Analyse Pokemon [Topic Sérieux]

Discutez du phénomène Pokémon et des sujets qui ne rentrent dans aucun autre forum.
[C-AEC] Fantomon
Membre
Messages : 134
Enregistré le : lun. 18 août 2008, 13:42
Contact :

Re: Analyse Pokemon [Topic Sérieux]

Message par [C-AEC] Fantomon » ven. 19 nov. 2010, 11:28

De G en G Pokémon c'est devenu de plus en plus de la mégalomanie, en gros ils ont créé tous les monstres les plus puissants possibles avec les types les plus efficaces et avec les attaques les plus adaptées (Exemple: Carchacrok avec des stats de base comme Dracolosse est devenu un uber comme les autres car il a danse lames+colère stabé+séisme stabé+un peu plus de 300 de VIT+une grosse attaque+des gros PV et des défenses passables avec une attaque spéciale moyenne en gros parfaite répartition) et en 5G ça l'est encore plus.
Au début de Pokémon, les Pokémon avaient peu d'attaques tapant fort et peu de moves de boost et depuis platine, ils ont tous des attaques de grosse puissance de quasiment tous les types et en physique et en spécial avec presque tous les boosts possibles en gros tous les Pokémon quasiment peuvent avoir tous les genres de movesets ce qui les rend totalement imprévisibles et en plus vu leurs stats d'attaques, la moindre erreur se paie cash et vu le grand nombre de Pokémon, tu peux de moins en moins tout contrer.
La mégalomanie Pokémon passe aussi par les cartes surpuissantes avec des Pokémon qui changent de type, par dans le jeu des capacités spéciales totalement abusées, et des captures totalement nouvelles et sortie de jeux à la chaîne qui ne sont que des suites mal foutues.
Ca vient du fait qu'ils veulent profiter (Nintendo) du succès de Pokémon au maximum, même s'ils sortaient un jeu ultra merdique sans rien du nom de Pokémon, ça ferait des millions de ventes et donc ils ne se gênent pas même si certains jeux sont pas mal (Comme COAA).
Love test (Test d'amour): Fantomon +++ Bretagne === 95% !!! ^^
Love test (Test d'amour): Beedrill +++ Britney Spears gay === hum, hum, hum tactac !!! ^^
Image

Avatar du membre
popo1200
Membre
Messages : 21
Enregistré le : jeu. 02 juil. 2009, 12:27

Re: Analyse Pokemon [Topic Sérieux]

Message par popo1200 » lun. 03 janv. 2011, 20:40

Au temps des version R / B / J, le public étais plus restreint ceux qui jouait aux jeux vidéos se trouvait souvent dans la branche des 10 à 16 ans.

Aujourd'hui le jeu vidéo a beaucoup évolué
il touche des enfants très jeune ( ex: Il y a beaucoup plus d'enfants qui jouent à Pokémon dès l'âge de 4 ans qu'avant. ).
Donc (Ca peut paraitre comme un préjugé mais je me mets à la place de Nintendo)
plus le public est jeune, plus le jeu doit être facile,
car quand tu sais même pas lire et que tu veux finir le jeu, ça risque d'être compliqué non?
Ce n'est qu'une simple déduction, j'en sais rien. :mrgreen:

Grigor
Membre
Messages : 337
Enregistré le : mar. 03 nov. 2009, 15:03

Re: Analyse Pokemon [Topic Sérieux]

Message par Grigor » lun. 03 janv. 2011, 21:02

C'est pas plus simple non, les jeux ont toujours été simples. Ce qui est sûr c'est que c'est beaucoup plus profond et plus riche.

Et puis si tu sais pas lire, le jeu n'a pas d'intérêt de toute façon.

Avatar du membre
Zerokrush
Membre
Messages : 3259
Enregistré le : mer. 22 avr. 2009, 15:00

Re: Analyse Pokemon [Topic Sérieux]

Message par Zerokrush » lun. 03 janv. 2011, 21:40

Et y'a marqué en petit sur les boîtes de jeu Pokemon:
"Niveau de lecture basique pour apprécier pleinement le jeu"
(y)

Avatar du membre
Sugimura
Membre
Messages : 10353
Enregistré le : sam. 10 juil. 2010, 18:45

Re: Analyse Pokemon [Topic Sérieux]

Message par Sugimura » mer. 05 janv. 2011, 03:05

Haldar a écrit :Bon ça me faisait du mal de voir ce topic couler dans les limbes du forum donc je mets une petite analyse de ma réserve.
Spoiler :
Magicarpe #129 => Léviator #130
Image => Image
Parmi le monde Pokémon, rares sont les êtres qui ont autant fasciné que ces deux-là. En effet, cette lignée évolutive a toujours beaucoup intrigué de par la gigantesque différence qu’il y a entre ce poisson et cet imposant Pokémon appartenant au cercle restreint du groupe d’œuf des dragons.

Génération sous l’égide du Professeur Orme, le spécialiste de l’évolution, la 2G a fait de Léviator un Pokémon encore plus central en créant un lieu qui lui est associé : le Lac Colère d’Acajou. Lieu de déchaînement, ce lac s’est vu devenir le siège de la mise en avant d’un Pokémon shiny ayant marqué les mémoires : le Léviator rouge.

Analyser la série évolutive Magicarpe / Léviator, s’est se poser la question de l’évolution et c’est sous cet angle que nous l’aborderons. En quoi cette transformation radicale joue-t-elle un rôle dans l’univers Pokémon ? Quelles références culturelles sous-tendent ces deux Pokémon dont le plus évolué est indéniablement la reprise de la forme chinoise du dragon ?

I. L’allégorie d’une volonté de puissance

Petit topo philosophique avant de continuer. Pour comprendre la suite, il est nécessaire de se rappeler le philosophe allemand Nietzsche. Homme de la fin du XIXème ( et, à mon avis, l’un des plus grands penseurs de notre histoire ), Nietzsche a fini sa vie totalement fou ( il signait ses lettres « Jésus-Christ » vers les dernières années ) et est mort entre les bras de sa sœur. Cette dernière a repris son dernier ouvrage La Volonté de puissance qu’elle a déformé pour un faire un traité anti-juif et c’est d’après ce livre qu’Hitler a développé ses idées antisémites.

Mais, me direz-vous, pourquoi parler de Nietzsche ici ? La description de Léviator dans le PokéDex de la Or nous dit qu’il apparaissait lors des guerres passées et dans la Cristal il est dit qu’il apparaît dès que le monde est en guerre. Or, dans aucun des jeux Pokémon, il n’a été mention de guerres ce qui fait que ces références ne peuvent que renvoyer à une réalité historique. La dernière guerre connue par le Japon en 1995 étant la Seconde guerre mondiale, Léviator renvoie directement à cet événement durant lequel le Japon était du côté des nazis ( lois anti-Juifs, politique eugéniste,… ).

Magicarpe est une référence à une légende chinoise selon laquelle les carpes remontent les cours d’eau et atteignent la « Porte du Dragon » loin dans les montagnes. Franchir cette porte leur permettrait de se transformer en dragon. Cette légende est une valorisation de l’effort, de l’avancée vers le pouvoir. Or, le pathétique Magicarpe devient Léviator dont le nom vient du Léviathan de la Bible qui est un serpent de mer symbolisant la dévastation ( créature qui dévorera le Monde après le jugement dernier, ainsi que les âmes des pêcheurs ). De même, en japonais, Léviator se nomme Gyarados qui est une combinaison entre gyakkyō (qui signifie la difficulté à parvenir à quelque chose ) et gyakusatsu ( le massacre, le meurtre ).

Voulant devenir une puissance, le petit poisson japonais s’est transformé en machine à tuer, en assassin ( cette ironie se voit dans le nom de Magicarpe qui est en gros la « carpe magique » alors qu’il est totalement incapable de faire quoi que ce soit ). Le PokéDex de la 1G parle de la puissance passée des Magicarpes et cette nostalgie de leur grandeur justifie elle aussi cette volonté de puissance, d’élévation. Mais cela n’est possible que s’ils se dénaturent, que s’ils se transforment en monstres sanguinaires.

Ce regard sur la guerre par le biais de Léviator se voit aussi par le fait que toutes les générations parlent de lui comme rasant des villes entières en quelques secondes et la Seconde Guerre Mondiale reste, pour le Japon, le lancement de la bombe atomique sur Hiroshima et Nagasaki.

Être violent, Léviator symbolise tous les stigmates de la guerre que le Japon porte encore aujourd’hui ( ou du moins en 1995 ). Il est là pour rappeler ce que peut être la volonté de puissance et cet élément se retrouve également si on le considère d’un point de vue interne au jeu.

II. De l’allégorie à la victime

Même si la 1G a insisté sur ces divers aspects de Léviator, elle n’a fait en fait qu’effleurer cette ligne évolutive. Le seul événement notable est en effet la présence d’un escroc dans le Centre Pokémon près du Mont Sélénite. Pokémon faible, Magicarpe sert à escroquer les gens crédules ( comme James dans le DA ) et est utilisé par les hommes pour s’enrichir. D’où cette frustration l’amenant à cette volonté de puissance dont nous venons de parler. Cet élément peut faire de Magicarpe une victime et c’est un point sur lequel les générations futures vont insister.

Le Léviator rouge du Lac Colère est un Magicarpe que la Team Rocket a fait évoluer artificiellement par le biais d’un signal radio. Cette brusque évolution explique qu’il ait gardé sa couleur de Magicarpe. Cette malsaine expérience achève de placer Magicarpe dans le camp des victimes. Ce qui crée Léviator, c’est en fait la volonté humaine de puissance. Au Lac Colère, un jeune homme nous dit « On dit que ce lac a été fait par le déchaînement de Léviator ». Or, c’est bien « on dit » donc « les hommes racontent ». Ayant trouvé un lieu lié à Léviator, les hommes de la Team Rocket ont cru avoir découvert la « Porte du Dragon » et la clé de la puissance. Et cette puissance, ils se la sont créée artificiellement par le biais de la science.

Dès lors, Magicarpe prend une toute autre valeur . C’est un Pokémon que l’on doit accepter comme tel car le délaisser laisserait libre cours à la volonté de puissance. C’est pour cela que, depuis la 2G, un pêcheur recherche le plus gros Magicarpe possible. Mettre en avant Magicarpe, c’est occulter Léviator et la destruction. Prenant une valeur, Magicarpe n’est plus ce Pokémon frustré de la 1G. Et la 3G va poursuivre ce mouvement. Le PokéDex de la Saphir précise que Magicarpe peut vivre dans n’importe quel milieu, même le plus pollué. Glissant de l’intérêt au combat à un intérêt écologique, Magicarpe représente le Japon délaissant sa puissance militaire pour sa consacrer à son environnement.

Cet élément est aussi visible dans le fait que Léviator est lié au Multi Exp dans la 2G. En effet, M. Pokémon la donne si nous lui rapportons une écaille rouge de Léviator. Et c'est là un autre symbole du partage de puissance.


S’il faut voir un Pokémon « engagé » dans l’univers Pokémon, il s’agit sans aucune doute de Magicarpe. Cette lignée évolutive représente toute l’évolution du Japon depuis 1945. Créer un Lac Colère consacré à ce Pokémon a été un acte qui n’avait rien d’innocent. Pôle du mal, la Team Rocket représente cette politique de sélection qui a sévi durant la Seconde guerre mondiale. Si la 1G a autant insisté sur la vacuité de la distinction entre Pokémon forts et faibles, c’est également pour cela…

Merci à Poképédia pour ce Magicarpe tiré de Rubis / Saphir et pour ce Léviator tiré de RF / VF.
Analyse relue par Ulquiorra. Encore merci à lui pour ses précisions sur le Léviathan dans la Bible.
=> Analyse prise à l'AlalysaDex 493

Je la mets aussi pour montrer que toute création, même celle d'un jeu vidéo est engagée dans un temps et dépend de la circonstance. Croire crédulement que le jeu n'est qu'un jeu est à mon avis de la naïveté, du moins pour Pokémon. Créer reste un acte d'engagement ^^
Alors que je faisais un tour sur le forum, et sur le topic d'analyses, je suis tombé sur celle-ci, vielle d'au moins un an sur Magicarpe et Léviator.
Je n'ai qu'un détail à faire remarquer sur un vieil article oublié, mais il le fallait quand-même: c'est quand tu parles de la "volonté de puissance" nietzschéenne. Tu en fais allusion comme étant une volonté de puissance destructrice, au même titre que les Nazis le croyaient, alors qu'il s'agit de fait d'une volonté de puissance créatrice, Nietzsche étant un partisan du Darwinisme (pas du Darwinisme-social!). Il y a donc erreur dans ton propos, à moins que tu n'exprimes volontairement la compréhension de Nietzsche au même titre que le firent les Nazis, étant donné la position politique du Japon à l'époque.
Voila, c'était un détail sur un ancien article, mais il fallait le relever. ^^

Avatar du membre
Haldar
Membre
Messages : 4581
Enregistré le : sam. 17 janv. 2009, 15:17
Contact :

Re: Analyse Pokemon [Topic Sérieux]

Message par Haldar » sam. 08 janv. 2011, 07:25

Initialement, la volonté de puissance nietzschéenne correspond à l'envie du faible de surpasser le fort. Dans La généalogie de la morale, Nietzsche en parle comme étant le résultat d'une frustration de ceux n'ayant pas la force et étant sous la domination des forts. Les faibles se regroupent donc et créent des lois dans lesquelles la force est interdite, définie comme mauvaise.

En gros, les faibles = les Juifs dans ce texte.

Après, la volonté de puissance n'est à aucun moment décriée par Nietzsche. Elle est considérée comme un principe vital essentiel,commun au fort (le surhomme) et au faible. C'est ce qui fait la vie, met le monde en mouvement etc

Maintenant, en relisant l'analyse, je remarque que j'avais eu tendance, effectivement, à diaboliser naïvement la volonté de puissance comme un truc qui mène à la guerre boum boum paf:
Peut-être que j'ai été pris dans le contexte actuel où la volonté de puissance nietzschéenne est surtout vue dans ce sens destructeur. Le truc serait de voir comment aujourd'hui l'on considère Nietzsche au Japon.

Avatar du membre
Sugimura
Membre
Messages : 10353
Enregistré le : sam. 10 juil. 2010, 18:45

Re: Analyse Pokemon [Topic Sérieux]

Message par Sugimura » jeu. 13 janv. 2011, 01:39

Haldar a écrit :Initialement, la volonté de puissance nietzschéenne correspond à l'envie du faible de surpasser le fort. Dans La généalogie de la morale, Nietzsche en parle comme étant le résultat d'une frustration de ceux n'ayant pas la force et étant sous la domination des forts. Les faibles se regroupent donc et créent des lois dans lesquelles la force est interdite, définie comme mauvaise.

En gros, les faibles = les Juifs dans ce texte.

Après, la volonté de puissance n'est à aucun moment décriée par Nietzsche. Elle est considérée comme un principe vital essentiel,commun au fort (le surhomme) et au faible. C'est ce qui fait la vie, met le monde en mouvement etc

Maintenant, en relisant l'analyse, je remarque que j'avais eu tendance, effectivement, à diaboliser naïvement la volonté de puissance comme un truc qui mène à la guerre boum boum paf:
Peut-être que j'ai été pris dans le contexte actuel où la volonté de puissance nietzschéenne est surtout vue dans ce sens destructeur. Le truc serait de voir comment aujourd'hui l'on considère Nietzsche au Japon.
Comme je le disais, je pense q, le Japon ayant fait partie de l'Axe, du côté des nazis, et que ces deniers ayant leur "lecture" de la philosophie de Nietzsche, les développeurs y ont (volontairement) mit la même idée (si tu vois ce que je veux dire). En bref: Leviator aurait une lecture de la volonté de puissance idem que celle du National-Socialisme, les japonais ayant été leurs alliés (même si, à ma connaissance, ils n'étaient pas aussi branchés Nietzsche que l'armée Allemande). Il y a donc plutôt du vrai dans ce que tu dis, c'est juste l'explication du terme en soi qui pouvait porter (une fois de plus...) à confusion. ^^

Par contre, il y a une chose que je ne comprends VRAIMENT pas dans ton propos:
En gros, les faibles = les Juifs dans ce texte.
Euh...Nietzsche haïssait profondément les antisémites. À moins que tu ne veuilles parler de la religion Judaïste, souvent vue par certain comme "faible"? hum:

Ah, et le premier qui se pointe pour me coller un point Godwin, tout heureux et n'ayant rien compris... :shlak:

Avatar du membre
MollyGrue
Membre
Messages : 2871
Enregistré le : jeu. 22 oct. 2009, 16:27

Re: Analyse Pokemon [Topic Sérieux]

Message par MollyGrue » ven. 21 janv. 2011, 10:38

Sans aller aussi loin, j'aimerais de façon terre-à-terre rappeler que dans la mythologie asiatique, une carpe qui vit 1000 ans se transforme en dragon... Je pense pas que Nintendo ait cherché Nitesche pour créer magicarpe et léviator ^_^;

Avatar du membre
Danlink
Membre
Messages : 1014
Enregistré le : lun. 27 déc. 2010, 20:56
Localisation : En train de chercher des shiny un peu partout %D
Contact :

Re: Analyse Pokemon [Topic Sérieux]

Message par Danlink » ven. 21 janv. 2011, 13:32

Bonjour,
j'aime beaucoup les pokémon plantes et je voudrais bien faire une analyse sur eux : c'est-à-dire que je vais parler de leur alimentation, leurs lieu d'habitation, leur performance de combat etc.
Je n'ai pas lu les 14 pages du sujet en entier donc je ne sais pas si ce sujet à déjà été aborder...
Voilà je posterais cette analyse dans quelques semaine car j'ai envi qu'elle soit longue et intéressante...
Image
Spoiler :
Lamelune a écrit :Et autre chose maintenant: pensez vous que le cerveau possède un mécanisme de réveil biologique ? Quand on pense très fort qu'on doit absolument de lever à une certaine heure le lendemain, le cerveau semble enregistrer l'information et parvient à réveiller notre corps, sans réveil mécanique.Ça me l'a déjà fait plein de fois en me réveillant pile poil à l'heure...

Avatar du membre
Sugimura
Membre
Messages : 10353
Enregistré le : sam. 10 juil. 2010, 18:45

Re: Analyse Pokemon [Topic Sérieux]

Message par Sugimura » ven. 21 janv. 2011, 14:36

Danlink a écrit :Bonjour,
j'aime beaucoup les pokémon plantes et je voudrais bien faire une analyse sur eux : c'est-à-dire que je vais parler de leur alimentation, leurs lieu d'habitation, leur performance de combat etc.
Je n'ai pas lu les 14 pages du sujet en entier donc je ne sais pas si ce sujet à déjà été aborder...
Voilà je posterais cette analyse dans quelques semaine car j'ai envi qu'elle soit longue et intéressante...
Tu peux voir toutes les analyses faites ici sur le premier post du topic. ;)
Et il me semble que non: il n'y en a pas eu une particulière sur les pomons plantes.
En même temps, c'est plus sur la symbolique de telle ou telle chose dans le jeu/l'anime qui est faite ici (mais pas seulement). Il n'est néanmoins pas impossible d'en faire une, à condition d'avoir de quoi dire dedans, et analyser juste un type est franchement large, voire vague.
MollyGrue a écrit :Sans aller aussi loin, j'aimerais de façon terre-à-terre rappeler que dans la mythologie asiatique, une carpe qui vit 1000 ans se transforme en dragon... Je pense pas que Nintendo ait cherché Nitesche pour créer magicarpe et léviator ^_^;
Peut-être pour la légende de la carpe, mais il y a aussi un côté nietzschéen bien démontré par Haldar dans ce pomon: essaye au moins de savoir de quoi tu parles s'il te plaît, car j'ai l'impression que tu ne saches même pas de qui il s'agit.
Aussi: c'est Nietzsche, pas "Nitesche".
Modifié en dernier par Sugimura le ven. 21 janv. 2011, 23:44, modifié 1 fois.

Avatar du membre
MollyGrue
Membre
Messages : 2871
Enregistré le : jeu. 22 oct. 2009, 16:27

Re: Analyse Pokemon [Topic Sérieux]

Message par MollyGrue » ven. 21 janv. 2011, 14:50

J'ai très bien compris le développement symbolique, qui est d'ailleurs très complet et très approfondi. Je voulais juste souligner que dans 99% des cas, le symbole est une interprétation de l'oeuvre et pas l'inverse. La signification de ce que l'auteur a mis derrière l'oeuvre n'est pas forcément aussi profonde que ce que l'oeuvre peut signifier pour le spectateur.
D'où mon smiley " ^_^; " (gênée) à la fin de mon message terre-à-terre. Bien sûre que l'interprétation Nietzschienne est tout à fait valable et très bien construite. Je n'en doute pas une seconde. Je voulais juste partager mon point de vue. Tapez-pas s'il vous plaît.

Avatar du membre
Haldar
Membre
Messages : 4581
Enregistré le : sam. 17 janv. 2009, 15:17
Contact :

Re: Analyse Pokemon [Topic Sérieux]

Message par Haldar » dim. 30 janv. 2011, 14:14

Pour revenir sur Nietzsche, dans la Généalogie de la morale, il présente clairement la religion juive comme la première religion étant apparue. Pour Nietzsche, la religion - et la morale qui est son corollaire - est une invention des faibles pour rendre la force des forts "mauvaises". Parce qu'ils n'ont pas la force, les faibles se rassemblent, créent une morale et des lois pour se protéger des forts. La force devient hors-la-loi et le fort est brimé par la société.

Dans ce système, les Juifs sont l'archétype des faibles ayant étouffé les forts. D'où les dérives de la lecture de Nietzsche par le national-socialisme. Mais, en soi, Nietzsche n'était pas antisémite. On est d'accord ^^

La légende de la carpe est en effet un élément important. C'est l'élément culturel chinois de la Porte du Dragon. Plus qu'une question d'âge, je connais la tradition de la remontée de la cascade. Si elle y parvient, la carpe se trouve changée en dragon. Mais le dragon chinois n'est pas mauvais en principe, il est un esprit de la nature et non un pur destructeur contrairement à Léviator.

Ivy
Membre
Messages : 572
Enregistré le : mer. 07 oct. 2009, 10:22
Localisation : Dans l'Est è_O

Re: Analyse Pokemon [Topic Sérieux]

Message par Ivy » dim. 30 janv. 2011, 19:31

Oui, en général, les dragons chinois sont plutôt des esprits du climat qui apportent la pluie et le soleil sur le pays. Plutôt des créatures pacifiques et conciliantes, à l'instar de Dracolosse qui leur ressemble beaucoup.
En fait, des dragons asiatiques mauvais, c'est pas fréquent. Peut-être des coréens, mais autrement ce sont plutôt des calmes :P
Sanae Kochiya a écrit :Easy mode is for the transient players
Huh, wait no ! è_ê

Image

VanityEgo
Membre
Messages : 50
Enregistré le : ven. 11 mars 2011, 13:24

Re: Analyse Pokemon [Topic Sérieux]

Message par VanityEgo » ven. 11 mars 2011, 17:22

"Pokémon, c'était mieux avant."
Spoiler :
S'il y une épée de damoclès qui pèse la série grandissante des Pokémon, il doit s'agir de la nostalgie. En effet, une génération de jeunes a connu l'explosion du phénomène et l'a vu évoluer, sans pour autant adhérer à cette évolution. Deux questions peuvent se poser : quels facteurs rendent l'expérience Pokémon moins excitante que celle des premiers volets, et qu'en est-il vraiment ?

L'apparence des Pokémon, et surtout les critiques qu'elle reçoit, s'impose comme un facteur de nostalgie évident : les Pokémon sont prétendument "de moins en moins beau", les créateurs "manquent d'originalité" ou "recyclent des idées". Ces idées sont nées avec la 3G et se sont largement propagées à chaque génération. Une concession s'impose : certains Pokémons de la 5G sont des copies évidentes d'anciens Pokémons, peut-être moins en apparence (Chacripan, Nanméouïe, Polarhume,...) qu'au niveau de leur insertion au jeu (Nodulithe, le Pokémon Roche de toutes les grottes, le duo Judokrak / Karaclée, Charpenti et ses évolutions reprenant le même principe que celles de Machoc, Clic et sa clique...).

L'explication de ce phénomène est simple : la démarche derrière les jeux Noir et Blanc est de repartir à 0, avec un nouveau monde, de nouveaux Pokémon exclusifs à ce monde, afin de créer une aventure authentique, voire recréer la sensation de découverte qui a accompagné les jeux RBJ.
Néanmoins, il y a toujours eu des recyclages de concepts (Dans chaque version, les Starters ont les mêmes types de base, les premiers Pokémons sauvages sont des petits animaux fouineurs et connaissent une évolution (Rattata, Fouinette, Zigzaton, Keunutor) et des oiseaux, le joueur est plus ou moins vite confronté à des Pokémons Insecte, l'un étant relativement mignon, l'autre à l'allure agressive, etc) : la différence est que pour la 5G, le procédé a été utilisé sur une très grande échelle, et pour cause : les 4 générations précédentes n'ont pas disparu et le bestiaire animal ne suffit peut-être plus à inspirer des créations originale. Toujours est-il que ce procédé fait apparaître les générations précédentes comme inégalables, en particulier la première, d'où la plupart des concepts ont été tirés, et qui a logiquement donné lieu aux archétypes répétés dans les générations suivantes.

Là où Pokémon a incontestablement évolué, c'est dans l'expérience multi-joueurs. Grâce à l'évolution des consoles et à la popularisation d'Internet et des connexions Wi-Fi, Pokémon a les moyens d'être un phénomène mondial... Avec les inconvénients que cela comporte.
Un autre facteur réduisant l'excitation provoquée par l'expérience Pokémon est la commercialisation décalée entre le Japon et l'Occident. Les plus grands fans ont la possibilité d'explorer le contenu du jeu et de découvrir les nouveaux Pokémon avant même de connaître la date de la sortie du jeu dans leurs contrées. Ce n'était pas impossible avec la première génération, mais le facteur découverte était encore intact, puisque la frénésie Pokémon n'avait pas encore touché l'Europe, et seuls les épris de Japon étaient au courant de l'existence de cette nouvelle tendance nipponne. Par ailleurs, l'information circulait de toutes façons moins vite et l'émulation n'était peut-être pas aussi répandue à l'époque du 56k (à vérifier). Enfin, la tranche d'âge visée par la première génération ne s'étendait pas autant que la tranche d'âge qui joue actuellement à Pokémon, et à l'époque, cette tranche d'âge était de toutes façons moins susceptible de s'informer au sujet des nouveautés nippones.

Dans une moindre mesure, on peut ajouter que l'attachement aux Pokémons et aux personnages du jeu est probablement moins intense à cause du regard différent porté sur la série depuis la diffusion de la première saison (pour peu que les joueurs s'y intéressent), notamment du fait de la différence d'âge. Aussi, l'expérience de Pokémon raccourcit le temps consacré à la quête principale des jeux, ainsi que l'accès très rapide aux solutions des énigmes (qui sont de toutes façons trop simples pour de jeunes adultes ou des adolescents).

Pour conclure, deux éléments majeurs pèsent du côté de la nostalgie : la répétition et la perte de puissance du plaisir de la découverte. Au final, il appartient à chacun d'accorder ou non de l'importance à ces facteurs, et de trouver d'autres formes de plaisir malgré eux.
Premier post, première analyse, j'espère que ça vous plaira.

Avatar du membre
Eilean
Membre
Messages : 127
Enregistré le : mer. 05 janv. 2011, 21:48

Re: Analyse Pokemon [Topic Sérieux]

Message par Eilean » mer. 04 mai 2011, 14:43

Il faut aussi voir qu'avant Pokemon, seuls des habitués de jeux vidéos, une minorité, y jouait au collège et au lycée. Les cartes à jouer étaient aussi destinées à certaines personnes.
Ils y jouaient en cachette pour éviter les moqueries.
Avant Pokemon, les dessins animés et les jeux sur gameboy c'était destiné aux enfants.
Pokemon est le premier jeu qui a réussi non seulement à plaire aux filles, sûrement aidé par le dessin animé, mais aussi à être à la mode au collège et au lycée.
Pour un jeu gameboy et un dessin animé, être à la mode auprès des 11-16ans, c'était un exploit.
Non seulement il n'y avait pas de honte à jouer à la gameboy ou aux cartes, mais en plus, c'était bien vu.

Pokemon a aussi plu aux parents, c'est un jeu sans violence, les pokemons ne meurent pas, ils sont juste KO et peuvent être soignés.

Auparavant, je n'aimais pas les jeux gameboy, que ça soit Mario ou les Schtroumfs. Parce que je n'aime pas recommencer le jeu dès qu'on perd. Pokemon, ça a permis d'ouvrir les RPG, jeux de quêtes, d'aventures, que tu sauvegarde à un public bien plus grand qu'avant.

Cet effet de mode s'est estompé après le temps, on ne voit plus d'adolescents s'échanger les cartes et jouer aux consoles à la récré. Mais l'effet s'est installé sur du long terme, ces jeux sont connus. Il y a toujours des fans, des très jeunes qui connaissent le dessin animé et aiment jouer en découvrant pour la première fois, et des plus vieux, qui redécouvrent ce jeu, et établissent des stratégies.
Version blanche.
Code ami : 1592 5258 8476

Avatar du membre
pingoléon66
Membre
Messages : 40
Enregistré le : sam. 27 sept. 2008, 10:50
Localisation : L'océan,le pole nord, sud...et pokébip.

Re: Analyse Pokemon [Topic Sérieux]

Message par pingoléon66 » dim. 08 mai 2011, 12:16

salut, je sait pas ci ça compte mais un jour, j'avait fait ceci :

http://www.pokebip.com/pokemon/index.ph ... &img=97565
Hey ! Je traduis en ce moment un manga sur pokémon vraiment adorable, passez le voir !
^-^ Image[Clic]Image

Nouvellement ZeGreen.

Avatar du membre
Sugimura
Membre
Messages : 10353
Enregistré le : sam. 10 juil. 2010, 18:45

Re: Analyse Pokemon [Topic Sérieux]

Message par Sugimura » dim. 08 mai 2011, 21:51

pingoléon66 a écrit :salut, je sait pas ci ça compte mais un jour, j'avait fait ceci :

http://www.pokebip.com/pokemon/index.ph ... &img=97565
Ce n'est pas vraiment une "analyse", du moins pas complète, mais une remarque pertinente.
Poste ton image ici, avec l'explication qui va avec. ;)

Avatar du membre
pingoléon66
Membre
Messages : 40
Enregistré le : sam. 27 sept. 2008, 10:50
Localisation : L'océan,le pole nord, sud...et pokébip.

Re: Analyse Pokemon [Topic Sérieux]

Message par pingoléon66 » lun. 09 mai 2011, 17:39

Je poste l'image et l'explication ici?
Ou sinon, j'hesitait à poster sur "pokéscience" :/
Hey ! Je traduis en ce moment un manga sur pokémon vraiment adorable, passez le voir !
^-^ Image[Clic]Image

Nouvellement ZeGreen.

Avatar du membre
MollyGrue
Membre
Messages : 2871
Enregistré le : jeu. 22 oct. 2009, 16:27

Re: Analyse Pokemon [Topic Sérieux]

Message par MollyGrue » lun. 09 mai 2011, 17:43

The Shining a écrit :Poste ton image ici, avec l'explication qui va avec. ;)

Avatar du membre
pingoléon66
Membre
Messages : 40
Enregistré le : sam. 27 sept. 2008, 10:50
Localisation : L'océan,le pole nord, sud...et pokébip.

Re: Analyse Pokemon [Topic Sérieux]

Message par pingoléon66 » lun. 09 mai 2011, 17:52

:dejadehors:
Spoiler :
http://www.pokebip.com/pokemon/membres/ ... 826500.png


Vous allez sans doute me demander:
Qu'est que c'est que ce charabia?!

Explications:
La première fois que j'ai vu les 3 golems légendaire,(D/P/P n'étaient pas encore sortis)je me suis demandé "Pourquoi ont ils autant d'yeux?" et "Pourquoi sont ils placés de cette manière?".Quelques années plus tard quand D/P/P sont sortis je me suis reposé la question et j'ai aussi étudié le sens du mot golem et j'ai appris qu'un golem était en fait une statue d'argile où on aurait écris sur le front le mot "EMET" qui signifie "Vérité" en Hébreu.Donc si vous êtes observateur regardez l'image si vous ne l'avez pas encore fait.
Ah!J'allais oublier le plus important cela peut prouver que Nintendo avait prévu Pokémon D/P/P depuis longtemps...
Oui je sait la ressemblance entre les yeux de Régice et un T n'est pas foudroyante mais bon ...
Et la dernière colonne ce lis de haut en bas.
Hey ! Je traduis en ce moment un manga sur pokémon vraiment adorable, passez le voir !
^-^ Image[Clic]Image

Nouvellement ZeGreen.

Répondre