Mon Voisin Le Cadavre! [ La Mort n'est qu'une seconde Vie]

Avatar du membre
BlueDragon
Membre
Messages : 434
Enregistré le : Mar 23 Sep 2008, 18:14
Localisation : Volant dans le ciel

Re: Mon Voisin Le Cadavre! [ Vainqueur Concours: Snap /o/ ]

Messagepar BlueDragon » Dim 17 Oct 2010, 17:03

Il était une fois un jeune homme répondant au nom de Tyriak. Il esquissa un sourire... et s'écroula sur la table de son dîner.
Comment ça c'est trop court ?! Vous savez pas comment il est mort, et alors ? Qu'est-ce que ça peut me faire, moi ?
Raaaah, vous êtes têtus comme des mules... Bon. Alors je vais vous conter...

~ L'histoire de la Wii qui TUE ~

Il était une fois un jeune homme répondant au nom de Tyriak. Hein ? Je l'ai déjà dit ? Possible. Bon, vous me laissez raconter oui ?!
Donc, ce Tyriak était un accro des jeux vidéos. Oui, encore un. Hého, c'est pas ma faute s'ils crèvent tous dans une histoire où je suis embarqué !
Donc, ce Tyriak était un accro des jeux vidéos. Oui, je l'ai déjà dit, je sais, VOUS M'LAISSEZ RACONTER OUI OU NON ?
De plus, notre ami était à la veille de son anniversaire. Quoi ? Quel âge il allait avoir ? Mais j'en sais rien ! A la prochaine interférence j'arrête de raconter è_é
Et, en bon accro des jeux vidéos, il avait commandé une nouvelle console. Une Wii je crois. Non, il ne l'avait pas encore, c'est pas un fils de riches non plus ! Il était tout excité à l'idée de l'avoir. A part la Wii, sa liste était remplie de jeux pour toutes consoles. C'était vraiment un accro.
Le lendemain soir, alors qu'il était assis à table avec sa famille et ses amis, les cadeaux arrivèrent. Il les ouvrit tous, et eut la mauvaise surprise d'en trouver qui n'étaient pas des jeux vidéos. Mais, lorsqu'il ouvrit le paquet de la Wii, il sourit de toutes ses dents... et s'écroula, mort, sur la table de son dîner d'anniversaire qu'il ne mangea jamais.
Vous voulez encore des précisions ? Roooooh...
Il se trouve que ce cher Tyriak avait les incisives très écartées. Mais j... quelqu'un avait caché un petit mécanisme dans la boîte de Wii. Grâce à une télécommande... Enfin je pense que c'était grâce à un télécommande, on pouvait faire jaillir une petite bille d'acier enrobée de bon cyanure meurtrier. La bille passa entre ses dents et retomba sur la langue de notre ami accro. Il mourut sur le coup.

Votre arme sera un dictionnaire... Vous ne devrez ni me frapper avec ni me le faire avaler, en morceaux ou non.

Avatar du membre
Anzu-chan
Membre
Messages : 64
Enregistré le : Lun 29 Déc 2008, 20:50
Localisation : Salut!Aurevoir!
Contact :

Re: Mon Voisin Le Cadavre! [ Vainqueur Concours: Snap /o/ ]

Messagepar Anzu-chan » Lun 18 Oct 2010, 21:26

Bon,si personne le fait je suis preneuse.




Quoi comme ca j'ai tué BlueDragon?BOn je l'ai un peu tuée mais pas trop,c'était aussi la faute a Déci.Bref tous ca a commencé a son anniversaire.BlueDragon adorait lire.Toujours est-t-il que Décibelle et moi,lui avons offert toutes les deux C'est surtout moi qui ait payé...toute la collectionc des dictionnaire 2011.Alors que l'on arrivé,Blue Dragon lisait un de ces gros pavé de 900pages.Et encore,c'est le plus petit de sa collec',hein.N'empeche que Deci c'est ma meilleure amie.Meme si elle ultra-enervante de temps en temps,on es assez copine.Donc pendant qu'on était dans un magasin de livre Déci a acheté quoi?Vous avezpas entendu?Tant pis pour vous!
J'en étais odnc au fait de quands on est arrivé.Blue Dragons lisait.Ils nous a entendu sonné et nous as ouvert,bien entendu.Embrassade etc...Nous nous sommes ennuyé a enendre parlé de tous ses livres...Moi et Deci,on est plus des geeks.Bon,vient le moment des cadeaux.
Il dechire tous les papiers cadeaux(sous les regards trite de Déci qui a mis un moment a les embalé)jusqu'au dernier,celui qu'a acheté Déci,celui ou vous avez dit QUOI? et pas COMMENT?.Il l'ouvrit.Et y decouvrit...L'encyclo des Filles!Il mourrut sous le choc.



Huum...Tuez moi avec une capote durex tutti fruity!
/▌
/ \☻ Bob est mort (:,normal,les militaire l'ont flingué,a force de voir sa tête douce!!!!

Spoiler :
<a href="http://www.squiby.net/level/3301522"><img src="http://squiby.net/view/3301522.png" border="0"><br>Click Me!</a><br>
ImageImage

Avatar du membre
Raÿtom
Membre
Messages : 499
Enregistré le : Sam 03 Oct 2009, 14:57
Localisation : un peu plus près 8D

Re: Mon Voisin Le Cadavre! [ Vainqueur Concours: Snap /o/ ]

Messagepar Raÿtom » Jeu 21 Oct 2010, 01:29

Bon, on va se débarasser de cet objet qui embête tout le monde, donc je réserve

Bon, même si vous me croirez jamais, même si vous vous moquez de moi, même si vous entamez des procédures judiciaires (vous le ferez pas, hein?), je me lance.
Hum... Bon, voila, c'est que... Heu.. Hummm... Ok, je dis tout: je sortais avec Anzu-Chan, parce que je l'aime, c'est tout... J'aime son corps voluptueux, sa mémoire de mangas enorme et son caractère gentil comme celui d'un ange.
Et puis oui, c'est une rumeur, mais elle et vraie, il y a eu un drame...

On s'était disputés pour des broutilles, alors pour nous réconcillier, on avait prévu notre "première fois". Étant précautionneux, je partis à la pharmatie acheter un préservatif (tutti-frutti me semblait être le meilleur choix) puis me rendis chez elle (elle avait pris le soin de faire partir ses parents)

"Entre!Je suis dans ma chambre.Viens me voir mon Raÿtom chéri"

Je fronçais les sourcis. Sa façon précipitée de parler, d'oublier les espaces après la ponctuation, ça m'énervais. Je me suis calmé, et je suis entré.
Je l'ai vue. Elle était nue, assise sur son lit en train de m'attendre.

"Alors,tu es ébloui par ma beauté?Viens,ne soit pas timide!Montre moi ce que tu as dans le ventre,enfin...sous le ventre!Hihihi :jump: "

L'écouter a estompé la réaction naturelle causé par la voir...

"Qu'attends-tu?Je risque de me refroidir!Viens vite me voir et me faire un très gros calin!"

C'était trop, j'étais plus chaud, j'étais bouillant de colère, je lui criai si elle préférait une relation orale en lui mettant la capote sur la tête et le visage, et la différence entre une capote et un sac plastique, c'est que la capote, c'est serré, et elle mourut donc en étouffant lentement...


Tuez moi avec... Un haricot vert!

:479: Image :609:

Enorme bravo à Natsuko qui a fait cette sign, et un encore plus gros merci pour la partager avec moi.

Avatar du membre
Dr.Snap
Membre
Messages : 6041
Enregistré le : Lun 30 Avr 2007, 01:24
Localisation : Etage 442 Tour Sacrée Hospital Section TLP
Contact :

Re: Mon Voisin Le Cadavre! [ Vainqueur Concours: Snap /o/ ]

Messagepar Dr.Snap » Jeu 21 Oct 2010, 13:54

"Oh non, manquait plus que ça...Kev, qu'est-ce tu fous bordel ?"

GMAW 3
~~ On n'a-Raytom pas le progrès ~~


Précédemment...

Le cuirassé commença à approcher les limites de la ville. Les services secrets étaient en effervescence. Les idées bouillonnent. Tout le monde sait désespérément que c'est la fin de l'humanité. La seule chose qui les pousse à chercher est l'envie de vivre...

Seule une personne sait ce qu'elle cherche dans cet enchevêtrement d'idées. C'est Raytom. Membre du FBI et du FUCK à la fois, il est très demandé dans cette affaire, mais il a clairement exigé qu'il voulait travailler dans le calme et dans son laboratoire privé qui recèle des millions de secrets. En effet, avant de se lancer dans un projet d'urgence de sauver le monde, Raytom faisait toutes sortes de tests très douteux sur de pauvres cobayes pas toujours animaux dans le but de découvrir dans le plus grand secret, le pouvoir de l'immortalité.
La seule chose humaine, vivante et normalement constituée qui l'accompagne dans ses recherches, c'est Kev, son assistant privé, et accessoirement son intermédiaire entre le FBI et lui.

Décibelle était très liée à Kev. Ils sont éperdument amoureux l'un de l'autre et ne cachent pas leurs sentiments. Mais curieusement, Kev était au courant de sa mort tragique dans le cuirassé principal, et n'était pas plus ému que ça...
En fait, ça n'a rien de bizarre.

Décibelle et Kev, c'est une histoire que tout le monde connait. Tout le monde au sein des bureaux fédéraux sait que ces deux-là sont ensemble. Mais ils ne savent pas que c'est un énorme mensonge !! Décibelle était avec Kev dans l'unique but de devenir cobaye d'une expérience certes douteuse de Raytom !! C'était son unique chance d'y participer, étant donné que le FUCK réfute particulièrement les trouvailles de Raytom...
C'est donc en cachette que Décibelle était allée provoquer les Gmaw.

Le but de cette mascarade était pour Raytom d'intercepter certaines ondes télékinésiques par l'attirail électronique que Décibelle portait sur elle, envoyant ainsi les données à notre savant fou. Il voulait à tout prix comprendre comment se servir de ces ondes afin de les utiliser contre les aliens et ainsi les disloquer de la galaxie, pour enfin pouvoir continuer son projet de rêve d'être immortel...Un plan très fourbe, mais un plan parfait pour Raytom.

"La guerre est un combat que l'on mène à plusieurs, la science est un combat que je dois mener tout seul !!", disait-il, en programmant sa nouvelle idée venue tout droit des informations de Décibelle, notamment sur le fait que le dermophil est une arme mortelle pour les Gmaw. Raytom décida alors de s'en procurer beaucoup...et, toujours dans l'ignorance du FBI, du FUCK et de toute autre organisation secrète, a construit la Raytom_3, sa troisième fusée, bourrée de dermophil, qu'il compte faire exploser au-dessus de la flotte extraterrestre. Une arme très massive qui ira repousser l'ennemi en-dehors de l'atmosphère terrestre. Il ne restera plus qu'à atomiser le reste de la flotte avec l'aide de toutes les forces aériennes internationales, et le tour sera joué, selon Raytom.

Le plan est prêt, il ne reste plus qu'à l'exécuter. Ayant reçu l'ordre de démarrer la fusée, viser la flotte, mettre en marche la bombe à retardement qu'elle contient et en réchapper vivant, Kev se dirige vers la fusée. Raytom sort alors de son laboratoire et se dirige vers les bureaux principaux, là où tout le monde ne sait plus quoi faire et où un énorme brouhaha règne en maître.
Raytom va parler à Mr.Lasvegas et lui explique son plan.

"Voyez ma fusée, là-bas, la Raytom_3 !! Je vais la faire exploser et anéantir la flotte avec !"
"Une fusée ? Mais vous avez perdu la tête ?"
"C'est ma seule idée monsieur, les deux autres fusées n'ont servi qu'à faire des tests..."
"Vous...Vous avez fait décoller deux fusées sans nous avertir ??"
"Trois, maintenant. Regardez, c'est le décollage."

Et en effet, par les grandes baies vitrées du FBI, tout le monde a pu constater le décollage. Inratable. Et tout se passe presque comme prévu...

Mr.Lasvegas, excédé, s'énerve après Raytom et se met à devenir de plus en plus bleu. Jusqu'à ce qu'il devienne une silhouette bleue. Après quelques secondes de stupeur générale, la silhouette bleue disparaît et laisse apparaître un être plus petit à la chair bleuâtre et recouverte de plaques de métal...Un Gmaw !!

"Oh non, manquait plus que ça...Kev, qu'est-ce tu fous bordel ?", disait Raytom dans son émetteur, alors que tout le monde dans le bureau s'est jeté sur le Gmaw...Celui-ci s'échappe, court dans tous les sens et vient percuter Raytom qui finit contre la fenêtre du bureau. Les yeux du Gmaw deviennent violets en même temps que la fenêtre disparait, laissant tomber Raytom en plein dans le champ de haricots verts en contrebas...

Pendant sa chute, la fusée explose dans un fracas épouvantable, libérant ainsi dans l'atmosphère la poudre de dermophil qui se disperse très rapidement au gré du vent, fondant les vaisseaux Gmaw et leurs occupants sur son passage. C'est une réussite ! Raytom a pu créer le champ de forces qu'il avait prévu...

Seulement, il n'avait pas prévu la chose complètement imprévisible qui allait lui arriver...

Il y avait une substance de métal dans les cuirassés des Gmaw. Une partie de ce métal fondu est tombée près de Raytom, et a été immédiatement absorbée par le sol fertile du champ de haricots verts, ce qui a pour effet de les métalliser : Ils deviennent aussi solides que du titane.

Raytom aurait pu largement s'en sortir s'il ne s'était pas pris le cadavre de Kev dans son rétablissement, le faisant ainsi tomber la tête la première sur un haricot vert métallisé, bien droit comme un I, tuant Raytom après une lente agonie...

Les Gmaw sont maintenant inoffensifs pour l'instant, il faut se débarrasser de la menace pour de bon !!
Reste-t-il un génie pour sauver la Terre ?

A suivre.

------

Pfou ^^
Il faudra me tuer avec une cafetière, ou bien avec Godzilla. (rien ne vous empêche de faire les deux %) )
ImageImage - Image - ImageImage

Avatar du membre
BlueDragon
Membre
Messages : 434
Enregistré le : Mar 23 Sep 2008, 18:14
Localisation : Volant dans le ciel

Re: Mon Voisin Le Cadavre! [ Vainqueur Concours: Snap /o/ ]

Messagepar BlueDragon » Jeu 21 Oct 2010, 18:51

Godzilla, Snap and the coffee maker
Once upon a time, a... Oops, it isn't the right language.
Il était une fois un homme célibataire du nom de Snap. Il vivait seul dans sa maison, sans même un animal pour lui tenir compagnie. Tous les matins, il se faisait un petit café, tristement, sans personne avec qui le partager.
Un matin, comme tous les autres matin, il était affalé dans un fauteuil devant sa télé, le temps de se réveiller complètement. Mais, soudain, alors qu'il regardait les aventures de Pika le Pikachu et ses amis, un flash info spécial s'afficha à l'écran. Son amie présentatrice, Décibelle, était affolée et parlait très vite.
- Une énorme bestiole inconnue est apparue hier soir en Pokébipe, du côté de la côte des Biperies ! Elle se dirige actuellement vers St-Voisin-en-Cadavre ! On dirait un Pokémon préhistorique géant ! Nous l'avons appelé "Godzilla". Habitants de St-Voisin-en-Cadavre, faites attention !
Puis les aventures de Pika le Pikachu et ses amis reprirent.
- Pauvres st-voisins-cadavrais ! s'exclama Snap entre deux gorgées de café. Mais attends un peu... Je SUIS un st-voisin-cadavrais ! AU SECOURS !
Snap éteint la télé, finit son café, sa tartine et partit dans sa chambre,à la fenêtre. Au loin, il distinguait une grande silhouette dinosaurienne. Et elle grandissait. Et petit à petit, devenait verte. Affolé, Snap s'habilla en vitesse, un peu trop même : le pull à l'envers, la ceinture autour du poignet et pas de chaussettes. Puis il se barricada complètement et partit regarder la fin des aventures de Pika le Pikachu et ses amis pour se détendre.
Il avait fini par tout oublier et il était absorbé par les aventures de Pika le Pikachu et ses amis quand il aperçut un truc jaune à la fenêtre de la cuisine (car son salon était dans la même pièce). Il regarda de plus près et se rendit compte que c'était un disque jaune entouré de vert avec un trait noir au milieu. Et là, il se rendit compte que c'était en fait un oeil. Un monstreux et terrifiant oeil qui le fixait. Snap prit sa spatule, ouvrit la fenêtre à la volée et frappa l'oeil avec la spatule.
Godzilla se redressa en couvrant son oeil meurtri avec sa main. Snap vit les dégâts : les maisons n'étaient pas trop endommagées, mais elles avaient maintenant toutes un point commun : leur toit était retiré. Snap constata avec soulagement que ses voisins (la vieille mme Dragibus, Raÿtom, Vivinana...) étaient sains et saufs sur leur trottoir. Et il constata que le sol était jonché de bouteilles et de débris de verre. Puis il regarda le monstre et vit qu'il s'était remis du coup de spatule. Il se cacha alors derrière son fauteuil.
Godzilla souleva le toit de la petite maison de notre Snap et fixa celui-ci ; l'oeil du monstre avait rougi et était encore plus terrifiant ainsi. Godzilla tapa du pied, et toute la maison trembla. Il vit alors le mouvement des liquides ; il prit toutes les bouteilles de Snap, en plastique comme en verre, les but d'un trait et les jeta dans la rue, en tapant encore du pied pour voir les liquides. Il but même le savon liquide, l'eau de Javel et l'huile, mais cela ne semblait pas le gêner.
- J'ai compris ! fit alors Snap en se frappant le front. Il a soif et cherche à boire partout !
Le monstrueux monstre tapa encore du pied et vit la cafetière de Snap. Il s'en saisit. Snap, quand à lui, s'approcha et, bien que terrifié par Godzilla et son oeil rouge, commença un discours :
- Cher Godzilla ! Je parle au nom de tous les st-voisins-cadavrais, de tous les Pokébipiens et de tout le monde ! Je te somme d'arrêter de détruire nos maisons ! Nous pouvons te fournir à boire, si tu arrêtes de...
Snap ne termina jamais sa phrase. Godzilla avait l'air de trouver le café vraiment pas bon ; il recracha le liquide et lâcha la cafetière sur notre ami, sans faire exprès. Mais comme le monstre faisait environ une vingtaine de mètres de hauteur, la cafetière traversa la tête de Snap en pleine phrase. Quelques jours plus tard, on enterra Snap.
L'oeil était dans la tombe et regardait Snap...
FIN

Faut m'tuer avec du feu ! Mais d'une façon originale bien sûr, sinon c'est pas marrant. Donc je ne devrai pas me faire brûler ^^ (enfin si, mais seulement une fois mort)

Avatar du membre
Raÿtom
Membre
Messages : 499
Enregistré le : Sam 03 Oct 2009, 14:57
Localisation : un peu plus près 8D

Re: Mon Voisin Le Cadavre! [ Vainqueur Concours: Snap /o/ ]

Messagepar Raÿtom » Dim 24 Oct 2010, 02:03

Aujourd'hui, c'est l'enterrement. Non, pas de BD, du docteur Snap voyons, qu'est-ce qui vous a fait penser une chose pareille? Donc je disais, c'était l'enterrement du Docteur de St-Voisin-en-Cadavre, et une grande partie du village était venue, pas parce qu'il est renommé ou autre chose, c'est juste qu'on est si peu que le peu du peu a fait une grande partie du village. Il semblerait qu'il ait été tué par un lézard géant qui lui avait fait tomber dessus une cafetière. Moi je privilégie l'hypothèse d'un excès de consommation de substances louche de la part des témoins %) .
Tout le monde était habillé en noir, sauf la doyenne qui était en rose fushia, comme à son habitude. Les corneilles rôdaient, comme si elles allaient goûter au même plat que les vers, les nuages étaient lourds et menaçants, noir et épais, le soleil semblait être au régime d'hydrogène (en fait ça veut dire qu'il rayonne pas fort paf: ) et l'herbe jaune avait oublié qu'il avait plut la veille. C'est dans ce décor enchanteur qu'on avait procéder à l'inhumation du médecin. Un bonhomme répondant au doux nom bizarroïde de Vivinana commença à lire un discours à l'esprit du défunt et bla bla bla... Jusqu'au dernières volontés.
À la dernière ligne, la tranquillité du cimetière et de ses occupants disparut: "Et, ajouta Monsieur Snap, je souhaite être incinéré à ma mort". L'agitation qui suivit eut au moins l'effet d'empêcher la foule de s'endormir, on accourut vers la fournaise, jeta le cerceuil dans le feu — idée très bête d'ailleurs, car le cerceuil a coûté cher et aurait pu être réutilisé pour quelqu'un d'autre — et il brûla en paix dans la machine... Une fois que tout le monde eut épuisé sa réserve d'oignons, chacun alla chez soit.

Pathétique comme cérémonie, penserez-vous... Peut-être, mais le grand ami indéfectible lui resta fidèle, n'eut pas recours aux oignons et n'alla pas prendre une cuite au bar juste après... Evidemment, vous l'aurez deviné, c'était Bluedragon. Il était triste, vraiment triste. Il revint à la fournaise pour voir les cendres de son ami. Le feu brûlait toujours. Dans un accès de folie, il crut voir son ami, debout dans les flames. Il courut dedans pour le retrouver, mais voyant que ce n'était qu'une illusion, il ressortit toujours aussi indemne qu'en rentrant.
En fait, son passage dans le feu avait permis aux trois grands dieux aux noms rouges de lui donner un pouvoir, en vertu de se loyauté etc... Bref, on se croirait dans un conte de fées %)

Il revint tout triste à la ville. Ben oui, comment aurait-il vu son pouvoir?
Derrière ses pas, l'herbre était cendre, le gravier coulait, le trottoir devenait rouge... Aussi le lendemain son bureau prit feu, puis sa maison, puis celle de sa petite amie (qui préfère rester dans l'anonymat)... Bien que rien ne fut encore officiel, le mot pyromane était murmuré dans la ville...

Triste et banni quelques jour après, il se laissa tomber d'une falaise. En dessous il y avait une forêt.

On raconte qu'on y vit ce jour là le plus grand incendie de l'histoire de l'humanité



Et je meurt... Avec l'objet que vous voulez. La condition est que ça fasse un beau calembour paf:
Modifié en dernier par Raÿtom le Jeu 28 Oct 2010, 02:23, modifié 1 fois.

:479: Image :609:

Enorme bravo à Natsuko qui a fait cette sign, et un encore plus gros merci pour la partager avec moi.

Avatar du membre
Dr.Snap
Membre
Messages : 6041
Enregistré le : Lun 30 Avr 2007, 01:24
Localisation : Etage 442 Tour Sacrée Hospital Section TLP
Contact :

Re: Mon Voisin Le Cadavre! [ Vainqueur Concours: Snap /o/ ]

Messagepar Dr.Snap » Mer 27 Oct 2010, 21:58

"Du calme, on va essayer de passer en discrétion et ca devr..."

GMAW 4 - Dernier épisode !!
~~ Left 4 Dermophil, against the Resident Evil ~~
Parce que les meilleures trilogies sont en quatre épisodes.


Précédemment...

La surprise de Raytom était évidemment inattendue, mais a été un franc succès. Le nuage de poudre de dermophil qui s'est maintenant répandu à peu près sur toute l'atmosphère du globe terrestre tout entier interdit formellement l'accès aux terribles Gmaw. Mais ils ne sont pas stupides, loin de là. Ils sont toujours en orbite, au-dessus de la Terre, attendant patiemment que le nuage mortel se dissipe. Ils ne veulent qu'une chose : se venger ! Se venger de leurs aventures passées avec les terriens, comme ZBX l'avait dit à Décibelle pendant qu'elle agonisait...

Qu'a-t-il bien pu se passer dans le passé pour que des aliens en veulent autant à la Terre ?...
Hé bien, autant vous raconter toute l'histoire.

Nous sommes en 1692. Hé oui, ca remonte à aussi loin. C'est en 1692 que tout à commencé, alors que Dragibus n'avait que 17 ans, c'était déja une génie de la mécanique dans son petit village paumé et boueux où le paysan le plus riche avait trois vaches et six canards. Dragibus (ne calculez son âge actuel et allez plutôt lire Pink Lady) savait déja tout. Son QI dont le mot surélevé ne serait qu'abstrait lui faisait comprendre des tas de choses, et notamment sur le futur. C'est donc logiquement de fil en aiguille que Dragi découvrit des secrets dont personne n'avait l'idée, comme par exemple ce jour où elle inventa l'électricité, ou sa première voiture qui marchait au fumier, ou encore quand elle alla placer une éolienne au centre du village...

Elle ne savait pas qu'elle était observée par les Gmaw. Un prodige, disaient-ils dans leur français bizarroïde d'alien. C'est à cause de son cerveau trop fertile qu'elle a été aspirée un beau jour par le vaisseau principal des Gmaw (dont elle avait déduit l'existence, d'ailleurs) Après leur méfait accompli, les Gmaw ont utilisé une sorte de pistolet-laser pour effacer la mémoire de tous les villageois qui ont été éberlués devant la scène...
Une théorie d'Einstein, bien des années plus tard, explique que le pistolet en question serait tombé du vaisseau après son utilisation, en plein dans un pré, et certainement mangé par une vache qui serait l'ancêtre de toutes les vaches folles aujourd'hui.

L'intelligence supérieure de Dragi a stupéfait tous les aliens. Malheureusement pour elle, la surdouée a subi un traitement pire que le mort : Dragi a été l'expérience d'une mutation génétique qui l'a transformée en Gmaw !! Et depuis ce jour, elle est le chef (car tous les Gmaw sont masculins, où, tout du moins, n'ont qu'un sexe, ou même asexués, car en effet leurs organes internes et leur mode de...ah on s'en fout ? Bon, pardon) de l'élite scientifique de recherche intersidéralement galactique et démoniaque de la force unitaire alliée des membres de la confrérie des Gmaw intelligents.

Les Gmaw sont très susceptibles. Ca, on le savait. Et ils n'ont vraiment pas aimé du tout trouver une intelligence supérieure sur une planète inconnue et boueuse. C'est pour ca que depuis plus de 300 ans, ils ont juré de raser la Terre. Ca serait leur vengeance !!

Retour vers le présent !!

L'heure est très grave, donc. Le FUCK et le FBI savent qu'il faut aller combattre l'ennemi à la source. C'est pour ca que trois excellentes recrues qui ont fait leurs preuves, Vivinana, BlueDragon et Dimoniak, ont été choisies pour piloter les trois vaisseaux secrets obtenus des résultats des fouilles des bureaux de Tyriak et de Raytom...personne ne savait qu'ils travaillaient en commun sur ces trésors de nanotechnologie.

Quelques ordres des plus hautes personnes du FBI et les voilà partis dans les vaisseaux Alpha, Delta et Oméga, vers l'infini et au-delà !! Tout ceci dans le but de détruire totalement la flotte ennemie et pourquoi pas la galaxie d'origine de la flotte Gmaw (je précise que les trois recrues ont été choisies sur la Suicide Hotline.)

Et les vaisseaux entrent dans la stratosphère...puis dans l'espace...

B : "Alpha, vous me recevez ? J'ai la cible en visuel, cible verrouillée, paré à tirer, Roger."
D : "Ici Oméga, et moi c'est pas Roger, c'est Dimo !"
V : "*soupir* Je vous reçois Delta, ne tirez pas, champ de forces détecté à 11 heures !"
D : "Mais c'est 16h30, là !"
B et V en même temps : "Ta gueule, Oméga !"

Et les trois spationautes sont maintenant bouche bée devant le spectacle qui s'offre à eux : un véritable mur de vaisseaux ennemis se dresse devant eux. Et c'est CA que le FBI et le FUCK veulent détruire avec trois vaisseaux expérimentaux plus ou moins inconnus ? Bah, tant qu'il y a de la vie, il y a de l'espoir...

B : "Ca va être chaud de passer ça, faudrait tester les missiles."
D : "On va mourir ?"
V : "Du calme, on va essayer de passer en discrétion et ca devr..."

C'est précisément à ce moment précis en toute précision (je le précise) que les sentinelles de la flotte envoient leurs sondes de détection de matière non-Gmaw en direction de nos trois sauveurs de l'humanité...

B : "Missile 1 largué !"
V : "Non, attends !"

Il se trouve que le missile était une trouvaille de Raytom, un missile qui grossit dans un milieu vide, comme l'espace, et se divise ensuite en une multitude de petits missiles à tête chercheuse...Le missile spécial fit donc mouche, et anéantit toutes les sentinelles de garde, devant les yeux ébahis de BD et Vivi, et les yeux absents de Dimo.

V : "Génial, on n'a qu'à foncer dans le tas avec ça ! Tous en formation !"
B : "Bien reçu Alpha, je vous suis. Tir programmé, cible verrouillée, paré à tirer, Roger."
D : "Vous allez où ? Attendez-moi !!"
V : "Merde, ils tirent ! Détachez ! Détachez !
B : "Hausse à 45, je file vers 3 heures. Je tire une première salve !"
D : "Je détache ma ceinture, alors ?"
V : "Dégage du milieu bordel de merde Oméga tu vas te faire exploser !"
B : "Oméga, tu me reçois ? Oméga ! Merde, il a été touché !"
V : "J'ai pas entendu d'explosion pourtant...Salve larguée à 10 heures ! Pourvu que ça passe leurs boucliers...
D : "Me revoilà les gars !"
B et V : "Oméga ?"
D : "J'avais fait tomber mon casque !! Je me dirige vers la Terre, Rodjeur."
V : "Mais reviens vers nous bordel, il faut exploser tous les vaisseaux ennemis !!"
B : "Ils partent comme des mouches avec ces super-missiles !!"

C'est ainsi, dans ces conditions, avec visiblement un membre de l'équipe un peu moins entraîné que les autres que petit à petit, la flotte Gmaw se fait décimer, malgré ses super tirs esquivés de justesse par l'escadron. Au bout de deux heures, il ne reste plus qu'un champ de débris galactiques...Et encore mieux, le portail intergalactique qui permettait aux aliens d'envahir la Voie Lactée a été détruit dans le combat lui aussi, fermant ainsi pour de bon le passage aux Gmaw !! C'est une réussite !!

C'est en véritables héros que les trois...héros atterrissent près du bureau principal du FBI, où ils sont acclamés par tous les dirigeants pour cette brillante démonstration. Grâce à eux, la planète est hors de danger pour de nombreuses années...
Exténués, les trois sauveurs s'effondrent au sol et se mettent à dormir comme ils n'ont jamais dormi. Les gens du FBI décident de les laisser tranquilles, ils leur parleront à leur réveil...

Soudain, un cri horrible se fait retentir du champ de haricots verts, non loin de nos protagonistes...C'est Raytom et Kev qui se dirigent lentement vers Vivi, BD et Dimo !! Mais comment peuvent-ils être vivants alors qu'ils sont morts ? Hé bien, la raison est plus simple qu'on le croit...

Les haricots verts avaient été métallisés par le métal des Gmaw, mais ce n'est pas tout : Ils sécrétaient également une substance étrange qui avait le pouvoir de zombifier tout ce qu'elle touche, et notamment ses deux premières victimes, qui ont été transpercées par ces haricots contaminés.

Les deux zombies se ruent alors sur les trois corps humains endormis à la recherche de chair fraiche. Personne ne se réveille, aucune alerte : les zombies arrivent donc jusqu'aux corps de BD et Dimo, et commencent à dévorer leur cou, en poussant des cris affreux (ca vaut pour les zombies et pour BD et Dimo), qui ont pour effet de réveiller Vivi, qui affolé, s'écarte en courant, et constate qu'il n'a qu'une balle à son revolver personnel du FBI. Il tire alors sa balle en plein dans la tête de Kev, qui s'écroule aussitôt.

Mais Raytom se dirige à sa vitesse de zombie sur Vivi, plaqué contre le mur, avec aucune issue possible...

Et soudain, le corps de Raytom explose dans une explosion de sang et de tripes. Vivi, devant la stupéfaction et l'incompréhension, décide de ne pas réfléchir et de courir vers les bureaux fédéraux afin de prévenir tout le monde de l'horreur qui vient de se dérouler...

L'explosion du corps de Raytom a une explication.

En effet, lors de la mort de Décibelle, le stick de dermophil qui lui a transpercé la tête était tombé jusqu'au fond du cuirassé, où il a ensuite été jeté en orbite par un Gmaw. Ce stick a dérivé dans l'espace pendant des heures et des heures avant de revenir dans l'atmosphère terrestre et de gagner toujours plus de vitesse en tombant pile sur Raytom qui passait ICI à CE moment-là. Un corps ne peut pas résister à la chute d'un objet à plus de 35000 kilomètres / heure... C'est pas de bol tout de même. Mais le principal, c'est que la Terre soit sauvée !!

...

Pendant ce temps, à l'autre bout du monde, des scientifiques ont réussi à extraire des corps de certains animaux des morceaux qu'ils ont ensuite assemblé pour former une sorte de pistolet-laser. Pour l'essayer, ils ont tiré en l'air, et le rayon a été dirigé sur un satellite, ayant pour effet de renvoyer le rayon qui efface la mémoire sur toute la planète...

Au final, il ne s'est rien passé, c'est pour ca que personne n'est au courant de cette histoire, sauf moi, Snap, toujours sur ma petite planète personnelle en orbite de la Terre !!

THE END !!


---------

Yeehaw !! Ca, c'est fait ^^

Vous devrez tuer le Pharaon Snap avec un ânkh.
ImageImage - Image - ImageImage

Avatar du membre
Vivinana
Membre
Messages : 2688
Enregistré le : Ven 28 Mai 2010, 21:46
Localisation : Dans le cul de Darius avec ma Lulu fisteuse !
Contact :

Re: Mon Voisin Le Cadavre! [ Vainqueur Concours: Snap /o/ ]

Messagepar Vivinana » Jeu 28 Oct 2010, 12:37

Je prends, ça fait longtemps %)

----------------------------------------
Magique grand-mère !

Au cœur de l'Égypte où les pyramides sont merveilles...
Se trouve un être bien plus qu'immonde,
On le connait et le craint rien qu'à son nom à nos oreilles.
De Snapsès II proviennent les horreurs du monde.

Cet homme narcissique dont les richesses font le plaisir,
A un appétit si énorme que même son côté avare
N'arrive plus à le suivre et empêche de le nuire.
Ravageant ses esclaves d'un horrible blizzard.

Mais le jour où une vieille femme...
Pleine d'une grande sagesse dans l'âme
Ramena un objet aux pouvoirs magiques,
Ce fut la fin de l'air tragique...

Dragibus, car c'était son nom...
Lui ramena un ânkh détruisant l'être de renom...
En effet, cet objet qu'il mit à son cou,
Se serra avec force le brisant tout d'un coup...

La quintacenténaire disparu mystérieusement...
Laissant un mort et libérant le peuple d'un tyran...

En attendant, veuillez me tuer.... Euh avec un chiffre 13" O_o
PS : Je dois mourir 13 fois dans votre histoire :o
PS² : Les personnages suivants seront présents dans la mini-fic : Décibelle, Vivi, Nana, Snap, Kev', Tyriak, Dimo, Miwapika et surtout le plus important de tous : Thoranix (eh ouais vous le mettrez dedans è_é)
PS²² : Je vous autorise à tuer le nombre de personnages que vous désirez.
PS²²² : Y a intérêt à ce que votre mini-fic soit assez longue è_é.
PS²²²² : Vous devrez introduire une poésie, une chanson et une pub pour LOL (ceux qui ne savent pas ce que s'est que ce sigle sont priés de se suicider sur le champ :o).

Voilà, bonne écriture %)
Modifié en dernier par Vivinana le Ven 29 Oct 2010, 23:45, modifié 1 fois.
Tyriak a écrit :Ouais, mais c'est mon charme naturel qui me permet de rester potable même avec une tronche de mousse au chocolat oubliée au soleil. :sisi:


Avatar du membre
Tyriak
Membre
Messages : 7071
Enregistré le : Jeu 06 Mai 2010, 18:51
Localisation : ça dépend y a du café ?

Re: Mon Voisin Le Cadavre! [ Vainqueur Concours: Snap /o/ ]

Messagepar Tyriak » Jeu 28 Oct 2010, 13:35

Ne cherchez pas, c'est pour moi ça :o

Un meurtre au sirop de cassis, ça vous dit ? Attention, faut pas faire dans le banal, alors pas de poison ni d'étouffement ;)

Avatar du membre
Velours
Membre
Messages : 234
Enregistré le : Lun 02 Aoû 2010, 19:36
Localisation : URSS. Ha, ça existe plus ?

Re: Mon Voisin Le Cadavre! [ Vainqueur Concours: Snap /o/ ]

Messagepar Velours » Jeu 28 Oct 2010, 15:06

Tyriak avait pris une mauvaise habitude.
Cette mauvaise habitude ? Boire trop de sirop de cassis. On lui répétait souvent qu'en buvant trop de sucre, il finirait obèse, mais ça passion pour ce nectar l'empêchait d'arrêter.
Malheureusement pour lui, le sucre s'agglutinait dans ces artères, ce qui provoquait des problèmes de circulation sanguine. Après un passage chez le docteur, il apprit qu'il dû … Arrêter de boire du sirop de cassis ! Quel drame pour ce fanatique du sirop ! Il sombra dans la dépression, l'alcool et la drogue. On le retrouva au bort de la mort dans un caniveau. Quand il se réveilla a l'hôpital, sa première vision fut une bouteille de sirop que ses amis avait amené lors d'une de leurs visites. Dingue, le sirop était la, à sa portée. Mais, attend deux minutes, c'est pas du sirop de cassis ! C'est du sirop de fraise ! Tyriak entra dans une rage folle, il assomma l'infirmière avec la bouteille et s'enfuit de l'hôpital. Il erra dans la ville sans but précis. Ou du moins, si. Il cherchait du sirop. Du sirop de cassis. Il savait pourtant que si il en buvait, il risquait sa vie. Il fit tout les magasins de la ville, et trouva un magasin de sirop. Mais dans ce magasin, pas d'arôme cassis, non. Il renversa les étagères ! Étrangla la vendeuse ! Pas de cassis ?! Mais peut-on seulement vivre sans sirop de cassis ?!!

Désespéré, il rentra a son domicile d'un pas mélancolique. C'est en pénétrant sa cuisine qu'il vu une bouteille, une bouteille de sirop de cassis ! Le choc fut tel, son pauvre cœur ne tenu pas le coup, c'est d'une crise cardiaque qu'il tomba sur le plancher, ne montrant plus signe de vie.

Et maintenant, essayer de me tuer avec un pépin de pomme ! Mais, sans étouffement, sinon, c'est trop simple ;)
Image
Merci Haoart :D

Avatar du membre
DimoniaK
Membre
Messages : 6669
Enregistré le : Jeu 13 Mai 2010, 09:47
Localisation : Aici zace un om despre care nu se stie prea mult.

Re: Mon Voisin Le Cadavre! [ Vainqueur Concours: Snap /o/ ]

Messagepar DimoniaK » Jeu 28 Oct 2010, 16:12

Le trésor de Wiggler, ou comment tuer Velours.

Velours avait une addiction. Pas une de celle qui apparaissaient dans l'épisode 3 saison 5 de Medium (musique de Coldplay-Viva la Vida) comme la bouffe ou la cigarette, mais plus celle de la collection de pépins de pomme. Ca vous paraît étrange? Oui, c'est sûr qu'avoir une maison -si on peut appeler le taudis dans lequel Velours habitait une maison!- qui pue le fruit pourri c'est assez étrange, avoir une baraque pourrie... Euh une maison qui était infestée par les asticots ça l'était aussi, et entretenir ce qui servirait à le tuer là c'était le pompon. A tel point que ses voisins, qui étaient venus après que 17 rangées de voisins successives aient déjà péri terrassés par la puanteur digne d'une décharge organisèrent un conseil de quartier pour lutter contre l'odeur infecte.

Même si les habitants parlaient un peu du nez à cause des pinces à linge qui le bouchaient, ils arrivèrent quand même à se comprendre.

-Hé les gars! J'ai une idée! cria Vivi.
-Hé les gars, j'ai une idée! cria Nana, son double qui n'était jamais d'accord avec Vivi (non Vivi est pas d'accord non plus avec Nana... c'est qui, merde?) enfin bref, un des deux répéta.
-Hé tu m'as copié!
-Non toi!
-Non toi!
-Prouve-le!
-Pff... soupirèrent les autres habitants.

Après cette brève altercation entre les deux moitiés, Dragi l'ancienne que l'on appelait aussi Mamie Mandarine prit la parole:
-On....devrait....peut-être......tuer......Velours....
A cet instant, la mémé fit une crise cardiaque.
-Génial, pourquoi c'est pas les Loups-Garous qui en ont eu raison? cria DimoniaK, le râleur du coin. L'ancien est immunisé à une morsure des LG, et heureusement qu'on a pas de pouvoirs autres que boire de la vodka en quantité énorme!
-On est pas aux Loups-Garous de Tiercelieux! répliqua BlueDragon.
-Revenons au sujet! cria Decibelle.
-Ca va l'algue! lança Kev!
-Et toi le gros dragon tout moche!
-Moi j'ai Bowser de mon côté!
Deci fut toute étonnée de se retrouver en robe rose plutôt qu'en débardeur tâché, et d'être enlevée par une grosse créature reptilienne.. Bowser! DimoniaK! Tyra le tyran! Appelez-moi comme vous voulez!
-J'vais faire un tour sur Smogon pour voir les dommages d'une SE de Tyra DD sur Feunard Specser tiens!
Résultats: 221.6%-261.3%
GROAAAAAR! (ou WAHAHA WIN! si vous parlez Bowsérien/DimoniaKien/Tyranocifien/Appelezmoicommevousvoulezien) Cria DimoniaK! Et Mario est pas là!
-Ouais! à bas Deci! crièrent Snap, Kev, Tyriak, BlueDragon, Vivi, Nana (qui se criaient "ta gueule!" en même temps), Miwapika et le fantôme de Dragi.
-Ben dis donc, je suis pas aimée...soupira Deci avant d'être transpercée par des Lames de Roc.

Ninetales losts 261.3% of is healt!

Bon après ça, on peut reprendre le débat. Qui est pour tuer Velours comme l'a suggéré Feu Dragi?
-Moi! cria Tyriak
-Moi! cria Kev
-Moi! cria Snap
-Moi! cria Miwapika
-Moi! cria le fantôme de Dragi
-Moi! cria Vivi en disant de la fermer à Nana
-Moi! cria Nana en disant de la fermer à Vivi
-GROAAAAAROO! cria DimoniaK

-Allez, on y va! cria le village à l'unisson.

On alla donc chez Velours, mais celui-ci avait entendu la nouvelle. Il se hâta de préparer ses réserves de Canon Graine, et mitrailla tout le monde avec, comme dans un GTA écolo. En fait il savait pas viser, mais tout le monde avait pris les graines pour des bonbecs, voilà pourquoi leur fantôme les recrachaient en gueulant " Vive les pesticides et à bas le bio!" Le seul qui y résista était DimoniaK, car la peau dure de Bowser compensait la faiblesse à la Plante de Tyranocif.
-Hé, c'est pas un Chapignon ça? J'adore les Chapignons! dit DimoniaK.
-Un spot publicitaire passa alors à la télé: "Le détachant Canard va rendre vos salles de bain toutes propres (me rappelle plus du slogan)!".
-Attendez! Je vous ai déjà vu moi! Avec cette tête qu'il suffit d'avoir aperçue, même de loin, pour en rêver la nuit! Oui... Est-ce que par hasard... Vous ne seriez pas ce type de là, derrière, QUI DRESSE DES CANARDS POUR VENIR ESPIONNER LES GENS? (Docteur Chacal, Achille Talon n° 38, page 8 )
-Hé Bowser, tu m'as piqué mon dialogue! cria le Dr. Chacal.
-ROAAAARGRROOOO! (Ou "Ta gueule papi, toi et tes Kallottokus vous pouvez aller vous faire voir!" si vous traduisez).

SPROTCH

-Oups, quel maladroit! Je t'ai écrasé, Chacal!
-JE HAIS LES VOISINS! cria son fantôme.

-Mais non! C'est Wiggler! s'écria DimoniaK.
-Mâchez bien! Ca facilite la digestion!
Alors que Vivi et Nana aka les remplaçants de Mario et Luigi qui avaient été touchés par l'épidémie de gastro s'activaient à dissoudre les bouts de carottes à l'aide des enzymes digestives, DimoniaK éclata le pépin avec une Mâchouille.

-Ma carotte! Vous l'avez mangée alors qu'elle était depuis 500 ans dans la famille Wiggler, quand Dragi venait de naître!

-DimoniaK lança alors les pépins sur le Bill Bonzaï dans la cachette de Velours-Wiggler .
-Hé mais je te veux pas! Dégages! cria le Bill Bonzaï en lançant les pépins sur DimoniaK qui les lança sur Velours qui fut transpercé par les pépins.

Au final, DimoniaK put lancer son Bill Bonzaï à l'aide du canon que le sergent Maskass Tyriak, le colonel Paratroopa Snap et le commissaire Goomba Kev lui avait fourni contre le château de Gracowitz ou de Decibelle plutôt, et tout alla dans le pire des mondes sur le monde tyrannique de Tyra le tyran.
Modifié en dernier par DimoniaK le Ven 29 Oct 2010, 20:23, modifié 4 fois.
Image

Merci à Versus :D

Avatar du membre
Dialga Primal
Membre
Messages : 255
Enregistré le : Dim 07 Fév 2010, 22:34

Re: Mon Voisin Le Cadavre! [ Vainqueur Concours: Snap /o/ ]

Messagepar Dialga Primal » Ven 29 Oct 2010, 11:41

DimoniaK a écrit :Je prends (je trouverais le temps quand je l'aurais, sautez-moi pas si j'ai pas écrit please :P

Et avec du rouleau de Scotch (attention, je ne dois PAS être bailloné avec!)




Je te tue. Mais tu dois toujours tuer ta cible. :pendu:


______________________________________________________________________________

"J'attendait patiamment ce coup de téléphone... Un nouveau contrat, voilà ce qu'il me fallait... Cela faisait longtemps que je n'avais pas tuer..."

*DRING DRING*

"J'attrapa la table, la lança en arrière et attrapa au passage le téléphone... La table vint s'éclater en mille morceau derrière moi..."

-Allô?

-PD? Primal Dialga?

-L'inverse serait préférable... Ma cible?

-Un dénommé Dimoniak... Vous savez ou le trouver, il habite dans la maison d'a coté...

-Considéré le comme mort... *clac*


Je prit une télécommande et appuya sur un bouton, un placard secret s'ouvrit... Et laissant place a une porte menant vers une salle... Salle remplie d'arme. Allant de l'arme automatique-manuel, au semi automatique, en passant par les lances-roquettes, les revolvers et autres conneries dans le genre... Voyons, d'abord vérifier les munitions...

Je regarda dans la boite a munition... VIDE?!

-Chéri?

-Quoi?

-Elles sont ou les munitions? J'ai un contrat là!

-Heu... Elles étaient sales alors je les ai mis aux lave vaisselles!

-Merde!

"Prenant ma moto, je fonçât a Ikéa pour m'acheter un pistolet a boulon... RUPTURE DE STOCK? Je regarda a coté et vit un rouleau de scotch... Je l'acheta... et fonçât chez dimoniak... IL n'était pas là...Je prépara un petit piège sadique... Dés qu'il entrerais, il serait pendus par les pieds et tout le sang montera dans sa tête... Et cela finira par le tuer... Mouhéhéhéhé!

Une demie-heure après que le piège soit installé. Il entra et se prit dans le piège....

Le lendemain, on apprit que Dimoniak était mort... Pris dans un piège sadique..."



Voilà... Un peu naze mais je débute ma carrière de tueur pseudo professionel.


QUAND dimoniak aurat fait sa tuerie.

Ilfaudra me tuer avec:

Une table.
Les 151 figurines de pokémons de la première générations.
Un CD de Lady Gaga. (vous me devez pas le faire avaler ou quelque chose dans ce genre... JUste le mettre a écouter.)
Une pelleteuse.
Et que je crève aprés une course poursuite sur un chantier.


Vous pouvez me tuer avec l'un de ces objets, mais tous cela doit apparaître lors de la course-poursuite.
Image

atchi-chan
Membre
Messages : 19
Enregistré le : Sam 02 Oct 2010, 21:02

Re: Mon Voisin Le Cadavre! [ Vainqueur Concours: Snap /o/ ]

Messagepar atchi-chan » Ven 29 Oct 2010, 16:48

Alors que DialgaPrimal jouait à arracher les échardes de la table onéreuse de sa maman, moi, simple vendeur de lait sonna à sa porte et, en bon ennuyé, il vint m'ouvrir avec empressement.

-Bonjour, je suis vendeur de...

Je ne pus achever ma phrase que ce sagouin m'avait fermé la porte au nez. Bien mal lui en prit. Je résonna mais il ne répondit pas, très bien. J'attendis de longueees secondes qu'il sorte, et quand enfin le battant de sa porte grinça, je mis mon masque de power rangers et l'aborda :

-Que fais-tu donc si tard(fit le grand méchant louveteau)?
-Je vais vendre ma collection de figurine à la FNAC;

En effet j'aperçus le trésor dans son sac. Je continue :

-N'as-tu pas peur qu'un fou, portant un masque de Power Ranger par exemple, arrive et te tue? Non parce que en fait je suis le fou qui veut te tuer.
-Oh! Donc tu es le fou qui veut me tuer! Haaaaaa!

Le lâche s'enfuit et je le poursuis à travers un chantier, au passage, nous apercevons un joyeux ouvrier sur sa pelleteuse. La victime s'affale par terre, n'en pouvant plus. Je prends ma voix la plis douce et dis:

-Pourquoi as-tu fuis? Je voulais juste te faire écouter cette chanson!

Je lui tends mon MP3 et il se met les écouteurs. Paaam! firent ces tympans, hurlant d'horreur devant le son terrifiant -que j'ai mis à fond, le pauvre- et ne ressamblant pas à de la musique. Je partis, son sac sur le dos et sa tête avec des tympans crevés dans mon appareil photo.

J'espere que ta mort t'as plus^^. Avec une bouteille de lait, fabrication écremeuh.

Avatar du membre
Ashtur Rainbow
Membre
Messages : 2043
Enregistré le : Jeu 22 Avr 2010, 17:31
Localisation : Dire "dans ton cul" est plutôt puéril.

Re: Mon Voisin Le Cadavre! [ Vainqueur Concours: Snap /o/ ]

Messagepar Ashtur Rainbow » Ven 29 Oct 2010, 17:38

Je prend !

La mort du lutin Atchi Atchoum
~Un conte pour cornichons par un cornichon sur un cornichon mangeur de cornichons~
(allergique non pas au cornichon mais au lactose)


Il était une fois, sur une ile bizarre d'un royaume paumé en plein milieu des océans, était arrivée une grande reine d'un autre royaume paumé, d'une grande beauté, de longs cheveux vert tombant sur ses épaules, avec son fils, encore bébé.
-Dites à votre souverain que la reine Cléo Platra Karton, du Royaume de Klourouyé, veut la.. le voir.
-D'accord, attendez deux minute votre majesté.
Le garde sortit un bigorneau de sa poche et appuya sur le haut de sa coquille.
-Votre majesté ? La Reine du Royaume de Klourouyé veut vous voir !... Très bien. Vous pouvez y aller, le roi vous attend !

-Cléo ! Content de te revoir ! Oh ! Mais quel charmant bambin !
La rei... Euh, le roi (sinon e... il va me tuer), qui faisait dans les trois mètres, était une vraie montagne de muscle (mais malgré tout, on voyait quand même que c'était pas un mec).
-C'est justement à cause de lui que je suis venue ici. J'ai eu trois garçons. Cette fois, je voulais une fille. Mais c'est encore un garçon !
-Alors ?
-Je voudrais avoir votre aide et celle de la personne qui a rendu cette ile si.... merveilleuse.
-Atchi Atchoum ? Le fameux Lutin Travesti Travestisseur ?
-Oui. Je veut que vous gardiez mon enfant en lui faisant croire que c'est une fille, grâce au pouvoir de Atchi.
-Très bien. Au fait, quel est son nom ?
-Vivi Nana.


-Mademoiselle Vivi ! C'est l'heure du déjeuner !
-J'arrive !
La princesse Vivi, jeune fille (enfin c'est ce qu'elle croit...) de 13 ans avec une longue chevelure vert menthe-à-l'eau, entra dans la grande salle à manger du palais et rejoignit un espèce de nain avec une bouche de crapaud, habillé en magicienne.
-Qu'est-ce qu'ils ont préparé en cuisine, Atchi-chan ?
-Une Girafoustine grillée accompagnée de filets d'Iguardines.
(Pour ceux qui ne le savent pas, la Girafoustine est un mélange de girafe et de langoustine, et l'Iguardine d'iguane et de sardine.)
-Super ! C'est mon plat préféré !
-C'est la moindre des choses pour l'anniversaire d'une princesse ! Ce soir, on te donnera tes cadeaux !
-Génial, super génial !
-Allez, venez vous assoir, le repas va être servi. Eh ! Princesse ! Ne vous penchez pas à la fenêtre ! Vous allez tombez !
-Regarde, Atchi-chan ! Il y a une explosion là-bas !
- ?...

Effectivement, une explosion avait bien eu lieu. C'était deux personnes qui s'étaient écrasés.
-Ah ! Si j'te retrouve, Snapkuma, j'te fait bouffer ta casquette !
-Calme-toi, Kevounet !
-Il a détruit mon navire ! Éparpillé mon équipage ! Il va m'entendre !
-Il te reste moi ! C'est déjà ça, non ?
-Tu as raison, Deci... Il mérite même pas que je m'énerve à cause de lui !
-Eh ! Regardez ! Des nouveaux venus !
Les habitants de l'ile s'étaient approchés.
-Vous venez d'arriver ? Ça se voit à votre tenue !
-Il faut chercher une robe !
-Hein ? Je rêve ou ils veulent me mettre une robe ? Deci ! Fait quel... Où elle est passée ? Deci, s'pèce de lâcheuse !
-Tu préfère le rose ou le jaune ?
-Lâchez-moi !Je suis le grand Kev ! Célèbre pirate connu dans le monde entiers ! Au secours !....
-Personne ne touche à mon Kevounet adoré !

*Blam !*
Deci avait écrasé les indigènes avec un tronc d'arbre géant.
-Désolée, mon Kevounet ! Je sais que j'ai mis un temps fou mais j'ai eu du mal à trouver un projectile !
-C'est pas grave ! Sans toi, j'étais ridiculisé !
-Mais c'était la moindre des choses, Kevounet !
-Bon, on va aller voir le souverain de cette ile ! C'est pas normal que les habitants se jettent sur nous comme ça !
-Très bien, Kevounet !

-Majesté, deux personne voudraient vous voir.
-Faites-les venir.
La rei.. le roi (je n'arriverai jamais à m'y faire !) avait vieillit de 13 ans. La graisse avait remplacé les muscles et ses cheveux étaient devenus gris.
-Le roi vous attend.
-On y va Deci !
-Oui, Kevounet !
Les deux pirates entrèrent dans le palais et arrivèrent dans la salle du trône.
-Z'êtes le roi de ce pays ? Moi, j'suis Kev, célèbre cap'tain pirate, et elle c'est Decibelle, la cuisinière de mon équipage. On est venu causer de vos sujets, là...
-Ils ont voulu vous mettre une robe, c'est ça ?
-Ouais ! Vous trouvez ça normal, vous ?
-Ahahaha ! Vous êtes bien des étrangers ! Cette ile est habitée pas des travestis !
-WHAT THE FUCK ?!?
-Mon dieu, on fait quoi Kevounet ?
-Monsieur la madame ! C'est qui les drôles de types, là ?
-Vivi ? Que fait tu là ?
La jeune fille (ou pas) était rentrée dans la salle.
-C'est qui, elle ?
-Je vous présente Vivi Nana Karton, fille de Péku Touthen Karton et de Cléo Platra Karton, souverains du Royaume de Klourouyé. Cette dernière me la confiée, vu qu'elle a trop de travail avec ses trois fils et son royaume.
-C'est ça ! Ça doit être encore un travesti !
-C'est quoi un travesti ?
-Rien, rien. Retourne jouer dehors, Vivi.
-Et vous lui avez rien dit en plus !? Viens Deci, c'est une ile de malades mentaux !
-D'accord, Kevounet !

Les pirates étaient sortis du palais. Ils partirent en direction du port, quand Vivi les rattrapa.
-Eh ! C'est quoi un travesti alors ?
-C'est une personne qui s'habille avec des habits du sexe opposé.
-Alors, je serais un mec en vrai ?! WTF ?! Faudrait vérifier...
Vivi leva le bas de sa robe, baissa s..
-Mon dieu !
-Deci !
Elle s'était évanouie dans une marre d'hémoglobine (son pauvre nez n'avait pas pu supporter autant d'émotion....)
-Tu va pas me dire que tu t'en ais jamais aperçut quand même ?!
-Ben non...
-C'est pas vrai...
-Je voudrais bien savoir pourquoi il m'ont caché ça !
-O-on pourrait aller espionner le roi....
-Ah ! Tu t'es remise Deci ?
-C'est une bonne idée ! Je suis sur que lui et Atchi-chan me cache des choses !
-Atchi-chan ?
-C'est ma nourrice ! Enfin, comme les gens sont tous des travestis ici.... Je les voit souvent se mettre à l'écart pour parler....
-Très bien, allons y !

-J'ai le vertigeuuuuuuuh !
-Tais-toi ! On va se faire repérer !
Kev, Deci et Vivi avaient escaladé la façade du palais. Il étaient arrivés à la fenêtre de la salle du trône qui était miraculeusement entrouverte.
-Saletés de pirate ! Vous croyez que Vivi se doute de quelque chose ?
-Mais non, Atchi.
-Ouais et bien tu trompe !
-Vivi ?!
-Kess tu fout ?! Revient !
Vivi était rentré dans la pièce, le rouge lui montant au joue.
-On est repéré maintenant !
-C'est malin !
-Vous n'auriez jamais du venir sur cette ile... On était bien tranquille avant votre arrivé.
-Tu croit p't'être qu'on est là de notre plein gré ?! On a atterri ici par pur hasard ! (Snapkuma, j'te hais !)
-Pourquoi ? Pourquoi vous m'avez fait ça ?
-C'est ta mère qu'il nous l'a demandé. Elle en avait marre de n'avoir que des fils.
-C'est stupide, cette reine est stupide, vous êtes stupide ! Alors venez vous battre !
-Tu veut te battre, pirate ?
-Tu n'arrivera pas à nous vaincre !
-Deux contre un, c'est de la triche ! J'arrive Kevounet !
-Je prend la boule de graisse, et toi tu te charge du gnome !
-Ça me va, Kevounet.


PAUSE TWIX !
Bon, allez manger un Twix et après vous pouvez lire la suite.
Non, vous ne pouvez pas sauter la pause. La pause Twix, c'est sacré :o .



-Tu va morfler !
Kev se transforma en loup.
-Un homme-loup ? C'est pas banal ça !
-Yaaaaaaaaa !
Il se jeta sur la.. le roi. Mais malheureusement, il rebondit sur le gros bide de son adversaire.
-Hein ?
-Ahahaha ! Ma graisse absorbe tout les coups !
-Au coups de griffe p't'être ?
-Ouaaaaaaaaaileuh !

Du coté de Decibelle...
-Traves'gun !
Le nain tirait avec ses doigts (oui, oui) d'espèce de balles orangés.
-Je comprend pourquoi tout les gens sont comme ça ici...
-Eh oui ! C'est grâce au Cornichon Travestisseur ! Traves'gun !
-S'toi le cornichon !
Elle continuait à esquiver les attaque du nain.
-Pfff, t'es nulle, t'attaque même pas !
-Non mais tu va voir !
Elle lui donna un coup de pied en plein dans la poire qui l'envoya contre le mur.

-Ouaiiiiiille ! Tu fait mal !
-C'est fait exprès, bana... Eh !
Le roi lui attrapa les deux m... pattes et l'envoya au sol.
-Et maintenant, Plaquage !
Il sauta très haut (un miracle !) et, tel un boulet de canon, fonça sur Kev.

*Sblam !*
-Je t'ai eu !
-Ou pas...
Kev avait esquivé in extremis le plaquage.
-Rhaaaaaa ! C'est pas possible ! Attends un peu..... Rhaaaaaaaaa ! J'chuis coincé !
-Bien fait pour toi, tronche de cake !


Le lutin reprenait à peine ses esprits que Deci lui affligea un coup de poing dans la figure qui l'envoya dans les airs. Elle enchaina avec un coup de pied qui l'encastra dans le mur.
-T-tu va voir ! Traves'gun ! Traves'beam !
Mais aucune de ses attaque n'atteignit sa cible. C'est là que Deci aperçut une bouteille de lait sur une petite table à coté du trône.
-Eh mais...
Elle pris la bouteille et jeta son contenu à la figure.
-Qu'est-ce que tu fait ?! Arghhhhh...
-Atchi !
Le lutin était en train de se dissoudre.
-Comment ça se fait ?!
-Les lutins se dissolvent au contact du lait, tout le monde sait ça voyons.
-Mon dieu !Qu'est-ce qui m'arrive ?!
Comme le lutin Atchi était mort, les effet de son pouvoir se dissipèrent.
-C'est horrible ! Que dirait Maman Tagada si elle me voyait ! Bouhouhouhou !
Le roi redevenu reine partit en sanglotant de la salle, laissant Kev, Deci et Vivi (oui, il est toujours là !).
-Kevounet, je propose qu'on quitte cette ile.
-Ouais, faudrait qu'on retrouve les autres.
-Si vous voulez, je vous donne un des bateau de la flotte royale.
-Vraiment ?
-Venez, je vais vous montrer où ils sont !
Vivi les mena jusqu'au port, là où était cette fameuse flotte.
-Voilà, je vous donne ce bateau.
-Il n'est pas mal du tout. T'en pense quoi, Kevounet ?
-Oui... Par contre, le pavillon de flotte est vraiment louche...
-C'est sur, Kevounet.
-Vous croyez ?

-Et voilà ! La déco est terminée ! On va pouvoir partir maintenant.
-Génial, Kevounet ! Mais où est passé Vivi ?
-Il est peut être parti pour éviter les adieux larmoyants.
-Surement... Mais j'aurais bien voulu lui dire au revoir.
-Bon ! Trêve de bavardages, on lève l'ancre !
-Oui, Kevounet !
-Atchoum !
-C'est toi qui a éternué Deci ?
-Non, pourquoi ?



THE END ! (oupaa :mrgreen: )



Il faut me tuer avec rien du tout. Mais alors rien. 7 fois en plus, en faisant apparaitre dans votre récit Pandaman !
Modifié en dernier par Ashtur Rainbow le Sam 30 Oct 2010, 20:52, modifié 6 fois.
100% IRONY
Image
Spoiler :
ChatonsHQVDexProjectGlobalPokedeXPlus•Pesterchum: bismuthChainsaw

Avatar du membre
Raÿtom
Membre
Messages : 499
Enregistré le : Sam 03 Oct 2009, 14:57
Localisation : un peu plus près 8D

Re: Mon Voisin Le Cadavre! [ Vainqueur Concours: Snap /o/ ]

Messagepar Raÿtom » Sam 30 Oct 2010, 00:09

I WANNA DO IT!

Edit: voala:

Jour 1:

   « Les biperies, l'île déserte, tuer des gens... J'en ai marre! Envie d'essayer autre chose! »  Voila ce qui passait par la tête de la charmante et couscous-boulette %) membre de Pokébip. Dans son but de découvrir de nouveaux loisirs, elle se tenta dans la stratégie pokémonienne, comme ça elle ne s'éloignerait pas de son forum adoré. Malheureusement, ses essais de Vacylis scarf et de Motisma bander se révélant infructueux, elle abandonna. 
«qu'est-ce que les gens aiment, en général, sur l'ordinateur?» Elle réfléchit un peu, et voyant que les sites X ne l'excitaient pas tant que ça %) , elle se lança dans un MMORPG (ndlr: je serais quelquefois présent poir expliquer quelques trucs ;) ) et, pour ne pas réfléchir à  choisir, elle prit le numéro 1: World of Warcraft (ndlr: paf:
« Et mes amis? Miwa', Dragi', Vivi et tous les autres, je peux pas les abandonner! » 
Alors elle convainquit les autres de jouer avec elle.

 Pour commencer, faut se créer un perso. Elle regarda un peu (ndlr: coïncidence intéressante : on est 10 et il y a 10 races et classes différentes), puis pris une elfette de sang, car elle admirait leur charisme et leur sang-froid dans l'abominable, et se fit guerrière, car c'est tout elle: foncer dans le tas avec son (ses) épée(s) et taper le plus possible. (ndlr: aux habitués, je sais que cette combinaison race/classe n'existe pas, mais on est dans une mini-fic paf:
(ndlr: comme c'est une réaction naturelle d'aimer apparaître dans un cadavre ou un île déserte, sous spoil vous saurez à peu près ce qui vous arrive ;) )
Dragibus avait déja joué à ça il y a belle lurette, et avait aussi arrêté il y a belle lurette, alors quand elle alla chercher son humaine prêtre, ben elle trouva une morte-vivante à la place, eh oui, ce jeu est réaliste jusqu'au temps réel (ce qui permet d'estimer l'âge de notre doyenne paf: )
Tyriak, toujours au service du bien, pris un humain paladin, un de ces personnages qui font régner la justice divine, sacrée et tout le tralala...
Snap y trouva aussi son compte, et opta pour un voleur: sournois, vicieux, adepte de l'attaque dans le dos et capable de se rendre invisible après le méfait, tout à fait lui! Pour race il choisi troll (sans mauvais jeu de mot) car il les trouvait cool. What else?
Vivi, lui, prit un nain (me demandez pas pourquoi) chasseur, pour accomplir le but ultime de chasser Nana
Miwapika choisit une gnomette mage, parce que... Ben parce que je sais pas moi, demandez lui!
KevUmbreon décida de rester avec sa Deci' adorée, et donc prit quelqu'un du même camp: un thauren (ndlr: une sorte de
Minotaure), pour la protéger, et se fit druide, car les druides peuvent se transformer en animaux, donc imaginez tout les petits surnoms qu'elle pourait lui donner: mon gros ours, mon lynx, mon arbre de vie... Nan, on l'oublie celui-là...
BlueDragon prit un elfe de la nuit démoniste; elfe de la nuit parce qu'ils sont bleus, démoniste pour invoque un dragon, avec un peu de chance...
DimoniaK fut le plus long à se décider, mais prit un orc à cause de leur couleur verte qui lui rapelle la carapace de bowser, mais pour la classe... Il choisit finalement chevalier de la mort...
Raÿtom prit un Draeneï, grand, bleu et viril avec ses tentacules au menton %) , chaman parce que euh... Parce que.

Ndlr: ils sont maintenant divisés en deux camps: l'Alliance composée de Tyriak, Vivi, Miwa', BlueDragon et Raÿtom; la Horde avec Dimo', Snap, Kev', Mémé Dragi et Décibelle

Jour 359:

Décibelle est une vaillante guerrière, toujours héroïne au sein de son groupe. Ah, j'oubilais elle est niveau 67 porte la meilleure armure pour son niveau (c'est à dire un max d'armure, de force et d'endurance, pas mal d'agilité et l'intelligence et l'esprit au ras des pâquerettes), une épée à deux mains dans la main droite et un énorme marteau de guerre à deux mains dans la main gauche (ndlr: sisi, c'est possible %) ). Elle est situé au Raz-de-Néant avec ses amis. Cet endroit au nom exotique est la dernière étape de sa grande quête contre la légion ardente qui ravage le monde, et, comme son nom l'indique, c'est aussi assez dangereux d'en sortir par un autre chemin que celui par lequel on entre. Elle est en ce jour avec ses amis Hordeux (c'est à dire la moitié) en train chercher de l'expérience, de l'argent et de l'équipememt...
Bref, le but du jeu. Ils s'arrêtent un instant pour se reposer entre deux douzaines de Raies-du-néant à tuer pour une petite quête assez ingrate. Docteur Snap (on l'appelle ainsi car il a augmenté sa technique secourisme au maximum pour son niveau), qui a une carte graphique assez avancéevoit au loin un autre groupe, dont les noms sont en rouge. 
«Faites gaffe, y'a des alliés là-bas (ndlr: les alliés ne sont pas leurs alliés, ce sont ceux qui font partie de l'Alliance, eux font partie de la Horde)
-Ils ont l'air fort?
-Je sais pas, ils sont 6, mais un est une invocation je pense
-T'arrives à lire?
-Trop collés. Je vois "Bltrmiiarplÿwy..."
-C'est nos amis, on les acceuille comme il se doit?
-Bonne idée, quelque points d'honneur ne peuvent pas faire de mal» conclut Dimo' en se craquant les doigts

Ils s'approchèrent doucement, Snap disparut dans le noir, Dimo' fit sortir une goule cadaveresque de terre. Leurs ennemis les avaient sans doute aperçus aussi
«pas de regrets si on perd?
-On peut pas perdre, on a trois balèze, un invisible et Mémé qui nous soigne en cas de pépin, eux ont tous des armures nullissimes, sauf Tyriak, mais il devrait pas être un problème (ndlr: le groupe Hordeux a deux porteur de plaque et un druide qui sous forme d'ours résiste aussi bien, tandis que les autres portent du tissu ou des mailles, seul Tyriak porte des plaques aussi)»

Les 10 adversaires se toisent, s'évaluent, niveaux à peu près équivalents, bonne nouvelle pour les deux camps. 
Kev' commence l'offensive, il s'élance, saute et retombe lourdement en ours enragé et donne un grand coup de griffe sur Tyriak qui lève son bouclier au dernier moment et riposte avec une série de sorts de paladins. Il ne le voit pas, mais le combat ne semble pas aussi gagné d'avance pour ses amis:
Vivi a appelé Nana, son molosse du magma bicéphale (chaque tête s'appelle "Na", je vous laisse imaginer le nom de l'hydre qu'il avait avant), Miwa' a invoqué un élémentaire d'eau à sa rescousse et Raÿtom un élémentaire de feu. 
«neuf contre six, constate Snap
-Pas grave, rétorque Déci, je suis là, non?»
Et elle entra en action, chargea Miwa' qui préparait un sort dangereux, coupa une tête de Nana et blessa BlueDragon à l'épaule en quelques secondes, quand elle sentit qu'elle était comme brûlée de l'intérieur. Elle regarda autour d'elle, elle vit Raÿtom, entouré de 4 poteaux (ndlr: des totems, qui décuplent ses forces à lui et à ses coéquipiers), bras tendus vers elle, et préparant un éclair. Elle fonça sur lui, maismfut interrompue au milieu de sa course par Na qui lui rentra dans le lar... Pardon, dans les muscles, et tomba à la renverse, se releva immédiatement pour tomber nez-à-nez avec Raÿtom qui fit tomber la foudre sur lui qui lui rendit de l'énergie et généra une onde de choc qui expulsa la vaillante guerrière 20mètres plus loin. Seul problème: il n'y avait rien et elle tomba... Dans rien. Dragi' avait essayé de la retenir, en envoyant une plume légère se glisser sous ses pieds, mais deux armes à deux mains, c'est pas léger léger, et elle chuta malgré tout dans le vide, et mourut à cause de rien, pour la première fois. 

De rage, la vraie Décibelle quitta la jeu et partit dormir, frustrée.

La disparition de Déci' ne fut pas remarquée tout de suite
«On est plus que 5! Ils ont tué ma goule! Cria Dimo' qui aimait montrer qu'ils savait compter
-T'inquètes pas, lui répondit Snap, BD n'est plus de ce monde»
En effet, BlueDragon venait de succomber sous les coups de dague invisible l'assaillant, et par la même occasion, son démon invoqué. 
«Faut jouer stratégique! Cria Miwa', Attaquez Dragi'!»
Aussitôt dit aussitôt fait, Dragi' n'étant pas un exemple de robustesse, mourut très vite. À ce moment il était difficile d'évaluer qui avait le plus de chances de gagner: Tyriak était sous les coups de Kev' et de Dimo', et n'avait d'autres choix que de se soigner, menaçait de flancher et tout n'était qu'une question de temps, Snap était quelque part cherchant une cible, Miwa et Raÿtom étaient en train de bombarder Dimo' et Vivi' soignait Nana. Tyriak rendit l'âme, Vivi' flairant le voleur alluma une fusée éclairante, révélant Snap à quelques centimètres derrière Raÿtom qui l'envoya bouler avec un autre éclair semblable à celui qui expulsa Déci'. Il eut la chance de ratterir sur du sol dur mais ne put survivre plus longtemps, attaqué par les quatre à la fois.  Dimo' fut la cible suivante, Kev' reprit sa forme normale pour soigner. Voyant son ami condamné, il se soigna lui-même, redevint ours et coupa Miwa' en deux d'un coup de dents bien placé, puis se retourna, donna un coup de patte redoutable qui tua Vivi sur le coup. Il ne restait plus que lui et Raÿtom... Et Nana. Nana? Pourquoi était-elle encore là si Vivi était mort? Une balle de tromblon dans son arrière-train lui indiqua que non, Vivi n'était pas mort (ndlr: les chasseurs peuvent en effet feindre la mort) mais bien vivant, et mourut sous les coups des trois réunis. Et Raÿtom, puis Tyriak ressucitèrent leurs morts.

Jour 360:

Déci revint, après le désastre de la veille, quelques chuchotement (ndlr: les MP) rageux lui apprirent l'issue de la bataille.
Qu'à cela ne tienne! Il lui fallait encore progresser, et elle reprit ses quêtes avec ses amis. 
«Enfin fini! Retournont à la ville!»
Et c'est ce qu'ils firent: Dimo', Snap et Dragi' enfourchèrent leurs Dragons et disparurent en volant. Déci' trop fière pour faire les quêtes vulgaires et pour recevoir l'aide des autres, n'avait pas encore pu se payer une monture volante, et s'en fut sur son cheval squelette, accompagnée de Kev' en forme de Guépard. Le trajet fut plaisant, et ils purent découvrire toutes sortes d'émotes bizarre et déjantées comme /baiser (donner un bisou, qu'est-ce que vous pensez?) ou /serrer (gros calin), ou encore /idiot qui lui fait dire une blague.
«J'essaie de réduire sur la magie des arcanes, regarde: j'ai mis un patch»
-Hahaha, faire dire ça à une guerrière qui ne connaît rien à la magie XD!
-Essaie toi!
«Quand on énerve un taureau, on ramasse ses cornes! Raaaah!»
-hahaha! J'aimerais bien me ramasser ta troisème corne, tu sais, celle en dessous *clin d'oeil*
-Tu me fais des avances?
-Bravo Einstein, allez, on se dépèche, c'est pas comme ça que je vais gagner des niveaux»

Et ils repartirent vers la ville. 
«BRAAAAAAAH!» 
-c'est quoi, ça?
-Je sais pas, sûrement un gros mob
«BRAMM»
La patte du "gros mob" tomba lourdememt sur le sol. C'était un dragon géant plutôt menaçant
-J'aime pas ça, partons d'ici...
-C'est un 70 élite, répondit Kev', j'en ai déjà affronté un, ils peuvent nous massacrer s'ils nous voient... S'ils nous voient, et c'est pas leur fort
-Sûr?
-Ouaip, il nous aurait déjà tué sinon, mais partBRAAAAM!
la patte du dragon venait de s'écraser sur le pauvre Kev', puis le Dragon regarda Déci' avec des yeux injectés de sang. 
-HIIIIIIIIIII (ben oui, c'est une guerrière, une héroïne, mais ça reste une fille paf: )
Et elle fuit, regardant derrière elle. Il la suivait. De près. Puis s'envola au dessus d'elle, menaçant de retomber lourdement et de lui faire subir le même sort que son ami. Elle bifurqua, à droite, à gauche, descendit un ravin, gravit une colline. Il la suivait toujours, puis repartit, soulagée, elle reprit sa route. En regardant devant elle elle vit un caillou flottant dans le vide. En regardant en bas elle ne vit pas celui où elle se trouvait. 
Elle tomba et mourut une deuxième fois, à cause de rien du tout. Sa réaction fut la même que la veille.

Jour 361:

«Un petit champ de bataille, ça va me dérouiller» pensait-elle.
Alors elle s'inscrit et rentra presque immédiatement dans l'Oeil du Cyclone, qui était, justement, à Raz-de-Néant.
«J'en ai marre de cet endroit, j'aurais aller aux goulets -_-'» pensait-elle encore (ce qui est un exploit pour un guerrier qui a son intelligence au basse, mais alors là, vraiment basse) 

(ndlr: Règles de l'oeil du cyclone: il y a 4 bases, un joueur dans une base la capture au bout d'un certain temps, le temps de capture est inversement proportionnel au nombre de joueurs dans la base. Les bases rapportent des points, un ennemi qui reste assez dans une base sans qu'il n'y ait aucun ami finit par la capturer. La première équipe à atteindre un certain nombre de points gagne).

La bataille venait de commencer quand elle entra, et elle était la cinquième joueuse de son équipe 
«Y'a pas foule, aujourd'hui... Un instant, 5 joueurs par équipe, se pourrait-il que...»
Et elle vit Tyriak.
Et elle compris
Et elle prit sa revanche sur ces Alliés

Décibelle Vs Tyriak!
Tyriak utilise marteau du jugement! Décibelle en fut étourdie quelque secondes, le temps pour Tyriak d'utiliser tous ses sorts de paladin. Elle reprit ses esprits, utilisa une potion de soin, grâcieuseté de son alchimiste adoré, et commença à le taper avec ses armes: coup de taille, coup d'estoc avec l'épée! Écrasement avec le marteau, Tyriak bloquait avec son bouclier, mais ressentait la puissance des coups. Il tentait de riposter mais ne fit que l'érafler. Elle le toucha une, deux, trois, quatre fois! Il tenta de se soigner
«NON!!»
Un coup particulièrement violent le fit tomber à la renverse au moment où il baissait sa garde. Il commença à prendre peur: perdre contre décibelle, déjà qu'ils étaient pas particulièrement en avantage, signifiait la fin pour les Alliés. Il regarda derrière lui et eut une idée. Il recula, ralentit la furie qui lui faisait face le plus possible, puis sauta en arrière.
«imbécile, siffla Décibelle entre ses dents, tu viens de te mettre à la portée de ma charge» (ndlr: charge est une attaque guerrière qui lui fait fonçer sur un ennemi ni trop proche, ni trop loin, et l'assomme). 
Elle chargea. Elle vit son erreur. Tyriak était dos au vide. Ils étaient en train de tomber tous les deux.
«A+» lui dit-il, avant d'être téléporté en sécurité auprès de BD (ndlr: les démonistes on en effet le pouvoir de téléporter leurs alliés auprès d'eux)

Décibelle mourut pour la troisième fois à cause du néant.

Jour 362:

Toutes les semaines, le groupe avait pris l'habitude de consacrer un jour au travail des métiers de chacun, afin d'améliorer les conditions de jeu de chacun en se fournissant composants, équipement ou éléments consommables. Aujourd'hui est arrivé ce jour un peu relou pour tous, mais bon, faut bien le faire. Dimo' s'était fait mineur-forgeron, une combinaison de métiers assez pratique et utile, Dr.Snap a préféré être, au grand plaisir de Décibelle, travailleur du cuir (et aussi le métier ingrat de dépeceur) pour lui-même, Kev' et Déci', même s'il ne voit pas trop ce qu'elle va faire avec du cuir vu qu'elle porte des plaques... Il a aussi entraîné sa compétence de secourisme pour pouvoir se soigner au combat et distribuer des bandages en cas de coup dur. Le druide (Kev' pour ceux qui n'auraient pas suivi) devint herboriste et alchimiste pour fournir au groupe un lot de potions de soin ou de boost; Dragibus devint enchanteresse pour améliorer l'équipement de ses amis, et scribe pour donner des glyphes à ses amis pour les booster, mais ça c'est une autre histoire qui serait trop longue à expliquer. Décibelle se fit tailleuse pour donner de belles capes à tout le monde et des armure de tissu à la doyenne du groupe, sans oublier d'abuser sur la teinture rose. Elle devint aussi joallière pour offrir des bijoux et autres trucs utiles à ses amis.

Ils vaquaient tranquillement à leurs occupations, en formant deux groupes: Déci' et Dimo' partirent d'un côté, car elle avait besoin de minerais pour exercer sa fonction de joallière, tandis que les trois autres s'en furent d'un autre côté, mais ils ne restaient jamais bien loin. Le travail fut paisible, quand Kev' convoqua tout le monde. 
«J'ai un truc bizarre: je faisait ma recherche de potion quotidienne et j'ai découvert la potion du lynx, avec pour seule description "buvez-moi". Quelqu'un pour tester?
-je m'en occupe, répondit Déci', tu sais que je boirais n'importe quoi venant de toi, ajouta-t-elle avec un clin d'oeil»
Et elle but la potion devant les regards de ses amis qui essayaient de comprendre ce qu'elle voulait dire dans sa dernière phrase, et soudain... Rien. Ou si peut-être. On dirait qu'il manque quelque chose...
«Attention, Alliés à trois heures!
-Où ça?
-Ben à trois heures, vous les voyez pas?
-Euh non... C'est la potion qui décuple ta vue peut-être
-Ah ouais... D'ailleurs je vous vois plus... 
-Donc cette potion permet de voir loin, mais t'empêche de voir ce qu'il y a près de toi. Quelque chose de notable?
-On dirait qu'il y a une batisse là-bas.
-Une ville?
-Non, plus une tour, mais très grande. Elle est grise, avec un peu de violet et surtout du rose
-On y va, s'exclama la vieille prêtresse, j'ai vraiment envie de voir ça!
-Toujours pas de monture volante, Déci'? On va devoir y aller à pied alors.»
Ils enfourchèrent tous leurs montures et partirent dès que l'autruche rose de Dragi' apparut.

Une fois proche, ils virent ce que c'était: une tour énorme avec une architecture peu commune, faite en métal gris et portant des vitraux allant du rose au mauve. Elle était à l'extérieur de la péninsule de rocher violet, sur une sorte de petit ilot flottant dans la vide. Un grand pont permettait d'y accéder.
«Je pense qu'on l'a trouvé...
-De quoi?
-La fin, le but de notre voyage en Outreterre, le QG de la légion ardente... On est arrivé au Donjon de la tempête!»
On entendit presque un DADAAAAM! Mais il n'y en a pas eu, c'est un jeu vidéo, pas un film %) .
«C'est joli, on approche?
-Si tu veux, mais il y a surement des monstres dangereux en bas...
-Depuis quand t'as peur des monstres dangereux? On y va!»
Et ils y allèrent. Ils empruntèrent le pont. Arrivés au bout, il leur semblait qu'il manquait quelqu'un
«Déci'!! Elle voit pas à deux pas! Elle a dû tomber!»
Mais non, elle était au milieu, se demandant quelle direction elle doit prendre
«À gauche! Non, l'autre gauche! Allez, tous droit, avance.
-Revient à droite, tu dévies!
-Mais non! Quand on a pas une bonne carte graphique on se tait. Continue tout droit
-Attention, il y a un trou dans le pont!
-Un peu à gauche
-Allez, t'y es presque!»
Et à la toute fin du pont...
...
..
.
Elle... Arriva chez ses amis! Elle avait réussi, elle qui se croyait maudite!

Mais elle ne s'arrêta pas. 
Elle n'avait pas vu la fin du pont.
Ses amis cessèrent de se réjouir.
Elle les dépassa, jusqu'au ravin.
Et tomba.
Encore une fois. 
(ndlr:ce n'était pas une poésie)

Jour 363:

Elle les retrouva devant le donjon, là où ils étaient hier encore.
«J'ai envie de partir d'ici, j'arrête pas de tomber dans le vide...
-Et aller où?
-Norfendre, affronter le roi Liche, j'ai le niveau pour y aller, les ennemis là-bas sont 68 mini...
-Et la croisade ardente? On la laisse en plan?
-Ben oui, il y aura quelqu'un d'autre pour l'arrêter.
-hum... C'est comment de tomber? Demanda Dimo' curieux.»
Elle s'approcha du précipice et regarda le néant obscur en dessous d'elle
«En fait, c'est comme une chute normale, mais ça dure très longtemps... Et au bout d'un moment tu te retrouves au cimetière, et le seul moyen de ressuciter est de retomber dans le vide au même endroit, on se retrouve en haut avec son corps. C'est incroyablement frustrant»

Elle ne vit pas Dimo' s'approcher d'elle par derrière, calculer son angle et taper "/pousser"

Jour 364:

Malgré la frustration des derniers jours, Déci' était toute contente: elle allait enfin s'acheter son dragon et se déplacer plus rapidement! Mais auparavant, réunion de groupe.
«On est tous très haut niveau, on pourrait s'essayer au donjon de la tempête.
- T'es fou!? C'est plein de 70 élites à l'intérieur! On va se faire défoncer, et je suis bien placée pour le dire!
- On a aquis assez d'expérience pour réussir à nous 5, non, et puis, je suis là, dit l'indispensable prêtresse
- Soigner ne sert à rien, si on se fait tuer du premier coup! Je suis le tank de l'équipe (ndlr: rôles stratégiques WoWiens: Tank: il prend des coups pour le groupe et est souvent celui qui a le plus d'armure; le healer le soigne; les DPS (pour "damage per second") tapent), rétorqua Kev', et je me suis fait tuer du premier coup!
- De un, tu étais sous forme de voyage, je pense, et de deux tu n'étais pas sous l'emprise de mes sorts, je ne m'abuse?
- Bon, OK, ça ne coûte rien d'essayer, si on meurt on ressucite de toute façon...
- Très bien, mais auparavant, allez tous chez vos maître de classe pour apprendre les nouvelles tecnhiques!»

Et c'est ce qu'ils firent. Ils se téléportèrent à Shattrah, leur foyer, d'où ils prirent le portail pour Ogrimmar, la capitale Orque, où ils apprirent plein de nouvelles techniques et d'amélioration des anciennes. Gonflés à bloc, ils allèrent à la banque récupérer les objets qu'il gardaient pour une meilleure occasion. Cette occasion était arrivée.

Revenus en Outreterre, ils décidèrent de se séparer, Déci allant vers un bastion au nom barbare pour y apprendre à voler et s'acheter une monture volante, tandis que les quatre autres allaient directement vers le fameux donjon. Elle les rejoindrait en cours de route.
Arrivée à destination après avoir essuyé quelques attaques que les aggresseurs ont amèrement regretté, elle s'en fut voir le maître de monte, et... Elle apprit à voler, les larmes aux yeux, toute contente etc. vous voyez ce que je veux dire...
Pour éviter un détour passablement grand, elle décida de couper le fromage en empruntant le néant distordu, zone de vide aux couleurs étrangement chatoyantes. À un moment, la zone autour d'elle s'assombrit, un bloc de terre violette était en vue, la tour grise juchée au dessus. À ses pieds, un groupe de joueurs — ses amis! — se battaient contre des ennemis. Elle perdit un peu d'altitude pour voir ce qui se passait. Ses amis étaient en pleine bagarre contre des sortes de femmes rouges à six bras portant deux épées. 
«Des gangreséides, qu'elles sont chiantes»
Heureusement, ses amis semblaient bien s'en tirer. Comme quoi ils avaient peut-être une chance dans le donjon.
«Je suis trop loin, mais je peux quand même les aider»
Elle poussa son cri de guerre, excellent stimulant pour son groupe, augmentant les dégâts qu'il faisaient significativement. Malheureusement, elle n'était pas encore habituée aux commodités du vol, par exemple, utiliser n'importe quel sort ou attaque enlevait automatiquement la monture, et impossible de la reprendre en chutant... Elle poissa son cri de guerre, et tomba, ratant "l'îlot"de peu, et poussa un second cri, mais pas intentionnellement.

Jour 365:

Aujourd'hui était un grand jour: Premièrement, ils allaient enfin affronter le donjon de la tempête, avec toutes les chances de leur côté, et deuxièmement, — elle avait compté — aujourd'hui était l'anniversaire de leur début de jeu, parfaite façon de commémorer ça! 
Ils se retrouvèrent tous les cinq en bas de la tour, de l'autre côté du pont, faisant les derniers préparatifs.
«On fait comme d'hab'?
- C'est à dire Kev' tanke, Dragi' heal et nous on tape?
- Ben oui, c'est ça, comme d'hab'.
- Pourquoi changer? On ne change pas une équipe gagnante, c'est bien connu.
- Aucun regret? Non? Alors on y va!»

Et ils y allèrent. À mi-chemin sur le pont...
«Encore ces Alliés! Ce qu'ils font chier à être au même endroit que nous!
- Hey, pas de bagarre, intervint Déci', se battre sur le pont n'est pas prudent, vous avez vu la technique de Raÿtom, non? Il serait capable de nous faire tomber tous du pont.
- Alors qu'est ce que tu recommandes?
- Je pourrais y aller, en tuer un, puis revenir, puis repartir, en tuer un autre... proposa Snap.
- Ils se ressusciteraient, je propose qu'on désactive notre pvp (ndlr: pvp: player Vs player, possibilité de taper et se faire taper par un membre du camp opposé), et qu'on passe tranquillement, avec un peu de chance on arrivera à communiquer...»
Le conseil semblant judicieux pour tous, ils le firent, et commencèrent leur traversée.

De l'autre côté, c'était la même chose, préparatifs de dernière minute et attribution des rôles. Là encore on opta pour le "comme d'habitude".
Soudain Vivi, qui était dos au donjon, vit la joyeuse troupe d'Hordeux, se leva et incanta "œil d'aigle" immédiatement, pour voir à qui ils avaient affaire.
«Devinez qui est juste derrière vous...
- Déci' et la bande?
- Exact.
- Tant mieux, on a l'avantage du terrain, dit Raÿtom en pensant aux ravages que son orage pouvait faire.
- Je pense pas. Ils ont désactivé leur pvp.
- Hein!? C'est pourtant la première fois que Déci' le fait depuis... Depuis qu'elle a créé son personnage... Je suis sûr qu'ils essaient de communiquer.
- Je suppose qu'on a pas vraiment le choix...»
Et ils firent de même que leurs rivaux. Alors ils purent communiquer.
«Vous venez finir votre trip en Outreterre vous aussi?
- Ouaip, faire ce donjon est indispensable pour tout aventurier qui est arrivé jusque ici, pourquoi pas nous?
- On est deux groupes à vouloir le faire. J'ai une idée: celle qui finit le donjon en dernier ou qui n'arrive pas à le faire se laisse prendre une raclée par l'autre, ok?»
Tout le monde se regarda. La proposition de Snap était assez dangereuse, chaque groupe ne connaissant pas bien l'aptitude en donjon de l'autre
«J'ai une meilleure idée, proposa Décibelle, on pourrait tenter de s'allier tous les dix pour réussir ce donjon sans risque
- C'est possible, tu penses?
- On peut essayer. Si on arrive à communiquer avec le pvp désactivé, on peut peut-être grouper...»
Ils essayèrent, ça marcha (ndlr: jamais essayé, mais je pense pas que ça serait vraiment possible).
«Là, ils vont voir ce qu'ils vont voir, ces monstres tapis dans l'ombre de cette énorme tour. Ce n'est pas à dix contre un ou deux qu'on risque quelque chose!
- Ouais, on risque pas de perdre comme ça, comment on distribue les rôles?
- 1 tank, 1 heal, 8 DPS, et le tour est joué ^^ , fit Miwa'
- Je tank, dit Tyriak, brandissant un magnifique bouclier étincelant malgré l'obscurité environnante.
- Dans ce cas je m'occupe de soigner, décida Dragi'
- On est prêts, on y va?
- YEAH, GO!!»
Et ils entrèrent
...
...
...
«Ça fait vraiment longtemps qu'on monte on doit être près du boss.
- Sûr! Avec le nombre d'ennemi qu'on a tué, on doit pas être loin de la fin...
- Attention! Cria BlueDragon»
Un dragon armé apparut derrière Dragibus, et se fit presque instantanément brûlé par un sort de BlueDragon, avant de succomber trois secondes plus tard sous une avalanche de coups physiques et magiques.
«Hé! Regardez, il y a une hache à deux mains épique à loot (ndlr: loot: prendre les objets d'un ennemi pnj mort au combat)
- Je la veux, crièrent en même temps Déci' et Dimo'
- Très bien... On va y aller au hasard... À toi l'honneur
- Allez, Allez... 48! Et merde!
- 126, facile fit Décibelle avec un sourire moqueur
- C'est pas juste, autre chose!
- D'accord... Pierre, papier, ciseaux.
- Ciseaux!
- Pierre!
- Re-merde, pile ou face?
- Euh... Face?
- Aha, c'est tombé sur pile!
- Euh... Tu l'as lancé chez toi, là, juste comme ça O_o?
- Ben ouais, et c'est tombé sur pile ^^
- Mais ça compte pas!
- Désolé de vous interrompre, dit Vivi, mais si vous traînez il va disparaître, hein.»
Deci' la pris, au grand bonheur de tout le monde, les  tirant tous de la consternation profonde dans laquelle ils étaient pendant le dialogue. Elle l'équipa à la place du marteau, elle préférait le tranchant.
...
...
...
«Je pense bien que c'est la dernière salle.
- Zut, je vois rien, qu'est-ce qui va nous tomber dessus?
- Dans le doute on adopte une formation plus défensive?
- Bonne idée, ça va être utile.
- Derrière!»
Ils se retournèrent et virent... Tomato Gang!
«Heu...WTF?! C'est un délire des MJ? (ndlr: MJ: maître de jeu, un admin en quelque sorte. Ils peuvent faire ce qu'ils veulent dans leur serveur, et sont plusieurs en général)
- Peut-être... En tous cas il est pas méchant, il nous propose une quête on dirait.
- Je vais voir, dit Deci'...
Ok. C'est une quête de groupe qui consiste à tuer le boss.
- Ben accepte!»
Au moment où elle accepta, une grille tomba à la sortie de la salle, et seul Tomato Gang avait eu le temps de sortir. Au même moment, Pandaman tomba du plafond. Il était grand, balèze, noir et blanc avec pour seul motif original deux petits cœurs sur sa poitrine, un de chaque côté.
«Il est sexy!! Firent toutes les filles du groupe
- hum!hum! Répondirent Kev' et Tyriak, rappelant Déci' et Miwa' à l'ordre»
Aussi beau qu'il était torse nu, il restait la cause du fléau ravageant Azeroth, leur monde natal à tous. Et il fallait l'éradiquer. 

Vive comme l'éclair, Déci' sauta vers sa tête et lui donna un coup d'épée dans la joue. Rien, il n'avait pas l'air d'avoir senti quelque chose. Il la regarda d'un œil mauvais, et aussi vif que l'éclair et puissant que Chuck Norris, il lui donna un coup de boule qui lui fit perdre le souffle et la projeta en arrière. Trois côtes cassées et hémorragie interne, estima-t-elle. Elle atterit cependant aussi fraîche et en pleine forme qu'au décollage. On pouvait toujours compter sur Dragi'.
«attend qu'on ait accaparé l'attention du Mob avant d'attaquer, t'es pas faite pour te prendre des dégâts et on a besoin de toi! Lui cria Kev'»
Elle resta à l'écart trois secondes, le temps que Tyriak et Kev' aient suffisamment augmenté leur niveau de menace (ndlr: c'est avec des attaques ayant cet effet là que les tanks arrivent à garder les ennemis sur eux toute la durée de la bataille). Elle constata alors les changements de l'équipe. Il perdaient un sacré punch, avec Raÿtom soignant à tout va et Kev' augmentant son niveau de menace au lieu de taper le plus fort possible. Tant pis, il faudra faire avec.
Elle reprit l'offensive, elle passa derrière lui, sauta, lui planta son épée dans un point plutôt mou du dos. Elle s'enfonça dans la chair. Tant mieux, c'est ce qu'elle voulait. Elle prit alors appui sur le pommeau de l'épée, sauta en l'air, attrapa sa hache avec sa main libre et de toute la force de ses bras elle abattit son arme sur la nuque de son adversaire.
Rien. Juste une éraflure qui saignait légèrement.
Tant pis. Elle prit alors, à la vitesse de l'éclair son marteau, et donna le coup le plus puissant dont ses bras étaient capable sur le haut du crâne. 
C'était comme si elle heurtait de l'acier. Non, l'acier se serait fissuré sous la puissance de l'impact. Au deuxième coup il se retourna. Décidément elle ne faisait pas assez attention. Il lui donna un coup de poing incroyablement puissant, mais une couche de terre apparut entre le poing et son ventre, amortissant le coup et soignant les blessures en même temps. Ça, c'était signé Raÿtom. 
Elle retira son épée du dos du géant. Il ne sembla rien sentir. 
On aurait besoin de Snap, c'est lui l'expert. 
«Réduit lui son armure et sa résistance, nos coup ne lui font presque rien, lui chuchota-t-elle
- C'est comme si c'était fait, il répondit, un sourire sadique au coin des lèvres»
Et il se mit au travail. Ce n'était pas pour rien que les voleurs étaient classés premiers en DPS... Il frappait vite et fort avec des armes légères, inoculant à chaque fois un poison différent qu'il avait appliqué à une vitesse fulgurante sur ses dagues avant de frapper. Il commença par le prioritaire. Deux poisons réduisant la résistance. Ça c'était fait. Puis on s'amuse à taper partout tandis que la cible se ramollit peu à peu. Mais le poison ne fut pas le seul effet que sur endurer la machine de guerre. BlueDragon, entre deux sorts le maudissait, le rendant encore plus faible. Dimo' le rendait malade, au sens propre. Contracter la fièvre de givre n'enchantait personne. Les effets magiques déferlaient, que ce soit Miwa', Raÿtom ou même Dragibus qui avait décidé d'y mettre aussi un peu du sien dans la destruction du danger que représentait la machine à combattre qu'ils affrontaient. Le combat prenait au fur et à mesure une toute autre tournure. Affaibli et encerclé, Pandaman avait peu de chances de vaincre cette puissante troupe. Il utilisa tout ce qui lui restait sous la main. Il écarta les bras et se mît à tournoyer, projetant ceux très proche de lui contre le mur de la salle
«Enfoiré! Cracha Snap entre ses dents»
Il n'allait pas bien. Le nez en sang et probablement un traumatisme crânien qui ne se ressentirait que plus tard, il jurait jusqu'à ce qu'il fut totalement rétablie par la bienveillante prêtresse. Il reprit l'attaque, et se rendit compte que Déci' était déjà en train de finir la basse besogne. Acculé le boss sauta en l'air avec l'intention d'écraser la vaillante guerrière. Elle sauta après lui, un sourire confiant aux lèvres. Il commença à tomber, droit sur Déci', et elle lui fonçait dessus, l'épée pointée en l'air, vers Pandaman.
Ce qui devait arriver arriva, la collision fut rude. Beaucoup plus légère que son adversaire, elle se le prit de plein fouet avant de s'écraser lourdement sur le sol, et aurait passé de vie à trépas si Dragi' n'avait pas placé, au moment de la collision, un ange gardien, technique qu'elle réservait à Tyriak ou à Kev'. Mais tout ça n'était pas grave, car elle avait atteint son but. Son épée n'était plus entre ses mains, mais plantée entre les jambes de Pandaman. Et celui-ci étant un mâle, le coup ne fut pas sans conséquences...

Il était à terre, agonisant. C'était fini. Le groupe avait gagné. Elle monta sur sa poitrine, et lui planta son épée — qu'elle avait récupéré en laissant la hache à la place — en plein cœur. 
Moment de gloire! Moment de fête! Moment symbolique d'une victoire intense, mais aussi de la victoire par l'union de deux camps, de deux ennemis jurés.
Décibelle (la vraie!) eut un énorme élan de joie, submergée par l'émotion des frustrations passées transformées en bonheur intense...

Par contre, faire autant d'émotion n'est pas une bonne idée quand on a passé un an de vie sédentaire, et c'est ce qui eut raison de Décibelle.

Au final de quoi est-elle morte? D'un jeu vidéo, de données.

Donc en somme: rien du tout

_______________________
Et par la suite mourir par... Une belle rose rouge, offerte par mémé Dragi'
Modifié en dernier par Raÿtom le Mer 03 Nov 2010, 11:44, modifié 2 fois.

:479: Image :609:

Enorme bravo à Natsuko qui a fait cette sign, et un encore plus gros merci pour la partager avec moi.

Supprimme
Membre
Messages : 610
Enregistré le : Sam 29 Mai 2010, 12:35
Localisation : Espagne, Asturies <3

Re: Mon Voisin Le Cadavre! [ Vainqueur Concours: Snap /o/ ]

Messagepar Supprimme » Sam 30 Oct 2010, 20:39

Je prends!!



Nous voici dans la grande contrée des fééries Pokébip où chacun vit en paix et en harmonie. Tous ? Non ! Car dans la contrée des Biperies, vers la rue de MVLC, quelques voisins sont en pleine réunions :

-Bon, alors qu’est-ce qu’on fait pour tuer Raytom et sa Raytomanie ? demanda Kev. (ndltr : la Raytomanie et phénomène qui consiste à détester tout le monde, et particulièrement les personnes proches*.)
-Moi je propose qu’on le gave de pop-corn à mort !
-Tais-toi Miwa ! Le mieux c’est qu’on lui flanque la frousse de sa vie….
-Mais non Déci, on a qu’à lui infliger les pires tortures, vous savez ! Celles qu’on inflige aux noobs ! proposa Tyriak.
-Et si on demandait à Dragi, la doyenne ? les coupa Snap.
-Ouais Snap a raison, dirent Vivi et Kev en chœur.

Ainsi, Tyriak, Kev, Miwa, Déci, Vivi, Snap, BD, et tout le petit monde se dirigèrent dans la maison toute rose de la vieille Dragi. Ils sonnèrent, et une dame qui portait une chemise de nuit rose apparu sur le seuil de la porte.

-Ah, c’est vous ! Qu’est-ce que vous voulez, les enfants ?
-C’est moi qui lui demande, cria Vivi.
-Non, c’est moi parce que je suis la plus diplomate !
-N’importe quoi ! Toi ? Déci, diplomate ? Laisse-moi rire.
-Tu peux parler Tyriak, répliqua Déci.
-Bon, c’est moi qui lui demande, trancha Kev. On vient pour vous demandez conseil, chère Dragi.
-Oui oui, bon abrégez ! Mon feuilleton va bientôt commencer !
-Euh oui, donc, repris Kev, nous voulions savoir si vous n’auriez pas une bonne idée pour achever un voisin indésirable ?
-Quel voisin ? Raytom ?
-Oui, c’est ça !
-Bonne idée, je le déteste, lui et sa Raytomanie aigüe. Bon, alors entrez, j’ai fait des cookies à la framboise.

Cette chère Dragi vivait dans une maison hantée par les contes de fée. Ici, une affiche de Cendrillon, là un buste de Blanche-Neige (en marbre rose, évidemment). En parlant de Blanche-Neige, tiens, Dragi était sa plus grande fane ! Ainsi, elle allait tuer ce pauvre Raytom d’une façon bien particulière :

-Allons, Déci et Kev arrêter de vous chamailler ! Ca vaut pour vous aussi BD, Snap et Miwa ! Ecoutez mon plan génial.

Et elle nous raconta ce fameux « plan génial ». Elle cachait chez elle depuis longtemps, une rose rouge empoisonnée. Dragi nous expliqua que nous allions sonner chez Raytom avec un panier de roses, et qu’ensuite, nous allions lui proposer de sentir le merveilleux parfum qu’elles dégageaient et en particulier celui de la rose empoisonnée. Il mourrait sur le champ. Snap déclara :

-C’est une affaire faite pour moi !
- Franchement, tu te vois en vendeur de rose ? Laissez-moi faire !
-Pourquoi ce serait toujours Déci qui aurait le plus beau rôle ? s’offusqua Vivi.
-Non, pas toujours, car cette fois ce sera moi, intervint Kev.
-J’irais avec toi, dit BD.
-STOP, cria Dragi. Puisque vous ne vous décidez pas, Miwa ira tuer Raytom. Elle au moins, ne se dispute pas pour un rien.

A ce moment, Miwa pensa « Oh non, la poisse…. ». Dragi lui offrit la fleur en lui conseillant de ne pas la renifler, accompagné d’un panier de roses. Et c’est ainsi que Miwa se dirigeait (en traînant des pieds) vers la jolie maison de Raytom où un panneau était planté sur le sol avec l’inscription : « Si c’est pas pour m’offrir 1000000000 de Bipdollars, allez-vous en ! ». Mais Miwa ne l’avait pas vu, et d’ailleurs on s’en fiche.

Donc, Miwa s’avançait vers la porte juste au moment où Raytom s’apprêtait à sortir ! Miwa prit la parole :

-Hey,…euh comment ça va ?
-Mal depuis que tu es là.
-Ha euh….bon. Je venais t’apporter des roses. Tiens, sent-les !
-Ah, elles sont gratuites ?
-Non, tu dois juste en choisir une ! Prends celle-ci, fit Miwa en montrant la rose mortelle.
-….Je préfère celle-là, répliqua Raytom.

Et Raytom pris la fleur d’à côté, juste pour embêter sa voisine ! Mais Miwa ne se laissa pas faire et continua son affaire :

-Bon, alors prends celle-là en cadeau !
-TU ME FAIS PERDRE MON TEMPS ! FICHE MOI LA PAIX !

Raytom commençait à être furieux, et Miwa avait peur, elle se rappelait très bien de ce qu’il avait fait à l’algue de compagnie de Déci ! Il l’avait complètement déchiqueté, après l’avoir baignée dans de l’acide à 120°C. Miwa, s’apprêtait à partir, mais tout à coup, le visage de Raytom tomba dans le panier, et sentit le parfum délicat, mais mortel, de la rose en question. Il suffoqua, et mourut sur le coup. Miwa, choquée, rentra chez elle sans demander son reste, et s’y enferma pendant quelques jours.

Peut-être voudriez-vous savoir la raison de la chute de Raytom dans le panier de roses, alors la voici : Déci était une grande funambule, et sa particularité était de se balader sur les toits de ses voisins.
Ainsi, voyant que Miwa était en mauvaise position, elle lança une tuile sur Raytom, qui à la suite de cela, s’effondra sur les roses.

Voilà une bien triste histoire, mais pas autant que la suivante….

*Exemple: Paul Young dans Desperate Housewives %)


Faudra me tuer avec des bruits de "tic tac"!
Modifié en dernier par Supprimme le Sam 30 Oct 2010, 22:19, modifié 1 fois.
Image

Desperate Housewives


Spoiler :
J'veux juste qu'on me supprimme mon compte, c'est tout!

Avatar du membre
Dr.Snap
Membre
Messages : 6041
Enregistré le : Lun 30 Avr 2007, 01:24
Localisation : Etage 442 Tour Sacrée Hospital Section TLP
Contact :

Re: Mon Voisin Le Cadavre! [ Vainqueur Concours: Snap /o/ ]

Messagepar Dr.Snap » Sam 30 Oct 2010, 21:23

~~ Contre la Montre ~~
Une histoire normale


L'histoire se passe dans un monde plutôt normal, avec des gens plutôt normaux qui vivent une vie plutôt normale. Le monde merveilleux de Lamron. C'est un monde très particulier (en fait) où tous les habitants particuliers eux aussi sont complètement fous. Ou tout du moins très bizarres.

Dans une journée comme les autres à Lamron, d'abord on se lève de notre piège à ours pour venir près du wagon-restaurant observer les trois soleils roses à pois verts et les 18 lunes et on peut en profiter pour dire bonjour au mur d'en face qui répond en crachant des gaufres sur le chat qui passe par ici, ensuite on peut éventuellement prendre sa douche glacée de cognac à la javel avant de mettre ses habits bleus électriques pour se rendre au travail en bateau-mouche dans les rues octogonales de la ville en forme de banane, alors qu'un énorme tic-tac retentit en permanence dans tout cet univers.

Tic tac tic tac tic tac

Mais Miwapika n'était pas comme les autres, pas du tout...Ce qui est normal pour les autres n'a aucun sens pour elle. Ca, c'est normal. Miwa n'est pas originaire de Lamron. Miwa vient de PokébipLand !! Le monde normal, où on se lève de son lit pour aller à la fenêtre dire bonjour à la voisine aller sur Pokébip ( %) ) et prendre des douches normales avec de l'eau chaude normale et mettre des habits normaux, alors que le bangun de Walker retentit dans tout notre univers.

Tic tac tic tac tic tac

Allez savoir pourquoi elle a atterri dans ce monde...Hé bien, tous les membres de PokébipLand le savent. Ils le savent car ils en sont tous responsables !! Oui, c'est de notre faute à tous ! Tout ca à cause de Décibelle qui a absolument voulu que Kev insiste sur moi (Snap, quoi) pour que je dise à Tyriak d'appeler Dragi pour qu'elle dise à Vivi de tester son portail ectoplasmique de luxe 3001-B sur Miwa au lieu de BD...

Tic tac tic tac tic tac

Ca fait maintenant plus ou moins trois jours que Miwa est enfermée dans cet univers parallèle (parallèle du tout, même), et nous, de notre côté, on engueule tous Déci qui rejette la faute sur Kev qui dit que c'est moi qui accuse Tyriak qui certifie que c'est de la faute à Dragi qui redirige le tout sur Vivi...

Finalement, on s'est mis d'accord, c'est la faute à Walker. Voila ^^

Tic tac tic tac tic tac

M'enfin c'est pas ces discussions à la con qui vont faire revenir Miwa...Il faut absolument qu'on fasse quelque chose. On a pu comprendre que la situation vient d'un système d'un mot de passe à quatre chiffres dans la machine de Vivi. Selon le code, le portail change d'univers, donc il suffirait de trouver le code pour que Miwa revienne à PokébipLand !! Mais d'abord, apéro, c'est l'heure, c'est sacré.

Tic tac tic tac tic tac

Pendant ce temps de réflexion assez conséquent (des heures et des heures), Miwa essaye tant bien que mal de s'habituer à son nouveau monde, pensant qu'elle ne reverrait jamais son monde d'origine, et ses amis (bien qu'il soient tous vraiment grave tarés) mais une chose horripile Miwa dans ce monde de fou qu'est Lamron : ce tic-tac régulier et très sonore qui résonne dans tout l'univers et dans la tête de notre pauvre protagoniste...

Tic tac tic tac tic tac

Ce bruit insupportable à chaque seconde dans les oreilles de Miwa en devient même douloureux. Miwa craque de plus en plus. Miwa se tient la tête dans la rue. Les habitants la regardent indifféremment. Miwa pousse des cris horribles de souffrance, mais c'est comme une rage de dents : on a beau se tenir les dents, toucher les gencives, rien n'y fait, la douleur persiste...La tête de Miwa est comme une gencive dans cette mâchoire dont les dents sont complètement étrangères à ce dentifrice qui ronge la santé mentale de Miwa...

Tic tac tic tac tic tac

Après deux bouteilles de pastis et treize paquets de chips, nous décidâmes enfin de penser à éventuellement songer à se dire qu'on pourrait peut-être envisager de réfléchir sur le fait de trouver l'idée qui sauvera Miwa. Du portail, on entend ses cris d'horreur qui percent le sang et les tympans (si on est près du portail, quand même) Cette douleur que Miwa nous transmet nous pousse à agir, et on a enfin l'idée d'essayer des codes au hasard sur la machine de Vivi. Peut-être qu'avec un peu de chance, on trouvera le code parmi les 10000 qui fera revenir Miwa dans notre dimension pendant que Walker a déjà banni 12 membres, en plein apéro...

Tic tac tic tac tic tac

Essayons 1532...
Tout à coup, il n'y a plus personne à coté de Miwa. Il n'y a plus de bâtiments, plus de gens bizarres qui passent à coté d'elle, plus de voitures triangulaires aux allures de fromage métallique rouge, plus rien de tout cela...Miwa fait une chute de quelques mètres et atterrit sur une énorme endive géante, indemne, et glisse le long de la feuille jusqu'à un marécage de limonade avec une mangrove de clefs à molette, et il flotte dans l'air une odeur de sauce tomate...

Tic tac tic tac tic tac

Mais malheureusement pour Miwa, un seul détail persiste dans ce nouveau monde de fous : le tic-tac ! Et en effet, le bruit continue à faire souffrir notre pauvre Miwa qui commence à perdre la raison alors qu'elle voyage sans le vouloir dans l'espace-temps...Miwa n'en peut plus et décide de courir vers l'inconnu, en ligne droite, criant sa douleur au fur et à mesure des endives à la limonade qu'elle croise, en évitant les clefs à molette qui poussent devant son chemin...

Tic tac tic tac tic tac

Bon, c'est pas ca...Ne perdons pas espoir, essayons autre chose...C'est le bordel dans l'organisation de nous, habitants de PokébipLand, tout le monde veut taper son code en premier comme si c'était un jeu, on se tape dessus, les chaises volent, Walker bannit tout le monde...

Tic tac tic tac tic tac

Kev parvient à taper 8586 sur la machine...
Et le champ d'endives géantes disparait d'un instant, et Miwa se retrouve dans le vide total, dans un espace très restreint, sur une toute petite planète qui se trouve être une énorme balle de golf...Le tic-tac qui est toujours là force Miwa à se coucher sur le sol et à se tordre de douleur, impuissante, qui commence à avoir des hallucinations et voir des horloges partout, dont les pendules oscillent tous en même temps suivant le bruit infernal qui est en train de la tuer à petit feu...

Tic tac tic tac tic tac

Ca n'a toujours pas marché ?? C'est de pire en pire chez nous, on dirait vraiment que quelqu'un a lâché un bout de viande parmi une meute de chiens enragés affamés qui n'ont avalé que de la salade pendant les 3 derniers mois...Tout le monde croit avoir le bon code, tout le monde croit avoir la bonne logique, tout le monde est fou, Walker se roule par terre, c'est vraiment du délire...

Tic tac tic tac tic tac

Notre bagarre générale finit par avoir raison de la raison, et à force de se prendre des coups de bouteilles, la machine cède et se casse, sous nos yeux effarés...
Ce qui a pour effet de faire revenir Miwa dans notre dimension !! On est tous évidemment très heureux, mais Miwa est bizarre...
Miwa nage en pleine transe hallucinatoire. Pour elle, elle est en train de marcher dans un monde uniquement composé d'horloges et de pendules, nous confondant avec des horloges vivantes dont les bras sont des aiguilles, le soleil est une montre...En bref, dans la tête de Miwa, le bruit s'intensifie et fait empirer sa folie...

Tic tac tic tac tic tac

Nous ne comprenons pas ce qui se passe, mais nous voyons impuissants Miwa en train de devenir complètement folle, les beaux yeux bleus de la fille sont en train de devenir blancs et du sang s'échappe de sa bouche au fur et à mesure des secondes qui passent...
Miwa fait quelques pas, tourne en rond, tombe par terre et se relève, titube sur la petite place du village de PokébipLand...

Tic tac tic tac tic tac

Puis c'est le drame. Le tic-tac de trop. Miwa chancelle, pleurant du sang, et finit sur les fesses par terre. Puis elle arrête de bouger, le regard vide fixé sur le néant. Nous nous approchons, croyant que c'est fini et que ce n'était que passager...C'est à ce moment précis que la tête de Miwa explose devant nous, laissant son corps sanguinolent sans vie par terre, près de la machine cassée de Vivi...

Le temps, c'est de l'argent. La parole est d'argent. Les paroles s'envolent. Sans argent, on ne peut pas vivre. Donc la vie s'envole. Et ainsi va le temps, jusqu'à l'éternité...

--------

Faudra ma tuer avec une armoire normande dans une histoire où il y a du sang, des zombies, des pirates, un PDG, une équipe de foot, un volcan et des milliers de coton-tiges ! NA ! :paf:
ImageImage - Image - ImageImage

Avatar du membre
dragibus
Légende Pokébipienne
Messages : 15800
Enregistré le : Mar 07 Avr 2009, 19:56
Localisation : 57

Re: Mon Voisin Le Cadavre! [ Vainqueur Concours: Snap /o/ ]

Messagepar dragibus » Dim 31 Oct 2010, 09:06

Je prends.

Spoiler :
Le goûter d'Halloween ou Les apparences sont parfois trompeuses...

- Hey, vous l'avez eue aussi ? criait Miwapika tout essoufflée en brandissant une lettre orange.
- Salut Miwa ! Eu quoi ? répondit Tyriak en haussant les sourcils.
- La lettre de dragibus, c'te question !
- Moi je l'ai eue, intervint Dr. Snap en la sortant de sa poche.
- Et moi aussi ! s'écria joyeusement Vivinana en l'agitant sous le nez des autres.
- Arf, je suis pas encore allé au courrier, dit Tyriak, c'est quoi ?
- Une invitation de dragi' : elle nous invite à venir goûter chez elle pour Halloween. Elle nous racontera des histoires qui font peur !
Toute la bande de MVLC était réunie autour de Miwapika. Raÿtom, Decibelle et Blue Dragon avait rejoint le groupe et tout ce petit monde braillait joyeusement en même temps.

Le 31 octobre donc, en début d'après-midi, c'est une troupe de Bipiens à la fois anxieux et excités qui sonna à la porte de la doyenne du site.
KevUmbreon et Dimoniak était aussi de la partie, mais avaient prévenu qu'ils arriveraient un peu en retard. (Des devoirs à terminer, qu'ils avaient dit...)
La porte s'ouvrit sur une belle femme aux cheveux noirs et courts savamment décoiffés, vêtue d'une tenue très tendance, le tout formant un look résolument moderne.
- Bonjour madame, on vient voir dragibus... dit Vivinana timidement.
- C'est moi !
- ...
- Ben quoi ! Vous ne vous attendiez tout de même pas à voir une vieille mamie grisonnante complètement démodée... Si ?
- ...
- Hihi ! Vous m'avez confondue avec mon avatar ! Pas trop déçus j'espère ? Entrez, entrez !

Chacun se présenta et dragibus fit assoir ses invités autour de la grande table en verre du salon.
La pièce était vaste, décoré avec goût d'un assortiment de meubles en verre totalement design et de meubles anciens cirés avec soin : le mélange des générations...
Une énorme armoire normande en particulier attirait tout de suite le regard. Elle trônait contre le mur du fond, encadrée par deux étagères laquées de style moderne.
- Elle est dans ma famille depuis presque cent ans et j'y tiens beaucoup, expliqua dragibus. Malheureusement, elle n'est plus très solide. Il ne faudra pas vous appuyer dessus...

La maîtresse de maison s'éclipsa un instant et revint avec un énorme saladier en forme de citrouille :
- Cocktail d'Halloween pour tout le monde ! Sans alcool évidemment... précisa-t-elle avec un clin d'œil.
Elle servit également un assortiment de petits fours à la cannelle, de brownies au chocolat et de bonbons de toutes sortes, y compris des dragibus !

Bientôt, un joyeux brouhaha envahit la pièce, chacun racontant des anecdotes sur le site : les n00bs les plus marquants, les topics les plus intéressants, les plus marrants...
Raÿtom et Blue Dragon débattait de leur équipe de foot préférée, tandis que Decibelle et Miwapika parlait de Johnny Deep dans Pirates des Caraïbes. Vivinana et Dr. Snap quant à eux discutaient très sérieusement du dernier volcan entré en éruption.
KevUmbreon et Dimoniak arrivèrent sur ces entrefaites et se joignirent à la petite sauterie.
- Mon mari est le PDG de Pokébip, expliquait dragi' à Tyriak qui lui demandait d'où venait son intérêt pour le site. Il est actuellement dans nos bureaux à Paris, en réunion avec Thoranix et Walker. Mais je ne peux pas vous en dire plus... Confidentialité oblige !
(Pour ceux qui ne comprendrait pas l'allusion, rendez-vous ici pour y voir plus clair... http://www.pokebip.com/pokemon/index.ph ... 14830&#41; )

Au bout d'un moment, Vivinana osa quand même demander :
- Dis, tu peux nous raconter des histoires ?
- Bien sûr ! Installez-vous confortablement... Je vais vous raconter des choses terrifiaaaantes ! commença dragibus d'une voix théâtrale. Des histoires à vous faire dresser les cheveux sur la tête !

Et l'après-midi se poursuivit ainsi, la plus âgée des bipiennes captivant son auditoire de jeunes avec des récits de zombies aux dents dégoulinantes de sang dévorant des nouveaux-nés arrachés au sein de leur mère implorante.
De temps en temps, un chat blanc ou noir venait folâtrer parmi les invités, reniflant un bas de jean's ou se frottant à des collants bigarrés...

Soudain, cette scène idyllique vola en éclat.
Tout bascula d'un coup.
La grande armoire normande s'ouvrit à la volée et vomit une armée de personnages tous plus hideux les uns que les autres.
Un capitaine de pirates suivi de son équipage sanguinaire.
Une équipe de foot vociférante et hurlante au grand complet.
Un PDG accompagné d'un Walker et d'un Thoranix plus vrais que nature.
Les rescapés du volcan, affamés après être restés coincés une semaine dans les décombres de leur village.
Une compagnie de zombies pas du tout rassasiés par quelques bébés mal engraissés...

Les Bipiens n'eurent pas le temps de revenir de leur surprise que les personnages fantomatiques les attaquaient déjà !
Dr. Snap fut le premier à recouvrer ses esprits :
- Tuez-les ! Vite !
- Comment ? larmoya Decibelle.
- Avec ça !!! répliqua Dr. Snap.
Et il fit jaillir de ses multiples poches une ribambelle de coton-tige...
- Transpercez-les tous ! Ils sont vulnérables aux coton-tige ! hurla-t-il en donnant lui-même l'exemple.
Il se jeta sur le premier footeux venu qui tentait de lui donner un coup d'boule et lui passa le petit bâton à travers le corps. L'ectoplasme se dilua aussitôt en une légère fumée bleutée qui s'évanouit dans les airs.
- Yeah ! Tous dessus ! ça va saigner !!!

S'ensuivit alors une incroyable mêlée de bras humains perforant des corps immatériels dans une cacophonie de hurlements ponctuée de cris de victoire, le tout baignant dans un halo de brume bleutée d'où voltigeaient régulièrement des coton-tige !
Les Bipiens frappaient tout ce qui passaient à portée de main.
Vivinana empala au moins quatre pirates et deux rescapés du volcan.
Blue Dragon se farcit à lui tout seul la presque totalité de l'équipe de foot.
Tyriak régla son compte aux deux webos et au PDG.
Decibelle et Raÿtom se relayaient pour lacérer avec une joie mauvaise les zombies qui affluaient vers eux.
Miwapika, Kev' et Dimoniak agressaient tout ce qui se présentait, sans distinction de race, de sexe ou de profession.

Mais ils furent bientôt submergés par le nombre. L'armoire continuait à vomir des assaillants, sans discontinuer, et les pauvres Bipiens étaient à bout de force et à court d'armes...

Pendant ce temps, Dr. Snap s'occupait de dragi'.
Il la coinça contre l'armoire normande et lui appuya un coton-tige sous la narine et un autre au coin de l'oeil :
- C'est toi qui les as fait venir, hein ? demanda-t-il d'un ton menaçant. Parle ou j'te crève !!!
Dragibus ne répondit pas, mais jeta un regard vers les portes ouvertes de l'armoire.
- Comment on fait pour les arrêter ? Faut fermer les portes, c'est ça ?
N'écoutant que son courage, il se rua sur le meuble et poussa de toutes ses forces contre les battants qui se refermèrent violemment, emprisonnant à nouveau ses hôtes indésirables.

Mais soudain la vieille armoire bancale vacilla sur ses pieds, tangua un instant, puis s'abattit lourdement sur Dr. Snap...
Les ectoplasmas s'évanouirent aussi brutalement qu'ils étaient arrivés.
Une partie des Bipiens se précipita vers leur camarade qui gisait à moitié écrasé, pendant que les autres maintenaient dragibus en respect.
Trop tard... La vie fuyait du pauvre corps en miettes...
Dr. Snap se mourait lentement...
Seul un souffle ténu s'échappait encore des lèvres du moribond :
- Dragi', comment... as-tu fait ?
- L'armoire était ensorcelée : elle faisait apparaître toutes les personnes dont vous aviez parlé.
- L'invitation... C'était... un piège, alors ?
- Et oui...
- Pour...quoi ? demanda-t-il encore dans un dernier effort.
Dragibus rejeta la tête en arrière et partit d'un rire démentiel tandis qu'elle reprenait sa forme de bonne vieille mamie bienveillante :
- Parce que vous êtes des écrivains bien trop talentueux, vous tous ! ET PARCE QUE TOI, TU AS GAGNE LE CONCOURS DE MVLC ! JE VEUX ETRE L'UNIQUE, LA SEULE, LA MEILLEURE !!!


En attendant, vous pouvez réfléchir à la la façon de me tuer avec une canne à pêche. L'histoire devra contenir les mots suivants : trombone, ongle, se faufiler, galant, prestement.

Avatar du membre
BlueDragon
Membre
Messages : 434
Enregistré le : Mar 23 Sep 2008, 18:14
Localisation : Volant dans le ciel

Re: Mon Voisin Le Cadavre! [ Vainqueur Concours: Snap /o/ ]

Messagepar BlueDragon » Lun 01 Nov 2010, 20:47

Spoiler :
LMFD
Love, Mafia, Fishing and... DEATH


Aaaah, Dragibus ! Cette gentille vieille dame, celle que tout le monde aimait bien ! Elle est morte… Hier même ! Comment ? Hum… C'est une longue histoire. Mais bon, allez.

Tyriak avait gagné un voyage pour six pour BipCity, la capitale de notre chère Pokébipe. Il avait choisi d'emmener Miwapika (sa femme), Vivi et Nana (ses enfants jumeaux), Dragibus (sa mère) ainsi que Snap et moi-même (ses frères). On avait un séjour dans un hôtel de luxe gratuit. Bref, impossible de refuser.

Le jour de la mort de notre mère adorée, Tyriak avait décidé d'utiliser son bon pour un dîner galant avec Miwa dans un restaurant chic (Carni-vine) avec -80 % à payer, ainsi qu'un gros paquet de tickets restau. Dragibus gardait les jumeaux tandis que je faisais un combat Pokémon sur DS avec Snap. Notre maman arriva en trombe dans notre chambre.
- C'est terrible ! s'exclama-t-elle. Vivi et Nana ne sont plus dans la chambre ! Ils ne sont pas venu ici quand même ?
- Non, non, répondit Snap. Il faut partir à leur recherche, c'est une fugue !

On se mit d'accord ; Snap allait prévenir Tyriak et Miwa et voir si les enfants n'étaient pas allés les voir tandis que Dragi et moi allions voir dans les rues, car l'accueil de l'hôtel disait bien avoir vu deux enfants qui correspondaient parfaitement à Vivi et Nana.

Après une demi-heure de recherches, je rejoignis ma mère devant l'hôtel, comme convenu.
- T'as trouvé une trace de leur passage ? demandai-je.
- Absolument pas, répondit Dragibus. Et toi ?
- Rien du tout.

Nous remarquâmes alors des ombres humaines dans une ruelle qui longeait l'hôtel. Une musique semblait sortir de cette ruelle. Discrètement, nous nous faufilâmes dans la ruelle. Nous aperçûmes quatre personnes, tous de noir vêtus, et avec des chapeaux : une jeune femme qui jouait du trombone, un bel homme avec un gros cigare qui faisait du piano électrique, ainsi que deux gros bras : l'un faisait du tambour, l'autre de la guitare. Et aussi, des sachets de drogue.
- Ces instruments ne vont pas du tout ensemble ! laissa échapper ma mère.
Aussitôt, la musique s'arrêta. Le pianiste se tourna vers nous, armé d'un pistolet, et dit :
- Montrez-vous, les mains derrière la tête !
Nous nous exécutâmes immédiatement.
- Savez-vous qui nous sommes ? demanda la jeune femme.
- La mafia de BipCity ? supposai-je.
- Exact ! fit le pianiste en rangeant son flingue. Nous sommes la Mafia Musica !
- Vous connaissez notre cachette, vous avez vu la drogue et nos visages… continua la femme. Raÿtom, Dimoniak, attrapez-les !

Les deux gros bras ne se firent pas prier et nous foncèrent dessus. Alors nous nous enfuîmes prestement de la ruelle. Eh ouais, malgré son âge, elle courait vite mémé Dragi ! Mais elle se fit attraper par Dimoniak. Malheureusement pour ce dernier, ça faisait longtemps que maman ne s'était pas coupé les ongles, et elle en enfonça un profondément dans le cou de son assaillant. Celui-ci la lâcha en hurlant de douleur, et la course-poursuite reprit.
- Cette mafia est assez célèbre ici, m'expliqua Dragibus. Là, on a vu la Marraine originaire d'Italie, la "famosa" Decibella, et le Parrain qui est aussi son compagnon, KevUmbreon.

Nous arrivâmes finalement devant le fleuve qui passait à BipCity, le Forum. Il traversait toute la Pokébipe. Un vieux pêcheur était là, en train de manger un sandwich.
- Faites don' pas fuir le poisson ! nous dit-il entre deux bouchées.
Mais Dragi glissa sur la canne à pêche du vieux ; elle tomba tête la première dans le Forum. Sauf que la surface de l'eau était loin de la terre ferme, et, je l'avoue, je ne sais pas nager. Et maman non plus. Et bien sûr, le vieux pêcheur était trop vieux pour ça. Dragibus mourut donc noyée…
Pour la suite de l'histoire, j'esquivai les gros bras qui tombèrent à leur tout dans l'eau, et je courus à l'hôtel. Snap m'y attendait avec Vivi et Nana.
- Ils étaient bien au restaurant, me dit-il. Mais dis-moi, où est maman ?
Je lui expliquai toute l'histoire, ainsi qu'à Tyriak et Miwapika quand ils rentrèrent. Le corps de Dragibus fut repêché et, quelques jours plus tard, on l'enterra. Depuis ce terrible jour, un gouffre sans fond s'est formé dans mon cœur.
Quant à la Mafia Musica, je ne l'ai jamais revue.

J'aime créer des liens de parenté =D

Tuez-moi avec un ski, un bâton de ski, une moufle de bébé et un bonnet de bébé. Rien ne doit m'assommer ni me piquer. L'histoire doit se passer à la montagne.
Modifié en dernier par BlueDragon le Mar 02 Nov 2010, 12:28, modifié 1 fois.

Avatar du membre
DimoniaK
Membre
Messages : 6669
Enregistré le : Jeu 13 Mai 2010, 09:47
Localisation : Aici zace un om despre care nu se stie prea mult.

Re: Mon Voisin Le Cadavre! [ Vainqueur Concours: Snap /o/ ]

Messagepar DimoniaK » Lun 01 Nov 2010, 20:49

Je réserve!

Tuez-moi avec 20~30 sacs de terreau et un four à micro-ondes (Accro à Medium spotted :o )
Image

Merci à Versus :D


Retourner vers « Archives Jeux »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités