Essais aux fanfics

Discutez des fictions Pokémon, ou toutes oeuvres écrites basées sur l'univers Pokémon.
Avatar du membre
Khimeira
Légende Pokébipienne
Messages : 2635
Enregistré le : mer. 25 janv. 2012, 20:20
Localisation : Oui.

Re: Essais aux fanfics

Message par Khimeira » lun. 13 oct. 2014, 22:58

ALLONS-Y ALONSO
Spoiler :
Krimimaru a écrit :Alors voilà mon but c'est pas de poster une fanfic mais de voire mes défauts !
Je veux que vous dites la vérité si c'est moche,laid pas assez constructives dites moi tout ! TOUT !
Je vais mettre le prologue à chapitre 2 : J'étais au bord du précipice,je suis aller trop loin. iL fallait que je m'échappe. Oui mais...comment ? Puis mon corps me lâcha et je m'évanoui.

Chapitre 1 : Quel'que heure avant,des scientifiques ont sonné à ma porte pour venir dans leur labo,en ce moment il me sert de cobaye,j'étais dans une capscule.
Un scientifique s'avanca puis appuya sur le bouton pour ouvrir la capscule,j'étais libre enfin.

Puis,une scientifique me parla.
-Vous devez vous rendre dans la salle D146 dit-elle en pointant du doigt la salle.
Je hocha la tête,je comprenais pas pourquoi dois-je écouter les ordres,je suis trop têtu et trop peureux pour m'enfuir.

Et là,le patron s'avanca puis il sourit de toute c'est dent blanche,trop blanche,je dirais.
-Félicitation ! dit-t'il trop enthousiame
-Hein ? D..e quoi fél..ication ? répondit-je
J'avais de la difficulté de parler au inconnu.
-Vous comprenez pas ? Tout c'est test ont permis de découvrir que...vous êtes capable de contrôler ''Proto-Mew'' !
Puis je me rapellas,les scientifiques m'avait appelé de venir en urgence au labo du coin,il ont pas sonné à la porte,je me suis trompé.

Chapitre 2 : Je m'avanca avec le chef des scientifiques,il était très grand.Un mètre quatre-vingt et moi,un mètre soixante,mais je dois dire que je suis très grand à cette âge si,j'ai 16 ans.
La pokéball de ''Proto-Mew'' étais là. Violette avec un le M presque invicible et des pixels flottant.
-Vas-y ! dit-t'il content pour la troisième fois.
Je prends la pokéball de ''Proto-Mew'' en la touchant,j'ai eu un mini choc
Et maintenant ?
-Allez vas-y va dont explorer le monde pokémon sert toi de ce pokémon pour te faire...UN ESCLAVE.
Le scientifique est devenu fou,non c'est moi qui m'est pas rendu compte depuis si longtemps,les pokémons servent d'esclaves,j'en vois des pokémon électriques qui fournis de l'énergie au labo,il ont l'air épuisé.
Puis je regarda la pokéball de ''Proto-Mew'' se pokémon avait l'air fort,je pourrais sauver les pokémons...mais j'avais trois choix.
Soit le pokémon est trop faible puis il vont me capturer,sois ça va tout exploser et j'aurais pas assez de temps pour m'échapper ou ..je réussis.
J'avais pas le choix,je me rappela de mon rêve d'enfants : Que le monde soit moins cruel,mais je sais que c'est impossible je suis trop peureux.
Alors je pris mon courage à deux mains puis je lança la pokéball de ''Proto-Mew'' vers le scientifique.

Je suis quel'qun qui veut garder tout ça pour moi,et je suis gêner de le montrer mais..je veux savoir mes défauts à tout prix XD
Première chose: c'est trop court. Mais VRAIMENT trop court.
Genre deux lignes pour un prologue c'est non, 15 lignes pour un premier chapitre c'est non. Là j'ai lu ça en une minute à peine alors que je mets au minimum 10 minutes pour un chapitre.

Deuxième chose: c'est bourré de fautes. J'avais envie de corriger les fautes mais là avec le chapitre 1 j'en ai pas eu le courage. (Désolé, mais c'est assez cash sur ce point.)

Maintenant on passe aux autres défauts.
-> Le scénario: En quoi ça consiste? Qu'est-ce qu'on est censés savoir? Comment tu pourrais résumer tes deux chapitres? (Dis-toi qu'un bon résumé doit faire 1/10ème du chapitre)
-> Les descriptions: La description est - désolé de le dire - quasi nulle, si ce n'est quelques éléments placés par-ci par-là. Une "bonne" description doit à peu près faire 3-4 lignes minimum, avec un minimum d'éléments qui doivent être donnés sur le personnage: au moins la description physique, si tu veux ajouter d'autres éléments (nom, prénom) libre à toi.
De même pour la description des décors: savoir où se passe l'action. Prenons un exemple:
J'étais au bord du précipice,je suis aller trop loin. iL fallait que je m'échappe. Oui mais...comment ? Puis mon corps me lâcha et je m'évanoui.
Ton prologue. (Je corrigerai les fautes plus bas)
-> Au bord du précipice. Okay, déjà on a une petite indication de lieu.
Où se trouve le précipice? A quoi ressemble-t-il? Qu'est-ce qu'il y a autour? En-dessous? Imaginons qu'il y ait de l'eau. Il faut qu'on ressente la scène. L'eau est-elle déchaînée (et vu l'endroit ça m'a tout l'air d'être le cas) ou est-elle d'huile? Le vent souffle-t-il fort ou non? Est-ce le jour, la nuit?
-> "Il fallait que je m'échappe" <- D'où? Certes, tu peux ne rien dire dessus, mais au moins rajouter quelques éléments; là tu nous balances de façon trop brutale dans l'histoire.
-> Ton enchaînement de phrase est absolument incohérent (sorry to say), et je vois pas ce que tu cherches.
-> Si tu veux aborder les pensées du personnage, il faut que tu les abordes. Quel est son état d'esprit? Comment se sent-il?

Et une petite réécriture du prologue, ça c'est cadeau de la maison:
Le vent soufflait fort sur le précipice que je venais de rejoindre, au beau milieu de cette nuit froide. En bas, j'entendais le bruit des vagues qui s'écrasaient contre les rochers en contrebas. Un petit regard me fit remarquer que c'était le cas.
Je ne peux pas aller plus loin. Je suis coincé.
Je commençai à respirer bruyamment alors que le vent faisait trembler tous mes membres. Je regardai la lune qui s'étendait au loin, qui éclairait la scène d'une lueur pâle.
Ils vont me retrouver, j'en suis sûr.
J'avais quitté le laboratoire aussi rapidement que je pouvais. Je savais que je ne tiendrais pas plus longtemps. Mais si j'étais resté, ils m'auraient tué. Ou pire: ils l'auraient tué.
Mais il fallait que je m'échappe.
Il fallait que je m'échappe pour lui, pour qu'il ne subisse plus, pour qu'il soit libre.
Mais là c'était impossible. J'étais coincé, sans aucune possibilité de survivre. Et je ne voulais pas le laisser mourir. Il fallait que je trouve une solution.
Mais laquelle?
La solution se fit ressentir juste après, quand je sentis que mes membres ne me répondirent plus, et se déplaçaient seuls comme mus par une force qui prenait le contrôle de mon corps. Puis soudain, alors que j'étais à quelques centimètres du bout du précipice et que j'entendais les bruits des engins et des gens qui se dirigeaient vers moi, mon corps décida de me lâcher. Je fermai les yeux et tombai lentement de la falaise.
VOILAAAAAA
Bon, je dois t'avouer c'est assez sommaire, j'ai inventé ça sur le moment. Mon prologue implique bien sûr que le reste de la fanfic est en flash-back, sinon ça n'a plus aucun sens.

Si je pouvais te donner un premier conseil, ce serait tout d'abord d'écrire des One-Shot, des fanfics à un seul chapitre, qui t'exerceront à ce type de chapitres. Je te l'accorde, personne n'atteint la perfection en une semaine et il n'existe pas de stage qui permette d'écrire comme Balzac en moins d'un mois, mais il faut déjà commencer petit avant de viser gros.
Le minimum de longueur pour une fanfic est de 5000 caractères (attention, je parle ici d'un chapitre), soit environ 1000 mots. Base-toi sur ça pour les premières fanfics et essaie-toi de te fixer un objectif (d'abord 5000, puis 6000, etc... Le chapitre idéal tournant autour des 15000 caractères).

Un deuxième conseil que je peux te donner est de bien créer ton scénario, ton univers autour avant de commencer une fanfic. J'ai tendance à écrire tout le squelette d'une fic avant de la commencer (bon, d'accord, je l'admets, ça va rarement au-delà du squelette chez moi). Mais essaie déjà de te créer un scénario qui ne soit pas déjà pris, ou qui ne soit pas trop Mary-suesque (un perso qui a les traits de son auteur et qui de facto va avoir une tendance à être invincible, avoir des pouvoirs ou des capacités hors du commun, etc. C'est un écueil très fréquent chez les fanficeurs débutants).

Et surtout, il faut que tu décrives tout: ton personnage, il faut qu'on le visualise, qu'il ait un physique qui lui est propre (sauf si tu parles des Agent Jenny/Nurse Joy/etc), ou du moins qu'il ait un comportement qui lui est propre, une identité qui lui est propre. Mais il faut qu'on le visualise, qu'on puisse s'imaginer le personnage.
Pareil pour les décors, mais ça va paraître du rabâchage donc je vais pas trop m'éterniser là-dessus.

Voilà, j'ai plus ou moins fini à ce sujet.
(Je suis chaud ce soir)
“I guess humans like to watch a little destruction. Sand castles, houses of cards, that’s where they begin. Their great skill is their capacity to escalate.”

Krimimaru
Membre
Messages : 2
Enregistré le : lun. 13 oct. 2014, 21:58

Re: Essais aux fanfics

Message par Krimimaru » mar. 14 oct. 2014, 01:38

Merci d'avoir pris le temps ! Tout c'est faute que j'ai jamais vu :O Je vais les corriger comme ça ma fanfics passera de Bêta 2.0 à Bêta 3.0 Aller au travail !

J'adore ton prologue mais je le copierai pas. Mais ça me donne une idée de comment faire un prologue
Ah...euh...en fait...moi j'aime les prologue que tu comprends rien et que ce ''prologue'' revient dans le dernier chapitre. Bon,je recommencerais en suivant toute tes indications.

Avatar du membre
Katyusha
Membre
Messages : 26
Enregistré le : ven. 03 janv. 2014, 20:47

Re: Essais aux fanfics

Message par Katyusha » sam. 20 déc. 2014, 21:57

Bonsoir ~

Je voudrais demander quelques avis sur un prologue d'une fic dont j'ai eu l'idée il y a quelques temps. A savoir qu'il n'y a pas de Pokémons dans ce prologue, c'est normal. Ils viendront bien entendu dans le chapitre un.

(Ah, oui, je précise que j'ai des idées très... spéciales.)

Star Sovietica
Au cours de l'année 2234, l'équilibre du monde tenait sur celui de deux blocs: Le bloc communiste dirigé par l'Union Soviétique et le bloc capitaliste des Etats-Unis. En ce temps, les américains tenaient une bonne partie de leurs technologies des ressources du système solaire, toute les planètes étant contrôlée par l'Amérique à l'exception de Mars. Cette planète, sous la main-mise soviétique, étant abondamment surveillée par les forces américaines et britanniques. La tension entre les deux blocs était très forte, et les deux avaient des plans de batailles déjà établis en cas de guerre. L'Amérique prévoyait de soumir Mars à un blocus total, puis à la bombarder jusqu'à ce que capitulation s'ensuive.

En 2234, des ouest-allemands soutenant la réunification attaquèrent le mur. Les forces est-allemande et soviétiques répondant aux protestataires par la force, l'Allemagne de l'ouest pris cela pour une agression. Par le système des alliances, la guerre se déclencha...

La flotte spatiale soviétique s'était jusqu'ici composée de quelques croiseurs et corvettes, qui protégeaient les convois autour de Mars. Ce n'était rien comparé à la toute puissante Force Spatiale Américaine, composée de plus d'une centaine de croiseurs stellaires, dirigés par l'unique cuirassé stellaire de l'univers, le Midway. Même la flotte britannique, composée d'une force respectable de croiseurs, dépassait celle de l'URSS. Mais l'union soviétique avait décidé de combler son déficit spatial, et avait mis en chantier des dizaines de croiseurs, et surtout, trois tout puissants cuirassés, supérieurs à tout ce que les forces occidentales pouvaient engager, y compris le Midway. Ces trois navires se nommaient Karl Marx, Vladimir Lénine et Joseph Staline. Mais la construction de cette nouvelle flotte était bien longue. Alors, pour aider ses maigres forces déjà existantes, et continuer à exister dans l'espace, le bloc de l'est dut faire appel à des étrangers, qu'on appelait par tout les noms: Corsaires, Pirates, mercenaires...
Bonne matinée. Bonjour. Bonsoir. Bonne nuit. Et une autre journée d'inutile viens de s'écouler.

Passionné d'histoire, notamment de l'armée blindée et l'aviation. Si quelqu'un à des interrogations à ce sujet, vous pouvez me MP sur l'espace membre.

Avatar du membre
Phyllaliii
Membre
Messages : 20
Enregistré le : dim. 04 août 2013, 11:30
Localisation : Winterfell *^*

Re: Essais aux fanfics

Message par Phyllaliii » lun. 22 déc. 2014, 14:45

Bonsoir ~

Je voudrais demander quelques avis sur un prologue d'une fic dont j'ai eu l'idée il y a quelques temps. A savoir qu'il n'y a pas de Pokémons dans ce prologue, c'est normal. Ils viendront bien entendu dans le chapitre un.

(Ah, oui, je précise que j'ai des idées très... spéciales.)


Star Sovietica


Au cours de l'année 2234, l'équilibre du monde tenait sur celui de deux blocs: Le bloc communiste dirigé par l'Union Soviétique et le bloc capitaliste des Etats-Unis. En ce temps, les américains tenaient une bonne partie de leurs technologies des ressources du système solaire, toute les planètes étant contrôlée par l'Amérique à l'exception de Mars. Cette planète, sous la main-mise soviétique, étant abondamment surveillée par les forces américaines et britanniques. La tension entre les deux blocs était très forte, et les deux avaient des plans de batailles déjà établis en cas de guerre. L'Amérique prévoyait de soumir Mars à un blocus total, puis à la bombarder jusqu'à ce que capitulation s'ensuive.

En 2234, des ouest-allemands soutenant la réunification attaquèrent le mur. Les forces est-allemande et soviétiques répondant aux protestataires par la force, l'Allemagne de l'ouest pris cela pour une agression. Par le système des alliances, la guerre se déclencha...

La flotte spatiale soviétique s'était jusqu'ici composée de quelques croiseurs et corvettes, qui protégeaient les convois autour de Mars. Ce n'était rien comparé à la toute puissante Force Spatiale Américaine, composée de plus d'une centaine de croiseurs stellaires, dirigés par l'unique cuirassé stellaire de l'univers, le Midway. Même la flotte britannique, composée d'une force respectable de croiseurs, dépassait celle de l'URSS. Mais l'union soviétique avait décidé de combler son déficit spatial, et avait mis en chantier des dizaines de croiseurs, et surtout, trois tout puissants cuirassés, supérieurs à tout ce que les forces occidentales pouvaient engager, y compris le Midway. Ces trois navires se nommaient Karl Marx, Vladimir Lénine et Joseph Staline. Mais la construction de cette nouvelle flotte était bien longue. Alors, pour aider ses maigres forces déjà existantes, et continuer à exister dans l'espace, le bloc de l'est dut faire appel à des étrangers, qu'on appelait par tout les noms: Corsaires, Pirates, mercenaires...
Coucou Waka (j'imagine que c'est toi, y a peu de dérangés mentaux qui soutiennent Staline ici -désolée :huhu:)

Plus sérieusement, j'ai lu ton prologue et je vais essayer de te donner un avis aussi constructif que possible :mrgreen:


  • Premièrement, j'ai vu quelques fautes. Donc:

    -"TouteS les planètes étant contrôléeS, tu as oublié les marques du pluriel.
    -"Soumir"? Soumettre, non?
    -"A la bombarder", plutôt "de la bombarder".
    -"Capitulation s'ensuive", je ne sais pas, mais pour moi si tu emploies le verbe "s'ensuivre" tu sous-entends qu'il y a plusieurs capitulations, or tu dis que Mars n'appartient qu'aux Soviétiques. Donc soit, plusieurs peuples doivent capituler et dans ce cas tu mets "capitulations s'ensuivent" soit tu changes la phrase pour plutôt "jusqu'à ce que les Soviets capitulent" ou autre.
    -J'aurais mis des majuscules aux noms des habitants comme "ouest-Allemands" après je ne sais pas si c'est une vraie faute ou pas.
    -"L'Allemagne de l'ouest priT, troisième personne du singulier.
    -"s'était composée", j'aurais mis "était composée".
    -"tout" les noms, "tous"
    -Tu as une répétition de "planète" aussi au début, c'est pas très agréable.
  • Concernant l'histoire, c'est un peu trop court pour juger et puis, j'appellerais plus ça un résumé qu'un prologue. Ca se lit très (trop) vite, rallonge, détaille plus. Tu pourrais peut-être préciser un peu plus ce que sont les "blocs" par exemple, parce que ça peut paraître stupide, mais je pense tout de suite au Labyrinthe de l'Epreuve quand je vois ce mot (après je suis peut-être seule). On voit pas trop comment se les représenter en fait mis à part que l'un est Américain et l'autre Russe -après je pense que tu allais le développer par la suite mais bon. L'idée est originale, c'est sûr, ça a l'air plutôt "sympa" (si on peut vraiment qualifier la SWW, même très romancée par ce mot).
    Aussi, tu devrais te poser la question pour savoir si les Pokémon sont vraiment capitaux dans ton histoire ou que si on les enlève, ça ne change rien. Voilà, j'espère que ça t'aidera ;)
Image
Live to Write, Write to Live~ <3

greenskoky
Membre
Messages : 22
Enregistré le : dim. 11 janv. 2015, 17:50

Re: Essais aux fanfics

Message par greenskoky » dim. 11 janv. 2015, 18:27

Bonsoir à tous,
J'ai eu l'idée de faire une fanfic alors je poste ici mon idée pour pouvoir ensuite la faire validée. Je vais vous mettre le premier chapitre pour que vous me donnez votre avis et je posterai le second plus tard. L'histoire se base sur le jeu Perle.

Nom de la fanfic : L'espoir d'une retrouvaille-Livre 1 : Sinnoh
Description : Un jeune adolescent décide de partir en voyage avec son meilleur ami dans le seul but de retrouver son père disparu depuis cinq ans. Il fera toutes sortes de rencontre, notamment celle de l'homme qui lui brisera les ailes et qui entraînera une guerre civile.
Cette fanfic est à accès restreins au vu de la violence dans certains chapitres.

Chapitre 1 : Le départ

Je me lève comme à mon habitude vers 12h, me lave, m'habille et déjeune avec un bol de céréales. Après tout cela, je souhaite bonne journée à ma mère et emprunte son Pokémon pour aller à Littorella travailler avec le Professeur Sorbier.
Après dix minutes, me voilà arrivé au laboratoire.

- Niels, tu es en retard. Enfin, comme d'habitude, tu es en retard.
- Désolé Professeur Sorbier, ce n'est pas de ma faute.
- Coucou Niels, bien dormi ? me questionna Aurore.
- Oui, j'ai bien dormi.
Après les salutations, nous commençons tout les trois à travailler, nous étudions les mythes de la région et ses Pokémon dont Créhelf, Créfollet et Créfadet, mais pour l'instant nous n'avons récolté aucunes informations concrètes. Encore deux semaines et j'allais avoir mes douze ans, je pourrai enfin partir à l'aventure comme bon me semble. Je regarde les Pokédex enfermés dans l'armoire et je m'en trouve encore plus excité.

Deux semaines plus tard, je suis dans mon lit en train de rêver que je parcours la région, quand soudain un bruit se fait entendre : le téléphone sonne. Je n'ai pas envie de me lever, mais quand il faut y aller, autant le faire.
Je me lève et décroche le téléphone tout en maugréant.
- C'est pour quoi ? A t'on idée de déranger quelqu'un de si bonne heure rouspétais-je.
- Tu pourrai parler avec plus de respect ! dit le professeur Sorbier quelque peu agacé par ma mauvaise manie d'être de mauvaise humeur au réveil.
- Désolé professeur ! dis-je en étant confus.
- Il est déjà 14h30, je t'attends depuis une demi-heure pour pouvoir remettre ton Pokémon. Je suis au lac Vérité. A tout de suite !

Je raccroche, prend une douche et m'habille tout en me dépêchant pour ne pas faire patienter plus longtemps le professeur. Le téléphone sonne une nouvelle fois.
- Ce n'est pas vrai, on ne peut jamais avoir la paix.
Je fonce sur le téléphone
- Allo, fis-je un peu agacé.
- Tu es de mauvaise humeur, ça doit être encore à cause de tes problèmes de santé.
- Ah Gold, c'est toi. Comment ça se passe à Johto ?
- Tout va bien ici.
- As-tu ce que je t'ai demandé ?
- Oui ! fit Gold émerveillé. On se rejoint à Littorella vers 17h00, je viens d'arriver à l'aéroport de Rivamar. C'est la catastrophe ici, le champion a décidé de faire des travaux dans son arène. Comme l'arène consomme de trop, l'autorité de la ville a décidé de transformer les routes en y mettant des panneaux solaires. Du coup, la ville est bloquée, mais j'ai su obtenir une dérogation spéciale du maire sous ordre du professeur Orme.
- Ok, c'est cool. A tantôt.
- Bye. Je parie que j'arriverai avant toi.
- Ah non, cette fois, c'est moi qui serais à l'avance.
Je m'appelle Niels Nash et j'ai douze ans. Je vis avec ma mère car mon père a disparu il y a cinq ans. Ce fut un choc et à partir de ce moment-là, j'ai commencé à avoir des problèmes de santé de l'ordre de claustrophobie et le fait de me lever tard, très tard. Ma chambre a dû par conséquent être aménagée : on a du retirer la plupart des meubles pour créer beaucoup d'espace, je dors avec les stores ouverts pour laisser la clarté de la lune pénétrer dans ma chambre et je laisse ma petite lampe allumée pour me sentir totalement en sécurité. Mon rêve est de partir à l'aventure à travers la région tout en me créant des souvenirs non sans devenir maître, je laisse ça aux autres, et de retrouver mon père.

La Ligue stipule qu'on peut avoir ses premiers Pokémon et partir à l'aventure dès l'âge de 12 ans. Quand j'étais plus jeune, mon père m'avait déjà fait parcourir une majeure partie de la région. Les autres règles stipulent qu'on ne peut ni tuer ni voler des Pokémon, quiconque passer outre ses règles pouvaient se voir retirer ses Pokémon ou pire, aller à la prison de l'Aire de Survie qui se situe hors du continent sur une petite île où les falaises escarpées et les hauteurs empêchent quelconques évasions.

Pour en revenir à moi, ma mère Ingrid Nash est coordinatrice de renommée mondiale, elle est classée première à Sinnoh et cinquième dans le classement général toutes régions confondues. Mon père Gauthier Nash est scientifique ainsi que ranger. Il a fait beaucoup de découvertes tout en respectant la nature et c'est un homme aussi connu qu'Ingrid qui est très respecté par ses aînés et figure dans de nombreux magasines. Certaines de ces découvertes sont rendues publiques mais les autres sont gardées secrètes dans le plus profond de sa mémoire car il m'a toujours dit que les hommes n'étaient pas prêt de recevoir ses découvertes et que celles-ci peuvent bouleverser la face du monde et amener des conflits sans précédents. Il ne m'a jamais parlé de ces découvertes car il trouvait que ça pouvait me mettre en danger. En outre, il s'était fait, de part sa réputation, beaucoup de connaissances dont de hauts éminents comme le professeur Sorbier ou des champions d'arène comme Charles de Joliberges.

Habituellement, je m'habille d'un short bleu, d'un t-shirt blanc, d'un gilet gris, ainsi que d'un béret et d'une somptueuse écharpe rouge. J'ai les cheveux châtains et les yeux bleu mélangé avec du gris.
Je descends les escaliers et atterris dans le salon où ma mère m'attend et me souhaite bon anniversaire, tout en me préparant des crêpes et du cacao.
- Niels, Ethan est venu ce matin et m'a signalé qu'il t'attendrait sur la Route 201. A l'heure qu'il est, il doit déjà y être, vas-y, tu l'as déjà fit suffisamment patienter !
Je sors de la maison et aperçois une volée d'Etourmi s'envolant aussitôt, dérangés par le bruit. Ce sont de petits oiseaux forts calmes en tant normal sauf quand on les ennuie. Ils n'aiment pas non plus être dérangés et normalement, ils attaquent dans ces cas-là. Mais ces Etourmi là, se promènent toujours au village et ils ont l'habitude de nous voir donc ils ne feraient aucun mal à personne. C'est la fin de l'été et le temps commence à rafraîchir tout doucement. Malgré tout, il fait encore relativement chaud. J'ouvre la boîte aux lettres et voit un message intriguant non signé qui indique "bon anniversaire. Ne t'inquiètes pas pour moi, tout va bien". Qui est-ce ?





Voilà, dites-moi ce que vous en pensez sur la moitié de mon chapitre !

greenskoky
Membre
Messages : 22
Enregistré le : dim. 11 janv. 2015, 17:50

Re: Essais aux fanfics

Message par greenskoky » sam. 17 janv. 2015, 17:13

Personne ne veut m'aider ?

Avatar du membre
Malak
Membre
Messages : 5404
Enregistré le : dim. 10 mai 2009, 21:53
Localisation : Hors de ce monde...

Re: Essais aux fanfics

Message par Malak » sam. 17 janv. 2015, 17:29

Ben c'est que c'est difficile de juger sur une moitié de chapitre. Même un chapitre entier d'ailleurs. Moi il m'en faut bien plus pour me faire une opinion sur l'histoire. Vu ton résumé et le début très "voyage initiatique", j'imagine que ce n'est certainement pas représentatif du reste de ta fic. Prends juste garde au style voyage initiatique, si tu comptes en mettre un peu. Très peu arrivent à sortir du lot, du fait de leur originalité généralement assez pauvre. Après, tu cites très vite divers personnages des jeux. C'est bien, mais il faut amener ça petit à petit, pas tout balancer dès le début. Le début, selon moi, doit être carré et poser les bases. Les personnages à la chaîne et les ellipses temporelles ne sont pas trop les bienvenues. Mais ça ce n'est que mon humble opinion. Après comme j'ai dit, je ne peux rien juger de l'histoire avec si peu de matière.
Le seul dieu dont j'accepte le joug est la raison.

greenskoky
Membre
Messages : 22
Enregistré le : dim. 11 janv. 2015, 17:50

Re: Essais aux fanfics

Message par greenskoky » dim. 18 janv. 2015, 17:02

si tu veux, je peux t'envoyer un MP avec mes deux premiers chapitres (voir plus) pour voir ce que tu en penses !

Avatar du membre
Malak
Membre
Messages : 5404
Enregistré le : dim. 10 mai 2009, 21:53
Localisation : Hors de ce monde...

Re: Essais aux fanfics

Message par Malak » dim. 18 janv. 2015, 21:31

Ou plus simplement, crée ta fic sur le site et poste-les. Je ne peux pas juger de ton scénar, mais ton style d'écriture me semble correct et apte à passer la validation de la modération.
Le seul dieu dont j'accepte le joug est la raison.

greenskoky
Membre
Messages : 22
Enregistré le : dim. 11 janv. 2015, 17:50

Re: Essais aux fanfics

Message par greenskoky » sam. 24 janv. 2015, 18:09

merci beaucoup pour ta réponse

Avatar du membre
Kyub the Dark
Membre
Messages : 179
Enregistré le : dim. 12 janv. 2014, 08:12
Localisation : Un endroit dans les ténèbres.
Contact :

Re: Essais aux fanfics

Message par Kyub the Dark » mer. 28 janv. 2015, 12:48

Apparemment, certains trouvent que mon chapitre est trop court.

Chapitre 1 : Le soleil avant la pluie.

L'archipel Oméga, un archipel formé de deux îles, l'Île Delta, la plus petite, et l'Île Oméga, la plus grande. La vie est paisible dans cette région du monde des Pokémon. Les êtres humains et les Pokémon vivent en harmonie et s'entraident dans la vie de tous les jours. Les combats Pokémon du château Oméga de la ville de Fort-Delta, la seule ville de l'Île Delta, font partie de la tradition de cette région. Mais un événement tragique mit fin à la vie tranquille dans une ville située dans les montagnes de l'est de l'Île Oméga, Ghost City. La Tour Noire, située au sud de la ville, jadis scellée pour cause de son atmosphère obscur, laissa dégager tout son pouvoir sur la ville qui dût être désertée étant donné que les Pokémon devenus obscurs avaient attaqué les habitants. On dit que le Pokémon le plus obscur y était enfermé.

C'est alors qu'un Pokémon, accompagné de son meilleur ami, décidèrent d'aller voir ce qui s'était passé à Ghost City. Ce Pokémon, c'était une Latias, et son meilleur ami était un Brutalibré. Ce Brutalibré était d'une couleur différente de celle des autres Brutalibré. Ses ailes étaient de couleur noire et violette. Son corps était de couleur rouge et noire et sa tête de couleur verte et violette. Il était très courageux et n'hésitait pas à aider sa meilleure amie, Latias. Cette dernière était très intelligente mais également très craintive, c'est pour cela que ces Pokémon s'accordaient si bien. Il vivaient tranquillement à Ecornia, tout à l'est de la région, mais décidèrent de voyager ensemble pour découvrir des choses qu'ils ne connaissaient pas quand ils vivaient dans la Tour Pokémon de cette ville, se situant au nord de la Zone de Combat. Aucun être humain ne peut accéder à cette tour, étant donné qu'elle est incluse dans le patrimoine naturel Oméga.

Ces deux amis commencèrent leur voyage en allant tout d'abord dans la Grotte Frontier, celle qui relie Ecornia au reste de la région. À l'intérieur, il y avait de nombreux Pokémon, dont des Gravalanch et des Nosferalto. Latias craignait les Nosferalto, mais Brutalibré tenta bien que mal de la rassurer. Ils sortirent rapidement de la grotte afin d'accéder à la ville de New Ghost, au sud des montagnes de l'est. Cette ville a été fondée suite au drame de Ghost City. Les deux Pokémon ne restèrent pas longtemps, juste le temps de se reposer. Après un long repos d'une journée, ils décidèrent d'aller vers l'ouest. Ils empruntèrent le Chenal Tourbillon et rencontrèrent un Pokémon blessé. C'était un Artikodin. Latias décida d'aller rapidement à Lenantia, au sud-ouest du chenal. Arrivés à la ville, les Pokémon ne savaient que faire.

« Il faudrait peut-être faire appel à l'aide des médecins, questionna Brutalibré.
- Mais on ne peut pas faire confiance aux humains, dit Latias inquiète.
- Mais il faut faire quelque chose, répondit l'oiseau combattant, si on ne fait rien, il pourrait...
- Non, impossible, rétorqua l'éon.
- Écoute, j'y vais, toi, prends soin de lui, dit le lutteur. »

C'est ainsi que Brutalibré décida d'aller au centre Pokémon pendant que Latias prenait soin d'Artikodin. Arrivé au centre Pokémon, Brutalibré réussit à convaincre l'infirmière de le suivre. Elle arriva et vit Artikodin, et, après un diagnostic, elle dit que s'il n'allait pas au centre Pokémon pour être soigné comme il se doit, il pourrait mourir. C'est alors qu'elle appela une ambulance pour transporter Artikodin jusqu'au centre. Quelques heures plus tard, au centre Pokémon, Artikodin fut soigné et sortit en pleine forme. Les trois Pokémon allèrent sur la Route Boisée, au sud de Lenantia, et se cachèrent dans les bois.

« Qu'est-ce qui t'est arrivé, demanda Latias à Artikodin.
- Lugia m'a attaqué à Ghost City, répondit tristement Artikodin.
- Comment ça, questionna Brutalibré.
- Je ne sais pas, il est devenu bizarre en entrant dans la ville, et s'est mis à nous attaquer, moi, Electhor et Sulfura, répondit l'oiseau de glace.
- Il faut donc découvrir ce qui leur est arrivé, dit Latias.
- Et là, s'exclama le Pokémon Catcheur, nous saurons ce qui est arrivé à Lugia ! »

C'est donc ainsi que les trois Pokémon décidèrent de chercher les deux oiseaux légendaires. Ils commencèrent par aller dans la direction de la Ville Blanche. Là-bas, il y a une centrale électrique, ce qui les amena à penser qu'Electhor y serait. Sur la route, il se cachèrent des dresseurs pouvant tenter de les capturer. En espionnant les conversations des dresseurs, ils apprirent qu'il avait un problème à la centrale. Ils s'y précipitèrent pour voir si ce n'était pas Electhor qui causait ce problème.
Salut à tous! Je suis Kyub the Dark, Youtubeur et Champion d'arène de type Psy.

Mon blog

Image
Image

Avatar du membre
Malak
Membre
Messages : 5404
Enregistré le : dim. 10 mai 2009, 21:53
Localisation : Hors de ce monde...

Re: Essais aux fanfics

Message par Malak » mer. 28 janv. 2015, 16:18

Pour être validé dans la section fic de l'espace membre, un chapitre doit faire minimum 5000 caractères ( voir les règles de fanfic sur l'EM ). Et c'est vraiment, mais alors vraiment le minimum. 5000, c'est déjà très court.
Le tiens, après vérification, en fait très exactement 4579, donc forcément, plus court que court, c'est trop court %)
Le seul dieu dont j'accepte le joug est la raison.

Avatar du membre
Kyub the Dark
Membre
Messages : 179
Enregistré le : dim. 12 janv. 2014, 08:12
Localisation : Un endroit dans les ténèbres.
Contact :

Re: Essais aux fanfics

Message par Kyub the Dark » mer. 28 janv. 2015, 16:34

Tant pis, j'ai posté sur mon blog à la place.
Salut à tous! Je suis Kyub the Dark, Youtubeur et Champion d'arène de type Psy.

Mon blog

Image
Image

Avatar du membre
Skyxyd
Membre
Messages : 584
Enregistré le : mer. 11 janv. 2012, 17:48
Localisation : Je préfère ne pas le dire... *sort loin et saute d'une falaise* ***de je suis encore vivant

Re: Essais aux fanfics

Message par Skyxyd » dim. 01 févr. 2015, 02:28

Je me suis essayer sur une nouvelle fanfic, complètement revu et repensé que voici :

Nom de la fanfic : Jusqu'au bout de l'univers

Prologue :

Dans une contrée lointaine, à Kalos, Tom, jeune dresseur de 16 ans, accompagné de son frère, Roussil, un Pokemon parlant et aux caractères humain et de Victini son "animal de compagnie", et de Créfadet qui l'a rejoint juste avant son combat contre Urup, pour son 7ème badge qu'il vient de décrocher de justesse.
- Ouf, c'était juste, faisais remarquer Tom.
- Tu a quand même gagner grâce à Lucario, répondit Roussil.
- Oui, d'ailleurs lui et Mustéflott ont été les meilleurs et les seuls Pokemon de mon équipe, à part les deux évoli qui ont perdus et Créfadet que tu as stocké dans ta fourrure, vu tu as été considéré comme un dresseur. Je les aient bien entraînés, même si de base, quant je les aient capturés, ils étaient déjà très fort. Et j'en suis très fière. Car sa reconnais mes talent d’éleveur et d’entraîneur.
- Calme-toi, tes cheville font 2 mètres de diamètre là !
- Que diable ? Je ne suis point vaniteux, voyons !
- Ne joue le riche, ton langage laisse à désirer ...
- Rhôôô... Enfin Roussil tu ne voit donc pas que j'exprime ma joie ? Je vais participer à la ligue Pokemon de Kalos et enfin rencontrer mon père quant il avait 10 ans... Je veux dire NOTRE père. Tu fait aussi partie de la famille, Roussil. N'est est ce pas Victini ?
- Victiiiii ?
- Donc si tu dit ça, c'est que tu as vraiment pris au sérieux les stupides prédictions de Mira, je me trompe ?
- Et alors ? J'y crois dur comme fer !
Une voix retentit du ciel comme si quelqu'un utilisait un mégaphone :
- Hum, hum... Je t'ai entendu ! Malotru ! Comment ose-tu critiquer mes méthodes de voyance, hurla Mira. Je te rappelle que je suis supérieure aux dieu, et que c'est moi qui vous aient envoyé à cette époque ! Pour vous protéger de la destruction de la planète terre en guise de récompense pour m'avoir aidée à retourner chez moi, dans mon royaume, au fin fond de l'univers.
- Excuse-moi Mira, de t'avoir mise en colère, s'excusa Roussil.
- Dit-moi Mira, tu nous a envoyé en quelle année ?
- En 2015, pourquoi cette question ?
- Si je me souvient bien des écrits de mon père que j'avais trouvé dans son ancienne maison qu'il a abandonné, dans son journal intime qu'il avait rédigé à l'age de 21 ans, mon père a participé à la ligue Pokemon de Kalos en 2015 avec ses amis pour l'encourager. Un certain Lem dont j'ai du affronter le père car il était parti en voyage avec sa sœur Clem, et Séréna, une amie d'enfance de mon père... Tous ça m'est étrangé, car je n'ai pas connu ma mère.
- Ah oui, reprit Roussil, ta mère, qui est aussi la mienne, est décédé juste après l'accouchement et papa a aussi écrit qu'il était très triste de la perdre et qu'il voulait disparaître. Il ne l'a pas supporté.
- J'ai tous vu, répondit Mira. Quant Tom et son père partit de Saffrania, que je trouve d'ailleurs un peu trop "high-tech" à mon goût, comme le reste du monde, par le nouveau pont, celui qui relie Saffrania et Bourg Palette, un séisme de magnitude 15, ce qui est inhabituel, à frappé le pont de plein fouet, faisant des centaines de victimes dont ton père. Tu est le seul survivant de cette catastrophe, Tom !

Tom en reste bouche bée, c'est la première fois qu'il entent cette histoire. Ils se mettent tous en marche vers la ville la plus proche pour y passer la nuit.
- Je t'ai vu, faisait remarquer Roussil, que tu avait fait une chute de plus de dix mètres de haut et que tu avait été sauvé par les draps qui enroulait et par les buissons. Quant je t'ai cherché dans le buisson, tu pleurait. C'est grâce à ces pleurs, que j'ai pu te retrouver. En tout cas tu avait l'air aussi âgé que moi.
- En effet Roussil, reprit Mira, je vous aient vu par pur hasard quant je surveillais votre planète, voir s'il n'y avait pas d'éventuelles dégâts mortelle pour la planète, et c'est là que j'ai remarqué qu'un enfant à été mis au monde avec le décès de sa mère et la tristesse de son père, j'en ai versée une larme, et qu'un Pokemon est sorti de son œuf au même moment, non loin, dans un laboratoire clandestin qui visait à faire des expériences dangereuses sur des Pokemon, pour en créer des machines à tuer. Et tu as reçu des gênes humain, Roussil !
- Oui, d'ou ma taille plus grande qu'un Roussil normal, le fait que je puisse parler comme vous et que j'ai cinq doigts, au lieu de trois... Seul ma voix s'est développé durant mon état de Feunnec. D’ailleurs, j'avais réussi à m'échapper de là-bas en sauvant tout le monde et en ayant signalé le laboratoire clandestin à la police, j'ai du éviter de parler pour cela, et ils l'ont entièrement détruit et ont emprisonnés les scientifiques.
- Vous m'excuserez mais je reçoit des invités, sur ce, je vous laisse.
- Ok, merci Mira, remerciaient-t-ils tout les deux.
- Bien donc prochaine ville on s'arrête dormir, propose Tom.
- Il va y avoir...
Une explosion retentit de l'arène d'ou sortait Tom et Roussil, ils se dépêche pour constater que les dégâts sont énormes, l'arène à été complètement anéantit par le souffle de l'explosion. Urup gisait par terre près de la ou était la sortit. Heureusement les secours sont vite arrivés et Urup était vite hors de danger. Tom entre dans une colère noir. Qui à fait ça ?
Roussil lui aussi est furieux.
- Celui qui a fait ça va le payer cher, crois moi ! Personne n'a le droit de blesser un humain ou un Pokemon. Celui qui a fait ça ne doit pas avoir de cœur et doit être sans remords, jura Roussil.
Ils s'éloignent de l'arène qui continue de flamber comme un feu de camp, tandis que les pompiers essayaient en vain d'éteindre le brasier. Au bout de dix minutes l’incendie disparut laissant derrière lui, un vieux bâtiment complètement calciner et prêt à s’effondrer au moindre touché.

Ils arrivent dans une ville voisine derrière une petite montagne gelée et arrivent dans un gîte oû quelqu'un accepte de les accueillir gratuitement pour cette nuit.
- Il est tard, remarqua Roussil.
- Oui, il est minuit passé.
Un bruit sourd résonne.
- Tu as entendu, Roussil ? On dirait des pas de quelqu'un qui fuit, allons voir !
Effectivement, quelqu'un enveloppé d'un long manteau noir courait à tout allure pour tenter de les semer. Roussil, courant bien plus vite que Tom, rattrapait le fuyard en quelque seconde seulement, après avoir traversé tout la ville ou la température était descendu en dessous du zéro. Roussil attrape l'homme par le manteau, mais celui ci saute, en abandonnant son manteau, s'accrocha à une barre vertical juste sous l'ampoule et saute sur le toit d'en face, puis il grimpe la paroi pentue et glissante, jusqu'au sommet ou il cour sur le point le plus haut du toit puis s’arrête. Tom demanda :
- Qui... qui est tu ?
- Moi ? Je me nomme Skyxyd.
Il se remit à courir puis disparut dans l'obscurité de la nuit. Il se mit à neiger.
Roussil qui tenait toujours son manteau, s'arrête net, glisse sur une plaque de verglas, et fonce dans un grand tas de neige d'ou il en sort glacé.
Tom le ramenée à l'intérieur du gîte.
- Vous n'auriez pas une écharpe pour Roussil ? demanda Tom à l'hôtesse.
- Bien sur, tien en voila une, vous pouvez la garder.
- Merci madame. Tien met cette écharpe autour du cou, tu aura moins froid comme ça.
Roussil met l'écharpe rouge autour du cou sans hésiter un instant et se colle à une couverture chaude.
- Tu pourrais pas utiliser une de tes attaques de type feu ?
- Atchoum... Peut pas, j'ai... trop froid.... Et puis... j'en connais aucunes... atchoum.
Roussil prend un mouchoir et se mouche dans ce dernier.
- Zut ! Tant pis, pensa Tom. Il est une heure du matin, allons dormir, nous verrons cela demain matin.
Ils s'en allait dormir tout les deux, dans la chambre ou Victini qui les attendaient, dormait dans le seul lit, à deux places, de l'appartement. Ils dormirent à trois dans ce même lit, jusqu'au petit matin.

Quelque part, à des centaines de mètres de la ville :
- Amiral, je crois avoir trouver ceux dont le maître a besoin, il s'agit d'un jeune garçon accompagné d'un Pokemon qui parle.
- Parfait, passe à la deuxième phase du plan, Skyxyd. Je contacte immédiatement le maître pour l’informer de la situation. Ils vont vite comprendre ! Hahaha...
- Comme le dit notre devise : Éliminer tous les obstacles, afin de rétablir la justice ! Récitait Skyxyd.
- Bien j'ai eu le maître, et je te laisse l'honneur de commencer la phase deux du projet CAIDOZ ! Il lui faut les douze pierres plus celle que nous avons déjà en notre possession. Les onze autres divisions sont déjà sur le coup. Ne me déçoit pas, moi et le maître !
- Bien, amiral !
La nuit passait paisiblement.



Je ne sais pas si les fautes ont trépassés et la syntaxe et les accords sont justes mais c'est un grand chapitre pour prologue.

Un commentaire/avis/critique/conseil/reproche ?
Si il n'y en a pas, je considérerais que mon chapitre (ou plutôt mon prologue) est parfaitBlague de mauvais goût
Modifié en dernier par Skyxyd le mer. 08 avr. 2015, 22:50, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Skyxyd
Membre
Messages : 584
Enregistré le : mer. 11 janv. 2012, 17:48
Localisation : Je préfère ne pas le dire... *sort loin et saute d'une falaise* ***de je suis encore vivant

Re: Essais aux fanfics

Message par Skyxyd » lun. 09 mars 2015, 00:37

Petit up pour ce topic qui semble mourrir

Un autre :

Chapitre 1 : La rencontre des esprits

Une fois l'aube arrivé, nos héros sont déjà debout prêt a partir.
-Tu n'a rien oublié Tom ?
- Je n'ai jamais eu de sac Roussil, tu le sait bien.
- Non je te parlais de t'es Pokemon !
- Je n'ai que Lucario et Musteflott tu sais.
- Victiiii...
- Mais je ne t'oublie pas Victini, je te rappelle que tu n'a pas de Pokeball toi !
- Victini ! Gronda Victini.
- Ok, si tu veux, tu pourra commencer le premier combat de la ligue avec moi.
- Victiniii.
Victini sauta de joie à l'idée de pouvoir combattre pour la première fois dans une compétition, une vraie !
- Et je l'aurais cette fois ci !
Roussil entra et dit :
- Tu parle de Add, n'est ce pas ?
- Et comment ! J'aurais ma revanche et cette fois c'est moi qui gagnerais !
- Tu parle ! Tu n'a jamais été capable de le battre, tu devrais changer de Pokemon !
Soudain 2 Pokeballs s'ouvre de chez Tom et 2 Pokemon sortent de leur plein gré et mécontent.
- Lucaaa...
- Musteeee...
- Ok, ok, d'accord, mais ce que je voulais dire c'est que tu devrais attraper plus de Pokemon pour remplir les douze l'espaces entièrement.
- Comment ça douze espace ? Je n'en ai que six !
- Tu oublie que je suis compté comme un dresseur, a cause de mon caractère humain !
- Ah oui, c'est vrai, tu a reçu des gênes humains, c'est pour ça que tu as 5 cinq doigts au lieu de trois comme les Roussil normaux, observa Tom.
- Mais j'ai aussi la parole et la taille, un Roussil normal ne mesure qu'un mètre alors que moi je fais un mètre soixante-dix comme toi.
-En effet, oui. Et pour l'équipe du coup je vais trouvé d'autre Pokemon pour la compléter.

Une fois sortir de l'auberge dans laquelle ils passèrent une nuit, nos héros continuent leur chemin jusqu'à tomber dans une ville ou se déroule un tournois avec comme récompense, un magnifique œuf de Tarsal ainsi qu'un concours avec la même récompense.
- Met un manteau noir et long et prend Musteflott, tu fais le concours et moi je m'occupe du tournois avec Lucario, on a le droit qu'a un Pokemon.
- Bon ok, mais alors, il m'appartient.
- Ok comme tu veut, accepta Tom.
D'un côté le tournois commence avec une belle victoire éclair de Tom au premier tour, et une grande victoire du côté de Roussil, grâce Musteflott, il est qualifié pour le tournois qui suis.
- Yes je passe au huitième de finale, se réjoui Tom.
- Bravo, moi je passe les quarts, faisait remarquer Roussil.
- Alors bonne chance et j'espère que personne ne t'a aperçu.
- Non, non, t'inquiète pas, tout va bien avec mon long manteau et le chapeau noir, on me vois a peine pour dire que je suis un Pokemon. Personne ne le saura.
- J'espère, j'y tient à ces œufs, moi !
Les tournois reprennent et tout deux se qualifie pour la finale que Roussil remporte haut la main, reste maintenant celle de Tom qui va affronter une personne qui ne lui est pas inconnu.
- Alors c'est toi mon prochain adversaire, demanda-t-elle.
- Eh mais ... je t'es déjà vu toi, tu est bien celle du grand festival ... Je t'ai vu a la télé.
- En effet je suis Aurore la finaliste du grand festival de Sinnoh et j'ai perdu, mais je suis plus expérimenté maintenant et je compte bien te battre !
- Mais je croyais que tu était coordinatrice ? Pourquoi tu n'a pas participé au concours plutôt qu'au tournois ? demanda Tom.
- Parce que je n'avait pas envie, et je veux plus entraîner mes Pokemon pour le prochain grand festival dans une région lointaine, Torno, à des miller de kilomètres d'ici. Je prendrais Feurisson pour toi.
- Argh ... Je n'ai que Lucario ... Bon tant pis, pas le choix, il faut que je te batte, j'ai envie de cet œuf de Tarsal ! Déjà qu'il a gagner le concours, a mon tour de gagner.
- Ah donc, si je comprend bien, celui avec le long manteau et le chapeau noir est ton amis ? demanda Aurore.
- Oui, c'est Roussil, mon frère.
- Quoi ? Mais attend, Roussil c'est le nom d'un Pokemon de départ de la région, donné par le professeur Platane ?
- Oui mais pas lui ... Je t'expliquerais plus tard, allons combattre !
Ils se dirige vers le stade :
- Une dernière chose. Tu fait quoi ici à Kalos ?
- Je voyage seule depuis que Gil à décider de partir seul, lui aussi, mais pas à Kalos comme moi, il est parti à Hoenn pour le grand festival de là-bas. Je n'ai pas voulu le suivre alors, je suis venu ici ou j'ai reçu de la part du professeur Platane, un Marrisson que Tiplouf apprécie et moi aussi.
- Tiplouf !
- Tu vois ? Même lui te le dit. Et toi ?
- Moi je viens montrer au monde que ma place est sur podium, à la première place. Mais je cherche aussi mon père qui est dans cette région selon son journal intime que j'ai laissé chez lui.
Ils entrent dans le stade chacun de son côté et envoient leur Pokemon
- Feurisson ! A toi ! hurla Aurore.
- Vas y Lucario ! hurla Tom. Je te laisse commencer.
- Tu est galant. Bon, Feurisson roue de feu !
- Esquive Lucario.
Lucario esquiva l'attaque qui fut lancé en rafale et qui finalement toucha sa cible.
- Non Lucario.
- Lance roue de feu une fois de plus
- Mais oui ! Lucario, bloque le puis jette en l'air et utile dracochoc sur le sol pour te propulser en l'air puis utilise close combat plusieurs fois avant de le jeter au sol.
Lucario bloqua avec ses pattes l'attaque puis le jeta en l'air avant de se propulser avec dracochoc puis frappa Feurisson avant de l'envoyer au sol violemment.
- Non ! Relève toi Feurisson, crie Aurore.
Soudain une lumière bleue recouvre Feurisson, c'est le début de l'évolution !
- Oh mais ... c'est un Typhlosion ! Parfait, alors utilise lance flamme !
- Esquive ! Utilise vitesse extrême !
- Attrape le !
Juste après l'attaque Typhlosion attrape Lucario et le frappe avec poing de feu, ce qui le jette au loin.
- Finissons en avec roue de feu !
- Non ! S'il se fait toucher c'est la fin ...
Lucario tente d'esquiver, mais la roue de feu était devenu plus grosse et rapide qu'avant. Elle hurte Lucario de plein fouet. De la fumée se forme et une fois dissipé, on aperçoit Lucario à terre, K.O.
- Lucario est dans incapacité de ce battre, le vainqueur est Typhlosion, la victoire revient à Aurore de Bonaugure, répondit l'arbitre.
- Merci Lucario, tu as fait de ton mieux. Revient, tu as mérité un repos.
- Elle l'a battue, dit Rousil qui à tout vu du haut des gradins. Elles est forte. Je me demande s'il va lui demander ...
- Victiiii ?
Les spectateurs applaudissent fort pour acclamer la grande championne du tournois, Aurore.
- Bravo tu as gagné l’œuf, je t'attend à la sortie j'ai à te parler.
Une fois devant la porte de sortie Tom demande à Aurore sous un ciel crépusculaire :
- Euh ... disent-ils ensemble.
- Vas y toi d'abord, dit Tom.
- Eh bien, tu as bien combattu de toute tes force, je l'ai senti, que tes Pokemon et toi avez un grand potentiel que vous devriez continuer à exploiter. Tu mérite plus cet oeuf que moi. Prend en soin !
- Mais je ne peut pas ...
- Si tu peut ... tien prend le ...
Tom prend l’œuf et remercie Aurore.
- Tu voulais me dire quelque chose, Tom ?
- Oui. Accepterais tu de continuer ton voyage avec nous ?
Victini se pose sur l'épaule gauche de Tom.
- Victini !, se présenta-t-il.
Aurore caresse Victini :
- Qu'il est mignon. Mais bien sur, j'en serais très heureuse.
Roussil arrive et dit :
- Ben dit donc, c'était pas facile de retirer l'imper, du coup je l'ai jeté avec le chapeau un petit peu déchirer. Oh, excuse moi tu est ?
- M ... m ... mais, il parle ?
- Oui je t'expliquerais en chemin vers Illumis, d'ailleurs je ne t'ai pas demandé ce que fait ici exactement ?
- Eh bien je parcours les arène pour y affronter les champions et j'ai décrocher 7 badges, le prochain badge qu'il me manque pour pouvoir participer à la ligue de Kalos est celui d'Illumis.
- Tien moi aussi, fit remarquer Tom.
- Quoi ? Tu fait les badges maintenant ? demande Roussil.
- Oui, on m'a dit que c'était un superbe entrainement pour moi et je voulais aussi changer un peu plutôt que de faire concours sur concours et me rendre moi et mes Pokemon plus fort et plus déterminé que jamais.
- On ferra ça ensemble alors.
- Bienvenue dans la famille Aurore, dit Roussil. Elle te plaît hein ? Tu l'a veut en petite copine ? chuchota Roussil à Tom.
Tom chuchotant à Roussil :
- Mais sa va pas la tête ? Pas du tout ! Il n'y a rien entre nous ! Absolument rien !
- Mais tu rougissais avant ! C'est a cause de l’œuf peut être ? demanda Roussil pensant qu'il est amoureux.
- Non, c'est a cause du soleil qui se couche !
- Mais qu'est ce que vous marmonner ?, demanda Aurore.
- Mais rien du tout, répondit Tom. Allons y.
Nos héros accompagné d'une nouvelle personne, Aurore partent pour Illumis pensant défier Lem, le champion, alors que lui et Sacha s’apprête à entrer dans la ville...

Avatar du membre
Monster Gun Vito
Membre
Messages : 1494
Enregistré le : lun. 07 janv. 2013, 17:48
Localisation : Oui

Re: Essais aux fanfics

Message par Monster Gun Vito » sam. 14 mars 2015, 19:38

Allez, le résumé de ma fanfic Jimmy le futur champion:
Spoiler :
Être le petit fils de Voltère, c'est pas si terrible...
Être le fils du Major Bob, c'est pas si terrible...
Avoir un grand-père et une mère morte, c'est pas si terrible...
Devenir champion d'arène sans avoir rien demandé, c'est pas si terrible...
Avoir comme meilleur pote le sauveur du monde, c'est pas si terrible...
Passer une semaine avec Jirachi, c'est pas si terrible...
Avoir un Raikou, c'est pas si terrible...
Découvrir qu'un maître de la ligue est allié avec deux organisations criminelles, c'est pas si terrible...
Remarquer que onze fossilles sont tombés du ciel, c'est pas si terrible...
Être amoureux d'une membre du Conseil 4, c'est pas si terrible...
Et savoir que le monde entier, y compris le Ciel lui-même, compte sur nous pour déjouer les plans d'un scientifique à lunettes pas marrant du tout aux cheveux rouges appelé communément Max et un mec noir déguisé en pirate avec une combinaison de plongée plus connu sous le nom de Arthur, c'est pas si terrible non plus...
En effet, c'est pas si terrible, ce qui se passe dans la vie de Jimmy, jeune champion de 13 ans, mais il va devoir y faire face, pour la région de Hoenn toute entière. Et puis bon, après tout, sauver des milliers de personnes, c'est pas si terrible, hein ?
Image

Avatar du membre
Evoli08Fr
Membre
Messages : 241
Enregistré le : dim. 22 sept. 2013, 19:50
Localisation : Auffrac-les-Congères

Re: Essais aux fanfics

Message par Evoli08Fr » dim. 22 mars 2015, 09:12

Le règne d'arceus

Prologue : La naissance
Dans un Néant sans fin, près de 500 millions d'années avant le monde qu'on connaît ... Un oeuf est apparu. Après près d'une année passer dans cette "espace" sans vie, il éclot un être blanc avec des taches jaunes et des rayures grises. Dès son plus jeune age il maîtrisait de drôles de pouvoirs. On aurait dit qu'il était le seul être de ce monde mais aussi le puissant. Il voyagea en espérant rencontrer un autre individu mais jamais cela arriva. En grandissant il appris à mieux maîtriser ses pouvoirs. Un jour ou peut une fois, il lui vient à l'esprit de créer un autre habitant de cet univers qui pourrait d'ailleurs être son ami ou même son frère. Il essaya à mainte reprises de créer quelque chose mais n'y arriva pas. Mais après sa longue vie sans importance, après des années, peut être 1 ou même 3 ou déjà 10, il choisit de ne créer qu'un plus jeune individu pour pouvoir le façonner plus facilement. Il faudrait aussi contrôler le temps pour donner un sens à leur(s) vie(s). En concentrant toute sa puissance naquit un oeuf. Cette oeuf était bleu, avec des point gris. Mais Arceus, si on peut l'appeler comme ça car il s'était nommé tout seul, regretta de ne pas avoir fait un autre oeuf pour que son futur ami ne soit pas seul. Arceus, épuisé recréa un oeuf, celui-ci était blanc avec des rayure roses.

Après une durée inconnu, les 2 oeufs éclosent. Arceus appela le bleu Dialga et le rose Palkia. Arceus vit que le temps se mit en route et qu'un espace s'est créer. Il appris à ceux qu'il prend pour ces fils à maîtriser leur nombreux pouvoir. En l'espace de 36 ans, Dialga contrôlait le temps et Palkia créait des espaces. Ils avaient tendances à se chamailler. Arceus voulait créer d'autres êtres car puisque ses 2 premiers essaie sont maintenant plus ou moins adulte, il pourrait créer un nouveau fils. Un jour Dialga et Palkia s'affrontèrent sans que Arceus ne s'en rendit compte. Les 2 frères lancèrent chacun un laser. Le choc créa un trou inter dimensionnelle, aussitôt Arceus arriva et constata les dégâts. Palkia aimant les décors noir avec des point blanc ou jaune s'approcha du trou qui était d'ailleurs de ce mélange. Arceus dit "NON !" puis Palkia fut aspiré dans le trou. Dialga arrêta le temps puis disparut aussi. Arceus comprit que ses enfant était assez puissant pour créer et détruire n'importe quoi.

Après 6 ans, Arceus n'avait plu jamais revu Dialga et Palkia. Elle pensait que Palkia avait été tué par Dialga et que Dialga allait arrêter le temps pour le tuer ensuite. Arceus voulu prendre toute les mesures possible pour que Dialga ne puissent l'atteindre, Arceus parcouru le monde mais ne trouva jamais son fils. Un jour il entendit la voix de Palkia, choquer de l'entendre il le chercha. Mais en vain il ne le trouve pas. Après cet échec, profondément déçu, Arceus eu envi de créer un remplaçant, qui sera plus puissant et qui pour trouver ses fils dans n'importe quelle monde existant et à n'importe quelle temps. Un être qui sera vivant et mort, passé et futur. Cette fois Arceus concentra toute sa force au point de ces cornes (anciennement des taches) étaient rouges. Arceus s'endormit mais l'oeuf avait été créer ...

L'oeuf était gris avec des points rouges et noirs.

Alors ? :jap:
Forum : Evoli08Fr
Espace Membre : Evo1
Youtube : Bapt90
Image
"Bien !"

Avatar du membre
Tortimille
Membre
Messages : 142
Enregistré le : ven. 06 avr. 2012, 19:58

Re: Essais aux fanfics

Message par Tortimille » mer. 25 mars 2015, 17:51

ça fait un bout de temps que je bosse sur un scénario et des personnages et j'ai enfin réussi à écrire un premier chapitre qui me satisfait (partiellement), c'est ma quatrième tentative et perso j'aime pas trop la fin. Dites-moi ce que vous en pensez :)
Spoiler :
Vestigion était, contrairement à son habitude, d'un calme impressionnant. Les vacances avaient en effet débuté depuis presque une semaine, et la plupart des élèves de la grande université de dressage de pokémon étaient partis loin de la vieille cité, ne laissant quasiment que des personnes agées et quelques touristes curieux venant vérifier si la réputation du ramen de Vestigion était bel et bien fondé. La presque absence de dresseurs semblait ramener la ville, habituellement bondées d'apprenti-maîtres pokémon en tout genre s'affrontant à chaque coin de rue dans le but d’espérer atteindre le niveau nécessaire pour vaincre la championne, dans un état de sérénité très apprécié des habitants les plus âgés, souvent ennuyés par le bruit causé par « ces bons à rien de jeunes qui ne pensent qu'à combattre et ne font rien d'utile pour la société ». Cependant, quelques jeunes étaient toujours présents, et contrairement aux anciens, avaient plutôt tendance à se plaindre du manque d'activité qui, bien que permettant un pseudo-silence apprécié par les adultes, réduisait les possibilités de combat, et rendait par conséquent difficile l'entrainement.
Quelques dresseurs parvenaient malgré tout quelquefois à se croiser dans les rues de la grande ville, et dans ce cas, l'affrontement était inévitable.

- Medicine ! En avant ! S'écria le jeune homme en lançant la poké-ball, laissant apparaître une femelle rosélia.
En face de lui, la jeune fille projeta une luxe-ball contenant un Solaroc
-Proxima ! Je compte sur toi !
-Je te souhaite bonne chance, tu affrontes le plus puissant dresseur de Vestigion après tout. Se vanta le garçon. Je suis Kinkai Hideki, et je ne perds jamais !
-Dans ce cas, laisse moi te faire goûter à la défaite ! Mon nom est Soraishi Hikari et j'étais de loin la meilleure de ma classe ! Répondit la dresseuse pleine de confiance. Prépare-toi ! Proxima ! Attaque psykoud'boul !
-Esquive à droite puis feuilmagik !

Le pokémon roche se projeta de toute ses forces sur le petit rosélia qui n'eût aucun mal à esquiver l'attaque peu précise, et riposta immédiatement en projetant sur son adversaire une rafale de feuilles colorées qui plaquèrent le massif pokémon au sol.

-N'abandonne pas ! S'écra Hikari. Ralentis la avec cage éclair !
-Bien vu. Mais ce ne sera pas suffisant ! Aromathérapie !
-Profites-en pour placer un psykoud'boul !

Le rosélia paralysé n'eût d'autre choix que de recevoir l'attaque de plein fouet, mais put ensuite soigner une partie de ses blessures grâce à aromathérapie, et lancer une giga-sangsue sur le solaroc afin d'absorber son énergie. Ce deuxième coup fut de trop pour le pokémon minéral qui s'effondra au sol, à bout de forces.

-Meilleure élève de quelle classe exactement ? Demanda Hideki sur un ton moqueur. Je ne savais pas qu'il y avait des écoles avec un niveau aussi bas à Sinnoh.
-Je... Je viens de Hoenn ! Répondit Hikari déstabilisée. De la grande université de Poivressel !
-Hoenn... ? Bizarrement ça ne m'étonne pas.
-Qu'est ce que c'est censé vouoir dire ?
-Qu'il faut que t'envoies ton deuxième pokémon pour me montrer que j'ai tort.
-Cancri ! Montre lui ! Lança Hikari en faisant apparaître un Anorith
-Je... ne te cache pas que je m'attendais à plus... comment dire... volumineux ?
-Pourquoi ais-je le sentiment que des filles t'ont déjà sorti cette phrase ? Rétorqua Hikari sur un ton joueur.

Le jeune homme éclata de rire.

-Touché. Si tu réagissait aussi vite pendant le combat t'aurais peut-être une chance.
-Dans ce cas, autant qu'on s'y mette !Cancri ! Attaque griffe acier !
-Medicine ! Bloque avec picots puis lance vampigraine

Le petit crustacé fonça à toute vitesse sur le pokémon plante mais fut arrêté net par les ronces qui sortirent du sol au moment ou il allait atteindre sa cible. Le rosélia profita de l'immobilité de son adversaire pour envoyer vers lui des graines qui se plantèrent dans la carapace de l'anorith et dont sortirent de fines racines qui entourèrent leur proie pour absorber son énergie et se plantèrent dans le sol afin d'amener l'énergie prélevée au pokémon plante. L'entrave ainsi créée autour du crustacé l'immobilisa encore plus, le rendant vulnérable aux assauts de son adversaire.

-Débarrasse-toi des plantes avec plaie croix et traverse les ronces d'un coup avec aqua-jet ! Ordonna Hikari
-Réceptionne le avec une attaque puissance cachée !

L'anorith lutta afin de se défaire à l'aide de ses griffes de sa prison végétale, puis fonça d'un aqua-jet en direction du pokémon plante, traversant la barrière épineuse, mais fut projeté en arrière par la vague d'énergie préparée par le rosélia, qui posa fièrement après la réussite de son attaque.

-Parfait ! Maintenant finis le avec feuilmagik !
-Esquive avec tour rapide !

Le rosélia lâcha à nouveau une rafale de feuilles colorées, que l'anorith tenta de fuir en se roulant en boule et en tournant autour de son adversaire

-Jolie tentative, mais les feuilmagik suivent leur cible quoiqu'il arrive. Ton anorith finira bien par fatiguer et à ce moment là, il sera touché.
-Sauf si je fais ça ! Cancri ! Fonce sur le rosélia !
-Huh ?

Toujours poursuivi par l'attaque à tête chercheuse, le crustacé fonça vers son adversaire, le contourna, et continua dans la même direction. Le projectile qui le suivait fut alors redirigé vers son lanceur qui reçut l'attaque de plein fouet.

-Tactique intelligente, nota Hideki, cependant, mon pokémon résiste sa propre attaque, par conséquent l'effet est insignifiant.
-Ça à quand même permis à Cancri d'éviter l'attaque ! Rétorqua Hikari
-En effet, mais celle là sera décisive ! Ball'ombre !

Medicine projeta sur son adversaire une sphère d'énergie sombre. Déstabilisé par son propre tour rapide, le petit pokémon ne put éviter l'attaque et s'effondra, K.O

-Pokémon suivant ?
-Mon dernier est un flobio... J'ai juste aucune chance...
-Donc tu abandonnes ?
-... Oui... T'es beaucoup trop fort pour moi. Reconnut-elle avec un rire gêné.
-Je t'avais prévenu. Répondit Hideki. Mais si tu veux mon avis honnête, tu te débrouilles plutôt bien, peu de mes adversaires ont réussi à tenir aussi longtemps, et encore moins on pu infliger des dégâts à Medicine.
-Donc ce que tu as dit pendant le combat...
-Uniquement pour te déstabiliser. Si il y a bien un truc que j'ai retenu des entraînements de mon père, c'est que l'état d'esprit du dresseur est aussi important dans un combat que la condition physique du pokémon.
-T'as l'air de savoir beaucoup de choses sur le combat pokémon.
-C'est mon père qui m'a tout appris quand j'étais jeune, il était probablement le dresseur le plus puissant du monde... en tout cas c'est ce qu'il disait. Mon but est de devenir plus fort que lui, mais même en prenant uniquement des pokémon plante pour vaincre ses types sol, j'ai jamais réussi à le battre.
-T'en parles au passé... est-ce que... ?
-Nah il est pas mort. Il est à Johto, ça fait presque huit ans que je ne l'ai pas vu. C'est pour ça que je m'entraîne jour et nuit. Je veux qu'il soit fier de moi quand je le reverrais, je veux être capable de le vaincre, et qu'il voit à quel point j'ai progressé.
-Vu la vitesse à laquelle tu m'as vaincue, je pense que tu as atteint le niveau nécessaire.
-C'est peu probable, seuls trois de mes pokémon ont atteint leur stade final.
-Et... Pourquoi tu ne l'a pas revu depuis huit ans ?
-C'est... j'ai pas le droit...
-Pourquoi ?
-Ma mère me l'interdit... mais elle refuse de m'expliquer la raison. Elle nous a fait partir de Johto quand j'avais neuf ans. On a traversé tout le nord du pays, et depuis qu'on est arrivé à Vestigion, j'ai limite pas le droit de sortir de la ville.
-Je sais que ça fait un peu opportuniste, mais... Vu que t'es bloqué ici, est-ce que tu accepterais de m'apprendre à me battre. Je suis douée en théorie, mais j'ai jamais vraiment pu travailler la pratique.
-Tu penses pas que ce serait plus intéressant de se tourner vers un vrai professeur ?
-En fait, je viens d'arriver à Sinnoh, et je me suis inscrite à l'université de Vestigion, et j'ai entendu dire que c'était beaucoup axé sur la pratique des combats avec organisation de tournois régulièrement et d'autres trucs du même genre, du coup j'ai un peu peur de me foirer... Et comme t'as l'air de savoir te battre...
-Ok, J'accepte, mais il me faut quelque chose en échange.
-Quel genre de chose ?
-Je sais pas moi, un truc que tu sais faire...
-Je peux... t'apporter une boite repas à chaque entrainement... ?
-Préparée maison ?
-Évidemment.
-Marché conclut dans ce cas !

Les deux jeunes se serrèrent la main et préparèrent les journées d'entraînement à venir.

Skytcho
Membre
Messages : 150
Enregistré le : sam. 28 mars 2015, 19:48
Contact :

Re: Essais aux fanfics

Message par Skytcho » dim. 29 mars 2015, 16:57

Hop, même si je ne suis pas un pro, on va essayer d'analyser un peu tout ça.
Spoiler :
Raydeon a écrit :Je me suis essayer sur une nouvelle fanfic, complètement revu et repensé que voici :

Nom de la fanfic : Jusqu'au bout de l'univers

Prologue :

Dans une contrée lointaine, à Kalos, Tom, jeune dresseur de 16 ans, accompagné de son frère, Roussil, un Pokemon parlant et aux caractères humain et de Victini son "animal de compagnie", et de Créfadet qui l'a rejoint juste avant son combat contre Urup, pour son 7ème badge qu'il vient de décrocher de justesse.
- Ouf, c'était juste, faisais remarquer Tom.
- Tu a quand même gagner grâce à Lucario, répondit Roussil.
- Oui, d'ailleurs lui et Mustéflott ont été les meilleurs et les seuls Pokemon de mon équipe, à part les deux évoli qui ont perdus et Créfadet que tu as stocké dans ta fourrure, vu tu as été considéré comme un dresseur. Je les aient bien entraînés, même si de base, quant je les aient capturés, ils étaient déjà très fort. Et j'en suis très fière. Car sa reconnais mes talent d’éleveur et d’entraîneur.
- Calme-toi, tes cheville font 2 mètres de diamètre là !
- Que diable ? Je ne suis point vaniteux, voyons !
- Ne joue le riche, ton langage laisse à désirer ...
- Rhôôô... Enfin Roussil tu ne voit donc pas que j'exprime ma joie ? Je vais participer à la ligue Pokemon de Kalos et enfin rencontrer mon père quant il avait 10 ans... Je veux dire NOTRE père. Tu fait aussi partie de la famille, Roussil. N'est est ce pas Victini ?
- Victiiiii ?
- Donc si tu dit ça, c'est que tu as vraiment pris au sérieux les stupides prédictions de Mira, je me trompe ?
- Et alors ? J'y crois dur comme fer !
Une voix retentit du ciel comme si quelqu'un utilisait un mégaphone :
- Hum, hum... Je t'ai entendu ! Malotru ! Comment ose-tu critiquer mes méthodes de voyance, hurla Mira. Je te rappelle que je suis supérieure aux dieu, et que c'est moi qui vous aient envoyé à cette époque ! Pour vous protéger de la destruction de la planète terre en guise de récompense pour m'avoir aidée à retourner chez moi, dans mon royaume, au fin fond de l'univers.
- Excuse-moi Mira, de t'avoir mise en colère, s'excusa Roussil.
- Dit-moi Mira, tu nous a envoyé en quelle année ?
- En 2015, pourquoi cette question ?
- Si je me souvient bien des écrits de mon père que j'avais trouvé dans son ancienne maison qu'il a abandonné, dans son journal intime qu'il avait rédigé à l'age de 21 ans, mon père a participé à la ligue Pokemon de Kalos en 2015 avec ses amis pour l'encourager. Un certain Lem dont j'ai du affronter le père car il était parti en voyage avec sa sœur Clem, et Séréna, une amie d'enfance de mon père... Tous ça m'est étrangé, car je n'ai pas connu ma mère.
- Ah oui, reprit Roussil, ta mère, qui est aussi la mienne, est décédé juste après l'accouchement et papa a aussi écrit qu'il était très triste de la perdre et qu'il voulait disparaître. Il ne l'a pas supporté.
- J'ai tous vu, répondit Mira. Quant Tom et son père partit de Saffrania, que je trouve d'ailleurs un peu trop "high-tech" à mon goût, comme le reste du monde, par le nouveau pont, celui qui relie Saffrania et Bourg Palette, un séisme de magnitude 15, ce qui est inhabituel, à frappé le pont de plein fouet, faisant des centaines de victimes dont ton père. Tu est le seul survivant de cette catastrophe, Tom !

Tom en reste bouche bée, c'est la première fois qu'il entent cette histoire. Ils se mettent tous en marche vers la ville la plus proche pour y passer la nuit.
- Je t'ai vu, faisait remarquer Roussil, que tu avait fait une chute de plus de dix mètres de haut et que tu avait été sauvé par les draps qui enroulait et par les buissons. Quant je t'ai cherché dans le buisson, tu pleurait. C'est grâce à ces pleurs, que j'ai pu te retrouver. En tout cas tu avait l'air aussi âgé que moi.
- En effet Roussil, reprit Mira, je vous aient vu par pur hasard quant je surveillais votre planète, voir s'il n'y avait pas d'éventuelles dégâts mortelle pour la planète, et c'est là que j'ai remarqué qu'un enfant à été mis au monde avec le décès de sa mère et la tristesse de son père, j'en ai versée une larme, et qu'un Pokemon est sorti de son œuf au même moment, non loin, dans un laboratoire clandestin qui visait à faire des expériences dangereuses sur des Pokemon, pour en créer des machines à tuer. Et tu as reçu des gênes humain, Roussil !
- Oui, d'ou ma taille plus grande qu'un Roussil normal, le fait que je puisse parler comme vous et que j'ai cinq doigts, au lieu de trois... Seul ma voix s'est développé durant mon état de Feunnec. D’ailleurs, j'avais réussi à m'échapper de là-bas en sauvant tout le monde et en ayant signalé le laboratoire clandestin à la police, j'ai du éviter de parler pour cela, et ils l'ont entièrement détruit et ont emprisonnés les scientifiques.
- Vous m'excuserez mais je reçoit des invités, sur ce, je vous laisse.
- Ok, merci Mira, remerciaient-t-ils tout les deux.
- Bien donc prochaine ville on s'arrête dormir, propose Tom.
- Il va y avoir...
Une explosion retentit de l'arène d'ou sortait Tom et Roussil, ils se dépêche pour constater que les dégâts sont énormes, l'arène à été complètement anéantit par le souffle de l'explosion. Urup gisait par terre près de la ou était la sortit. Heureusement les secours sont vite arrivés et Urup était vite hors de danger. Tom entre dans une colère noir. Qui à fait ça ?
Roussil lui aussi est furieux.
- Celui qui a fait ça va le payer cher, crois moi ! Personne n'a le droit de blesser un humain ou un Pokemon. Celui qui a fait ça ne doit pas avoir de cœur et doit être sans remords, jura Roussil.
Ils s'éloignent de l'arène qui continue de flamber comme un feu de camp, tandis que les pompiers essayaient en vain d'éteindre le brasier. Au bout de dix minutes l’incendie disparut laissant derrière lui, un vieux bâtiment complètement calciner et prêt à s’effondrer au moindre touché.

Ils arrivent dans une ville voisine derrière une petite montagne gelée et arrivent dans un gîte oû quelqu'un accepte de les accueillir gratuitement pour cette nuit.
- Il est tard, remarqua Roussil.
- Oui, il est minuit passé.
Un bruit sourd résonne.
- Tu as entendu, Roussil ? On dirait des pas de quelqu'un qui fuit, allons voir !
Effectivement, quelqu'un enveloppé d'un long manteau noir courait à tout allure pour tenter de les semer. Roussil, courant bien plus vite que Tom, rattrapait le fuyard en quelque seconde seulement, après avoir traversé tout la ville ou la température était descendu en dessous du zéro. Roussil attrape l'homme par le manteau, mais celui ci saute, en abandonnant son manteau, s'accrocha à une barre vertical juste sous l'ampoule et saute sur le toit d'en face, puis il grimpe la paroi pentue et glissante, jusqu'au sommet ou il cour sur le point le plus haut du toit puis s’arrête. Tom demanda :
- Qui... qui est tu ?
- Moi ? Je me nomme Skyxyd.
Il se remit à courir puis disparut dans l'obscurité de la nuit. Il se mit à neiger.
Roussil qui tenait toujours son manteau, s'arrête net, glisse sur une plaque de verglas, et fonce dans un grand tas de neige d'ou il en sort glacé.
Tom le ramenée à l'intérieur du gîte.
- Vous n'auriez pas une écharpe pour Roussil ? demanda Tom à l'hôtesse.
- Bien sur, tien en voila une, vous pouvez la garder.
- Merci madame. Tien met cette écharpe autour du cou, tu aura moins froid comme ça.
Roussil met l'écharpe rouge autour du cou sans hésiter un instant et se colle à une couverture chaude.
- Tu pourrais pas utiliser une de tes attaques de type feu ?
- Atchoum... Peut pas, j'ai... trop froid.... Et puis... j'en connais aucunes... atchoum.
Roussil prend un mouchoir et se mouche dans ce dernier.
- Zut ! Tant pis, pensa Tom. Il est une heure du matin, allons dormir, nous verrons cela demain matin.
Ils s'en allait dormir tout les deux, dans la chambre ou Victini qui les attendaient, dormait dans le seul lit, à deux places, de l'appartement. Ils dormirent à trois dans ce même lit, jusqu'au petit matin.

Quelque part, à des centaines de mètres de la ville :
- Amiral, je crois avoir trouver ceux dont le maître a besoin, il s'agit d'un jeune garçon accompagné d'un Pokemon qui parle.
- Parfait, passe à la deuxième phase du plan, Skyxyd. Je contacte immédiatement le maître pour l’informer de la situation. Ils vont vite comprendre ! Hahaha...
- Comme le dit notre devise : Éliminer tous les obstacles, afin de rétablir la justice ! Récitait Skyxyd.
- Bien j'ai eu le maître, et je te laisse l'honneur de commencer la phase deux du projet CAIDOZ ! Il lui faut les douze pierres plus celle que nous avons déjà en notre possession. Les onze autres divisions sont déjà sur le coup. Ne me déçoit pas, moi et le maître !
- Bien, amiral !
La nuit passait paisiblement.



Je ne sais pas si les fautes ont trépassés et la syntaxe et les accords sont justes mais c'est un grand chapitre pour prologue.

Un commentaire/avis/critique/conseil/reproche ?
Si il n'y en a pas, je considérerais que mon chapitre (ou plutôt mon prologue) est parfait
Alors. Déjà dès le début c'est un peu bizarre. Tu parle de son frère, Roussil. Même si tu parle des caractères humains, géologiquement parlant, un frère appartient à la même "race". Donc tu dois changer ça. Ensuite, tu répète trop de fois "et". Et Victini, et machin et lui... Ce n'est pas très beau à lire. Ensuite à moins que j'ai raté quelque chose, commencer une histoire par le 7ème badge avec des Pokémon légendaires bah... C'est trop facile, tout comme le "gagné de justesse", alors que tu n'as même pas décrit le combat. Au niveau de l'histoire, le début est assez classique mais la suite est pas mal, avec le voyage dans le temps, le séisme, etc.
Sinon concernant l'orthographe, relis-toi. C'est très important. Il y a énormément de fautes d'inattention, fais gaffe à ça. La syntaxe est pas trop mauvaise mais des corrections sont nécessaires.
En résumé: C'est un assez bon début au niveau de l'histoire, j'ai pas tellement accroché, mais ça me plaît quand même. Relis-toi, c'est juste ça mon conseil. Et continue d'écrire pour progresser. Je ne commenterai pas le deuxième chapitre qui est assez proche du premier, mais c'est assez positif, tu as de bonnes idées. Et le "s'il n'y a pas de commentaires c'est que c'est parfait" bah c'est stupide, parce qu'il y a toujours une erreur quelque part et qui rien n'est parfait. Ah, et au fait. Essaie de mettre plus de descriptions, tu ne met que des dialogues, et on ne comprend pas tout du coup. Bonne continuation.
Spoiler :
My Name Is Free a écrit :Allez, le résumé de ma fanfic Jimmy le futur champion:
Être le petit fils de Voltère, c'est pas si terrible...
Être le fils du Major Bob, c'est pas si terrible...
Avoir un grand-père et une mère morte, c'est pas si terrible...
Devenir champion d'arène sans avoir rien demandé, c'est pas si terrible...
Avoir comme meilleur pote le sauveur du monde, c'est pas si terrible...
Passer une semaine avec Jirachi, c'est pas si terrible...
Avoir un Raikou, c'est pas si terrible...
Découvrir qu'un maître de la ligue est allié avec deux organisations criminelles, c'est pas si terrible...
Remarquer que onze fossilles sont tombés du ciel, c'est pas si terrible...
Être amoureux d'une membre du Conseil 4, c'est pas si terrible...
Et savoir que le monde entier, y compris le Ciel lui-même, compte sur nous pour déjouer les plans d'un scientifique à lunettes pas marrant du tout aux cheveux rouges appelé communément Max et un mec noir déguisé en pirate avec une combinaison de plongée plus connu sous le nom de Arthur, c'est pas si terrible non plus...
En effet, c'est pas si terrible, ce qui se passe dans la vie de Jimmy, jeune champion de 13 ans, mais il va devoir y faire face, pour la région de Hoenn toute entière. Et puis bon, après tout, sauver des milliers de personnes, c'est pas si terrible, hein ?
Ce n'est pas assez long pour un prologue mais trop long justement pour un synopsis. J'aime bien, on sent que le jeune adolescent déprime parce que sa vie n'est pas comme il l'aurait souhaitée. Niveau orthographe, c'est pas mal du tout. Je n'ai pas tout examiné attentivement, mais ça m'a l'air très correct. Lire ce début donne très envie de lire la suite de la fiction. Je ne me suis pas renseigné pour savoir si tu as déjà écrit une suite sur l'EM, mais je pense que tu as le niveau pour ça.
En résumé: C'est très court, donc je ne peux pas juger l'histoire, surtout que ce n'est qu'une description. Néanmoins, on arrive facilement à connaître le caractère de Jimmy, c'est une bonne chose. Et le refrain du, c'est pas si terrible est assez amusant, ça montre bien le carctère déprimé du jeune homme. Continue cette fiction, elle pourra être très bien ! Bonne chance !
Spoiler :
Evoli08Fr a écrit :
Le règne d'arceus

Prologue : La naissance
Dans un Néant sans fin, près de 500 millions d'années avant le monde qu'on connaît ... Un oeuf est apparu. Après près d'une année passer dans cette "espace" sans vie, il éclot un être blanc avec des taches jaunes et des rayures grises. Dès son plus jeune age il maîtrisait de drôles de pouvoirs. On aurait dit qu'il était le seul être de ce monde mais aussi le puissant. Il voyagea en espérant rencontrer un autre individu mais jamais cela arriva. En grandissant il appris à mieux maîtriser ses pouvoirs. Un jour ou peut une fois, il lui vient à l'esprit de créer un autre habitant de cet univers qui pourrait d'ailleurs être son ami ou même son frère. Il essaya à mainte reprises de créer quelque chose mais n'y arriva pas. Mais après sa longue vie sans importance, après des années, peut être 1 ou même 3 ou déjà 10, il choisit de ne créer qu'un plus jeune individu pour pouvoir le façonner plus facilement. Il faudrait aussi contrôler le temps pour donner un sens à leur(s) vie(s). En concentrant toute sa puissance naquit un oeuf. Cette oeuf était bleu, avec des point gris. Mais Arceus, si on peut l'appeler comme ça car il s'était nommé tout seul, regretta de ne pas avoir fait un autre oeuf pour que son futur ami ne soit pas seul. Arceus, épuisé recréa un oeuf, celui-ci était blanc avec des rayure roses.

Après une durée inconnu, les 2 oeufs éclosent. Arceus appela le bleu Dialga et le rose Palkia. Arceus vit que le temps se mit en route et qu'un espace s'est créer. Il appris à ceux qu'il prend pour ces fils à maîtriser leur nombreux pouvoir. En l'espace de 36 ans, Dialga contrôlait le temps et Palkia créait des espaces. Ils avaient tendances à se chamailler. Arceus voulait créer d'autres êtres car puisque ses 2 premiers essaie sont maintenant plus ou moins adulte, il pourrait créer un nouveau fils. Un jour Dialga et Palkia s'affrontèrent sans que Arceus ne s'en rendit compte. Les 2 frères lancèrent chacun un laser. Le choc créa un trou inter dimensionnelle, aussitôt Arceus arriva et constata les dégâts. Palkia aimant les décors noir avec des point blanc ou jaune s'approcha du trou qui était d'ailleurs de ce mélange. Arceus dit "NON !" puis Palkia fut aspiré dans le trou. Dialga arrêta le temps puis disparut aussi. Arceus comprit que ses enfant était assez puissant pour créer et détruire n'importe quoi.

Après 6 ans, Arceus n'avait plu jamais revu Dialga et Palkia. Elle pensait que Palkia avait été tué par Dialga et que Dialga allait arrêter le temps pour le tuer ensuite. Arceus voulu prendre toute les mesures possible pour que Dialga ne puissent l'atteindre, Arceus parcouru le monde mais ne trouva jamais son fils. Un jour il entendit la voix de Palkia, choquer de l'entendre il le chercha. Mais en vain il ne le trouve pas. Après cet échec, profondément déçu, Arceus eu envi de créer un remplaçant, qui sera plus puissant et qui pour trouver ses fils dans n'importe quelle monde existant et à n'importe quelle temps. Un être qui sera vivant et mort, passé et futur. Cette fois Arceus concentra toute sa force au point de ces cornes (anciennement des taches) étaient rouges. Arceus s'endormit mais l'oeuf avait été créer ...

L'oeuf était gris avec des points rouges et noirs.
Alors ? :jap:
Hm. Alors. Ce n'est pas super original, c'est juste le début de la mythologie Pokémon, qui part ensuite d'une histoire où un être succède à Dialga et Palkia. J'accroche pas trop à ce genre d'histoire, mais ça peut retenir l'attention de certains. Voila pour l'histoire, c'est pas mal mais j'ai l'impression d'avoir déjà lu des centaines d'histoires de ce genre. Pour l'orthographe, il y a plein de fautes d'inattention, et beaucoup de problèmes de conjugaison. Les verbes ne sont pas bien conjugués, le temps change tout le temps.
En résumé: Tu as voulu écrire une histoire d'un sujet très utilisé et très classique. C'est ton choix, mais dans ce cas, tu dois démarquer ton histoire des autres. Là, je vais être franc, je n'ai pas super envie de lire la suite, même si ça part d'une bonne idée. Et relis-toi, c'est le plus important. Plein de fautes comme des oublis d'accents ou des problèmes de temps. Et même, fais-toi corriger par quelqu'un, ou par un logiciel, ça t'aidera beaucoup. Bonne continuation, et continue d'écrire, tu as du potentiel.
Spoiler :
Tortimille a écrit :ça fait un bout de temps que je bosse sur un scénario et des personnages et j'ai enfin réussi à écrire un premier chapitre qui me satisfait (partiellement), c'est ma quatrième tentative et perso j'aime pas trop la fin. Dites-moi ce que vous en pensez :)
Spoiler :
Vestigion était, contrairement à son habitude, d'un calme impressionnant. Les vacances avaient en effet débuté depuis presque une semaine, et la plupart des élèves de la grande université de dressage de pokémon étaient partis loin de la vieille cité, ne laissant quasiment que des personnes agées et quelques touristes curieux venant vérifier si la réputation du ramen de Vestigion était bel et bien fondé. La presque absence de dresseurs semblait ramener la ville, habituellement bondées d'apprenti-maîtres pokémon en tout genre s'affrontant à chaque coin de rue dans le but d’espérer atteindre le niveau nécessaire pour vaincre la championne, dans un état de sérénité très apprécié des habitants les plus âgés, souvent ennuyés par le bruit causé par «&nbsp;ces bons à rien de jeunes qui ne pensent qu'à combattre et ne font rien d'utile pour la société&nbsp;». Cependant, quelques jeunes étaient toujours présents, et contrairement aux anciens, avaient plutôt tendance à se plaindre du manque d'activité qui, bien que permettant un pseudo-silence apprécié par les adultes, réduisait les possibilités de combat, et rendait par conséquent difficile l'entrainement.
Quelques dresseurs parvenaient malgré tout quelquefois à se croiser dans les rues de la grande ville, et dans ce cas, l'affrontement était inévitable.

- Medicine&nbsp;! En avant&nbsp;! S'écria le jeune homme en lançant la poké-ball, laissant apparaître une femelle rosélia.
En face de lui, la jeune fille projeta une luxe-ball contenant un Solaroc
-Proxima&nbsp;! Je compte sur toi&nbsp;!
-Je te souhaite bonne chance, tu affrontes le plus puissant dresseur de Vestigion après tout. Se vanta le garçon. Je suis Kinkai Hideki, et je ne perds jamais&nbsp;!
-Dans ce cas, laisse moi te faire goûter à la défaite&nbsp;! Mon nom est Soraishi Hikari et j'étais de loin la meilleure de ma classe&nbsp;! Répondit la dresseuse pleine de confiance. Prépare-toi&nbsp;! Proxima&nbsp;! Attaque psykoud'boul&nbsp;!
-Esquive à droite puis feuilmagik&nbsp;!

Le pokémon roche se projeta de toute ses forces sur le petit rosélia qui n'eût aucun mal à esquiver l'attaque peu précise, et riposta immédiatement en projetant sur son adversaire une rafale de feuilles colorées qui plaquèrent le massif pokémon au sol.

-N'abandonne pas&nbsp;! S'écra Hikari. Ralentis la avec cage éclair&nbsp;!
-Bien vu. Mais ce ne sera pas suffisant&nbsp;! Aromathérapie&nbsp;!
-Profites-en pour placer un psykoud'boul&nbsp;!

Le rosélia paralysé n'eût d'autre choix que de recevoir l'attaque de plein fouet, mais put ensuite soigner une partie de ses blessures grâce à aromathérapie, et lancer une giga-sangsue sur le solaroc afin d'absorber son énergie. Ce deuxième coup fut de trop pour le pokémon minéral qui s'effondra au sol, à bout de forces.

-Meilleure élève de quelle classe exactement&nbsp;? Demanda Hideki sur un ton moqueur. Je ne savais pas qu'il y avait des écoles avec un niveau aussi bas à Sinnoh.
-Je... Je viens de Hoenn&nbsp;! Répondit Hikari déstabilisée. De la grande université de Poivressel&nbsp;!
-Hoenn...&nbsp;? Bizarrement ça ne m'étonne pas.
-Qu'est ce que c'est censé vouoir dire&nbsp;?
-Qu'il faut que t'envoies ton deuxième pokémon pour me montrer que j'ai tort.
-Cancri&nbsp;! Montre lui&nbsp;! Lança Hikari en faisant apparaître un Anorith
-Je... ne te cache pas que je m'attendais à plus... comment dire... volumineux&nbsp;?
-Pourquoi ais-je le sentiment que des filles t'ont déjà sorti cette phrase&nbsp;? Rétorqua Hikari sur un ton joueur.

Le jeune homme éclata de rire.

-Touché. Si tu réagissait aussi vite pendant le combat t'aurais peut-être une chance.
-Dans ce cas, autant qu'on s'y mette&nbsp;!Cancri&nbsp;! Attaque griffe acier&nbsp;!
-Medicine&nbsp;! Bloque avec picots puis lance vampigraine

Le petit crustacé fonça à toute vitesse sur le pokémon plante mais fut arrêté net par les ronces qui sortirent du sol au moment ou il allait atteindre sa cible. Le rosélia profita de l'immobilité de son adversaire pour envoyer vers lui des graines qui se plantèrent dans la carapace de l'anorith et dont sortirent de fines racines qui entourèrent leur proie pour absorber son énergie et se plantèrent dans le sol afin d'amener l'énergie prélevée au pokémon plante. L'entrave ainsi créée autour du crustacé l'immobilisa encore plus, le rendant vulnérable aux assauts de son adversaire.

-Débarrasse-toi des plantes avec plaie croix et traverse les ronces d'un coup avec aqua-jet&nbsp;! Ordonna Hikari
-Réceptionne le avec une attaque puissance cachée&nbsp;!

L'anorith lutta afin de se défaire à l'aide de ses griffes de sa prison végétale, puis fonça d'un aqua-jet en direction du pokémon plante, traversant la barrière épineuse, mais fut projeté en arrière par la vague d'énergie préparée par le rosélia, qui posa fièrement après la réussite de son attaque.

-Parfait&nbsp;! Maintenant finis le avec feuilmagik&nbsp;!
-Esquive avec tour rapide&nbsp;!

Le rosélia lâcha à nouveau une rafale de feuilles colorées, que l'anorith tenta de fuir en se roulant en boule et en tournant autour de son adversaire

-Jolie tentative, mais les feuilmagik suivent leur cible quoiqu'il arrive. Ton anorith finira bien par fatiguer et à ce moment là, il sera touché.
-Sauf si je fais ça&nbsp;! Cancri&nbsp;! Fonce sur le rosélia&nbsp;!
-Huh&nbsp;?

Toujours poursuivi par l'attaque à tête chercheuse, le crustacé fonça vers son adversaire, le contourna, et continua dans la même direction. Le projectile qui le suivait fut alors redirigé vers son lanceur qui reçut l'attaque de plein fouet.

-Tactique intelligente, nota Hideki, cependant, mon pokémon résiste sa propre attaque, par conséquent l'effet est insignifiant.
-Ça à quand même permis à Cancri d'éviter l'attaque&nbsp;! Rétorqua Hikari
-En effet, mais celle là sera décisive&nbsp;! Ball'ombre&nbsp;!

Medicine projeta sur son adversaire une sphère d'énergie sombre. Déstabilisé par son propre tour rapide, le petit pokémon ne put éviter l'attaque et s'effondra, K.O

-Pokémon suivant&nbsp;?
-Mon dernier est un flobio... J'ai juste aucune chance...
-Donc tu abandonnes&nbsp;?
-... Oui... T'es beaucoup trop fort pour moi. Reconnut-elle avec un rire gêné.
-Je t'avais prévenu. Répondit Hideki. Mais si tu veux mon avis honnête, tu te débrouilles plutôt bien, peu de mes adversaires ont réussi à tenir aussi longtemps, et encore moins on pu infliger des dégâts à Medicine.
-Donc ce que tu as dit pendant le combat...
-Uniquement pour te déstabiliser. Si il y a bien un truc que j'ai retenu des entraînements de mon père, c'est que l'état d'esprit du dresseur est aussi important dans un combat que la condition physique du pokémon.
-T'as l'air de savoir beaucoup de choses sur le combat pokémon.
-C'est mon père qui m'a tout appris quand j'étais jeune, il était probablement le dresseur le plus puissant du monde... en tout cas c'est ce qu'il disait. Mon but est de devenir plus fort que lui, mais même en prenant uniquement des pokémon plante pour vaincre ses types sol, j'ai jamais réussi à le battre.
-T'en parles au passé... est-ce que...&nbsp;?
-Nah il est pas mort. Il est à Johto, ça fait presque huit ans que je ne l'ai pas vu. C'est pour ça que je m'entraîne jour et nuit. Je veux qu'il soit fier de moi quand je le reverrais, je veux être capable de le vaincre, et qu'il voit à quel point j'ai progressé.
-Vu la vitesse à laquelle tu m'as vaincue, je pense que tu as atteint le niveau nécessaire.
-C'est peu probable, seuls trois de mes pokémon ont atteint leur stade final.
-Et... Pourquoi tu ne l'a pas revu depuis huit ans&nbsp;?
-C'est... j'ai pas le droit...
-Pourquoi&nbsp;?
-Ma mère me l'interdit... mais elle refuse de m'expliquer la raison. Elle nous a fait partir de Johto quand j'avais neuf ans. On a traversé tout le nord du pays, et depuis qu'on est arrivé à Vestigion, j'ai limite pas le droit de sortir de la ville.
-Je sais que ça fait un peu opportuniste, mais... Vu que t'es bloqué ici, est-ce que tu accepterais de m'apprendre à me battre. Je suis douée en théorie, mais j'ai jamais vraiment pu travailler la pratique.
-Tu penses pas que ce serait plus intéressant de se tourner vers un vrai professeur&nbsp;?
-En fait, je viens d'arriver à Sinnoh, et je me suis inscrite à l'université de Vestigion, et j'ai entendu dire que c'était beaucoup axé sur la pratique des combats avec organisation de tournois régulièrement et d'autres trucs du même genre, du coup j'ai un peu peur de me foirer... Et comme t'as l'air de savoir te battre...
-Ok, J'accepte, mais il me faut quelque chose en échange.
-Quel genre de chose&nbsp;?
-Je sais pas moi, un truc que tu sais faire...
-Je peux... t'apporter une boite repas à chaque entrainement...&nbsp;?
-Préparée maison&nbsp;?
-Évidemment.
-Marché conclut dans ce cas&nbsp;!

Les deux jeunes se serrèrent la main et préparèrent les journées d'entraînement à venir.
Alors. J'aime bien le début. J'ai bien envie de lire la suite. L'histoire est pas mal, j'aime bien la description de Vestigion au début, puis du combat. Cependant, pour l'orthographe, c'est bien aussi mais j'ai détecté plein de petites erreurs sinattention. Il y en plein, et aussi je te conseille de mettre des majuscules à tes noms de Pokémon, comme tu mettraid' une majuscule à un prénom.
En résumé: Cette fic à beaucoup de potentiel ; elle est originale malgré quelques banalités, et est agréable à lire. Il y a pas mal de fautes, mais le tout reste assez correct. Entraîne-toi et relis tes textes, tu progressera beaucoup. Ah, et au fait. Fais gaffe, dans ta fic il y a plein de &nbsp;. Les espaces ne peuvent pas se mettre avec ses caractères Html, donc tu va devoir les supprimer. Bonne continuation !

Toutes ces remarques ne sont que mon avis, et il n'est pas impossible que j'ai tord, donc désolé si je remarque quelque chose de faux. En espérant que ces remarques auront quand même leur utilité.

Avatar du membre
Tortimille
Membre
Messages : 142
Enregistré le : ven. 06 avr. 2012, 19:58

Re: Essais aux fanfics

Message par Tortimille » lun. 30 mars 2015, 17:28

Merci beaucoup :)

Pour les erreurs d'inattention, j'en ai déjà retrouvées quelques unes en relisant pour voir comment je pouvais améliorer la fin. Avant de proposer la fic sur le site, je ferais de toute façon une relecture plus attentive donc il en restera (normalement) moins.

Le coup des majuscules, je m'étais aussi pausé la question, puis j'en suis venu à la conclusion que comme on ne met pas de majuscules aux noms d'animaux, il n'y en avait pas besoin sur ceux des pokémons (sauf éventuellement si le pokémon n'a pas de surnom et que son nom est donc celui de son espèce) mais je comprends l'idée, ça permettrait de mieux repérer le pokémon dont on parle. Du coup je vais essayer et voir si ça me convient mieux avec ou sans majuscules.

Au niveau des "&nbsp", je sais pas comment j'ai fait pour pas les voir en cc le texte X) merci de me l'avoir fait remarqué, ça aurait risqué de rester sur la version finale lol

Répondre