Pokébip, libérez votre esprit
Pokébip  |  Pokédex  |  Espace Membre  |  Forum Rester connecté Inscription

Le Métagame


Qu'est-ce que le "métagame"?


Derrière ce terme un peu barbare se trouve un mécanisme commun à de nombreux jeux de stratégie et qui est la base de tout jeu compétitif. Si vous désirez jouer à un bon niveau, et pourquoi pas remporter un des nombreux tournois qui sont organisés régulièrement, connaître et maîtriser cette donnée est indispensable.

Le métagame définit l'environnement du jeu à un moment précis, ce qui y est joué.
Métagamer, c'est jouer en fonction d'un environnement de jeu à un moment donné. En d'autres termes, bâtir sa stratégie de manière à contrer les stratégies les plus jouées.
Si l'on doit transposer cette définition au jeu vidéo Pokémon, il peut simplement s'agir de trouver un contre à un Pokémon récurrent tel Scarhino choice bander, ou bien encore de pouvoir gérer une stratégie précise comme les équipes Relais.

Et concrètement, ça donne quoi?

Il semble plus pertinent de prendre un exemple qui ne soit pas trop récent, en effet le recul par rapport aux évènements permet d'avoir une meilleure lecture du métagame et de ses évolutions à une époque donnée.
Intéressons nous donc à l'époque du 386 (mode de jeu avec Rubis / Saphir / Émeraude / Rouge Feu / Vert Feuille), et voyons les différentes évolutions que son métagame a subi.

Tout a commencé un jour où l'on a voulu faire en sorte qu'un dénommé Ectoplasma ne se fasse plus si bien contrer par Leuphorie, parce qu'il n'avait que des attaques spéciales.
Le problème fut que pour frapper sur le physique (et ainsi contrer Leupho), l'attaque maximale d'Ectoplasma n'était pas des plus merveilleuses (229).

Jusqu'au jour où l'on a constaté que l'attaque max d'Ectoplasma n'était pas si mauvaise que ça, grâce une attaque comme Mitra-Poing, qui avec sa formidable puissance de base (150) et son type combat lui permet d'exploser Leuphorie. De plus, très peu de Leuphorie ont une autre attaque offensive que Frappe Atlas à cette époque, ce qui permet de placer Clonage sans risque, tout en rendant les switchs de l'adversaire très compliqués. En effet, Ectoplasma couvrant un très grand nombre de types grâce à son combo d'attaque Poinglace / Tonnerre / Mitra-Poing, se retrouver face à un Ectoplasma derrière un clone alors que l'on est faible à ses attaques n'est clairement pas la meilleure des situations.

La réaction ne s'est pas fait attendre : Leuphorie s'est joué de plus en plus avec une attaque spéciale (généralement Laser Glace) afin de détruire les clones d'Ectoplasma et de l'empêcher d'utiliser Mitra-poing, et les contres au combo glace / électrique / combat se sont fait plus présents, en particulier Laggron qui présentait l'avantage de bloquer d'autres problèmes comme Métalosse choice bander et son Poing Météor.

C'est là que le métagame à commencé à prendre une tournure intéressante : en effet, certains joueurs ont mis des EV en déf spéc à Ectoplasma pour que le clone résiste à un Laser Glace de Leuphorie, et d'autres lui ont donné Giga-Sangsue afin de contrer les Laggron qui voudraient se placer sur lui, quitte à y perdre en versatilité et à se faire contrer par d'autres Pokémon...

Vous voyez la suite arriver, tant et si bien qu'Ectoplasma ne surprend aujourd'hui plus personne, que ses moves-sets sont connus, et que toutes les équipes modernes intègrent au minimum un contre à glace / électrique / combat et un autre à plante / électrique / combat. Cela n'empêche pas Ectoplasma subpuncher d'être toujours joué, n'attendant que d'anéantir les équipes qui l'auraient un peu trop vite oublié en omettant de lui prévoir des contres sûrs.

Le métagame est une donnée en constante évolution, aussi pour savoir quoi jouer et quoi contrer, il convient de savoir ce qui se joue et surtout ce qui va être joué. Quelle différence, me direz-vous? Je vous propose de voir tout cela en détail dans la partie suivante.


Comment métagamer?


Pour métagamer, rien de plus simple : il suffit d'utiliser une stratégie qui contrera les stratégies d'un maximum de joueurs. Et là arrive le noeud du problème :

Comment puis-je savoir ce que mes adversaires vont jouer lors de ce tournoi ?

Il n'y a pas 36 solutions : il va falloir entrer en quête d'informations, et donc s'investir un maximum dans le jeu. Les moyens de les recueillir sont nombreux et complémentaires :

- Les playtests : en effet, jouer contre des adversaires que l'on est susceptible de rencontrer lors du tournoi en question permet de se forger une idée du style de jeu des adversaires et de ce qui pourrait être joué. Bien sûr, plus le tournoi est localisé, moins le panel de joueurs sera vaste et plus efficace ce sera ;
- Internet : bien sûr, Internet est et restera une source primordiale pour ce genres d'informations, surtout pour les tournois où le panel de joueurs sera plus vaste. Les forums des sites étrangers sont également à surveiller, souvent les innovations (telles que ChainChomp aux USA) se retrouvent très rapidement dans le métagame, il faut donc se tenir régulièrement au courant pour ne pas être pris de court et contrer ces nouvelles stratégies ;
- Les contacts : les contacts établis lors des tournois avec d'autres compétiteurs peuvent vous également aider à prédire le métagame des prochains tournois, en complément des deux méthodes précédentes.

Une fois que vous avez fait une ébauche de ce qui sera joué et de ce qu'il faudra contrer lors de ce tournoi, vous vous dites que vous allez pouvoir construire votre équipe, contrer tout le metagame et remporter le tournoi haut la main... Et bien non!
Car figurez-vous que d'autres auront fait le même travail que vous, et seront (normalement) arrivés aux mêmes conclusions que vous.
Que faire, alors? Il va falloir anticiper quels pourraient être leurs choix de métagame, c'est à dire contre-métagamer!


L'anticipation du métagame, ou l'art de contre-métagamer.


Que vont jouer mes adversaires qui ont anticipé le métagame? Que puis-je jouer pour les contrer? Voici un exemple de tournois en 3vs3 pour résumer un peu le concept :

Au tournoi A, 70 % des joueurs utilisaient Charmina reversaler (Charmina avec Contre).
Il y a donc de nombreuses chances que Tyranocif et Hippodocus soient très présents au tournoi B pour enrayer les reversalers. Une bonne stratégie serait donc de jouer des Pokémon contre Tyranocif et Hippodocus, cependant il serait adéquat d'inclure également des contres aux contres de Tyranocif et d'Hippodocus, afin de prendre le metagame de court.


Si le contre au contre au contre initial (ça commence à faire beaucoup :D) pouvait aussi contrer un des autres Pokémon de cette "chaîne", voire même le Pokémon qui devait initialement être contré (Charmina reversaler), ce serait encore mieux...

A partir de là, il est aussi possible de contre-contre-métagamer, voire plus me direz-vous!
STOP, il ne faut pas que ça aille trop loin non plus! %)
En effet, au fur et à mesure que vous vous plongerez dans ce raisonnement, vous vous éloignerez de votre objectif initial, qui est de contrer le maximum d'adversaires possible.
Ce n'est pas en « anticipant» les joueurs inexistants qui auraient pu contre-contre-contre-contre-métagamer que vous allez gagner le tournoi !

Souvent il suffit de bien deviner les menaces qui seront les plus jouées et de jouer une équipe qui contre la plupart de ces menaces pour obtenir des bons résultats.

Une fois tout cela fait vient la dernière étape, la plus difficile aussi, à savoir la construction de l'équipe.
Inutile de vous dire que baser toute votre équipe sur le métagame ne marchera pas. Il vous faut un plan de jeu, qu'il soit classique ou non, afin de placer efficacement vos sweepers et de leur permettre de placer, d'empêcher cotre adversaire de placer les siens...
Les choix spécifiques qui viendront contrer un Pokémon X ou Y doivent venir à la fin, après que votre plan de jeu ait été défini. En général vous n'aurez que quelques ajustements à faire pour contrer certaines menaces très présentes.

Nota : En 3vs3, c'est encore plus simple : si la balance défensive (les faiblesses et résistances de l'équipe) n'est pas à négliger, elle est beaucoup moins importante qu'en 6vs6, et permet des changements plus radicaux dans son équipe. À l'inverse du 6vs6, le 3vs3 vous permet d'inclure directement vos contres à certaines menaces, sans trop vous prendre la tête. De toutes manières, vu que le 3vs3 est un format qui permet de nombreux retournements de situations sur coups de chance, autant "tenter un coup" qui aura de fortes chances d'être payant.

Voilà, c'est tout pour cet article sur le métagame! Comme vous avez pu le constater, ce mécanisme repose beaucoup sur les informations qui circulent et n'est donc pas fiable à 100%. Il vous faudra donc un peu de "feeling" pour prévoir les bonnes tendances et les anticiper. Cela signifie que métagamer est toujours une prise de risque, si vous anticipez des menaces qui finalement ne sont pas jouées lors du tournoi, vous aurez peut-être affaibli votre équipe pour rien... Il faut donc utiliser cette méthode avec parcimonie.

On vous souhaite de bonnes prises de têtes sur l'anticipation du métagame des tournois auxquels vous participerez. ;)






Aller sur : Pokébip version classique - Pokébip version mobile
Mots-clés : pokemon x, pokemon y, pokemon noir, pokemon blanc, pokemon noir 2, pokemon blanc 2, pokedex, soluce pokemon