Pokébip, libérez votre esprit
Pokébip  |  Pokédex  |  Espace Membre  |  Forum Rester connecté Inscription

All Hollow's Eve de Kalista


All Hollow's Eve

Jill s'assit tranquillement dans son fauteuil de cuir délabré. C'était le 31 Octobre, et elle venait de goûter... Dans quelques heures, sa mère l'appellerait pour lui confier les enfants, tous déguisés, et l'envoyer à la chasse aux bonbons. Elle estimait qu'à dix-neuf ans, elle avait un peu passé l'age de déambuler dans des costumes ridicules, mais elle ne pouvait se résoudre à priver son petit frère et sa petite soeur de cette fête magnifique qu'était Halloween. "Au moins, je vais m'amuser un peu cette fois-ci", pensa-t-elle en regardant le carton qui se trouvait sur le bureau de sa chambre. Elle avait laissé Johnny choisir son costume, puisqu'il avait accepté de venir avec elle ce soir. Bien sûr, elle mourait d'envie de voir ce que son petit ami lui avait préparé comme tenue, mais il lui avait fait promettre de ne pas ouvrir avant 19 heures. Encore trois heures d'attente... Décidant qu'elle ne pouvait pas passer tant de temps à ne rien faire, elle se rendit à son bureau et récupéra une des Poké Balls qui y reposaient, avant d'enfiler une veste et de se diriger vers la porte de la maison.
- Je vais faire un tour avec Galopa, cria-t-elle à l'intention de sa mère, qui travaillait dans le sous-sol.
- Ok, pense à rentrer avant dix-huit heures trente ! lui répondit-elle.
- T'en fais pas, m'man !
Elle referma la porte de bois sculpté, passa sa main dans ses cheveux noirs de jais, puis fit sortir Galopa sur l'herbe du jardin. Le Pokémon Feu hennit de bonheur en sentant ses jambes toucher le sol, puis s'approcha délicatement de sa dresseuse.
- On fait un tour ?
Galopa acquiesça, et Jill monta doucement sur son dos pour éviter de le blesser. Pas plus de dix secondes plus tard, ses sabots martelaient la terre sèche d'un chemin, à travers les champs d'Azuria. Jill adorait se promener ainsi dans la campagne qui s'étendait aux pieds du mont Sélénite. Elle avait l'impression d'être dans la peau d'une reine du passé, traversant une allée royale sur son majestueux Galopa.

**

Un peu moins de deux heures plus tard, Jill poussa la porte de sa maison. Sa balade avec Galopa s'était parfaitement bien déroulée. Le Pokémon Feu se reposait maintenant tranquillement dans sa Pokéball, satisfait lui aussi.
- M'man, je suis de retour !
- Bien, tu vas pouvoir aller déguiser les enfants alors ? demanda sa mère, toujours d'en bas. Elle n'avait visiblement pas bougé.
- Ouais, pas de problème ! cria-t-elle en réponse, avant de se diriger vers leur chambre.
Dès qu'elle eut entrouvert le portail de leur antre, elle se sentit happée dans un autre univers. Devant elle, dressé tel un gigantesque Tyranocif, se tenait un marmot levant les bras qui semblait tenter de l'effrayer. Elle feignit la peur, et il éclata de rire avant de lui sauter dessus. Charles avait sept ans, et il adorait sa grande soeur.
- Jill, quand est-ce qu'on va chercher les bonbons ?
- Attends un peu, on part dans un peu plus d'une heure, lui répondit-elle en souriant. Le jeune garçon soupira, puis se dirigea vers son autre grande soeur. Nina, du haut de ses dix ans, avait déja à moitié enfilé son costume de Noctali.

**

Après avoir fait enfiler à Charles son costume de Dracaufeu, avec une ampoule comme simulacre de flamme au bout de la queue, Jill maquilla Nina. La jeune fille lui avait demandé un maquillage le plus effrayant possible, et Jill pensait s'en être plutôt bien sortie ; Nina se disait satisfaite. L'apprentie baby-sitter retourna ensuite dans sa chambre pour se changer. En jetant un oeil à l'horloge, elle constata qu'il était dix-neuf heures moins cinq ; elle décida d'attendre patiemment que le délai demandé par Johnny soit écoulé. Il lui était difficile de contenir son excitation, mais elle ne voulait pas trahir son petit ami... Dès que le coucou sonna l'heure, elle ouvrit la boîte, déchirant à moitié le carton. A l'intérieur se trouvaient divers accessoires dorés, qu'elle dégagea pour trouver la pièce principale. Celle-ci se trouvait tout au fond de la boîte, et Jill reconnut immédiatement le costume de Miss Pika, l'héroïne aux pouvoirs de Pikachu dont la série télévisée faisait fureur ces dernières années. Elle eut un rire, ne s'étant pas attendu à un costume si bon enfant de la part de Johnny, mais ne rechigna pas et l'enfila rapidement.
Une fois vêtue du costume, Jill se contempla quelques minutes devant le grand miroir qu'elle possédait. La queue en éclair, les oreilles pointues, les rayures sur le dos ; elle ressemblait véritablement à l'héroïne mi Pikachu, mi humaine que tant de jeunes enfants acclamaient tous les mercredis soirs à la télévision. Elle sortit de sa chambre et descendit tranquillement pour récupérer les enfants, qui s'en étaient retournés jouer dans leur chambre en attendant le départ.
- Waaah, Miss Pika ! s'exclama Charles, l'air émerveillé, lorsqu'il la vit. Il sautillait incontrôlablement sur place, ne tenant visiblement pas à s'attarder. Nina, pour sa part, semblait assez surprise du costume, mais ne fit pas de commentaire. La mère des trois enfants complimenta Jill sur son déguisement avant de lui donner ses instructions pour la soirée.
- Surtout, tu gardes les enfants avec toi ! J'ai pas envie que quelque chose arrive !
Jill acquiesçait lentement, connaissant déjà par coeur les trois quarts du discours maternel. Quand sa mère eut fini de parler, elle se retourna, prit une pause de Miss Pika, et sortit de la maison, suivie d'un Dracaufeu doté d'une ampoule électrique en lieu et place d'une flamme, et d'une Noctali aux anneaux fluorescents.

**

Comme prévu, Johnny se tenait à l'angle de la rue. Jill vit qu'il avait revêtu les traits de Joking Plasma, le rival de Miss Pika. Il prit une pause caractéristique en la voyant arriver, et elle se laissa prendre au jeu, préparant une fausse attaque Tonnerre. Les enfants, visiblement impressionnés, reculèrent un peu en voyant la situation.
- Waa, Miss Pika se bat contre Joking Plasma ! cria Charles, toujours un poil trop crédule.
- Mais non, c'est juste des costumes, répondit Nina. Ils n'ont pas de pou...
Elle fut interrompue par une explosion de lumière quelques mètres derrière elle. Jill regarda l'arbre qui venait de prendre feu, l'air hébêté. Johnny semblait encore plus surpris.
- C'était quoi, ça ? demanda Charles, l'air convaincu.
- Jill, tout va bien ? interrogea l'homme au costume d'Ectoplasma, visiblement surpris de l'attaque Tonnerre que semblait avoir envoyé sa petite amie.
- Euh... Je sais pas trop...
Elle examinait calmement ses mains, visiblement moyennement rassurée. Qu'est-ce qu'il s'était passé ?
- Jill ?
- Je... Je crois que je vais bien, balbutia la jeune femme en guise de réponse. Elle sentait son coeur ralentir. Charles, pour sa part, avait un regard idôlatrant.
- T'es... T'es vraiment Miss Pika ?! finit-il par demander d'une voix tremblante. Ma soeur est Miss Pika !
Après quelques minutes de chaos pendant lesquelles Jill n'osa pas bouger, malgré les propos rassurants de Johnny, et surtout pendant lesquelles une Noctali courut après un Dracaufeu plus petit qu'elle, le groupe se remit en marche. Charles semblait beaucoup moins pressé d'aller chercher des bonbons qu'avant, et se concentrait simplement sur l'admiration qu'il portait désormais à sa soeur. Celle-ci se sentait gênée par la situation. Johnny, pour sa part, avait enroulé son bras autour du cou de sa petite amie, avec l'espoir de la rassurer.

**

Au bout d'un peu plus d'une demi-heure de marche, le groupe s'arrêta de marcher. Devant les deux jeunes adultes et les deux enfants se dressait un imposant chateau de pierre noire. Le fait que le parc où ils se trouvaient ait toujours été dénué de toute construction expliquait le fait qu'ils soient ainsi stoppés dans leur élan.
Au dessus de la plus haute tour du chateau, dans un alignement si parfait que Jill se demanda si ce n'était pas un peu cliché, la pleine lune brillait, traversée de temps à autres par le vol d'une nuée de Nosferapti.
- Qu'est-ce que c'est ? demanda Nina, visiblement intéressée par la situation.
- Je ne sais pas, répondit Jill, mais c'est super bien fait.
- Je ne crois pas que ce soit un trucage, fit remarquer Johnny en secouant la tête. C'est beaucoup trop réaliste. On entre ?
Nina hocha frénétiquement de la tête, et Charles se mit derrière Jill pour la pousser dans le dos vers le bâtiment. Elle finit par accepter d'avancer, et Charles prit le poste d'éclaireur improvisé, traversant en premier le pont-levis qui s'étendait au-dessus d'une rivière n'ayant pas existé la veille.
- C'est trop bizarre, fit Jill en soupirant.
- Il y a quelqu'un ? demanda Johnny avec sa voix grave. Aucune réponse. Le groupe décida d'avancer un peu dans le chateau, et au bout de quelques pas un gigantesque bruit les fit tous les quatre se retourner. Le pont-levis venait de se fermer dans un grincement horrible.
- Oh oh... Je crois qu'on a un problème, fit Johnny.
Nina, pour sa part, semblait excitée par la situation. Elle cessa cependant de sourire en entendant un rire démoniaque retentir dans tout le chateau.
Dès qu'elle entendit ce bruit, Jill se plaça sans trop y penser dans une des pauses de Miss Pika, prête à défendre ses amis. Elle regrettait soudain de ne pas avoir pris ses Pokémon.
- Jill... Fais attention à ce que tu fais... Je le sens pas trop, fit Johnny avant de prendre, instinctivement, une pose de Joking Plasma. Cependant, il eut beau faire le geste qui accompagnait habituellement la Balle Ombre, rien ne sortait de ses gants.
Jill, pour sa part, essayait de comprendre comment fonctionnait son Tonnerre. Elle en envoya un, un peu au hasard, pour voir comment il se dirigeait. Le trait de lumière émis par ses doigts fonça droit devant elle et fit exploser un grand Dracaufeu en pierre. S'ensuivit un silence, puis le groupe entendit une nouvelle fois le rire démoniaque résoner dans le château. Il semblait plus net, cette fois-ci. Au bout d'un moment, Nina mit un coup de coude à Jill, et lui montra une silhouette qui s'avançait silencieusement vers eux. Ce ne pouvait être autre que...
- Waaah, maintenant c'est Drake Girati !? s'exclama Charles, visiblement excité, mais ne sachant plus trop quoi penser de la situation.
- Drake Girati ? s'exclama la silhouette avec un fort accent. Non, petit, mon nom est Dracula Giratina, pas Drake Girati...
Il fit un petit geste avec sa main droite, et Jill fut brusquement projetée sur un mur, poussant un cri de douleur et surtout de frayeur. Johnny essaya de l'aider à se relever, mais elle semblait blessée, et ses jambes ne répondaient plus. Drake, pour sa part s'avança lentement vers Johnny, puis le souleva dans les airs, avec un autre de ses gestes.
- Toi et Miss Pika semblez bien vous entendre... Dommage pour toi, mais je me réserve le coeur cette jeune femme. Tu vas devoir trouver une autre fille pour toi.
Il semblait incroyablement sérieux sur son discours, et bien que déguisé en Joking Plasma, Johnny semblait ne pas oser bouger. D'un seul coup, cependant, il retomba au sol, et Drake s'écrasa contre un mur, projeté par une mystérieuse attaque. Nina se tenait juste à coté de Johnny, et souriait.
- Woah, on dirait que Feinte fonctionne bien ! s'exclama-t-elle.
A ce moment, Charles sembla ne plus tenir le choc et commença à crier incontrôlablement pour drainer les émotions qui s'accumulaient dans son cerveau d'enfant. Il semblait presque exctasique, et Jill, qui commençait à se relever, le tapota sur la tête pour essayer de le calmer. Celui-ci, toujours aussi crédule, s'exclama :
- Merci Miss Pika !
- Mais je suis pas Miss Pika, je suis juste ta grande soeur ! s'exclama-t-elle à moitié sûre de ce qu'elle disait.
Drake, pour sa part, ne semblait pas douter de l'identité de Miss Pika et Joking Plasma.
- Grr... Petite peste... Je m'en vais pour cette fois. Mais je vous aurai, un jour... Je vous aurai !

**

Après cet incident, le groupe parvint à sortir du chateau, qui s'était rouvert une fois Drake parti. Johnny raccompagna Jill, Charles et Nina chez eux, puis les laissa. Jill et Nina passèrent la nuit entière à essayer de comprendre ce qu'il s'était passé, mais au petit matin, une surprise les attendait : Nina avait désormais des anneaux fluorescents autour de ses membres. Jill, de son coté, se retrouva avec une queue et des oreilles de Pikachu, exactement comme celles qu'elle avait porté la veille.
Moins de dix jours plus tard, Drake se remanifesta. Jill ne put s'empêcher de quitter ses activités normales pour intervenir, et constata qu'ironiquement, Nina était également là...

To be continued...

>> Retour à la page du concours






Aller sur : Pokébip version classique - Pokébip version mobile
Mots-clés : pokemon x, pokemon y, pokemon noir, pokemon blanc, pokemon noir 2, pokemon blanc 2, pokedex, soluce pokemon