomber dans les bras de Morphée. Toutefois, le temps qu'il rassemble ses souvenirs, un homme très corpulent avait pénétré dans sa cellule, puis l'avait secoué, traîné et emmené dans une autre salle.
La clarté de cette-dernière avait momentanément ébloui notre malheureux héros, qui entendit cependant la porte claquer, signalant le départ de son précédent tortionnaire. Il finit par distinguer, à quelques mètres de lui, celui qu'il reconnut comme son agresseur dans la ruelle.
L'individu, qui se faisait appeler le seigneur des ténèbres, observait sa future victime avec un sourire sadique ; il venait d'imaginer ce qu'il allait infliger au pauvre Tipwasson.
Il s'adressa au jeune garçon :
"Qu'y a-t-il de plus triste que de se trouver au mauvais endroit, au mauvais moment, selon toi ?"
Tip' observa son adversaire sans vraiment comprendre ce dont il parlait.
"De toute façon, cela n'a plus vraiment d'importance. Quelqu'un m'a vraiment très énervé aujourd'hui. Et puis tu es tombé sur ma route. Pas de chance. Parce que je vais te tuer."
Le garçon sentit la peur s'emparer de lui, le réveillant sournoisement.
"Mais... Je ne comprends pas... Pourquoi ?
- Parce que j'en ai décidé ainsi, répondit l'homme. Mes décisions sont irrévocables, parce que je suis plus puissant que tous les avortons d'êtres humains qui vivent dans ce monde. Maintenant, tais-toi."
Tipwasson se sentit soudain immobilisé, puis transporté à travers la salle jusque dans une pièce exigüe. La force invisible le força à s'asseoir, et ce qu'il vit en levant les yeux l'interloqua.
"Sais-tu ce que c'est ? demanda le seigneur des ténèbres."
Un hochement de tête le fit sourire.
"Eh bien, tu vas comprendre très vite."
La force invisible, implacable, força Tipwasson à ouvrir la bouche. Une machine se mit en marche, et le seau rempli de fraises s'approcha du visage terrifié du garçon, le forçant à ingérer une quantité colossale de ces fruits rouges habituellement délicieux. L'erreur de Tip' fut de résister ; le mécanisme bloqua et dysfonctionna. Le seau s'approcha encore plus. Le héros commença à se noyer dans une sorte de dégueulis composé de bile, de fraises et des restes d'un gratin de courgettes visiblement mal passé, sous le regard amusé de son sadique assassin.
La pénétration du seau dans sa bouche marqua la triste fin du jeune garçon. Les raisons exactes de son décès restent assez floues, mais nul doute que cela fut causé par l'invention maléfique du cruel seigneur des ténèbres. Tout en s'éloignant, satisfait de son œuvre, il se mit à penser à sa prochaine victime...


_______________________________________________________

Si vous êtes motivé, tuez-moi donc avec... Un canard x) Un colvert, s'il vous plaît.

Avatar du membre
Coorjet
Membre
Messages : 7468
Enregistré le : mar. 28 juil. 2009, 22:24
Localisation : Rollin'

Re: Mon Voisin Le Cadavre! [ Vainqueur Concours: Snap /o/ ]

Message par Coorjet » mer. 13 oct. 2010, 18:48

LE RETOUR DE VLADIMOU \o/

J'vasi te crever tiens ( oui, je réserve, bande de malotrus :o )

EDIT: Et voilà %)

Le vilain petit Darkroy ( une histoire trash, ou pas, avec des conneries, pour sur. )

Depuis son plus jeune âge, Darkroy semblait être un enfant sans soucis ; sa vie apparaissait comme calme et reposante. Mais le jeune homme avait une faiblesse, qu'il tenait caché depuis bien longtemps, une faille majeure dans sa personne, une tare dont il ne pouvait se défaire..

Chaque jour, chaque nuit, à chaque heure et à chaque seconde, le pauvre Vlad se sentait épié, espionné, ne pouvait plus avoir un semblant de vie privée ; il avait constamment l'impression qu'on s'infiltrait dans ses occupations.. Dans la rue, à chaque bruit il se retournait, à chaque bruissement il levait les yeux, à chaque fois qu'il se retrouvait seul dans son lit le soir, il se cachait tremblotant sous sa couette en pleurant comme une madeleine, hurlant pour que sa maman vienne le sauver de "la chose".

Vous l'aurez deviné.. Le pauvre Vlad était, en effet, complètement parano, atteint de la terrible Anatidaephobie.

Quelle est cette maladie, me direz-vous. C'est fort simple ; le pauvre enfant, si perturbé, ressentait en effet comme l'indubitable impression que des canards l'observaient, de partout, où qu'il soit; partout où il allait, ses symptômes semaient le chaos ( comme dans ma chambre, ou dans mon bureau). Mais comme il est vrai que Vlad n'est ni beau ni charmant,
et que comme les pissenlits, il n'a pas de piquants, nous allons nous pencher un peu plus sur son cas.. Et savoir comment il a fini sa vie, esseulé, dans un "coin" du mur. ( Notez le jeu de mot extrêment complexe que j'ai placé ici paf: ).


C'est lors d'une journée qui se devait d'être mémorable que le Vladimou se leva, réveillé par la douce lueur du soleil qui filtrait par les persiennes, un énorme sourire aux lèvres, ainsi que la tête dans le cul habituelle du matin, mais ce n'était pas important ( ou peut-être que si, imaginez donc la scène :D ). Aujourd'hui n'était pas un jour comme les autres ; c'était son.. anniversaire, admettons. Il avait grandi, il en était fier, et c'est le visage illuminé qu'il descendit dans sa cuisine pour retrouver sa petite famille, qui lui avait surement préparé une surprise inoubliable.

*
Destin : Oh, ça , c'est sur qu'il va pas l'oublier..

Kev: Retourne donc sur les fics de Snap, toi è.é

Le Destin s'en fut, la queue entre les jambes, peinard et esseulé, et retourna se balader parmi l'amoncelement de délires Snapiens.*

Et pourtant.. Arrivé dans sa cuisine, il fut surpris de voir que personne n'était là pour l'accueillir, et qu'aucun signe de vie n'était donné lorsqu'il se mit a appeler son père, sa mère, ou son frère, pris d'un instant de panique. il se dit qu'ils étaient certainement partis de bon matin lui acheter sa surprise mémorable. Il se dirigea donc dans son canapé, une tisane à la main pour se détendre et apprécier la journée.

Il n'aurait jamais faire ça.

* TIN TIN TIIN*

Lorsqu'il s'assit sur le canapé, au lieu de l'habituel grincement auquel ses oreilles étaient depuis le temps habitué, retentit un "COIN" retentissant.
Sa respiration se stoppa. Ce bruit. c'était un canard, il en aurait mis sa main à couper. Ses yeux s'injectèrent de sang, il se mit à trembler de partout. Il se releva d'un bond, reversant de la tisane partout mais gardant la tasse à la main ; il arracha les coussins du canapé, pour voir qu'il s'était simplement assis sur un jouet de son frère. Il rit nerveusement, avant d'entendre un autre COIN en provenance du rideau. Il aperçu, dans la pénombre située derrière, deux petits yeux malins qui le suivaient du regard.

Alors, tel un ralenti de film de Schwarzeneger, il prit la tasse à deux mains comme un lanceur de base ball et la fit filer droit entre les deux yeux de la bête cachée derrière les rideaux. S'ensuit un cri den douleur , ainsi que l'apparition d'une non négligeable flaque de sang sur le tapis.

Un bruit sourd retentit, et un corps s'écrasa mollement au sol, révélant un être tout ce qu'il y avait de plus humain. Bon, il est mort, ok mais il était humain. Enfin, en apparence il l'e--


VOIX OFF: Vladimir, tu viens de tuer ton propre frère. Tu gagnes un bonus de +5 en connerie et de + 42 en paranoïa avancée.

--st MAIS bordel ça va pas de me couper comme ça?
Reprenons.

C'est alors que, d'un caractère peu convaincant, Darkroy s'exclama: Oh mince alors, j'ai tué mon frère!

Mais comme c'est un sadique parano qui s'en fout, il se mit à rire aux éclats.

Et soudain...

*tous en choeur !* : COIN

Il se retourna d'un bond et vit ses parents, debouts derrière lui, en train de lancer des coins à tue -tête.
Vladimir recula horrifié contre le mur, se demandant si il rêvait ou s'il il était éveillé, out tout simplement si il n'avait pas trop abusé de la vodka-tequila-rhum hier soir ( hypothèse la plus probable).

Cette journée se transformait en cauchemar; qu'allait donc faire Vlad? Se suicider avec ses lacets? Mettre ses parents dans la cocotte et se faire un bon magret?
La suite... Tout de suite %)

Vladimir était acculé, il ne pouvait rien faire ; ses parents continuaient à hurler ; par les vitres brisées surgissaient des hordes de canards menancant, qui l'observaient tous de leurs petits yeux porcins et retors.

Il prit alors la décision la plus stupide qu'il ait été jamais donné de voir. Devenu complètement fou, il arracha les bras de sond éfunt frère et se mit à bourriner les pauvres bêtes de coups de latte bien sentis, se frayant ainsi un chemin jusqu'à la cuisinière ; une fois sur place, il se saisit d'une passoire qu'il se mit sur la tête ainsi que d'un tire-bouchon, et se prépara à affronter les deux protagonistes restants, ses parents, qui étaient en fait deux canards , énormes ( des colverts sans doute), déguisés. ( Bonjour l'organisation).

*musique de boss*

-Des Colverts Géniteurs apparaissent!
Vlad tremble comme une feuille.
-Vlad agite son tire-bouchon dans tout les sens!
Sans effet.
-Les colverts poussent un cri! *COIIN*
Vladimir pleure sa race. ( %) )
Vladimir utilise une feinte !
-Les colverts font un croche pattes à Vladimir ! Qui s'étale comme une bouse trois mètres plus loin.

Tout semble perdu pour Vladmir.. Il n'a plus d'armes, et els colvertes d'approchent de lui, la gueule béante, prêts a l'engloutir comme si de rien n'était...
Mais heureusement pour lui, c'est juste à ce moment qu'arrive le fantastique..

Rien. Vladimir finit gobé comme un anchois par une des colverts énormes.
Il hurla comme un possédé, avant de remarquer, en sueur, qu'il était dans son lit, et qu'il avait certainement fait un cauchemar ( parce qu'il avait abusé de la tequila-vodka-rhum! ).
Il soupira d'aise, et se leva ( toujours la tête dans le cul, ne rêvez pas, c'est toujours là %) ), et s'approcha de la chambre de son frère, qui lui sauta brutalement dessus avant de lui souhaiter un bon anniversaire, et en profita aussi pour lui montrer son joeut flambant neuf, un colvert en plastique qui faisait COIN.

Vladimir devint livide, prit le joeut, le lança au hasard dans une direction et courut vers les escaliers, apeuré, pendant que son frère riait aux éclats.

Comme il est très doué, il avait lancé le colvert dans les escaliers; et bien sur, il glissa dessus, et après un quadruple saut périlleux arrière vrillé par devant, il s'encastra sans ménagement dans le mur, et mourut d'un sextuple attaque cérébrale du bras gauche parce qu'il s'était tordu la cheville de l'oreille droite.

Ses parents avaient suivi toute al scène ; mais c'est néanmmoins un grand sourire qui apparu sur leur visages, lorsqu'il poussèrent un " Coin" de réussite, acclamés par tous les colverts qui les suivaient, et qui étaient, malheureusement pour lui, bien réels.

Moralité : Quoi qu'on en dise.. Encore une victoire de Canard :jap:


*********************************

Hé ben %) ça fait du bien de s'y remettre.
J'pensais pas avoir fait un aussi gros pavé xD


Et vous devrez me tuer avec... Un Pass Navigo et un lapin crétin %)
Modifié en dernier par Coorjet le mer. 13 oct. 2010, 21:46, modifié 3 fois.
Image

Avatar du membre
Ashtur Rainbow
Membre
Messages : 2043
Enregistré le : jeu. 22 avr. 2010, 17:31
Localisation : Dire "dans ton cul" est plutôt puéril.

Re: Mon Voisin Le Cadavre! [ Vainqueur Concours: Snap /o/ ]

Message par Ashtur Rainbow » mer. 13 oct. 2010, 18:56

Je réserve !
EDIT:

Spoiler :
-Nous somme face à un problème très grave ! Que pouvons-nous faire pour arrêter cette menace ?
-On peut envoyer notre meilleur agent sur le terrain..
-N'oubliez pas qu'elle est très dangereuse. Elle a exterminé la quasi-totalité de vos agents !
-Ne vous inquiétez pas, celui ci n'est pas comme les autres.

Agent 666

-Ah, Kev ! Y'a le boss qui te demande !
-Pourquoi ?
-'Chais pas. T'a pas fait de bêtise, j'espère...
-Bah non.
Banana-Split, Agence d'Espionnage du Bip (abrégée en AEB). L'effectif de cette dernière a été considérablement réduit pendant ces dernière année. Il ne restait que les meilleurs agents. Ce jour là, le chef de l'AEB avait décidé de mettre fin à tout ça...
-Vous vouliez me voir, patron ?
-Kev, j'ai une mission très importante à te confier. Tu es notre meilleur élément et tu es le seul si lequel je peux compter pour réussir.
-Que dois-je faire ?
-La plupart de nos agent ont été retrouvés mort pendant leurs missions. Ces missions, elle avait toute un rapport: arrêter l'ennemie publique n°1: Decibelle. Elle a fait pas mal de dégâts ces dernières années et le Bip a beaucoup souffert. Cette fois ci, elle a décidé de détruire le monde presque idyllique dans le quel nous vivons. E-elle... ELLE FERA DISPARAITRE "MON PETIT PONEY" ! Il faut que tu l'arrête. Pour nous tous. Pour les poneys .
-A vos ordres chef !
-Elle se trouve en se moment à Sorbetière. Je compte sur toi !
Le jeune garçon sortit du bureau et se dirigea vers la sortie du bâtiment. Il prit un taxi jusqu'à l'aéroport de Banana-Split.
-Un billet pour le vol en direction de Sorbetière, s'il vous plait !
-Voilà, monsieur. Faites un bon voyage !

Kev étant arrivé à destination, il se mis en route pour chercher l'agent qui devait lui donner des informations sur la planque de Decibelle.
-Un type avec un pull vert à rayure marron, avec une écharpe bleue à pois rose et un bonnet blanc à motif d'animaux polaire, ça ne doit pas être difficile à trouver ! Ah ! Le voilà... Hey ! Z'avez une cigarette ?
-Le mot de passe ! Vous êtes donc l'agent 666, c'est ça ?
-Exactement ! Et vous l'agent 458 !
-Yes ! Nous avons trouvé l'endroit où se cache Decibelle. C'est dans la Banana-Forest, au nord de la ville. Venez, je vous y mène !

Ils étaient en route vers la fameuse forêt quand deux voitures, qui avaient l'air de les suivre depuis un bon moment, se sont collées à leur voiture.
-Hey ! Qu'est-ce qui font ?
-Ça doit être le comité d'accueil prévue par Decibelle ! Il vont voir ce qu'il vont voir !
L'agent 458 vira brusquement dans une petite ruelle sur la droite.
-Whhaaaaaaaaaaaa !
La voiture avait subi pas mal de dégâts, vu que la ruelle était étroite, mais elle pouvait encore rouler.
-Et maintenant, droit vers la Banana-Forest !


Canal Biperie
Publicités


-Vous êtes fatigué après une longue journée de modération ? D'avoir couru après des boulets multi-récidivistes ? La boisson énergisante MODO™ du Dr. Laqua est faite pour vous ! A servir très frais et à boire sans modération.


-On a quoi pour le dessert Maman ?
-Voyons, le dessert... Mince, j'ai oublié le dessert !
-Ne vous inquiétez pas ! Avec les gâteaux instantanés de Mémé Dragibus™, votre dessert est prête en 30 seconde ! Et il est succulent !
-Merci Mémé Dragibus !

Canal Biperies
Publicités

Kev et l'agent 458 étaient arrivés dans la forêt.
-Tu vois, on s'en est sor...ti....
-458 ! Non !
Il était mort. La voiture se dirigeait tout droit vers un immense rocher.
-Noooooooooooon !
Il sauta de la voiture et courra du plus qu'il pu. Derrière lui, la voiture explosait...
-Merde ! Mais c'est quoi ç...
Quelqu'un avait bougé dans les buissons.
-Viens te battre si tu est un homme ! Mais t'enfuis pas !
Kev se mit à sa poursuite. Il courra un moment et arriva devant un étrange bâtiment.
-Hummmm.... Ça doit être la planque de Decibelle !
Il poussa la porte et entra....


-Montre toi ! J'te ferait la peau, Decibelle !... Une grande porte ?
Il la poussa.
-Agent 666... C'est donc toi...
-Vous êtes Decibelle, c'est ça ?
-Effectivement. Doit moi ce que tu fait ici...
-Je suis venu te massacrer !
A ce moment-là, des agents de Decibelle entrèrent dans la pièce.
-Attention, Mam'zelle Deci !
-Faites gaffe !
-C'est quoi ça ?
-Un lapin crétin !
En effet un lapin crétin apparu dans la pièce (mais pas de théâtre).
-Waaaaaaaahhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh !
-Le cri qui tue !
-Au secours !
[Cette scène est censurée]

Tout les agents avaient été massacrés. Il ne restait plus que Kev et Decibelle.
-Et bien, il ne reste plus que nous maintenant...
-Mais t'aurais pas pu crever avec les autres toi ?!
-Apparemment, ce n'était pas ma dernière heure.
-Merde !
Il sortit une carte de crédit et fonça sur Decibelle.
-Une carte de crédit ? Je vais faire en sorte que tu ne sois pas désavantagée contre moi...
-Kes'tu raconte ?!
Elle pris un Pass Navigo qui était dans ça poche...
-Tu compte faire quoi maintenant ?
Il s'était approché tout près d'elle. Il pouvait la tuer. Malheureusement pour lui, elle pouvait faire de même.
-Alors ?
[Scène censurée. Comment ça encore ? Désolée mais c'est trop gore pour que ça passe sur Canal Biperie, la chaine des tout-petits !]


-Snifff... Ca ne se peu pas ! Kev... C'est pas possible !
-Malheureusement si, 124.
Le boss de l'AEB, l'agent 364 aka Tipwasson et l'agent 124 aka Miwa étaient à l'enterrement de Kev et de 458. En même tant se faisait celui des agents de Decibelle.
-C'était notre meilleur agent ! Et 458... Carbonisé... C'est pas juste !
-Sniiiiiffff... Il ne reste plus que nous trois maintenant...
-Et oui... Mais maintenant, il ne risque plus qu'il arrive ce genre de chose...

-Et voui Kevounet !
-LA FERME !!


Il faudra me tuer avec du Dermophil indien !
Modifié en dernier par Ashtur Rainbow le jeu. 14 oct. 2010, 20:58, modifié 7 fois.
100% IRONY
Image
Spoiler :
ChatonsHQVDexProjectGlobalPokedeXPlus•Pesterchum: bismuthChainsaw

Avatar du membre
Dr.Snap
Membre
Messages : 6041
Enregistré le : lun. 30 avr. 2007, 01:24
Localisation : Etage 442 Tour Sacrée Hospital Section TLP
Contact :

Re: Mon Voisin Le Cadavre! [ Vainqueur Concours: Snap /o/ ]

Message par Dr.Snap » mer. 13 oct. 2010, 21:57

"Je saurai faire partir ces sales connards !"

## Le plan de Décibelle ##


Précédemment...

Mr. Lasvegas enlève ses lunettes noires et ne peut qu'être abattu après cette histoire. Il ont eu Tyriak, il ont eu toute une unité du FBI...Comment va-t-on les arrêter dans leur destruction de la planète ? Les plus grands éminents scientifiques du FBI et du Pentagone s'associent afin de trouver un moyen d'éviter le pire, de l'exil total de la planète à la revanche atomique en passant par une guerre spatiale ou encore des systèmes de téléportation quantique...

Sur le plan théorique, on tient là des idées dignes de surpasser n'importe quel prix Nobel. Mais sur le plan réaliste, la Terre n'a qu'une heure d'espérance de vie avant son annihilation...Les plus grandes puissances mondiales sont maintenant réunies afin de décider de l'avenir de la Terre, mais ce n'est pas très convaincant...

Alors que tout le monde planche sur un problème a priori insoluble, un petit sourire en coin apparaît dans la grande salle de réunion. Une femme a l'air d'avoir compris le problème et même de l'avoir résolu.

"Laissez-moi faire !", hurla Décibelle à toute la salle, "Je saurai faire partir ces sales connards !"

Tout le monde est éberlué. Comment cette femme, avec cet air arrogant et fier, cette grande cape noire, cette jupe noire, cette tenue noire qui laisse deviner ses formes généreuses, ses lunettes de soleil, en train de prendre son tube de dermophil et de s'en mettre sur les lèvres, pourrait maîtriser cette situation désespérée ?...Mais il semblait bien qu'elle avait un plan audacieux.

En effet, Décibelle n'était pas quelqu'un à prendre à la légère. Ses larges connaissances dans le domaine de la science paranormale et ses nombreuses thèses sur les aliens confirment sa place de vice-présidente du FUCK. Elle était inégalée dans le domaine de la compréhension extraterrestre, et après avoir analysé et planché sur le tableau blanc de Tyriak, elle comprit les craintes de ce dernier. Mais elle avait le plan parfait pour une victoire parfaite. Car tout doit être parfait. C'est la dernière chance.

Décibelle avait compris des choses que seuls les Gmaw savaient, notamment leur système de communication télépathique entre eux, si utile aux espions pour faire leurs rapports à leurs supérieurs. Et elle avait une idée complètement folle.

Décibelle récupère tout l'équipement qui était attaché au Gmaw qui avait servi de sujet d'expérience à Tyriak, et décide de l'améliorer un peu afin de l'aligner avec ses fréquences cardiaques et cérébrales, dans le but de se créer une sorte de casque de transmission télépathique. Peut-etre que de cette façon, Décibelle pourra communiquer avec les Gmaw !

Décibelle met son casque, puis appuie sur quelques touches et abaisse la manette du courant. La génie de la science reçoit alors un terrible choc électrostatique qui lui donne une abominable migraine, mais...

"TOi AppELler lE chEF. Je RenTReZ LEs CoOrDOnnéEs de ToUr CiBle.", entend-elle dans son casque. Ca marche ! Mais comment leur envoyer une trame sonore ? C'est le seul élement du problème qu'il faut encore résoudre. Et toujours le sourire en coin, Décibelle calcule, fait des simulations, compose des molécules et trouve finalement l'ajustement qu'il faut faire à son dispositif pour pouvoir transmettre une phrase par la pensée...

"DGH à VaISseaU CoMBat. VOus me rEceVoIr ?"
"Est-ce que quelqu'un m'entend ?", dit Décibelle, d'une pensée dubitative douteuse d'un doute.
"QUe...QuI...CoMMent AvEz-ToI ?"
"Je m'appelle Décibelle ! Et je souhaiterais négocier !", dit-elle d'une pensée forte.
"mOI VOus TraNSmeTTraIeNT à chEf ZBX.", dit l'alien, très étonné.

La minute d'attente pendant laquelle le sbire Gmaw prévient son chef parait très longue pour notre chère héroïne, profitant du laps de temps pour s'humecter les lèvres avec son tube de dermophil.

"IcI ZBX. MoI chEf Gmaw. NéGOciaTiOn iMpOssIBle."
"Ecoute mon gars, tu diras pas ca quand je t'aurai botté le cul !"
"VoUlOir VeNEz ? PaS prObLèmE..."

Décibelle sent un piège Gmaw, mais est impuissante face à leurs facultés cérébrales développées...C'est sans pouvoir rien faire contre cette puissance que Décibelle se fait téléporter par ZBX à l'intérieur de la salle de commande du vaisseau qui avait tué Tyriak et l'unité 15. Elle se fait immédiatement ligoter à l'aide de chaînes de plasma volatile à voltage constant. Et naturellement, elle se fait tout de suite interroger par le chef alien.

"Je veux négocier la destruction de la Terre ! Je vous propose la planète Vénus, à quelques parsecs d'ici, qui...qui....", dit Décibelle, en plein bluff et en réfléchissant, "...qui possède beaucoup plus de ressources thermiques et d'uranium stylisé..."
"SilENce. PropOS REfuSé. EnFErmEr foRmE dE Vie à BAsE de CarBoNe dANs cELLule !"

Décibelle est choquée. Son plan parfait n'a pas marché ! C'est totalement dans une colère noire que Décibelle se fait enfermer dans une île flottante entourée de lasers, déja occupée par un dissident Gmaw atteint de folie qui n'a pas voulu tuer ses enfants quand ZBX lui avait demandé, comme il lui a expliqué...

Déci sait qu'elle doit sortir très vite. Mais d'abord, elle se met du dermophil. On dirait vraiment que c'est l'objet qui la fait trouver des plans merveilleux...
Mais l'île instable à cause du poids du Gmaw fou fait trébucher Déci, qui lâche son dermophil sur le Gmaw avachi au sol.

Et là, c'est le drame.

Au contact du dermophil, le Gmaw se met à fumer et à fondre ! Déci a trouvé sans le vouloir un moyen de tuer les Gmaw ! Elle se met à crier par pensée et par ondes cérébrales assommantes à ZBX, dans l'espoir qu'il vienne approcher en personne de Décibelle afin de lui tendre un piège mortel. Et ca fonctionne...

ZBX se téléporte devant la cage de Déci qui lui balance le dermophil en direction de la tête ! Mais malheureusement, le Gmaw fou avait transmis sa douleur et avait fait un rapport détaillé à son chef. Il travaillait encore pour ZBX ! C'était un piège !

Le chef Gmaw utilise donc un pouvoir cérébral afin de stopper net le stick de dermophil en l'air, et le redirige à une vitesse ahurissante dans le cerveau surdéveloppé de Déci, traversant ainsi son lobe frontal de part en part. Les quelques dernières secondes de la vie de Déci n'auront pas été brillantes...

"hUMaiNs SouS-eSTimEz Gmaw. hUMaiNs GaGner GUErre PasSéE ConTrE nous. Gmaw ReVAncHe !! DéTRuirE hUmAInS !!"

A suivre.

-----------

Pfou ^^


Au choix :
- Vous devrez tuer le shérif Snap avec un cactus;
- Ou vous devrez occire le Prince Snap avec l'épée légendaire de la Morkitu;
Modifié en dernier par Dr.Snap le mer. 13 oct. 2010, 23:06, modifié 3 fois.
ImageImage - Image - ImageImage

Avatar du membre
Lykananas
Membre
Messages : 2795
Enregistré le : dim. 13 juin 2010, 17:02
Localisation : Molly's

Re: Mon Voisin Le Cadavre! [ Vainqueur Concours: Snap /o/ ]

Message par Lykananas » mer. 13 oct. 2010, 22:03

Je réserve

EDIT: Et voilà, mon premier mvlc !
bonne lecture ;)
Spoiler :
Un garçon se redressa dans son lit. Les cheveux ébouriffés, les yeux rouge et cernés, la bouche pâteuse. Il enfila les pantoufles posées à côté de son lit et se leva, s'étirant et baillant bruyamment.
Il se dirigea lentement vers la porte de sa chambre en désordre en se grattant le dos. Arrivé dans sa cuisine, il se prépara un café et des tartines et s'assit pour déjeuner. Une fois repu, il remonta dans sa chambre et en ressorti tout habillé.
Il partit alors à son rendez-vous. Les bouchons lui firent prendre du retard, mais ce n'était pas gênant, car il ne devait être sur place seulement à 10h00. Il se gara à une place libre sur le trottoir et ouvrit la portière. Il verrouilla sa voiture et sortit la clé de son cabinet. Il poussa la porte, sur laquelle un écriteau affichait : Dr.Kipik, acupuncteur., ainsi que les horaires d'ouverture.
La salle d'attente était vide. Il s'assit sur une chaise en plastique bleu. Des magazines avaient été négligemment entassés sur une petite place au centre de la pièce au murs blancs. La radio était allumée est une douce musique se répandait dans le pièce comme un parfum. Il ferma les yeux un instant et se laissa porter par la mélodie, oubliant momentanément sa douleur au dos. Il finit par sortir de sa rêverie et patienta en feuilletant la première revue qui lui était venue sous la main. Celle-ci portait sur la botanique. Des photos de fleurs tropicales remplissaient la page et donnaient une touche de gaieté au papier blanc. Toutes sortes d'informations accompagnaient les illustrations.
Le garçon s'attarda sur un cactus doctorus snapus. Il parcourut des yeux l'article à son sujet. Il comprit vaguement que ce cactus doctorus snapus portait des épines remplies de venin. A ce moment précis, la porte s'ouvrit et le garçon eut un sursaut.
« Snap Dr ! »Appela le médecin avant de voir qu'il n'y avait qu'une seule personne dans la salle.
Cette personne reposa son magazine et pénétra dans le bureau. Après s'être rapidement informé de la situation, l'acupuncteur pria Snap de s'allonger sur le lit. En s'exécutant, il aperçu le cactus doctorus snapus, mais n'y prêta aucune attention. Une fois couché, il réagit. Trop tard malheureusement (enfin pour lui %) ). Le Dr Kipik brandissait le cactus au dessus du patient un sourire sadique s'affichant sous ses petits yeux porcins. Il abattit la plante tel un épée, et les aiguilles se plantèrent à diverses endroits du corps (mais pas où ça aurait été marrant paf: ) Le venin acheva sa victime instantanément. Le Dr Kipik ricana bruyamment, et reposa le cactus à sa place initiale.
Tuez moi avec une calculette à présent :twisted:
Modifié en dernier par Lykananas le jeu. 14 oct. 2010, 19:07, modifié 2 fois.

Avatar du membre
DimoniaK
Membre
Messages : 6669
Enregistré le : jeu. 13 mai 2010, 09:47
Localisation : Aici zace un om despre care nu se stie prea mult.

Re: Mon Voisin Le Cadavre! [ Vainqueur Concours: Snap /o/ ]

Message par DimoniaK » jeu. 14 oct. 2010, 16:54

~A tout intello toute calculette, ou arme du crime...~


Ah, les cours de maths... une véritable purge. Le prof énonce les instructions comme un robot, ignorant les chaises qui lui sont lancées dessus, les élèves ne comprennent rien aux exercices et enfin, les interros sont catastrophiques comme toujours, eh oui...

-Donc: Decibelle, 2/20 y'a pas besoin de commentaires. :twisted: KevUmbreon, 3/20, mettre que Weavile Heart a fait une belle fic sur la copie ça sert à rien, et d'ailleurs c'est faux même dans le domaine des VLC.
-Comment ça je fait pas de belles fics? Essayez tiens madame! Gueula comme à l'habitude DimoniaK du fond de la classe, en train de chahuter une énième fois.
-Et vous vous auriez eu zéro même si vous aviez pas dit ça. Votre carnet.
Pff... soupira le cancre en lançant son car,net sur la table du prof.
Ouais, joli lancer! cria la classe entière.

Il n'y a pas de quoi féliciter votre camarade! Il aurait pu tuer Lykarale!
Cette idée avait germé dans le cerveau de Momo, et elle n'était pas près de faner..

-Bon eh bien d'ailleurs, félicitations à Lykarale: 18/20! Applaudissez!
Les élèves mirent leur sonnerie de portable imitant des applaudissements plutôt qu'applaudir vraiment la fayotte qu'ils haïssaient, et là-dessus la sonnerie émit son battement.


A la sortie, DimoniaK accosta Lykarale qui même si elle excellait dans le domaine des notes, n'était pas bien futée et accepta donc avec plaisir une invitation à la fabrique de calculettes, endroit qui serait paradisiaque pour la folle amoureuse des maths.

Une fois entrée dans l'usine, les deux élèves rejoignirent un vieil homme aux quelques cheveux gris et fades. Ils écoutèrent donc les instructions du vieux papi (-chuchotez quand vous parlez!) et virent que certaines calculettes mal fabriquées étaient broyées par une machine énorme de laquelle provenait un effroyable vacarme.
-C'est là que va la fabrication mauvaise... radota pour la trete-sixième fois le cieillard, mais Momo eut alors une idée.
Il prit soudain une calculette de la pile et la lança sur Lyka qui cria:
-Mais tu es malade! on te l'a interdit en cours de maths!
-Le cours de maths c'était trop peu discret... répondit DimoniaK avec une lueur de folie dans les yeux.

La calculette ainsi que Lyka tombèrent dans la machine infernale jusqu'à ce que l'intello ne soit réduite qu'en sang. Momo avait sans doute oublié le vioc, mais heureusement, Alzheimer prit ce dernier et il ne fit que gerber sur les policers qui le questionnaient.

Plus tard, alors que DimoniaK avait séché les maths, il examina sa calculette et déclara:
-Ca sert à rien, ma seule arme de triche bug à cause du sang qui est à l'intérieur...
Mais alors que DimoniaK était affalé devant l'ordi, il mourut à la vue de...


Un smiley et le kikoo traditionnel l'employant!
Modifié en dernier par DimoniaK le jeu. 14 oct. 2010, 19:49, modifié 2 fois.
Image

Merci à Versus :D

Avatar du membre
Saer Myenn
Membre
Messages : 4020
Enregistré le : mer. 27 janv. 2010, 21:43
Localisation : Tout est bon chez le héron

Re: Mon Voisin Le Cadavre! [ Vainqueur Concours: Snap /o/ ]

Message par Saer Myenn » jeu. 14 oct. 2010, 16:58

Nan finalement je laisse la main.
Image

Supprimme
Membre
Messages : 610
Enregistré le : sam. 29 mai 2010, 12:35
Localisation : Espagne, Asturies <3

Re: Mon Voisin Le Cadavre! [ Vainqueur Concours: Snap /o/ ]

Message par Supprimme » sam. 16 oct. 2010, 14:27

•Le Smiley meurtrier•

Il était une fois, une jeune fille nommée Miwapika. Elle était complètement barjo, et tous les habitants des Biperies l’avaient exclue. Vous allez me dire que beaucoup de personnes vivant à Pokébip Island étaient fous, citons AU HASARD : Snap, Déci’ ou encore Kevumbreon. Mais Miwapika n’était pas de ce genre là. Non, elle, elle élevait des Kikoolols. Elle en cachait au moins une vingtaine dans sa cave.

Le plus fou d’entre eux se nommait : PTDRLOLXD86. C’était le chouchou de Miwa’, et cette dernière lui avait même offert un smiley qu’il cachait dans une petite boîte en bois d’acajou. Mais ce smiley là n’était pas comme les autres ! Il était énorme ! Et PTDRLOLXD86 avait décidé d’en tirer toutes les capacités. En effet, deux jours avant, il avait envoyé un message, et Dimoniak l’avait humilié devant tout le monde :

PTDRLOLXD86 : MOA JEME TRO DIALA ET PALKIA ! C MAIS PKM PRFERE !
Dimoniak : Arrête de te conduire en Kikoo, ça craint ! Retourne dans ta cave, imbécile !
Vivinana : Ouais, Dimoniak a raison, va-t-en !
Tyriak : Casse toi, tu fais tâche !

Etc….

Voilà. A cause de Dimoniak, tout le monde était contre lui. Et il allait payer ! Le pauvre PTDRLOLXD86, avait confectionné, avec l’aide de Miwa’, une potion qui avait pour effet de rendre vivant et meurtrier son petit smiley adoré. Après lui avoir fait ingurgiter la dudite potion, le smiley faisait dans les trois mètres et avait une expression comme celle-ci : :angry: .

PTDRLOLXD86 décida de se rendre chez Dimoniak. En effet, lui qui d’habitude n’avait pas le droit de sortir à cause du règlement très strict de Miwa’, avait cette fois-ci obtenu l’autorisation de cette dernière.

En sortant, tout les Pokébipiens qui le croisèrent lui lancèrent des insultes (ou des tomates) à la figure. Sa rage grandissait de plus en plus, et en arrivant dans la modeste maison de son ennemi Dimoniak, ce dernier lui ouvrit la porte gentiment. Hé oui ! Dimoniak avait décidé de s’excuser auprès du kikoolol qu’il avait blessé moralement quelques jours avant ! Mais il n’en eu pas le temps, car PTDRLOLXD86 ouvrit sa boîte en bois d’acajou et l’énorme smiley :angry: en sortit ! Il entra dans la maison de Dimoniak (qui était effrayé) et attrapa PTDRLOLXD86. Ce dernier criait :

-Lach moa ! C moa ton maitr ! Ta pa ldroi de mattraP !

Mais le smiley s’en fichait éperdument ! Il fracassa son maître sur Dimoniak. Il frappa leur tête l’une contre l’autre si fortement, que celle de PTDRLOLXD86 explosa et du sang et des os jaillirent de partout. Normalement, il y aurait aussi du avoir des morceaux de cerveaux, mais comme PTDRLOLXD86 n’en avait pas…..

Bref, avec l’impact, le crâne de Dimoniak se fissura un peu. Malgré cela, il essayait de s’enfuir en passant par la fenêtre, mais malheureusement, l’énorme smiley l’attrapa, le cogna violemment contre le sol, et ingurgita ses restes, ainsi que ceux de PTDRLOLXD86.

Puis, l’énorme smiley continua sa route, à la recherche de chairs fraîches. Mais il n’allait pas pouvoir tuer Miwa’, car elle allait d’abord être tuée avec….

....un paresseux (l'animal, hein) et un magazine pour enfant %)
Modifié en dernier par Supprimme le sam. 16 oct. 2010, 15:32, modifié 1 fois.
Image
Desperate Housewives
Spoiler :
J'veux juste qu'on me supprimme mon compte, c'est tout!

Avatar du membre
Saer Myenn
Membre
Messages : 4020
Enregistré le : mer. 27 janv. 2010, 21:43
Localisation : Tout est bon chez le héron

Re: Mon Voisin Le Cadavre! [ Vainqueur Concours: Snap /o/ ]

Message par Saer Myenn » sam. 16 oct. 2010, 14:35

Spoiler :
Les prodiges de l'évolution (Oopas)
Je... m'appelle... Raillery... je... suis... un... humain... qui... a... évolué... en... paresseux... et... j'ai... tué... Miwapika... Voila... comment... Pfiou, c'est fatigant de jouer les paresseux ! Euh... Pardon...


Le... 28... janvier... 2010... Après... seize... ans... de... paresse... je... suis... devenu... un... paresseux. Miwa... par... compassion... et... aussi... parce... que... les... autres... Bipiens... m'avaient... oubliés... décida... de... conjurer... le... sort... en... reprenant... mon... éducation... à... zéro.

Le... 28... janvier... 2014... Après... quatre... années... d'apprentissage... intensif... je... décidais... de... lire... mon... premier... livre... illustré... bien... entendu.

« - Martine... va... à... la... plage... et... là... elle... rencontre... Gorges...
- Non, c'est Georges, pas Gorges ! C'est pas vrai, ca fait un an qu'on essaye de finir ce livre et t'as pas encore retenu la première phrase ?
- C'est... trop... fatigant... de... travailler... Je... vais... dormir... bonne... nuit.
- Je craque ! J'en ai marre ! Raillery, tu iras te trouver un autre professeur ! »
Miwa... s'empara... d'une... corde, et... se... pendit... Après... mes... dix... heures... de...sommeil... journaliers... je... saisis... le... livre, m'accrochais... à Miwa... et... lus... le... livre... du... début... à... la... fin... sans... me... tromper... Le sort se conjura finalement et pour fêter mon retour à la civilisation, j'invitais tous les Bipiens pour une grosse fête sans me douter que c'était mes dernières heures...
Vous devrez me tuer avec un guide d'explication de Norton Antivirus 2004 (seulement en le lisant), une vis émoussée qui ne peut pas transpercer et un gâteau Prince (sans me le faire manger)
Modifié en dernier par Saer Myenn le lun. 18 oct. 2010, 10:37, modifié 1 fois.
Image

Avatar du membre
Raÿtom
Membre
Messages : 499
Enregistré le : sam. 03 oct. 2009, 14:57
Localisation : un peu plus près 8D

Re: Mon Voisin Le Cadavre! [ Vainqueur Concours: Snap /o/ ]

Message par Raÿtom » dim. 17 oct. 2010, 13:02

Je réserve.

Ben oui, ça fait trop longtemps...
Spoiler :
Ouais, bon, ok, je suis un peu responsable, mais pas entièrement coupable, quand même! C'est de sa faute, pas la mienne! Voila exactement comment ça c'est passé, vous déciderez de ma culpabilité après:

Donc voila, j'étais dans la maison de Raillery, avec tous les autres. Ben oui, c'était son anniversaire, et on s'était tous mis d'accord pour lui offrir ne panoplie de cadeau qui allait bien ensemble: Blue Dragon devait acheter l'ordi, Deci' la souris, le clavier et autres périphériques, Dragibus microsoft word et les autres logiciels complètement inutiles, le Dr.Snap, je sais pas, il a parlé de microbes ou un truc du genre, Miwa' devait ramener les chips, outil indispensable au geek moyen et moi, le plus important (ou pas) : les logiciels plus utiles que ceux de Dragi'.
Après il y a les autres qui ont des cadeaux un peu perdus et totalement nuls comme deux places pour la finale de la coupe du monde 2014 ou une semaine dans la SSI (devinez tous seuls paf: )

Raillery était tout content de son cadeau, tellement content de remplacer son vieux ordi, qui a 54ko de RAM et 1Giga de disque dur, qu'il décida de l'essayer tout de suite. On se mit alors au boulot, à installer tout comme il se doit, tout en allégeant le cadeau de Miwa' un peu. Tout fut fait en bonne et due forme (quoique je ne suis pas certain le la souris sert à supporter, l'unité centrale, ni que l'internet 3G se branche au milieu de l'écran hum: ). On a allumé l'ordi, il marchait bien, manquait plus que les logiciels. DimoniaK rentra une clé USB, fit une petit manip et voila, Dragi' installa tous les dictionnaires qu'elle a pu trouver, et montra leur extrême utilité à tout le galerie, et moi les logiciels utiles: Mozilla, Toshop, WoW, un truc-dont-on-ne-doit-pas-prononcer-le-nom-sur-ce-forum et pour finir Norton.

_ Merci, ça suffit, celui-là je peux l'installer tout seul
_ T'es sûr de ce que tu fais?
_ Oui, t'inquiètes

Je le laissai alors installer Norton tout seul, comme le grand qu'il est. Il ouvrit alors le manuel électronique et commença à lire...

_ WTF? Ça raconte n'imp' ce truc!
_ Mais non, lui dit Snap, si c'est là c'est qui faut le faire...

L'air étonné, il alla prendre... un marteau et des clous! Assez bizarre, on s'est tous dit, puis on a commencé à manger des biscuits Prince (je sais pas pourquoi ceux-là alors pas la peine de me demander), quand je vis Raillery en train de pointer le marteau sur un clou sur le clavier

_ NMMMFAON! crais-je, du biscuit plein la bouche

Je me suis élancé, car je sais qu'il va se taper le doigt avec le marteau, il le fait à chaque fois. J'ai attrapé son bras avec ma main pleine de miettes, et tapais l'autre avec mon autre main, qui tenais un prince, et là, c'est le drame (le copyright est même pas officiel d'abord %) ): la vis ricoche sur la barre espace, et fonce pointe la première dans l'oeil de Raillery, il pousse un cri et sa bouche ouverte me donne envie de lui donner mon prince. Je lui mets dans la bouche, mais il pense tellement à son oeil qu'il oublie de mâcher et le biscuit vient se loger grâce à sa forme ronde, dans sa trachée, et il meurt étouffé.

Le pire dans tout ça, c'est qu'il a pas mangé de biscuits.
Le suivant devra me tuer grâce à...
...
...
Une... chanson grivoise paf:
Modifié en dernier par Raÿtom le lun. 18 oct. 2010, 02:26, modifié 1 fois.
:479: Image :609:
Enorme bravo à Natsuko qui a fait cette sign, et un encore plus gros merci pour la partager avec moi.

Avatar du membre
Tyriak
Membre
Messages : 7071
Enregistré le : jeu. 06 mai 2010, 18:51
Localisation : ça dépend y a du café ?

Re: Mon Voisin Le Cadavre! [ Vainqueur Concours: Snap /o/ ]

Message par Tyriak » dim. 17 oct. 2010, 16:09

I take it !!
Spoiler :
La chanson de Margueritte
Réflexion sur l'utilité des cadeaux d'une mère...
Il était une fois un beau prince charmant, que l'on appelait Raÿtom, dont le visage gracieux, constitué de courbes délicates soulignant de grands yeux bleus et des lèvres en bouton de rose, était encadré par de belles boucles blondes retombant sur des épaules carrées, petit avant goût de la puissante musculature de son torse parfait siégeant avec un équilibre parfait sur son cheval parfait qui galopait parfaitement au gré du vent parfait qui secouait parfaitement une chevelure parfaitement dorée qui séduisait parfaitement la princesse parfaite dans son château parfait ou il vécurent parfaitement heureux et eurent plein de petits enfants parfaits.
FIN


[MODEDISNEY=OFF]

Nan mais vous y avez vraiment cru? On récapitule.

Raÿtom, que l'on appelait plus souvent Ray' car la noble caste qu'il fréquentait était incapable de prononcer des mots de plus d'une syllabe, était un de ces frimeurs-nés dont la bêtise n'avait d'égale que le débit d'alcool ingurgité, un de ces individus dont le muscle le plus développé était celui qui servait à actionner les différents boutons d'une télécommande, décapsuler une bouteille ou ouvrir un paquet de chips, un de ces crétins dont la culture se résume aux émissions de Christophe Dechavanne. Voyez l'individu...

De plus, il avait une horrible femme à barbe que l'on appelait Décib... *voit une espèce de tache verte foncer sur lui* FUYONS !! paf:

Je disais donc, il était célibataire et collectionnait les dames comme d'autres collectionnent les papillons. (C'est à dire en les collant aux murs) paf:

Un jour, sa môman chérie lui envoya un disque contenant tous les «tubes et vannes pour une fête réussie: chansons grivoises et blagues salaces en tout genre !».
Évidemment, il connaissait ni la signification de « salace » ni celle de « grivois », et inséra donc le disque dans sa chaine stéréo pour comprendre les délicates intentions de sa chère génitrice.

La première chanson retentit :

J'ai rencontré Marguerrrrrit-euh,
Au détourrr-euh d'une garrrr-euh
Elle savait prend' les petit-euh
Et s'les faire sur le trottoir-euh !


Imaginez l'émotion qui envahit le cœur de ce blaireau sans âme, lorsque tant de pureté et de poésie traversèrent le vide intersidéral qui siégeait entre ses deux oreilles ! Ému, il se mit à siffloter lors du refrain :

Marguerrrrrit-euh, Marguerrrrrit-euh,
Je vais t'montrer ma [...]


Voici que le sens profond de la chanson s'empare des multiples lacunes de l'esprit de Ray', son âme se remplit des charmes de la vie, tandis que venait s'ajouter le second couplet :

En l'emmenant chez moiiiiiiiii
Je me permets un doiiiiiiiiiiiiigt
Qui glisse au fond, ma foiiiiiiiiiiii
De sa petite noiiiiiiiiiiiiix


Au bout du second refrain, Raytom ne supporte plus ce déluge de paroles emplies d'un lyrisme pur. Il DOIT exprimer ces nouvelles métaphores qui s'emparent de son esprit vide. Et voilà que vient le troisième couplet:

À mes désirs non cachéééééééés
Elle répond avec voluptéééééééé
Ses cris se font mueeeeeeeeeets
Et sa peau est mouilléééééééééééééée


Ça y est : la poésie conquit son cœur et l'emporte vers de nouveau horizons. Ses rêves deviennent plus lucides. Il lui semble voir le monde d'un œil nouveau. Il saisit un stylo et commence à s'exprimer. Ses mots se parent de jeux sonores tandis que la chanson, élégamment bruitée, continue à faire déferler sa magnificence:

Ma vigueur la surprennnnnnnd
Tout à coup elle serre les dennnnnnnnnnnts
Le final approch' lent'mennnnnnnt
Mais tout aussi sûremennnnnnnnnt


Et là, c'est le drame (copyright: 2010 - Dr. Snap Company) : le cerveau de Ray' étant mono-tâche, a oublié d'actionner la ventilation pulmonaire, ainsi que la syncope qui aurait pu le sauver. Le poète nouvellement promu s'affale sur le sol, dans un déluge d'encre et de pensées lyriques. Un esprit savant de plus quitta le monde des hommes.


Vous devrez me tuer d'un sourire ...
Modifié en dernier par Tyriak le dim. 17 oct. 2010, 22:06, modifié 1 fois.

Verrouillé